Page 1 sur 4 123 ... DernièreDernière
Affiche les résultats de 1 à 10 sur 32

Sujet : qualités pour réussir et durer professionnellement au Japon

  1. #1
    Senior Member Avatar de cyung
    Inscrit
    juin 2011
    Lieu
    Luxeuil-les-Bains
    Messages
    107
    Merci
    6
    Remercié 3 Fois dans 3 Messages

    Par défaut qualités pour réussir et durer professionnellement au Japon

    Ce message reprend le fil de discussion entamée dans le sujet suivant:
    http://www.lejapon.org/forum/threads...ens-militaires
    qui malgré son intérêt n'est plus en accord avec le titre du sujet.


    Pour résumer, plusieurs membres sur ce forum pensent qu'en qualité d'étranger, une place à part vous est réservée dans le monde professionnel au Japon, même si cela ne vous sera pas toujours dit en face.
    point négatif: votre intégration atteindra vite ses limites.
    point positif: vous n'avez pas à vous transformer en japonais, assumez votre différence.

    Visiblement, de nombreuses boîtes ne veulent pas s'emmerder à recruter un étranger, par méconnaissance et crainte des formalités administratives afférentes au visa.

    En supposant que:
    • vous parlez japonais,
    • vous avez ou êtes en cours d'obtention d'un visa de travail,
    • vous avez les compétences techniques requise pour le poste qui vous intéresse;

    Quelles sont les qualités:
    -qui font qu'un patron vous à recruté plutôt qu'un japonais pour votre poste et vous a gardé?
    -qui font que vous êtes resté plutôt que de rentrer en France poursuivre votre carrière?



    Merci pour vos contributions


    › Lire Plus: qualités pour réussir et durer professionnellement au Japon

  2. #2
    Senior Member Avatar de fengrim
    Inscrit
    avril 2011
    Lieu
    Tokyo, Setagaya-ku
    Messages
    463
    Merci
    74
    Remercié 100 Fois dans 69 Messages

    Par défaut

    -qui font qu'un patron vous à recruté plutôt qu'un japonais pour votre poste et vous a gardé?
    Ma petite expérience me dit que dans 40% des cas la maîtrise de l'anglais prime. Les Japs bugs complètements des qu'il faut mettre des verbes en début de phrase.
    L'autre 60% résident dans des skills professionnels, si une boite japs veut attaquer un marche européen rien de mieux qu'un bon gaijin avec 10 ans d'xp en marketing. Un autre bon exemple est l’ingénieur en développement: si on additionne le fait que ces imbéciles sont reste a L'HTML1 a cause de leur WAP pour keitai et leurs manque d’écoles D'inges le résultat fait que le jap ne sait pas code.
    ils sont friand de codeur en PHP SQL et surtout RUBY. (même si l'inventeur du RUBY est jap c'est a croire que personnes ne sait s'en servir)

    Pour résumer: D'une manière générale, une boite jap n'embauche pas un gaijin en tant qu'employer mais plutôt comme bon mode d'emploi. Ils veulent avant tout te prendre t'es connaissances et les réadapter a leur sauce. Le bon mode d'emploi est barde de diplômes, parle jap couramment pour leurs expliquer le moindre detail, et parle également anglais afin de ce manger les appels des clients anglophones que ça ai un rapport avec son taff ou non. .

    -qui font que vous êtes resté plutôt que de rentrer en France poursuivre votre carrière?
    Je rentre dans 3 mois. Pas de bac+3 pas de chocolats. Et je peux t'assurer que j'apprend le kakijun a pas mal de japs.
    Dernière modification de fengrim, 18/06/2011 à 04h40

  3. #3
    Senior Member
    Inscrit
    avril 2006
    Messages
    259
    Merci
    8
    Remercié 4 Fois dans 4 Messages

    Par défaut

    Citation Envoyé par fengrim Voir le message
    Ma petite expérience me dit que dans 40% des cas la maîtrise de l'anglais prime. Les Japs bugs complètements des qu'il faut mettre des verbes en début de phrase.
    L'autre 60% résident dans des skills professionnels
    Je rajouterai aussi lorsque tu es recruté par une boîte étrangère ​qu'il y a une forte volonté pour le haut management de vouloir placé des managers français pour coller avec l'esprit du groupe et surtout faire les choses de façon à ce que le travail soit fait dans les temps (en gros éviter le "ah oui j'avais pas compris, mais au japon on fait pas comme ça ça va être compliqué, ou tout simplement relancer 20 000 fois avant d'avoir une esquisse de résultat où tu verras que le mec avait rien compris et n'osait pas te le dire)

  4. #4
    Senior Member Avatar de cyung
    Inscrit
    juin 2011
    Lieu
    Luxeuil-les-Bains
    Messages
    107
    Merci
    6
    Remercié 3 Fois dans 3 Messages

    Par défaut

    Citation Envoyé par fengrim Voir le message
    Un autre bon exemple est l’ingénieur en développement: si on additionne le fait que ces imbéciles sont reste a L'HTML1 a cause de leur WAP pour keitai et leurs manque d’écoles D'inges le résultat fait que le jap ne sait pas code.
    ils sont friand de codeur en PHP SQL et surtout RUBY.
    Le Moyen-Age du développement web... mais j'imagine qu'ils ont des compétences en C pour coder l'IA de leurs android.
    Citation Envoyé par fengrim Voir le message
    Pour résumer: D'une manière générale, une boite jap n'embauche pas un gaijin en tant qu'employer mais plutôt comme bon mode d'emploi.
    Mais c'est cohérent. Si on exige de toi un bac+3 minimum pour le visa, c'est pas pour de faire ramasser les cartons devant les magasins ou servir le café à la place de l'office lady.
    Citation Envoyé par Xav243
    Je rajouterai aussi lorsque tu es recruté par une boîte étrangère ​qu'il y a une forte volonté pour le haut management de vouloir placé des managers français pour coller avec l'esprit du groupe
    mais la boîte n'a pas tendance à faire tourner les managers tous les 2 ou 3 ans, comme le fait le groupe Carrefour? Difficile de se sédentariser au Japon dans ce cas là.
    Citation Envoyé par Xav243
    et surtout faire les choses de façon à ce que le travail soit fait dans les temps (en gros éviter le "ah oui j'avais pas compris, mais au japon on fait pas comme ça ça va être compliqué, ou tout simplement relancer 20 000 fois avant d'avoir une esquisse de résultat où tu verras que le mec avait rien compris et n'osait pas te le dire)
    Ça ne va pas plus vite si justement tu es recruté comme "mode d'emploi", après un temps d'adaptation pour que le chef apprennes à te faire confiance?
    Le vivant également en France, je pense que l'inertie et la crainte décrite ne deviennent une tendance globale.

  5. #5
    Senior Member Avatar de Gnurou
    Inscrit
    septembre 2004
    Lieu
    Tokyo
    Messages
    925
    Merci
    70
    Remercié 172 Fois dans 107 Messages

    Par défaut

    Citation Envoyé par cyung Voir le message
    Le Moyen-Age du développement web... mais j'imagine qu'ils ont des compétences en C pour coder l'IA de leurs android.
    Houlala, alors là pas vraiment.

    Je travaille dans une boîte qui fait du portage Linux/Android pour ses chips embarqués utilisés par quelques compagnies japonaises. Je suis dans une équipe qui travaille au niveau du noyau Linux et des couches bas niveau de l'espace utilisateur (pratiquement que du C donc). Eh bien, alors que tout le reste de la boîte (RH, ventes, ...) est composé à 95% de japonais, dans mon équipe il y en a... zéro. Que des étrangers. Parce que les Japonais ne savent pas coder à ce niveau.

    Les Japonais savent concevoir un matos, faire de la programmation séquentielle (robots et cie), si tu les fait bosser jusqu'à minuit tous les jours tu peux en tirer un jeu vidéo, mais ça reste du code très cahotique utilisé par personne d'autre qu'eux même. Demandes-leur en revanche de te structurer tout le bazar, de créer des abstractions, des interfaces propres, et de faire preuve d'un peu d'ingéniosité dans leur façon d'aborder le code et les structures de données, et là il n'y a plus personne.

    Au début du mois j'ai été à une conférence des développeurs du noyau Linux à Yokohama. Parmi l'audience vivant au Japon, les Japonais étaient presque en minorité. Pire, c'est la seule conférence à laquelle j'ai assisté de ma vie durant laquelle des casques étaient distribués à l'entrée des salles, parce que les exposés étaient faits en anglais et que les participants Japonais n'y pigaient que dalle. Hallucinant.

    Tu veux un boulot qui rémunère bien au Japon? Deviens kernel hacker, les boîtes japonaises se les arrachent à prix d'or parce qu'ils ne peuvent pas en recruter localement. Récemment j'ai rencontré le shacho d'une boîte japonaise qui voulait m'embaucher, au moment de discuter salaire il me sort : normalement, les gens qui rentrent chez nous commencent en étant payés X yens, mais comme tu es étranger on va dire X*3. C'est révélateur de la confiance qu'ils ont dans la valeur de leurs propres ingés.

  6. #6
    Senior Member Avatar de zev
    Inscrit
    mars 2005
    Messages
    2 101
    Merci
    17
    Remercié 100 Fois dans 72 Messages

    Par défaut

    Pff, les japonais codent comme des pieds.
    Je tairait le nom du logiciel mais c'est un logiciel de simulation qui a ete developpe dans notre laboratoire.
    Ceux qui ont fait ca sont supposes etre au top du dev applicatif.
    C'est bourrrrrrre de bugs a a con a chaque nouvelle version du soft je suis oblige de retaper les sources et de compiler ma propre version. Les bugs que j'ai signale sont toujours pas corriges...
    Ils ont aucune idee de ce que sont les design pattern, sans compter la doc des API jamais a jour. Des trucs qui marchent qu'a moitie tout le temps....

    J'ai finalement laisse tomber, et je suis alle voir une solution concurrente...
    Dernière modification de zev, 18/06/2011 à 16h57
    La campagne ca vous gagne!
    http://goo.gl/dZ5uWR

  7. L'utilisateur suivant a remercié zev pour sa contribution:

    icebreak (20/06/2011)

  8. #7
    Senior Member Avatar de cyung
    Inscrit
    juin 2011
    Lieu
    Luxeuil-les-Bains
    Messages
    107
    Merci
    6
    Remercié 3 Fois dans 3 Messages

    Par défaut

    Citation Envoyé par Gnurou Voir le message
    Les Japonais savent concevoir un matos, faire de la programmation séquentielle (robots et cie), si tu les fait bosser jusqu'à minuit tous les jours tu peux en tirer un jeu vidéo, mais ça reste du code très cahotique utilisé par personne d'autre qu'eux même.
    Je me suis mal exprimé, c'est bien au robots et non pas aux OS que je pensais, mais tu as quand même répondu à ma question.

    Pour faire simple et en vous faisant confiance, je n'irai jamais bosser dans la programmation au Japon. Je ne retenterai pas d'expliquer à 70 personnes l'intérêt des design pattern, ni d'un framework...je vous laisse vous arracher les cheveux
    J'ai bien fait de changer de voie ici-bas.

  9. #8
    Senior Member
    Inscrit
    septembre 2002
    Messages
    4 588
    Merci
    163
    Remercié 78 Fois dans 62 Messages

    Par défaut

    Pareil, j'ai fait webdev et ça m'a saouler. La dernière boite, j'ai longtemps cru qu'ils m'avaient embauché pour les tirer vers le haut en leur apprenant l'objet et tout et paf, on m'a sorti qu'il fallait que je code en PHP4 tout con pour que les dév jap puissent relire mon code. L'efficacité ou la structure est moins importante que la sécurité de se dire que n'importe qui pourra faire et relire le taff.


    En supposant que:
    • vous parlez japonais,
    • vous avez ou êtes en cours d'obtention d'un visa de travail,
    • vous avez les compétences techniques requise pour le poste qui vous intéresse;
    Je parlais le japonais technique, j'avais le visa et les skills de malade.

    Quelles sont les qualités:
    -qui font qu'un patron vous à recruté plutôt qu'un japonais pour votre poste et vous a gardé?
    -qui font que vous êtes resté plutôt que de rentrer en France poursuivre votre carrière?
    Ils avaient personne sous la main, même pendant les 2 années qui ont suivi, j'ai du voir à tout casser 5, 6 dev qui pour ceux qui avaient le niveau ont pas fait plus de 3 mois. Ces gens mettent des mois à ré-inventer la roue alors qu'une fois mon framework perso torché, j'en avais pour 3 jours. A tel point qu'ils m'ont prêté à des grosses boites pour faire du VBA (j'y connaissais rien en VBA). Ces gens sont lents.

    J'y suis resté par fainéantise, j'aime pas faire les colis et les paquets pour rentrer. C'était provisoire et c'est devenu permanent.
    En plus j'étais jeune et avec du fric et une moto j'ai niqué un tel paquet de nana que j'aurais été trop con de rentrer au pays des filles en jeans-tee-shirt !
    Maintenant que je suis marié, ça me dérangerais pas de rentrer mais la zone euro est sinistré et j'aime le pognon.

    J'ai arrêté le dev, je suis dans un autre type de taff.

  10. #9
    Senior Member Avatar de cyung
    Inscrit
    juin 2011
    Lieu
    Luxeuil-les-Bains
    Messages
    107
    Merci
    6
    Remercié 3 Fois dans 3 Messages

    Par défaut

    Citation Envoyé par icebreak Voir le message
    Maintenant que je suis marié, ça me dérangerais pas de rentrer mais la zone euro est sinistré et j'aime le pognon.
    La zone est sinistrée, mais les "bons" n'ont pas à s'en faire.

  11. #10
    Senior Member
    Inscrit
    septembre 2002
    Messages
    4 588
    Merci
    163
    Remercié 78 Fois dans 62 Messages

    Par défaut

    C'est parce que tu n'as toujours rien compris et ça m'étonne pas à vrai dire.
    Bon ou pas tu ne peux rien contre l'inflation et les impôts.
    Il se trouve que:
    En étant payé en yen, 2x mieux payé pour un job au Japon qu'en France grâce au taux de change
    En étant payé en yen, on a infiniment moins de prélèvements obligatoire au Japon qu'en France.
    En étant payé en yen, les prix à la consommation baisse chaque année de genre 1.7% (déflation).

    Ce n'est pas une question d'excellence mais d'optimisation.
    Faudrait être très très con pour partir travailler ailleurs quand on est payé en Yen à l'heure actuel.

    D'ailleurs les bons comme tu dis, ils sont plus en France mais à Singapour ou en Suisse.

  12. L'utilisateur suivant a remercié icebreak pour sa contribution:

    fengrim (21/06/2011)

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Sujets similaires

  1. Réponses: 11
    Dernier message: 21/10/2010, 10h25
  2. Média Emission "Reussir au Japon" NRJ
    Par Iriakun dans le forum Société contemporaine
    Réponses: 35
    Dernier message: 09/12/2009, 14h58
  3. Bouche 10 ans d'expérience pour travailler au japon ( pour un visa de travail) ?
    Par cirth dans le forum Travailler au Japon
    Réponses: 11
    Dernier message: 12/08/2009, 13h05
  4. Recette zaru soba : comment reussir?
    Par koiwasan dans le forum Cuisine - Restaurants
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/08/2008, 21h10
  5. Réussir ses études et celle du japonais : une méthode !
    Par tchotto dans le forum Questions générales de japonais
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/04/2005, 20h15

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé