Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affiche les résultats de 1 à 10 sur 14

Sujet : L'exces de travail tue, une realite mais pas une generalite

  1. #1
    Senior Member
    Inscrit
    janvier 2003
    Lieu
    Tokyo - Asakusa
    Messages
    124
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut L'exces de travail tue, une realite mais pas une generalite

    Paru dans le Nikkei de ce matin, une jeune fille de 23 ans, Yuko Tokawa, est decedee a son lieu de travail dans les toilettes.

    Cause: horaires impossibles et ecrasants seraient la cause d'une fatigue excessive ayant provoque la mort de la jeune fille. Non ce n'est pas un suicide! La mere de la victime a engage des poursuites contre la compagnie dont le nom n'a pas ete cite.

    J'ai essaye de trouver un lien internet mais je n'ai helas rien trouve a ce sujet. Si vous etes passe par cet article...

    Avez vous deja entendu des cas comme celui ci ?

    Si vous trouvez plus d'informations sur le net, n'hesitez pas!




    › Lire Plus: L'exces de travail tue, une realite mais pas une generalite

  2. #2
    Senior Member Avatar de SeTZeR
    Inscrit
    mars 2002
    Lieu
    Haute-Garonne
    Messages
    143
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    il me semble avoir lu dans un vieux Courrier International un article sur ce problème de sur-travail engendrant parfois des décès. Je vais essayer de retrouver cet article (si je l'ai toujours...).
    "Tout le monde est d'accord pour critiquer la pensée unique". Gustave Parking

  3. #3
    Senior Member Avatar de Naginata
    Inscrit
    février 2002
    Lieu
    Bruxelles
    Messages
    179
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    cela me parait tellement irréaliste...

  4. #4
    Senior Member
    Inscrit
    janvier 2003
    Lieu
    Tokyo - Asakusa
    Messages
    124
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    En France ou en Europe en general, c'est certain !

  5. #5
    Senior Member
    Inscrit
    août 2001
    Lieu
    Tokyo
    Messages
    396
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Ca s'appelle le KAROSHI (過労死). Il y en avait plus a l'epoque de la bulle.

  6. #6
    Member
    Inscrit
    avril 2003
    Lieu
    Caen
    Messages
    94
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Moi ce qui me depasse c'est que quand on est à 2 doigt de mourrir d'epuisement on doit pas être encore en état physique d'aller travailler...
    C'est quoi precisemment les causes de ces décés? Le coeur qui lache?

  7. #7
    Modératrice
    Inscrit
    septembre 2002
    Messages
    1 017
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    les "syndrômes d'épuisement professionnel" ou "burn out" peuvent prendre des formes assez variables et sont souvent assez insidieuses dans leur évolution et leurs manifestations....

    ces syndrômes "font leur nid" à partir des fragilités psychologiques et physiologiques des personnes.

    Ils peuvent prendre aussi des formes "paradoxales", c'est à dire ne pas forcément se traduire par d'énormes fatigues physiques et/ou morales, mais par de l'hyperactivité (de façade le plus souvent...)


    c'est un vaste sujet en fait!...

    il est vrai que je ne sais pas si en France, des décés ont été directement reliés à des "épuisements professionnels"...


    Annick

  8. #8
    Senior Member
    Inscrit
    septembre 2002
    Lieu
    Bruxelles-Brussels-- EUROPE
    Messages
    1 105
    Merci
    0
    Remercié 3 Fois dans 2 Messages

    Par défaut karoshi

    salut à tous et à toutes ....encore vivants !
    Merci à Mushin pour son explication et ses éclaircissements sur ce sujet déjà abordé ...(voir archives ) .
    Beaucoup de japonais qui " n'en peuvent plus", qui sont exténués, au bout du rouleau ... n'attendent pas que la nature fasse son oeuvre comme cette malheureuse dont parle Gwilhou , mais anticipent leur fin en ...se suicidant !
    Probablement que cela se passe de la même manière en Occident ! ?
    Mushin doit déjà avoir rencontré cette catégorie de " gens usés " ...avant qu'ils ne passent à l'acte , s'entend !
    Sont-ils récupérables ou portent -ils toujours des séquelles de manière chronique ? ...Ki o tsukete ! Attention au surmenage les gars !
    Ichigo ichie !
    La Connaissance et la Beauté non partagées sont vaines ! (tchotto- copyright ) Tintin l'incontournable! L'éveil et l'invitation au voyage ! Nihongo de mo !! www.tintin.com + www.tintin.co.jp

  9. #9
    Modératrice
    Inscrit
    septembre 2002
    Messages
    1 017
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    En fait, ma propre profession (infirmière) est particulièrement exposée à ce syndrôme... :lol:

    Annick

  10. #10
    Guest

    Par défaut

    Salut,

    On m'avait déjà parlé de ça deux trois ans de celà. Après une mini recherche sur G**gle, voici ce que j'ai retenu de mes lectures :

    Le phénomène du stress au travail est répandu dans nos pays développés... même en Europe ( n'avez vous pas lu ces articles intitulés "attention au stress, à la dépression au travail" ? ) mais sous diverses manifestations et symptômes ( comme le dit Mushin ).

    Au Japon le phénomène est plus "spectaculaire" dans la mesure où les symptomes menent à la mort, et il me semble qu'ils ont été les premiers à réaliser des enquêtes sur ces faits ( à vérifier ).

    Sur les causes de ce phénomène au Japon, le site internet que j'ai trouvé le plus instructif nous dit que :

    "Au japon, l'excès de travail pose des problèmes particulièrement aigus, à tel point que les japonais ont inventé le mot karoshi qui signifie « mort par surmenage ». On travaille en effet plus au japon que dans la plupart des autres pays industriels : officiellement, 2044 heures en 1990,(contre 1 646 en France, par exemple). En fait, l’année de travail est généralement beaucoup plus longues à cause des heures supplémentaires non rémunérées. Selon une enquête effectuée par une fédération d’organisations patronales (Keidanren), 88 % des entreprises ont recours à ces heures supplémentaires. Au japon, beaucoup d'employés de banque, par exemple, travaillent 3 000 heures par an -soit l'équivalent de 12 heures par jour pendant 250 jours - et, selon une enquête de l'Institut des sciences sociales, le nombre d'heures de travail dans une grande compagnie d'assurances est passé de 9 heures par jour il y a quinze ans à 11 heures et 20 minutes en 1991.

    De si longues heures de travail se paient tôt ou tard. En 1992, un psychiatre signalait que le nombre de patients le consultant pour des problèmes de stress avait quadruplé en dix ans. Selon le Dr Tetsunojo Uehata (qui a créé le mot karoshi), ces problèmes ont commencé à faire leur apparition à la fin des années soixante-dix quand la crise du pétrole a conduit les sociétés japonaises à réduire leurs effectifs et à exiger de leur personnel plus de travail.

    Au Japon, les demandes d'indemnisation pour incapacité ou mort due au stress sont relativement peu nombreuses. En 1989, par exemple, 777 demandes d'indemnisation ont été présentées au ministère japonais du Travail ; 110 ont été approuvées mais 80 cas ont été considérés comme liés à des accidents et 30 seulement comme dus à un excès de travail. Le ministère ne reconnaît pas Je terme karoshi; il fait valoir qu'il est difficile d'établir une corrélation entre certains niveaux de fatigue et telle ou telle maladie; il n'accepte donc d'indemniser un travailleur que si le volume de travail de celui-ci durant la semaine précédant son effondrement a été supérieur à la moyenne.

    Il n'empêche que l'opinion est très inquiète. Selon une enquête, plus de 40 pour cent des Japonais craindraient de mourir de surmenage. Les familles qui jugent que l’un des leurs a été victime du karoshi semblent désormais plus déterminées à passer à l'action. En 1988, un groupe d'avocats de Tokyo a créé une antenne chargée de conseiller les parents et de les aider à obtenir réparation. Le premier procès pour karoshi a été intenté en 1991 par la veuve d'un vice-président d'un bureau d'études qui, après avoir fait chaque année 20 voyages d'affaires à l'étranger, est mort à l’âge de 51 ans d'une hémorragie cérébrale. A la fin de 1991, les tribunaux étaient saisis d'une dizaine de cas du même genre."

    sur http://www.mastership.fr/Stress_etude_BIT.htm ( vous trouverez dans cet article des infos générales sur le phénomène, les causes, les solutions envisagées etc...)

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Sujets similaires

  1. Divers Exces de vitesse
    Par zev dans le forum Transports au Japon
    Réponses: 7
    Dernier message: 27/10/2010, 06h21
  2. Visa Visa vacance/travail, oui, mais jusqu'à quel âge?
    Par pinkspider dans le forum Formalités administratives Japon
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/01/2009, 10h46
  3. Environnement Le soutien-gorge, l'arme contre l'excès de sacs plastiques !
    Par tk2003 dans le forum Société contemporaine
    Réponses: 35
    Dernier message: 18/11/2006, 11h51
  4. Divers wa-jutsu:cinéma ou réalité???
    Par cirth dans le forum Arts martiaux
    Réponses: 23
    Dernier message: 09/01/2005, 22h51
  5. Emploi Mort par excès de travail
    Par chiisaiakuma dans le forum Société contemporaine
    Réponses: 19
    Dernier message: 03/06/2004, 09h19

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé