Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affiche les résultats de 1 à 10 sur 21

Sujet : La fac de japonais: un choix difficile

  1. #1
    Junior Member
    Inscrit
    février 2011
    Messages
    14
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut La fac de japonais: un choix difficile

    J'ai posté il y a quelques mois un sujet sur le CPEI, je vais donc faire un bref topo sur mon parcours et mes envies: je termine l'année prochaine une licence d'éco gestion, cependant depuis deux ans c'est bien autre chose qui me passionne: la langue japonaise.
    Étudiant seul à mes heures perdues, je me suis rendu compte que l'apprentissage de la langue et de la culture japonaise en général était bien plus qu'un simple passe temps ou loisir... Depuis deux ans, je n'ai qu'une envie c'est de débuter une licence de japonais (une LLCE pour être précis), j'envisage même d'aller jusqu'au doctorat si mes 3 premières années sont concluantes.



    Habitant assez proche de Paris, deux choix s'offrent à moi: l'INALCO et Paris VII / Diderot
    Ayant la volonté de faire des études très longues, ce choix est pour moi capital, je dois être sur de choisir la faculté qui m'offrira les meilleures études et les meilleures perspectives d'avenir. Par meilleures études j'entends, que je suis du genre passionné, et je ferai tout pour avoir le meilleur niveau possible, j'aimerai donc choisir la faculté qui peut me le permettre.
    Cependant d'après les nombreux avis, le niveau semble proche entre les deux fac, chaque étudiant et professeur défend "sa" faculté, aucune semble se départager réellement...
    Pourtant, un certain nombre de qualités et de défauts semblent revenir souvent:

    Pour l'INALCO:
    ses qualités:
    - niveau plus élevé et plus exigeant qu'à Paris VII (selon ma prof de japonais dans ma fac d'économie actuelle qui enseigne également à Paris VII, et selon les profs que j'ai rencontré aux portes ouvertes de l'inalco en janvier dernier)
    - excellent niveau écrit (comme à Paris 7)
    - déplacement à Tolbiac
    - l'INALCO semblent bénéficier d'un certain prestige en France et ailleurs (prestige vraiment mérité ? )

    Ses défauts:
    - beaucoup trop d'élèves et donc des étudiants moins encadrés, moins accompagnés...
    - en regardant les livrets et intitulés des deux facultés présentant leur LLCE de japonais, et selon les témoignages d'étudiants de l'INALCO et de Paris VII, j'ai l'impression qu'il y a beaucoup plus de professeurs natifs du Japon qui enseignent à Paris VII (maitres de conférences, prof de td...). A l'INALCO, je vois beaucoup de noms "non japonisants": Mr Antonov, Butel, Nespoulous... Cela signifie t-il que Paris VII est plus ouvert sur l'international et donc sur le japon que ne l'est l'INALCO ? Un plus grand nombre de professeurs japonais n'est il pas un moyen d'apprendre à mieux connaitre le "vrai" Japon, d'échanger des anecdotes...?
    - toujours selon les étudiants des deux facultés: moins de pratique orale à l'INALCO.
    - bordel au niveau administratif


    Pour Paris VII/ Diderot:
    Ses qualités:
    -excellent niveau, comparable à l'INALCO
    -moins grand nombre d'élèves, donc étudiant mieux accompagné, encadré, aidé...
    -moins grand nombre d'élèves, donc des classes moins grandes, donc plus de convivialité , avec la possibilité d'échanger plus facilement avec les professeurs: n'y a t-il pas là un moyen de progresser plus facilement en japonais par les échanges avec les professeurs ? Meilleure pratique orale ?
    -section LLCE japonais de Paris VII plus petite qu'à l'INALCO: meilleure coordination entre les professeurs qui la jouent moins solo qu'à l'INALCO...
    - selon les étudiants de Paris VII, les professeurs semblent tous être très accessibles
    -plus grand nombre de professeurs natifs japonais à Paris VII: échanges plus enrichissants ?
    -plus grande ouverture internationale: encore une fois il me semble que Paris VII est plus ouvert, et accueillent plus d'étudiants japonais que l'Inalco: côtoyer des professeurs et des élèves japonais serait plus facile à Paris VII ? Plus de possibilités offertes par paris VII pour effectuer une partie des études au japon par l'intermédiaire des échanges inter-universitaire ?


    Ses défauts:
    -difficulté moins élevée qu'à l'INALCO ??
    -je connais moins cette faculté, j'en vois pas d'autres...



    Au final, sachez que ma préférence va vers l'INALCO depuis le début, mais au fil de ces derniers mois, en parcourant les forums j'ai constaté que beaucoup d'étudiants disaient du bien de Paris VII (moins de l'INALCO d'ailleurs...).
    Je suis donc un peu perdu... Le choix de la faculté reste primordial, et j'ai peur de louper certaines opportunités en faisant un choix plutôt qu'un autre... Chaque université a ses avantages et inconvénients...

    J'aimerai donc si possible que les étudiants ayant fréquenté les deux facultés (pour avoir une meilleure comparaison) ou du moins l'une d'entre elles, m'aident dans ce choix, en commentant les qualités et défauts des deux fac (si possible en critiquant ceux que j'ai listé...), en m'indiquant les opportunités offertes par chacune, et enfin pour ceux qui font un master ou un doctorat, je souhaiterai qu'ils me parlent de leur parcours et de leurs préférences.

    Voila, c'était assez long, je remercie tous ceux qui ont eu le courage de tout lire et ceux qui auront pris la peine de m'aider ! !


    › Lire Plus: La fac de japonais: un choix difficile
    Dernière modification de Alexilink, 12/06/2011 à 18h14

  2. #2
    Senior Member Avatar de shakatanaka
    Inscrit
    novembre 2003
    Lieu
    Kyoto
    Messages
    488
    Merci
    5
    Remercié 3 Fois dans 3 Messages

    Par défaut

    Je ne connais aucune de ces deux universités mais pour l'inalco si il y'a plus de professeurs de japonais français , c 'est parce qu'ils sont aussi chercheurs. Donc je pense pas que ça soit une mauvaise chose dans l'absolue.
    Estampes Japonaises de haute qualité:

    http://www.ukiyoe-artgallery.com/

  3. #3
    Junior Member
    Inscrit
    février 2011
    Messages
    14
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Est ce que des personnes ayant fréquenté les deux fac peuvent m'aider ?? N'hésitez pas à relire mon premier post afin d'y repérer tous les points qui m’intéressent !

  4. #4
    Senior Member
    Inscrit
    septembre 2002
    Messages
    4 588
    Merci
    163
    Remercié 78 Fois dans 62 Messages

    Par défaut

    J'ai jamais fait de fac de japonais donc je poste un avis différent de français au Japon.
    Les gens ici qui font profs ils ont tous fait INALCO. J'en ai déduis que cette école est excellente. Ils ont pas souvent un bon niveau oral mais à la lecture ils sont meilleurs que moi et de loin. Par contre ils sont profs...

    Sinon il y en a beaucoup d'une école de Lyon. Je me demande pourquoi ils sont si nombreux ici.

    Jamais entendu parler de personnes venant de Paris 7 !

  5. #5
    Junior Member
    Inscrit
    février 2011
    Messages
    14
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Très intéressant Icebreak, merci ! Cependant sache que paris 7 est la meilleure fac de japonais avec l'Inalco, c'est pour ca qu'il est si difficile de les départager. De plus, dès l'année prochaine elles seront réunies dans le même arrondissement... C'est pour cela que vos avis et appréciations des fac comptent !

  6. #6
    Senior Member Avatar de Shigu
    Inscrit
    juillet 2004
    Lieu
    Sendaii, Miyagi, parce que ça" bouge" ici !
    Messages
    464
    Merci
    6
    Remercié 8 Fois dans 7 Messages

    Par défaut

    Coucou à toi Alexilink !

    Je vais tenter de te répondre même si je ne serai pas celui qui te diras: cette faculté est nulle, va dans celle-ci !".

    Pour info: dans mon cas licence à l'INALCO, Master à Paris 7.

    Pour commencer, ce qui me semble être le plus important à savoir: que tu prennes l'INALCO ou Paris 7, peu importe, en Master, celui-ci recoupe les étudiants des deux universités. Pour faire simple, imaginons que tu sois un étudiant de l'INALCO, tu auras obligatoirement des cours/conférences à Paris 7. Et réciproquement.... tu auras donc l'occasion de découvrir la majorité des enseignants de ces deux universités.

    Ensuite, autre conseil très important. Il va falloir que tu te décides rapidement sur ce que tu veux étudier et surtout sur quel sujet tu souhaites faire de la recherche (si vraiment tu souhaites aller jusqu'en doctorat). Ensuite, à toi de faire des recherches sur les enseignants de ces deux universités afin de savoir quel serait le meilleur enseignant pouvant te diriger dans tes travaux de recherches (et donc te garantir un beau résultat final).

    Pour le reste, les deux universités ont autant de qualités que de défauts: si tu peux supporter le monde à Dauphine, alors l'INALCO est pour toi, si tu préfères un endroit plus calme avec, en conséquence, des enseignants plus disponibles, alors Paris 7 est pour toi. On peut faire la même chose sur un milliard de critères mais je doute fortement que cela puisse réellement t'aider.

    Que tu choisisses l'une ou l'autre, le plus important c'est de savoir rapidement ce que tu veux faire: plus tôt ce sera fait, meilleures seront tes chances d'avancer.

    Bon courage à toi en tous les cas.
    Dernière modification de Shigu, 15/06/2011 à 03h38
    おいでませ!

  7. #7
    Junior Member
    Inscrit
    février 2011
    Messages
    14
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Merci à toi Shigu ! !

    Il serait en effet judicieux de commencer à réflechir sur les possibles thèmes de recherche pouvant m'intéresser. Cependant à l'heure actuelle, je n'ai qu'une vague perspective de ce que seront les études de japonais en université... Je n'ai fait qu'une initiation à la langue (minna no nihongo 1 et 2), et ne connais pas toutes les possibilités et champs d'activité de la recherche en études japonaises... Je pensais que l'on commençait à y réfléchir pendant la licence, puisqu'on étudie un panel de matières qui seront potentiellement des sujets d'études en master et doctorat.

    Pour y voir plus clair, pourrais tu me présenter ton parcours, tes domaines préférés en études japonaises, ton appréciation sur les deux fac et ses professeurs... ?? J'aimerai également savoir pourquoi tu as fait ta licence à l'INALCO pour débuter ensuite un master à Paris 7. Comme tu l'as dit, cela doit être lié au fait que ton thème de recherche est plus du domaine de Paris 7: A ce titre quelles sont les spécialités de l'INALCO et celles de Paris 7 ??

    Dernière question, concernant les professeurs, on m'a fait la remarque sur d'autres forums, qu'il valait mieux connaitre les bons professeurs lors des inscriptions pédagogiques pour éviter de tomber sur les moins bons... Je sais que je t'en demande beaucoup, mais serait-il possible que tu me fasses un listing des meilleurs professeurs dans chaque spécialité pour les deux fac ??

    Je te remercie par avance de ton aide et du temps précieux que tu m'auras accordé !
    Dernière modification de Alexilink, 14/06/2011 à 13h06

  8. #8
    Senior Member Avatar de Shigu
    Inscrit
    juillet 2004
    Lieu
    Sendaii, Miyagi, parce que ça" bouge" ici !
    Messages
    464
    Merci
    6
    Remercié 8 Fois dans 7 Messages

    Par défaut

    Bonsoir,

    Il n'est jamais trop tôt. Un projet professionnel se construit très tôt. Vous pensez vous lancer dans l'étude du japonais à l'université: ça signifie devoir travailler "seul", personne ne vous dira de faire vos devoirs par exemple. Là où je veux en venir, c'est peut-être encore tôt pour vous mais vous avez tout de même des points que vous aimez plus que d'autres: l'histoire du Japon ? Sa géographie ? Sa (voir ses) société ? Son économie ? Sa politique ? ..... Bref, des initiatives et autres démarches personnelles sont essentiels pour ce type d'étude. Attendre les bras croisés en se disant:" Mouai, chai pas trop..." ne vous fera pas avancer.

    Vous pourriez par exemple contacter certains étudiants, leur demander ce qu'ils aiment étudier et ce qu'ils étudient, ou leur thème de recherche. Il y a toujours des solutions pour s'informer.

    Pour la liste des enseignants à "éviter" ou à "prendre", je n'en ferai pas. Je trouve ça puéril et sachez que si vous comptez aller loin dans l'étude de la langue, vous devrez tous les rencontrer un jour ou l'autre. Pour ma part, je les trouve tous sympathiques et je ne le pense pas que maintenant, avec du recul. Chacun a sa façon d'enseigner. Je ne suis jamais tombé sur un professeur absolument ignoble. La plupart des étudiants de mon époque (pas si lointaine) parlaient beaucoup sur ce sujet: tel prof il est méchant, tel prof il est ceci cela".... au final, j'ai pris un de ces profs pour un cours du soir et le ou la prof en question ne m'a tué. Son cours était passionnant et je ne regrette rien.

    Je pense qu'écouter des discours d'étudiants "revanchards" sur des forums est une mauvaise solution. A vous de tester, vous pourrez"essayer" les premiers cours: et tu verras alors que malgré les "on-dit", les profs ne sont pas si cruels que ça. Bien au contraire. Sachez aussi que le niveau d'exigence en terme de travail est particulièrement élevé chez certains enseignants mais si vous vous inscrivez à la fac c'est pour bosser et avoir un niveau satisfaisant afin d'avancer.

    Enfin, je vous conseille de moins vous poser de questions sur les ragots et autres "on-dit" (qui, par expérience, ne servent à rien), mais plus sur vos envies.

    Encore une fois, bon courage à vous !
    Dernière modification de Shigu, 18/06/2011 à 13h42

  9. L'utilisateur suivant a remercié Shigu pour sa contribution:

    macatrose (18/06/2011)

  10. #9
    Junior Member
    Inscrit
    février 2011
    Messages
    14
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Concernant le travail en université, je crois en avoir une petite idée, j'ai déja effectué et validé une année de droit (licence que j'ai arrêté pour manque d’intérêt) et deux années de licence d'économie/gestion (encore un an). Je débuterai donc à la rentrée 2012 cette licence de japonais que j'attends depuis 3 ans...Il est évident que vous demandez directement "quel enseignant est bon" etc... fut un peu stupide de ma part...

    Mais votre expérience pourrait m'aider à y voir plus clair: qu'est ce qui vous a poussé à effectuer une licence de japonais à l'INALCO pour ensuite faire un master à Paris 7 ? Quels sont les thèmes de recherche que vous allez aborder ? Quels sont vos domaines de prédilection dans la recherche en études de japonais ? Et enfin quels sont les "spécialités" de l'Inalco et de Paris 7 ?

    Je vous remercie pour toute l'aide que vous m'apportez ! A bientôt !

  11. #10
    Senior Member Avatar de Shigu
    Inscrit
    juillet 2004
    Lieu
    Sendaii, Miyagi, parce que ça" bouge" ici !
    Messages
    464
    Merci
    6
    Remercié 8 Fois dans 7 Messages

    Par défaut

    Bonjour,

    Pour vous répondre, je me suis lancé dans l'étude de la langue par simple plaisir et intérêt, rien de plus classique en somme.
    J'ai mis du temps avant d'arriver à cerner ce que je voulais vraiment faire après l'étude de la langue. Au final, la hasard a fait que je me suis retrouvé à Paris 7: j'étais convaincu d'avoir échoué pour mon diplôme de licence, j'avais donc, volontairement, "oublié" de donner les papiers d'inscription pour le master en FLE que je voulais préparer. Malheureusement (ou heureusement), j'ai obtenu ma licence et il me fallait trouver une autre fac proposant ce master pour ne pas perdre une année. C'est comme ça que je me suis retrouvé à Paris 7.

    Cependant, Paris 7 proposait un parcours particulier: je suivais les cours du master FLE mais j'avais aussi la possibilité de suivre les cours (et passer les examens) du master japonais. J'avais donc des semaines très chargées, avec énormément de travail. A noter que dans ce parcours singulier, il est impossible de faire un mémoire ou assister aux conférences (pour le cursus japonais), simplement passer les examens de langues. J'en garde un excellent souvenir.

    En conclusion, les deux universités sont très bonnes, les différences ne sont pas aussi importantes au point de devoir s'inquiéter autant. J'ai un petit faible pour l'INALCO, parce que j'y ai fait ma licence et que je connais presque tous les enseignements, extrêmement sympathiques quand on les a nouveau en seconde ou troisième année de licence (la première année était "bordélique", trop d'étudiants pour des locaux trop petits).

    Ceci dit, j'ai aussi beaucoup aimé Paris 7 : nous étions, en japonais, une dizaine (une vingtaine au début), ce qui rendait les cours vraiment intéressants, permettant la discussion entre enseignants et étudiants. Je me souviens que l'ambiance était nettement plus appréciable que la première année à l'INALCO. Mais faire un Master de japonais à l'INALCO, ça doit être pareil, il n'y a pas grand monde qui continue à ce niveau-là. Enfin, les locaux étaient neufs et contrairement à l'INALCO, il est beaucoup plus facile d'obtenir une bourse d'échange à Paris 7 en raison d'un nombre d'étudiant extrêmement faible en Master. Je me souviens que j'aurais pu partir alors que j'avais la demande un mois et demi APRES la date limite.

    Pour les deux universités, il y a d'excellents enseignants et c'est une chose à ne surtout pas oublier.

    Voilà, en espérant que puisse répondre à ta question et aider d'éventuelles étudiants se posant les mêmes questions.


    PS: je ne sais pas pour Paris 7 mais à l'INALCO il y a CEJ (Centre d'études japonaises) qu'il vous faut connaitre si vous envisager de faire de la recherche dans cet établissement.

    PS2: Si vous comptez faire un échange universitaire, il faudra travailler et éviter les perturbateurs. En effet, pour partir, il faut, de base, un excellent dossier (bonnes appréciations des enseignants et notes excellentes). Sauf si vous êtes un génie (ça arrive), il faudra s'armer de persévérance.
    Dernière modification de Shigu, 25/06/2011 à 08h43

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Sujets similaires

  1. Divers Choix d'une école de japonais au Japon
    Par Meganekko dans le forum Japon - Questions générales
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/09/2011, 15h33
  2. Fac Choix facultés (LLCE Japonais)
    Par Soso49 dans le forum Facs, cours, tests, examens
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/12/2008, 18h13
  3. Cours Japonais dans le 31 ou le 64 : choix de vie
    Par Jurii dans le forum Facs, cours, tests, examens
    Réponses: 5
    Dernier message: 03/06/2007, 20h00
  4. Enigme Une autre plus difficile...
    Par tcha dans le forum Calendrier - Haiku - Enigmes
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/09/2006, 23h23
  5. Un début de réponse à "c'est difficile le japonais ?&qu
    Par gibi31 dans le forum Questions générales de japonais
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/12/2004, 09h59

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé