Affiche les résultats de 1 à 3 sur 3

Sujet : japon ancien

  1. #1
    Junior Member
    Inscrit
    décembre 2008
    Messages
    2
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut japon ancien

    bonjour
    je part en avril au japon et je cherche des lieux du japon ancien,en 2006
    j'ai passé 3 semaines ou j'ai visité tsumago ,takayama,pour mon deuxieme
    je voudrait retrouver cette astmosphère ,je pense visité kanazawa et ses quartiers de geishas et samourais,hagi,kurashiki,le petit port de
    tomo no ura,merci si vous avez d'autres adresses.

    cordialement




    › Lire Plus: japon ancien

  2. #2
    Senior Member
    Inscrit
    avril 2005
    Lieu
    paris
    Messages
    182
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Bonjour, j'ai justement rédigé quelques articles sur ce genre d'atmosphère que tu recherche. J'ai recensé par région tous les lieux les plus touristiques du Japon qui évoquent l'aspect ancien (forteresse, villes anciennes...).

    J'espère que ça peut t'aider :

    Si tu as d'autres questions, n'hésites pas.




    HOKKAIDO

    Hakodate
    Cette ville portuaire est connue pour avoir signer les premiers traités commerciaux avec l'Occident à la fin du XIXème siècle. Elle abrite encore aujourd'hui de nombreux bâtiments occidentaux tels qu'une église orthodoxe russe. Le quartier Motomachi montre également une architecture à l'influence européenne. Si vous vous rendez à Hakodate au printemps, ne manquez pas la forteresse Goryoku ornée de cerisiers à perte de vue. Le reste de l'année, le principal attrait est le mont Hakodate : facilement accessible du centre-ville, il offre une vue nocturne magnifique.
    Hakodate est située à 3 heures de shinkansen de Tokyo.

    Otaru
    Otaru est une très bonne excursion d' une journée depuis Sapporo.Ancien village de pêcheurs, c'est aujourd'hui une ville pittoresque et agréable. Otaru possède un très joli canal le long duquel il est particulièrement plaisant de se promener. On peut visiter des verreries, un musée dédié à la pêche et le musée d'Otaru qui expose des oeuvres liées à la culture d'Hokkaido.


    TOHOKU

    Kakunodate
    Kakunodate est une ancienne cité féodale au patrimoine préservé. On peut visiter d'anciennes résidences de samouraïs et des vieilles échoppes reconverties en musées ou en restaurants dans le quartier Uchimachi. Cet ancien quartier de samouraïs est particulièrement beau au printemps lors de la floraison des cerisiers.
    Kakunodate est accessible en 1h15 de shinkansen depuis Akita.

    Aux alentours d'Aomori
    L'impressionnant site archéologique de Sannai maruyama est un des plus importants du Japon. Il daterait de l'ère Jomon, il y a environ 5000 ans. Un bus le relie à Aomori en 30 minutes.

    Aizu Wakamatsu
    Cette ville aujourd'hui tranquille possède un passé historique tourmenté. Elle a été la résidence du clan Aizu qui a combattu sans succès les Tokugawa durant la période d'Edo. Plusieurs sites dédiés à ces combats sont à visiter, comme le Mont Iimori, le mémorial Byakkotai et la très belle Résidence Aizu (aizu bukeyashiki).


    KANTO

    Nikko
    Situé à deux heures de train de Tokyo, Nikko fait partie des sites incontournables du Japon. Il est d’ailleurs classé Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1999. La nature est magnifique et les chefs-d’œuvre architecturaux nombreux. L'attraction phare de la ville est l'impressionnant sanctuaire Tosho-gu construit à la gloire des Tokugawa, un des sanctuaires les plus vénérés du Japon.
    Il est préférable d’éviter la foule des week-ends et de visiter Nikko en semaine.


    CHUBU

    Kanazawa
    Cette ancienne cité féodale à l'identité culturelle forte est située à 3 h de Nagoya ou d'Osaka en train semi-express. Elle compte de nombreux attraits, dont le très célèbre jardin kenroku (kenroku-en), classé comme un des trois plus beaux jardins japonais (avec le Kairaku-en à Mito et le Koraku-en à Okayama). Son ancien quartier de samouraïs Nagamachi est bien conservé; On peut visiter certaines des maisons qui servaient de résidence aux guerriers, dont la Maison Nomura et son joli jardin. La Saihutsu-an, quant à elle, propose des visites de son atelier de teinture traditionnelle de kimonos. A voir aussi : la villa Seison-kaku, située près du Kenroku-en.

    Vallée de Shokawa
    Village classé au Patrimoine Mondial de l'UNESCO depuis 1995, Shirakawa Go offre un exemple exceptionnel d'architecture traditionnelle dite gassho zukuri. La particularité première de ce type de construction est un grand toit de chaume pentu (en forme de mains en prière). Il est possible de loger dans certaines de ces maisons (ryokan ou minshuku).

    Takayama
    Ancienneville féodale, Takayama est une des rares villes au Japon qui a su conserver son charme traditionnel. Il est particulièrement plaisant de se promener à travers ses rues aux maisons préservées. Préférez le vélo ou la marche. Le quartier Sanmachi composé de trois rues (ichi no machi, ni no machi et san no machi) comporte de nombreux restaurants, des brasseries de saké, des boutiques traditionnelles et des petits musées. C'est un endroit très animé. Vous pourrez également visiter d'anciennes résidences de marchands datant de l'époque d'Edo, comme les maisons Yoshijima ou Kusabe. L'ancienne résidence des Gouverneurs constitue aussi une visite intéressante. Enfin, si vous ne pouvez pas vous rendre à Shirakawa-go, allez faire au village reconstitué Hida-no-sato situé en dehors de Takayama.

    Matsumoto
    La ville de Matsumoto est renommée pour son château (matsumoto jo) considéré comme un des plus beaux et des mieux conservés du Japon. On peut aussi faire de très belles randonnées aux alentours de la ville. Cette région est notamment connue pour ses nombreux ours que vous pourrez observer accompagné d'un guide.


    KANSAI

    Kyoto
    Ancienne capitale impériale, Kyoto a soigneusement préservé le patrimoine culturel et spirituel du Japon. Avec ses nombreux temples, ses ruelles étroites et ses quartiers d'artisans, la cité possède une atmosphère traditionelle sans égale. Pour entr'apercevoir quelques trésors kyotoïtes, trois jours au minimum s'imposent. Pour rejoindre la ville, comptez 2h40 de train de Tokyo.
    Au centre de la cité se trouve le Palais impérial dont l'architecture est renommée pour sa simplicité stylisée et ses magnifiques jardins. Si l'entrée est gratuite, vous devez réserver votre entrée 30 minutes avant la visite. On vous demandera de présenter votre passeport.
    Construit en 1603 par le puissant Shogun Tokugawa Ieyasu, le château de Nijo se distingue par son style de l'époque Momoyama, période florissante de l'art architectural. A l'intérieur, on peut admirer une grande porte chinoise, des fusuma (portes coulissantes peintes) de l'école Kano ainsi qu'un jardin imaginé par l'artiste Kobori Enshu.
    Ancien quartier des plaisirs, Gion est quant à lui le lieu idéal pour saisir l'essence du Japon traditionnel. Plusieurs théâtres et restaurants attestent de l'authenticité des lieux. Près d'un petit canal, vous découvrirez des ruelles romantiques bordées de boutiques et de bars. Gion est également un des quartiers où vous apercevrez peut-être une maiko (apprentie geisha) se rendant sur son lieu de travail en fin de journée.


    Nara
    Construite en 710, cette petite ville a été la première capitale impériale du Japon. Nara possède un quartier calme dénommé Nara machi. En parcourant les ruelles étroites, vous pourrez contempler des résidences en bois, les machi-ya, datant de l'ère Edo. Ne manquez pas cet ancien quartier populaire situé au sud du centre-ville.

    Himeji (château)
    Classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, le château d'Himeji est l'une des merveilles du Japon depuis plus de 700 ans. Symbole de prestige pour les seigneurs féodaux, son architecture militaire aux lignes esthétiques apparait en 1985 sur le grand écran avec le film Ran d'Akira Kurosawa. Le château porte le nom de "héron blanc" car sa silhouette évoque l'envol d'un oiseau. Vous saissirez ceci en vous rendant sur place pour contempler les murs en éventail et le donjon de quatre étages. Au printemps, de nombreux cerisiers soulignent la beauté des lieux.

    SHIKOKU

    Matsuyama
    Le magnifique Château de Matsuyama est l'un des mieux conservés au Japon. Construit au début du XVIIème siècle, il est l'un des trois châteaux japonais situé sur une falaise. La forteresse peut être atteinte par un téléphérique accessible depuis le centre-ville.

    CHUGOKU

    Hiroshima
    Tristement célèbre depuis ce jour apocalyptique du 6 août 1945, la ville d'Hiroshima est visitée chaque année par des millions de personnes. Les monuments dédiés à la catastrophe atomique sont sobres mais percutants. Il est impressionnant de voir qu' Hiroshima est aujourd'hui une ville moderne et dynamique à l'atmosphère agréable.

    PARC MEMORIAL DE LA PAIX
    Ce parc comprend plusieurs monuments commémoratifs, dont le Cénotaphe où sont inscrits tous les noms des victimes identifiées, la Flamme de la Paix qui ne sera éteinte que lorsque toutes les armes nucléaires du monde auront été anéanties et le Dôme de la bombe A devenu symbole de la destruction d'Hiroshima, Patrimoine Mondial de l'UNESCO depuis 1996.
    Au nord du Parc se trouve le très poignant Monument de la Paix dédié aux enfantsqui représente une fillette aux mains tendues surmontée d'une grue en vol. La grue est considérée comme un porte-bonheur au Japon. Ce monument s'appuie l'histoire d'une fillette de 10 ans, Sadako, qui avait contracté une leucémie à cause des radiations. Elle s'est entreprise à faire 1000 grues de papier (selon une coutume japonaise) pour que son rêve de guérison se réalise. La maladie ne lui en a pas laissé le temps. Ses camarades de classe ont fini l'oeuvre de la fillette, et aujoud'hui encore des écoliers de tout le Japon viennent déposer sur le monument des grues qu'ils ont confectionnées en hommage aux enfants victimes de la bombe.

    MUSEE DE LA PAIX
    Ce musée-mémorial rassemble des photos, vidéos et objets qui témoignent du bombardement. Un des temps forts de la visite est l'exposition d'une montre arrêtée net à 8h15, heure du cataclysme.

    KYUSHU

    Hagi
    Cette ancienne cité féodale est connue pour ses samouraïs qui ont joué un rôle important dans la Restauration de Meiji. Aujourd'hui, Hagi est une ville au patrimoine culturel riche et au littoral préservé. Elle est également connue pour ses poteries. On peut visiter le quartier Teramachi pour les temples qu'il abrite, les belles résidences du quartier des samouraïsetles galeries de poteries qui renferme la magnifique Hagi-jo kiln.

    Nagasaki
    La situation géographique de Nagasaki a determiné son Histoire. Grande ville maritime proche de l'Asie, elle a été la principale porte d'entrée des échanges internationaux. Au XXème siècle, elle a malheureusement été la cible de la deuxième Bombe Atomique. Bien que la ville se situe à l'extrémité sud du Japon, elle est facilement accessible. Comptez 2h de train de Fukuoka ou 4h30 d'Osaka.
    Le parc de la Paix est dédié aux victimes de la Bombe, lâchée le 9 Août 1945. Il contient également le triste musée de la Bombe Atomique de Nagasaki qu'il est nécéssaire de voir pour comprendre cet évènement inhumain subi par les Japonais.
    Nagasaki compte plusieurs sites touristiques dont l'eglise catholique Oura, le temple Sofuku-ji et une maison occidentale construite il y a plus d'un siècle : la Glover Mansion.

    OKINAWA

    Naha
    A Naha, il est intéressant de visiter le Parc du Château de Shuri (shurijo koen), ancienne résidence des monarques des Ryu Kyu. La meilleure voie pour y pénétrer est la Porte Shurei (shurei no mon), considérée comme le premier symbole d'Okinawa. Vous l'avez déjà probablement aperçu sur les billets de 2000 yen.
    Le sud de l'île a connu les affrontements les plus violents lors de la Seconde Guerre mondiale. Plusieurs sites témoignent aujourd'hui de cette terrible période. Si vous restez au moins une journée à Naha, il faut absolument vous rendre au Parc de la Paix. A l'intérieur se trouve l'impressionnant musée du Mémorial de la Paix d'Okinawa.
    Au sud de Naha se trouve l'ancien Quartier Général de la Marine Japonaise, un dédale de tunnels où 4000 hommes se sont donnés la mort plutôt que de se rendre. Enfin, le Mémorial Himeyuri dédié aux jeunes écolières qui furent réquisitionnées pendant la guerre et qui périrent pour la plupart achèvera de vous montrer toute la souffrance du peuple d'Okinawa pendant ces terribles années.





  3. #3
    Senior Member Avatar de asagiri
    Inscrit
    juin 2002
    Lieu
    here there and everywhere
    Messages
    5 932
    Merci
    14
    Remercié 102 Fois dans 86 Messages

    Par défaut Ancient Japon

    Bonjour

    Oui Matsuyama Jo ! et aussi les Bains de Dogo(Dogo Onsen/Kami no yu)
    c'est pas loin de Matsuyama.
    Et comme on parle d'ancien japon, si on repasse sur Honshu, on peut pousser
    à l'ouest jusqu'a la pref de Shimane , et aller à la ville de Izumo ou se trouve le grand sanctuaire de Izumo
    波 鳥 空 

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Sujets similaires

  1. Disparition de l'ancien PDG de Sony
    Par skydiver dans le forum Jeux Vidéos et Nouvelles Technologies
    Réponses: 6
    Dernier message: 12/02/2014, 10h12
  2. Identification Identification sabre japonais ancien
    Par dysoner dans le forum Katana et Autres questions
    Réponses: 14
    Dernier message: 15/05/2011, 00h05
  3. Livres ancien manuel de grammaire japonaise
    Par christian dans le forum Livres, dictionnaires et méthodes
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/09/2010, 13h54
  4. Autre Répondre à un sujet ancien?
    Par Silvere dans le forum Fonctionnement
    Réponses: 3
    Dernier message: 20/09/2009, 11h47

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé