Affiche les résultats de 1 à 7 sur 7

Sujet : White Calligraphy (Takahiko Iimura)

  1. #1
    Junior Member
    Inscrit
    décembre 2009
    Messages
    3
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Question White Calligraphy (Takahiko Iimura)

    Bonjour !

    Ma demande est moins liée à une traduction qu'à un déchiffrement. Je suis étudiant en cinéma et je suis en train d'analyser un film expérimental japonais intitulé White Calligraphy (1967). Le principe de ce film est simple : Takahiko Iimura a écrit, sur chaque photogramme d'une pellicule 16mm, un idéogramme du Kojiki. Ce qui donne un film où on ne sait plus lire les idéogrammes, puisqu'ils défilent trop vite (24 par seconde).

    Voici ce que ça donne : White Calligraphy

    J'aimerais solliciter votre aide pour deux petites choses :

    Premièrement, on voit qu'au début, les idéogrammes sont lisibles. Je me disais que c'était peut-être le générique (le titre, le réalisateur). Est-ce le cas ? Pouvez-vous me transcrire en caractères informatiques ce qui est écrit au début du film ?

    Deuxièmement, j'ai fait des recherches sur le Kojiki. En comptant la longueur du film (11 minutes), on tombe à plus de 10 000 idéogrammes. Quelle est la longeur du Kojiki ? Est-il entièrement inscrit dans le film ? Y a-t-il un lien où je peux le consulter, en comparant les idéogrammes du film avec ceux du texte ?

    (en cliquant très rapidement, sur Youtube, sur PLAY puis PAUSE, il y a moyen de regarder le film image par image.)

    Merci beaucoup !




    › Lire Plus: White Calligraphy (Takahiko Iimura)

  2. #2
    Senior Member Avatar de neoke20
    Inscrit
    juin 2007
    Lieu
    Bangkok - Thailand
    Messages
    220
    Merci
    5
    Remercié 11 Fois dans 7 Messages

    Par défaut

    Je ne peux répondre qu'à une seule de tes 2 questions principales, oui les caractères que tu peux voir au début sont bien le titre du film et le nom du réalisateur, ils sont inscrit en Katakana et pour ce qui est de la transcription, il est écrit : Ho Wa I To (White) Ka Ri Gu Ra Fu i (Calligraphy) I I Mu Ra Ta Ka Hi Ko.

    Bonne chance pour obtenir le reste des informations.
    Un groupe de loups c'est une meute.
    Un groupe de vaches c'est un troupeau.
    Un groupe d'hommes c'est souvent une bande de cons.

    http://www.redbubble.com/people/narutal

  3. #3
    Junior Member
    Inscrit
    décembre 2009
    Messages
    3
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Citation Envoyé par neoke20 Voir le message
    Je ne peux répondre qu'à une seule de tes 2 questions principales, oui les caractères que tu peux voir au début sont bien le titre du film et le nom du réalisateur, ils sont inscrit en Katakana et pour ce qui est de la transcription, il est écrit : Ho Wa I To (White) Ka Ri Gu Ra Fu i (Calligraphy) I I Mu Ra Ta Ka Hi Ko.

    Bonne chance pour obtenir le reste des informations.
    Ah, merci beaucoup !

    J'ai regardé sur un site de prononciation, pour avoir les caractères japonais. J'arrive à reconnaitre Iimura Takahiko (いいむら たかひこ), mais pas le titre. En transcrivant ce que tu as mis, j'ai ceci pour le titre : ほわいと かりぐらふい, est-ce ce qu'on voit dans le film ?

  4. #4
    Modérateur Avatar de christian
    Inscrit
    avril 2001
    Lieu
    paris and around, but not over the rainbow
    Messages
    1 232
    Merci
    173
    Remercié 50 Fois dans 46 Messages

    Par défaut

    Une version française ici:
    http://japonline.free.fr/Encyclopedi...e%20livre.htm#

    Par wiki japon, je suis tombé sur ces liens. Pas facile à lire peut-être. 72 et 128 scans de 2 pages:

    premiers tomes:
    http://kindai.ndl.go.jp/BIImgFrame.p...KOMA=1&ITYPE=0
    tomes suivants et fin:
    http://kindai.ndl.go.jp/BIImgFrame.p...KOMA=1&ITYPE=0

    Une page totalement écrite : 8 ligne avec environ 15 caractères par ligne sur une page, soit 120 par page. en comptant 200 scan comportant chacun 2 pages... Le compte n'y est pas.

    De toute façon, des ouvrages de la sorte doivent avoir de multiples versions (comme la chanson de rolland), donc je doute que la comparaison puisse apporter quelque chose : quelle version l'auteur a-t-il pris?

  5. #5
    Junior Member
    Inscrit
    mai 2009
    Messages
    1
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Bonjour,

    Effectivement, le film débute par la succession des katakanas qui composent le titre ホワイトカリグラフィー puis le nom de l'auteur いいむらたかひこ (iimura takahiko)

    Je ne saurai pas vraiment répondre à ta seconde question, c'est d'autant plus difficile à vérifier qu'il est quasiment impossible de faire du image par image avec une vidéo sur youtube (impossible de trouver le film sur ubuweb par exemple), et que je ne sais pas quel texte précisément il reprend (on imagine bien que la langue d'un texte aussi ancien doit être difficilement intelligible et qu'il y a eu des retranscriptions, traductions...)

    Tu t'intéresses au cinéma expérimental japonais ? Je connais à peine le cinéma expérimental japonais, mais je serai heureux d'en apprendre un peu plus. (Les seuls films expérimentaux japonais que j'ai pu voir sont ceux de Matsumoto, sinon les classiques américains Brakhage, Mékas (j'adore Walden)...)

  6. #6
    Junior Member
    Inscrit
    décembre 2009
    Messages
    3
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Merci christian et Oblomov !

    Je ne sais pas quelle version l'auteur a pris. C'est un peu ce que je cherche, même si ce n'est pas l'essentiel du film, puisque le principe, c'est justement l'illisibilité. C'est simplement pour voir s'il y a un lien entre le texte qu'il a choisi et la manière dont il le présente.

    J'ai divisé le film en images. Voici, en pièce jointe, ce que donnent les cinquante premiers idéogrammes.

    En fait, Oblomov, je travaille sur la relation lettre-image, au cinéma. Ce film, bien que radical sur la question, me parait intéressant comme point de départ. : )

    Encore merci à vous !
    Miniatures jointes Miniatures jointes white_calligraphy_debut.jpg  

  7. #7
    Senior Member Avatar de neoke20
    Inscrit
    juin 2007
    Lieu
    Bangkok - Thailand
    Messages
    220
    Merci
    5
    Remercié 11 Fois dans 7 Messages

    Par défaut

    Citation Envoyé par Nameless Voir le message
    Ah, merci beaucoup !

    J'ai regardé sur un site de prononciation, pour avoir les caractères japonais. J'arrive à reconnaitre Iimura Takahiko (いいむら たかひこ), mais pas le titre. En transcrivant ce que tu as mis, j'ai ceci pour le titre : ほわいと かりぐらふい, est-ce ce qu'on voit dans le film ?
    Alors pour répondre à ta question, c'est normal si tu ne reconnais pas le titre en ayant pour référence les caractères suivants : ほわいと かりくらふぃ, tout simplement parce que le titre est en Katakana et que là tu as obtenu une retranscription en Hiragana, je ne vais pas te faire un cours entier sur les syllabaires utilisés dans la langue japonaise, mais pour faire court, les Katakana sont utilisés pour tous les mots d'origine étrangère que l'on utilise dans la langue japonaise (c'est le cas de White Calligraphy qui est donc anglais) et donc pour le reconnaitre tu dois avoir la retranscription en Katakana qui est la suivante : ホワイト カリグラフぃ.

    Voilà, j'espère que c'est clair, c'est jamais très facile de comprendre la différence entre les syllabaires utilisés en japonais quand on étudie pas la langue.

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé