Page 1 sur 4 123 ... DernièreDernière
Affiche les résultats de 1 à 10 sur 34

Sujet : Cherche emploi ingénieur informatique et équivalence diplome

  1. #1
    Member
    Inscrit
    février 2009
    Messages
    37
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut Cherche emploi ingénieur informatique et équivalence diplome

    J´ai peut être un emploi bientôt mais rien de sur donc je voulais savoir si sur le forum il y avait des informaticiens ? Je voulais connaitre leur expérience pour être au Japon ...



    Pour les équivalences de diplômes comment ça se passe ? J´ai fait Epitech pendant 5 ans et donc pas l´université ce qui complique les équivalences. Je regrette surtout de ne pas avoir fait un cursus me permettant de cumuler Japonais et Technologie.

    D´ailleurs un cousin voudrait faire cela, quel genre de cursus peut il faire pour avoir un très bon niveau de japonais et un master en informatique (administration, architecture ou génie logiciel je pense) ?


    › Lire Plus: Cherche emploi ingénieur informatique et équivalence diplome

  2. #2
    Senior Member Avatar de zev
    Inscrit
    mars 2005
    Messages
    2 101
    Merci
    17
    Remercié 100 Fois dans 72 Messages

    Par défaut

    Le topic n'est pas tres clair mais bon.

    Y'a pas d'equivalence directe. Pour certains ca equivaudra a un bac+4 au Japon ("Licence") ou bac+6 ("Master")

    Je possede un diplome d'Ingenieur (BAC+5) et ca a ete reconnu par mon universite (Keio) comme Master (BAC+6) ici, du coup j'ai pu demarrer directement mon doctorat. Mais ca depend beaucoup des endroits.

    L'epitech n'est pas une ecole d'ingenieur mais au Japon on fera pas la difference, a toi de te vendre si tu veux faire passer ton diplome pour un Master.

    Pour trouver un boulot, si t'as pas un niveau EXCELLENT en japonais COURANT *et* TECHNIQUE, fais une croix sur les entreprises japonaises.
    Donc avant meme de chercher un boulot, a mon avis mieux vaut prendre un working holiday et passer quelque temps au Japon. Ca te permettra aussi de tater le terrain, qui n'est pas folichon ces dernier temps.

    Si tu veux faire un master au Japon, le japonais n'est pas forcement requis ca depend des universites et de la specialite.
    Aussi, faire des etudes de japonais quand on est en master c'est pas de tout repose hein.

    Pour avoir un excellent niveau de japonais, y'a pas de secret, faut vivre et etudier le japonais sur place (intensif). (Japonais intensif + master = journees de 36 heures...)


    Je pense que Ice pourra completer mes dires au niveau professionnel.
    La campagne ca vous gagne!
    http://goo.gl/dZ5uWR

  3. #3
    Member
    Inscrit
    février 2009
    Messages
    37
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Bah oui je comprends bien si je n´avais pas été si feignant, j´aurai déjà un niveau (j´ai fait 4 mois à l´INALCO en cours du soir mais avec un taff, l´école et le Japonais je ne pouvais plus au bout de 4 mois levé 7h et rentré 23h tous les soirs).

    Je regrette de pas avoir commence le Japon en même temps que mon école, j´aurai mieux gérer ...

    Quand je parle d´équivalence c´est surtout pour les entreprises ... J´ai pas envi de retourner en cours ... lol

  4. #4
    Senior Member Avatar de delwin
    Inscrit
    août 2007
    Lieu
    Osaka
    Messages
    465
    Merci
    0
    Remercié 3 Fois dans 3 Messages

    Par défaut

    Je vais faire rapide:

    -Entreprise japonaise: Niveau béton de Japonais sinon a oublié.
    Et même si par malheur tu arrive a rentrer dans une, tu vas juste souffrir et finir par déprimer. Tu tiendras quelques moi avant de péter un câble. (je sais de quoi je parle, j'en ai vu)

    Epitech, ils sauront pas ce que c'est, donc tu dis que tu as fait l'université et tout ira bien.

    Sinon, ton coup du cursus Informatique et Japonais tu m'as bien fait rire:

    Mais tu auras JAMAIS un excellent niveau de Japonais comme ca.
    Apres tout depend de ta definition de Excellent, mais je n'ai jamais entendu, vu, un etranger "parler tres bien Ecrit et lu le japonais" avec un cursus en France, et sans y avoir habiter longtemps en cotoyant majoritairement des Japonais.

    Ton cursus japonais technologie il existe pas, si tu avais été vraiment motivé tu aurais appris a coté. Point barre. Mais c'est bien que tu le réalise. Franchement regrette rien. Tu prend ton taff en France, tu reste avec tes potes et ta familles, tu gagnes bien ta vie et tu te fais des voyages au japon. Ca t'evitera des deprimes parce que tu parle pas, et des galeres.
    『三人いれば文殊の知恵』

  5. #5
    Senior Member
    Inscrit
    avril 2007
    Messages
    292
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    J'ai fait l'EPITA (ancetre de EPITECH je crois) et j'ai bossé au Japon.
    Ce que je peux te dire sur cette experience.

    Deja le diplome est reconnu bac+5 ce qui te permettra d'avoir un visa plus facilement.

    Concernant le japonais tu peux soit etre nul soit etre excellent.
    En effet il y a plein de boite etrangeres qui bossent uniquement en anglais, pour moi donc comme tu n'es pas excellent en japonais mise plutot sur l'anglais qui te permettra de bosser (et d'avoir un meilleur salaire ), ca te permettra aussi de bosser plus à l'occidentale (moins d'heure sup par exemple), par contre tu vivra au Japon mais hors du boulot, pas terrible si tu veux vraiment vivre à la japonaise.

    Ceci etant dis ce n'est pas la bonne periode pour partir bosser au japon. Comme tu le sais c est la crise et les entreprises japonaises licencient plus qu'elles embauchent.

    Enfin pour les boulot en anglais la concurrence des indiens est assez rude. Ils travaillent plus pour moins donc cherche bien pour trouver un emploi qui corresponds à tes attentes.

    Parlant japonais assez bien j'ai cherché des jobs "en japonais" mais ca n'a jamais marché, j'ai rarement decroché ne serait ce qu'un entretien chez un client final (pourtant j'ai le JLPT1 et j'ai eu des entretiens en japonais avec les recruteurs qui se passaient bien).

  6. #6
    Member
    Inscrit
    février 2009
    Messages
    37
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Tu commences a me faire déprimer la ... si avec un JLPT 1 tu n´arrives pas à avoir du boulot la bas, c´est quasi mort pour moi si je loupe l´occasion que j´ai peut être en ce moment. Tu travailles au Japon actuellement?

  7. #7
    Senior Member Avatar de delwin
    Inscrit
    août 2007
    Lieu
    Osaka
    Messages
    465
    Merci
    0
    Remercié 3 Fois dans 3 Messages

    Par défaut

    Actuellement pour un étranger qui parle pas japonais, a part un petit boulot c'est plus que la galère de trouver.
    Les boites japonaises prennent plus (la mienne prend des gens qui parlent très bien japonais et uniquement sur le recrutement annuel, autrement dis pas abordable pour un Francais)
    Sinon, même pas la peine. Et de toute facon c'est pas un cadeau de bosser dans une boite japonaise en japonais. Alors si en plus tu parle pas...

    Les boites européennes etc prennent plus personne actuellement. De base, c'est après 2 ou 3 ans en France ou ailleurs, puis expatriation. Sauf EXCEPTION particulière bien sur.

    Ne pas trouver avec JLPT1, c'est courant, faut pas se leurrer. Je connais de nombreux diplomés Bac+5, JLPT1 qui sont en HAKEN (interim). Trouver en Seishain c'est pas si facile.

  8. #8
    Senior Member
    Inscrit
    septembre 2002
    Messages
    4 588
    Merci
    163
    Remercié 78 Fois dans 62 Messages

    Par défaut

    Moi j'ai rien.
    Ptet un niveau JPLT2, mais au final j'ai aucun JPLT.

    Tout ce passe surtout a l'entretien.
    Je tiens a signaler un truc qui semble échappé a tous le monde.

    Suffit pas d'avoir un JPLT1 et d'être un érudit du Japonais ancien.
    Il faut savoir parler le language de sa profession. Parler la langue des affaires.

    Ça veut pas dire parler uniquement le Keigo mais le transcender.
    Il suffit pas de montrer son expertise de la langue mais passer au dela et charmer son interlocuteur comme on le ferait en France.

    En bref, une brêle qui parle japonais reste malgré tout une brêle. Et les compétences linguistiques n'y feront rien. Savoir ce vendre c'est le principal.

  9. #9
    Member
    Inscrit
    février 2009
    Messages
    37
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Oui effectivement mais je présume que "manifesto" n´est pas une burne ... Je pense peut être qu´il faut s´exprimer peut être dans une autre forme pour pouvoir charmer un japonais...

    Ce que je ne comprends pas c´est parler japonais couramment. Pour moi c´est comme l´anglais. On parle bien que quand on vit dans une société qui parle la langue qu´on apprend et il me semble bien difficile d´être bon en japonais en restant en France. Ok il y a le WH mais bon c´est loin d´être une immersion complète à la société japonaise ...

    Si il veut que les gens viennent bosser pour leur problème de retraite faudrait peut être plus indulgent ... je ne dis ca, je dis rien ...

  10. #10
    Senior Member
    Inscrit
    avril 2007
    Messages
    292
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Me suis je mal exprimé ?
    Ce que je voulais dire c est que pour un etranger informaticien qui a un bon background on peut trouver facilement un boulot à Tokyo (je connais pas le reste du pays) mais ce sera en anglais et probablement dans la finance.
    Donc ca reste un boulot particulier mais avec des avantages aussi.
    L'anglais reste la langue la plus recherchée à Tokyo, des personnes parlant japonais et sachant faire de l'info y en a un certain nombre.
    Pour la province, je pense que Icebreak sera meilleur conseil que moi.

    Pour bosser en japonais sans savoir le parler c est dur !
    Le JLPT peut juste t'aider à valoriser ton CV et montrer que à priori tu connais la langue (de plus les japonais aiment bien les diplomes).
    Par contre si tu parles bien japonais, t'as pas forcement besoin d'un diplome.
    Tout ce passe surtout a l'entretien.
    Je tiens a signaler un truc qui semble échappé a tous le monde.
    C'est très vrai et j'irai meme plus loin, trouver un boulot c est une histoire de relations et de personnalité.
    Si tu est debrouillard, tu sais te vendre etc peu importe les diplomes.
    Sachant que ce sera plus facile avec un diplome de polytechnique, un docotrat en japonais + jlpt 1 et 1000pts au TOEIC que un bac +2 et pas de compétences en langues etrangères.

    Enfin oubliez pas que en ce moment c est pas le top pour trouver un boulot.

    il me semble bien difficile d´être bon en japonais en restant en France
    Mais impossible n'est pas francais !
    De plus on sera moins exigeant concernant les langues envers un informaticien qui reste derrière son ecran que un commercial qui doit démarcher les clients japonais ...

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Sujets similaires

  1. Enseignement Cherche un emploi à Tokyo
    Par Seigneur_Folken dans le forum Travailler au Japon
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/10/2012, 04h53
  2. Réponses: 5
    Dernier message: 11/01/2011, 06h36
  3. Informatique Diplome français d'informatique et travail au Japon
    Par Slasch dans le forum Travailler au Japon
    Réponses: 16
    Dernier message: 22/12/2010, 13h27
  4. Informatique Offre d'emploi a Tokyo - Informatique Hardware - Debut 23 Juillet 2010
    Par jufeng dans le forum Travailler au Japon
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/07/2010, 07h47
  5. Traduction Fr -> Jp Traduction de "ingénieur en informatique"
    Par MaDiZm dans le forum Traductions
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/04/2008, 15h45

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé