Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affiche les résultats de 11 à 19 sur 19

Sujet : Le japonais : Un tremplin pour apprendre le chinois ?

  1. #11
    Senior Member
    Inscrit
    février 2004
    Lieu
    Japon
    Messages
    160
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Pour le chinois, dont l'usage courant requiert beaucoup plus de kanjis que les 1945 officiels pour le japonais... il faut plutot compter dans les 3000 et plus (sans compter qu'il y a deux "scripts", le traditionnel et le simplifie, donc il faut choisir...), et dont la grammaire est bien differente de celle du japonais (sans compter qu'il n'y a pas _un_ chinois, mais _des_ chinois, qui, bien qu'il puissent s'ecrire de la meme maniere, ne se parlent pas de la meme maniere), je ne suis pas sur que le japonais soit vraiment un tremplin. Ca doit aider un peu, remarque... J'arrive bien a deviner le sens de phrases simples qui contiennent des kanjis que je connais...

    Enfin bon, pour parler de ce que je connais un peu mieux, je peux dire que le japonais est un bon tremplin pour le coreen, par contre. La grammaire est tres similaire (la traduction japonais <-> coreen se fait plus que tres souvent mot a mot, c'est impressionnant...), et meme si aujourd'hui l'usage des hanjas (c'est le nom des caracteres chinois en coreen) a disparu (sauf dans quelques textes officiels ou anciens), une bonne partie du vocabulaire etant base dessus, on peut assez facilement retransposer le vocabulaire japonais avec les lectures coreennes des kanjis.

    Il est a noter que l'histoire des kanjis marche aussi pour le chinois, les mots s'ecrivent souvent de la meme maniere, et il n'y a qu'une seule prononciation pour un caractere, en chinois comme en coreen (a noter que ca n'a souvent pas grand chose a voir avec la lecture "on" japonaise...)


    › Lire Plus: Le japonais : Un tremplin pour apprendre le chinois ?

  2. #12
    Junior Member
    Inscrit
    mai 2008
    Lieu
    UK
    Messages
    13
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Citation Envoyé par aritomi Voir le message

    J'ai entendu dire que la langue parlee en Finlande, d'un point de vu grammatical ressemble au japonais et au coreen ?
    Elles font partie des langues dites "agglutinantes" (comme par exemple le basque ou le berbère). A part ça elles ne partagent pas grand chose en commun. Sauf bien sur le japonais et le coréen qui, par leurs nombreux emprunts au chinois, peuvent montrer quelques similitudes autres que grammaticales.

  3. #13
    Senior Member Avatar de burahime
    Inscrit
    novembre 2005
    Messages
    442
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Citation Envoyé par glandium Voir le message
    l'usage des hanjas (c'est le nom des caracteres chinois en coreen) a disparu (sauf dans quelques textes officiels ou anciens)
    Il reste toutefois de nombreuses publications rédigés en Hanja, mais malheureusement peu de lumières qui soient capables de les lires. En réalité, l'offre à très peu baissé, c'est le lectorat qui s'est évaporé.

  4. #14
    Junior Member Avatar de Tanie
    Inscrit
    juin 2008
    Lieu
    Paris
    Messages
    13
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Bonjour, je vais essayer d'apporter une modeste graine dans ce débat : moi, je suis l'exemple-type de celle qui touche à tout sans rien approfondir sérieusement, alors j'ai testé le chinois et le coréen un tout petit peu, histoire justement de pouvoir avoir une meilleure idée de leurs différences/ressemblances avec le japonais.
    Tout d'abord, je dois dire que l'apprentissage des caractères chinois m'a semblé plutôt facile : sans doute l'habitude des kanjis, une fois que l'on a compris en gros les règles de simplification, c'est assez simple à retenir - même s'il y a pas mal de "faux amis".
    En revanche, ce qui m'a rebuté, dans le chinois, c'est la prononciation : moi, j'adore l'écrit mais je suis très peu douée à l'oral - raison pour laquelle j'adore le japonais : on ne peut guère faire plus simple point de vue prononciation !
    En plus, il y a différents chinois : le pékinois, le cantonais... arghhh.
    Le coréen, c'est très différent : pour moi, le principal problème est l'écriture - ou, plutôt, la lecture : c'est un peu comme l'anglais ou parfois le français, il y a des règles de prononciation, des liaisons, etc.
    Mais sinon, grammaticalement, c'est très proche du japonais, effectivement.
    Pour moi, le japonais est de loin la langue la plus intéressante, justement par son système mixte kanjis-kanas, c'est une sorte de pont entre le coréen et le chinois, et l'histoire de la formation de l'écriture au Japon est en elle-même déjà passionnante. Bref, pour qui est plus porté sur l'écrit que sur l'oral, c'est une langue idéale.
    Evidemment, côté pratique, c'est vrai que le chinois est beaucoup plus parlé dans le monde que le japonais - quoique, une fois, je suis tombée sur un Thaï qui ne parlait que le thaï.. et le japonais ! (il avait travaillé un certain temps au Japon... j'en ai profité pour bavarder un peu !), et le coréen arrive sans doute en dernière position !

  5. #15
    Junior Member
    Inscrit
    février 2016
    Messages
    1
    Merci
    0
    Remercié 1 Fois dans 1 Message

    Par défaut Re : Le japonais : Un tremplin pour apprendre le chinois ?

    Pour faire simple, je dirai qu'apprendre le chinois d'abord permet de faciliter l'apprentissage par la suite du japonais et coréen.

    En japonais parce que les kanjis=hanzis les caracteres chinois sont repris , et plus en général parce qu'il y a beaucoup d'emprunts du chinois vers le japonais et coréen donc la prononciation du vocabulaire est assez proche.

    Par contre la grammaire est tout à fait différente entre chinois et japonais coréen mais entre le japonais et coréen c'est tres similaire.

    Donc avec des bases en chinois et en anglais, tu peux etre pret à parler japonais ou coréen

  6. L'utilisateur suivant a remercié Matokai pour sa contribution:

    neptune75 (02/02/2016)

  7. #16
    Senior Member
    Inscrit
    septembre 2006
    Messages
    1 459
    Merci
    1 077
    Remercié 131 Fois dans 129 Messages

    Par défaut Re : Le japonais : Un tremplin pour apprendre le chinois ?

    Citation Envoyé par glandium Voir le message
    Pour le chinois, dont l'usage courant requiert beaucoup plus de kanjis que les 1945 officiels pour le japonais... il faut plutot compter dans les 3000 et plus (sans compter qu'il y a deux "scripts", le traditionnel et le simplifie, donc il faut choisir...), et dont la grammaire est bien differente de celle du japonais (sans compter qu'il n'y a pas _un_ chinois, mais _des_ chinois, qui, bien qu'il puissent s'ecrire de la meme maniere, ne se parlent pas de la meme maniere), je ne suis pas sur que le japonais soit vraiment un tremplin. Ca doit aider un peu, remarque... J'arrive bien a deviner le sens de phrases simples qui contiennent des kanjis que je connais...

    Enfin bon, pour parler de ce que je connais un peu mieux, je peux dire que le japonais est un bon tremplin pour le coreen, par contre. La grammaire est tres similaire (la traduction japonais <-> coreen se fait plus que tres souvent mot a mot, c'est impressionnant...), et meme si aujourd'hui l'usage des hanjas (c'est le nom des caracteres chinois en coreen) a disparu (sauf dans quelques textes officiels ou anciens), une bonne partie du vocabulaire etant base dessus, on peut assez facilement retransposer le vocabulaire japonais avec les lectures coreennes des kanjis.

    Il est a noter que l'histoire des kanjis marche aussi pour le chinois, les mots s'ecrivent souvent de la meme maniere, et il n'y a qu'une seule prononciation pour un caractere, en chinois comme en coreen (a noter que ca n'a souvent pas grand chose a voir avec la lecture "on" japonaise...)
    Il faut plus de hanzi Chinois que de kanjis japonais pour lire l'équivalent d'un journal comme "le monde" mais il n'y a souvent qu'une seule prononcitation pour chaque hanzi chinois,non?

    As-tu utilisé la méthode Bellassen?

  8. #17
    Senior Member
    Inscrit
    septembre 2006
    Messages
    1 459
    Merci
    1 077
    Remercié 131 Fois dans 129 Messages

    Par défaut Re : Le japonais : Un tremplin pour apprendre le chinois ?

    Citation Envoyé par sephiros Voir le message
    Bonjour à tous,
    Cela fait quelques temps que je me demande si l'apprentissage du Japonais peut servir de tremplin à l'apprentissage du Chinois.
    J'apprends le Japonais depuis très peu pour un enrichissement personnel, et je me doute que les ouvertures professionnelles sont peu nombreuses. Par exemple, le métier de traducteur est peu recherché.
    C'est pourquoi je me demandais si l'apprentissage du japonais (long et fastidieux, même avec une grande motivation, il faut bien l'admettre, d'ailleus vous êtes nombreux ici à être bien mieux placé que moi pour le savoir) pouvait faciliter l'apprentissage du Chinois pour un but professionnel cette fois-ci.

    Vu que les idéogrammes sont communs (ou en grande partie ?) et que j'ai cru comprendre que l'on apprenait la lecture chinoise (on)...
    Après il reste le vocabulaire, la prononciation ( qui me semble être bien plus éloignée du Français que le Japonais l'est de notre langue) et la grammaire...
    Il y a-t'il un remplacant des Kanas ?

    Rectifiez-moi si j'ai dis des bêtises, je le répète : je viens juste de commencer l'apprentissage du Japonais

    Merci par avance pour vos réponses.

    PS : Je voudrais rajouter que, s'il-vous-plaît, précisez-moi si l'apprentissage du Chinois et ensuite du Japonais est une solution plus facile. Mais comme je l'ai dis, le Japonais est pour moi un enrichissement personnel, ce qui me motiverai -à priori- à apprendre les idéogrammes...
    Merci
    Finalement quel a été ton parcours? A part le japonais et l'anglais , as-tu appris d'autres langues?
    Quels étaient les tarifs apliqués au Japon pour un mot?

  9. #18
    Senior Member Avatar de asagiri
    Inscrit
    juin 2002
    Lieu
    here there and everywhere
    Messages
    5 944
    Merci
    14
    Remercié 106 Fois dans 89 Messages

    Par défaut Re : Le japonais : Un tremplin pour apprendre le chinois ?

    Bonsoir
    Si on veut apprendre le chinois,commencer par apprendre le chinois
    les deux langues sont différentes
    à part les Kanji qui ont deux lectures
    ON et KUN
    ON yomi sinon japonaise
    KUN japonaise

    Dernière modification de asagiri, 29/12/2019 à 18h49 Raison: rajout de texte
    波 鳥 空 

  10. L'utilisateur suivant a remercié asagiri pour sa contribution:

    neptune75 (31/12/2019)

  11. #19
    Senior Member
    Inscrit
    septembre 2006
    Messages
    1 459
    Merci
    1 077
    Remercié 131 Fois dans 129 Messages

    Par défaut Re : Le japonais : Un tremplin pour apprendre le chinois ?

    Denshi Jisho
    Citation Envoyé par glandium Voir le message
    Pour le chinois, dont l'usage courant requiert beaucoup plus de kanjis que les 1945 officiels pour le japonais... il faut plutot compter dans les 3000 et plus (sans compter qu'il y a deux "scripts", le traditionnel et le simplifie, donc il faut choisir...), et dont la grammaire est bien differente de celle du japonais (sans compter qu'il n'y a pas _un_ chinois, mais _des_ chinois, qui, bien qu'il puissent s'ecrire de la meme maniere, ne se parlent pas de la meme maniere), je ne suis pas sur que le japonais soit vraiment un tremplin. Ca doit aider un peu, remarque... J'arrive bien a deviner le sens de phrases simples qui contiennent des kanjis que je connais...

    Enfin bon, pour parler de ce que je connais un peu mieux, je peux dire que le japonais est un bon tremplin pour le coreen, par contre. La grammaire est tres similaire (la traduction japonais <-> coreen se fait plus que tres souvent mot a mot, c'est impressionnant...), et meme si aujourd'hui l'usage des hanjas (c'est le nom des caracteres chinois en coreen) a disparu (sauf dans quelques textes officiels ou anciens), une bonne partie du vocabulaire etant base dessus, on peut assez facilement retransposer le vocabulaire japonais avec les lectures coreennes des kanjis.

    Il est a noter que l'histoire des kanjis marche aussi pour le chinois, les mots s'ecrivent souvent de la meme maniere, et il n'y a qu'une seule prononciation pour un caractere, en chinois comme en coreen (a noter que ca n'a souvent pas grand chose a voir avec la lecture "on" japonaise...)

    Merci pour ton retour d'expérience

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Sujets similaires

  1. Conseil Apprendre le chinois ou le japonais
    Par luigielric dans le forum Questions générales de japonais
    Réponses: 15
    Dernier message: 31/08/2009, 11h24
  2. Cours Cours pour apprendre le japonais
    Par cena vs batista dans le forum Facs, cours, tests, examens
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/05/2008, 14h29
  3. Video pour apprendre le japonais sur le net
    Par Kushi dans le forum Questions générales de japonais
    Réponses: 8
    Dernier message: 30/07/2007, 20h44
  4. Logiciel pour apprendre le Japonais
    Par Airte dans le forum Questions générales de japonais
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/08/2006, 12h08
  5. Pour apprendre le japonais....
    Par Red_Devil_David_21 dans le forum Questions générales de japonais
    Réponses: 12
    Dernier message: 05/01/2005, 17h05

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé