Affiche les résultats de 1 à 3 sur 3

Sujet : Examen d'entrée à l'université au Japon

  1. #1
    Modérateur Avatar de freestyler
    Inscrit
    octobre 2010
    Lieu
    Tokyo
    Messages
    325
    Merci
    11
    Remercié 21 Fois dans 20 Messages

    Par défaut Examen d'entrée à l'université au Japon

    Bonjour/soir.

    Je me permets de créer un ce post afin de recueillir des témoignages concernant les personnes qui ont étudié dans une université japonaise hors procédure (j'entends par là tout ceux qui ont poursuivis de leur propre chef sans aucun accord bilatéral ou exchange student avec une quelconque université d'origine.)

    En ce qui concerne les procédures d'admissions, les bourses, les dates, les coûts,les universités Etat/privées j'atteste avoir écumé toutes les informations possibles depuis de nombreux mois.

    Contexte:[Un pauvre étudiant répondant au nom de Freestyler désirant réaliser son Master au Japon avec un niveau en Japonais à Chi** et des économies très insuffisantes.]
    Situation à l'arrivée à Narita:[Licence d'éco, 6 mois de stage pertinent dans une grosse grosse boite.]
    Objectif court terme: [Faire une Daigakuin dans le domaine Accounting&Finance, Zigzaguer pendant quelques années entre des entreprises Japonaises et Etrangères, faire le MBA de Globis à Tokyo, et me caser dans une entreprise.]


    L'idéal serait une kokuritsu (les universités d'Etat sont moins onéreuses mais je crois que c'est difficile d'accès)
    Autrement ça serait une université privée.
    Pour mettre toutes les chances du bon côté le minimum serait :
    Conditions
    • JLPT2 (1 échec déjà.)
    • EJU ou 留学試験 (même désignation) Passer la partie Japonais sur 400points et peut-être aussi la partie Japan and the world et aussi mathématique si besoin.
    • Examen propre à l'université choisie + Entretien
    • AO 試験 BONUS : Quasiment peu de sujet sur le net et pourtant c'est le plus intéressant car il s'agit tout simple de "Admission Office" sur lettre de motivation etc...


    Préparation
    Ici pas de secret, bachotage jusqu'à ce que le corps ne puisse plus supporter.
    Mémoriser par coeur des dizaines de 小論文 de A à Z et recracher à sa sauce en faisant des mix.
    Pareil pour les 自己PR etc...

    Financement(Sachant qu'il faut entre 7000 et 9000€ pour une année de scolarité)
    Economies
    Arubaito à 28heures/ semaines
    Obtenir des bourses ( Les 1500 1ers au Ryugaku shiken = bourse, sans compter bourse d'université et réduction pour les étrangers + bourse préfecture et peut être monbusho etc...)

    Plan simple

    -Septembre=> WH ou Pre college student visa => Octobre Tenter de gratter une admission dans une faculté au culot sur place => Novembre 1er test EJU => Décembre JLPT2 => Janvier 2ème tentative pour gratter une place dans une faculté => Mars résultat des tests => Tenter d'accéder par les admissions officielles en Avril.

    Les possibilités :
    Réussite
    = Poursuite à l'université avec 6 mois de retard par rapport en France.
    Echec = passer le JLPT1 en Juin et Repassage de l'EJU en Avril. Puis tenter de gratter une admission encore.
    Double Echec = Tentative ultime octobre (1 an de perdu déjà) et prolonger le visa avec une école de langue pour 6 mois avec une tentative désespérée. Dernier essai Avril suivant = 1 an et demi de perdu au total.
    Triple Echec = Revenir en France avec 2 ans de retard sur la fac, mais en ayant cumulé de l'expérience et un japonais courant, rentrer en dépression et devenir acariatre et tenter un VIE à la fin.
    Ou
    Tenter de poursuivre avec un visa Travail au Japon le temps d'avoir 3 ans d'expérience pour enchainer un mba directement sur place et passer le GMAT.


    La pluspart des personnes qui ont étudié au Japon ont eu la chance d'avoir divers accords ou programmes bilatéraux, ou ont rempli certaines conditions pour des programmes comme le G3-0, ou ont décidé de faire un postdoc avec un master à finalité professionnelle etc...

    Certe, la voix de la raison dirait de tout simplement finir ses études en France et venir en WH au Japon de manière sécurisée cependant je suis convaincu qu'il faut savoir prendre des risques dans la vie, afin de prendre de véritables tournantes...

    Pour l'instant, il faut surmonter sa peur, c'est un exercice difficile lorsque l'on imagine les pires scénarios possibles. Etudier au Japon représente un épanouissement intérieur et une riche expérience personnelle considérable. Chacun masque d'un voile drappé ses véritables motivations intérieures mais au fond l'envie d'y trainer ses pieds est toujours là.

    J'imagine combien ce genre de projet doit faire resurgir en vous ce sentiment de "déjà vu", le jeune freestyler médiocre qui souhaite partir à l'aventure avant de se manger les dents sur le doux bitume de l'amertume.

    /!\ Si vous connaissez des proches ou amis étrangers qui sont passés par là, cela serait tout aussi intéressants/!\

    Je vous remercie par avance et vous souhaite une bonne continuation.





    › Lire Plus: Examen d'entrée à l'université au Japon
    Dernière modification de freestyler, 03/03/2012 à 19h17
    Freestyler - "Let's meet the outside world and live without regrets !"

  2. #2
    Senior Member Avatar de zev
    Inscrit
    mars 2005
    Messages
    2 102
    Merci
    17
    Remercié 100 Fois dans 72 Messages

    Par défaut

    Faut aussi voir si certaines univ n'ont pas un programme de support pour etudiants etrangers comme la ou je suis.
    Meme si la ou je suis, la situation est particuliere (financement par la prefecture = salaire + frais de scolarite) car je ne suis pas dans une grande ville (du coup peu d'etrangers, donc plus facile d'avoir un financement)
    La campagne ca vous gagne!
    http://goo.gl/dZ5uWR

  3. #3
    Modérateur Avatar de freestyler
    Inscrit
    octobre 2010
    Lieu
    Tokyo
    Messages
    325
    Merci
    11
    Remercié 21 Fois dans 20 Messages

    Par défaut

    Oui en effet, du moins il existe pour sûr chez certaines universités des réductions sur les frais de scolarités pour les étrangers et des aides diverses (logement etc...)

    En parallèle même si à l'entrée l'on ne bénéficie d'aucune aide il est toujours possible d'en solliciter une en cours d'année si l'on est assidu à priori.

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Sujets similaires

  1. Divers Tricherie à l'examen d'entrée à l'université
    Par shakatanaka dans le forum Société contemporaine
    Réponses: 5
    Dernier message: 11/07/2011, 12h54
  2. Japon Entrée à l'université japonaise
    Par Naokokoro dans le forum Facs, cours, tests, examens
    Réponses: 8
    Dernier message: 20/08/2009, 13h19
  3. Divers Entree ou re-entree au Japon apres Novembre 2007
    Par Guzabie dans le forum Formalités administratives Japon
    Réponses: 59
    Dernier message: 12/10/2007, 18h26
  4. Divers examens d'entrée en université
    Par Algero dans le forum Japon - Questions générales
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/06/2005, 11h15
  5. Emploi Entrée dans la vie active au Japon
    Par fujinko dans le forum Société contemporaine
    Réponses: 44
    Dernier message: 22/09/2004, 16h39

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé