Affiche les résultats de 1 à 4 sur 4

Sujet : 10 oeuvres passés au crible

  1. #1
    Guest

    Par défaut 10 oeuvres passés au crible

    1/ Titre : Le cheminot
    Auteur : Asada Jiro

    Une nouvelle qui met en scène un cheminot - sisi je vous jure - hanté par le fantôme de sa fille un soir de nouvel an.



    Après avoir lu le commentaire de - j'ai oublié son pseudo il est un peu long - mais bref il avit mis un smiley qui rit, je pensais que c'était comique comme bouquin, alors que pas du tout, c'est plutot touchant/ triste.

    Titre : La lettre d'amour
    Auteur : Asada jiro

    Une autre nouvelle qui parle d'un type un peu paumé qui s'est marié à une femme qu'il ne connait pas contre une somme d'argent. Il ne commence à la connaitre qu'au cours d'une lettre qu'elle lui a écrit sur son lit de mort et qu'il ne recoit après la nouvelle de son décès...

    Comme l'introduction de l'édition le faisait remarquer, le côté un peu mièvre est assez caractéristique de ses deux nouvelles mais j'ai trouvé que ça passait plutôt bien.
    Je recomande Asada Jiro.


    Titre : Ivresse de brocart
    Auteur : Hisaho Matsubara

    Nagayuki et Tomiko, jeunes mariés projettent de partir aux Etats Unis. Mais lorsqu'ils en font part aux parents de Tomiko, son père refuse de la voir partir et voilà nos jeunes tourtereaux séparés et jetés dans les tourments de l'amuur. Et là je me suis souvent demandée si Melle Hisaho n'avait pas quelques penchants sadiques parce qu'elle maîtrise parfaitement la technique du remuage de couteau dans la plaie déjà couverte de sel.
    Si vous vouliez vous remonter le moral, évitez plutôt...

    Titre : L'intendant Sancho
    Auteur : Ogai Mori

    Le genre ressemble un peu à un conte. Deux enfants sont séparés de leur mère alors qu'ils etaient à la recherche du père. Trompés, vendus, ils serviront l'intendant Sancho et tenteront de rester unis. Mais ils rêvent le soir de retrouver leur mère...

    C'est un genre que j'aime assez en règle général sauf que pour l'hsitoire en question, j'ai trouvé que c'était un peu court. Je suis restée sur ma faim.

    Titre : Le clan Abe
    Auteur : Ogai Mori

    C'est un honneur pour un vassal ou serviteur d'accompagner son seigneur dans la mort mais il faut pour cela obtenir préalablement l'autorisation de celui-ci pour mourir en se faisant seppuku. Pour ceux qui restent en vie, les tensions vont les amener à s'entretuer.

    La première partie du roman énumère les vassaux qui s'appelle truc connaissent bidule et machin sans parler du fameux schmurtz et qui est mort tel jour m'a laissée un peu dubitative sur mes capacité à poursuivre l'"histoire" car je me suis demandé s'il y en avait une. La deuxième partie est une joyeuse scène de tuerie assez bien détaillée. J'ai bien aimé le milieu qui rend bien compte des enjeux liés à l'honneur et de la mentalité de l'époque. A lire si vraiment on veut vraiment tuer le temps.

    Titre : Le chat qui venait du ciel
    Auteur : Takashi Hiraide

    Un jeune couple se lie d'affection avec le chat des voisins.

    Pour être franche, au bout de 20 pages j'ai commencé à me demander s'il y avait vraiment une histoire. Au bout de 50 j'ai décidé de ne lire que les premières phrases de paragraphe, puis j'ai fini par sauter directement à la fin du livre pour savoir si je manquais quelque chose. Et bien je n'en ai pas l'impression.


    Titre : L'amour, la mort et les vagues
    Auteur : Inoue Yasushi

    Recueil de trois nouvelles :
    La première parle d'un homme d'affaire à la veille de son suicide qui rencontre une jeune fille elle aussi tentée par le grand saut.
    La deuxième parle d'un jeune marié. Une promenade avec sa femme dans un jardin où il a vécu deux évènements marquants le plonge dans ces souvenirs...
    Dans le troisème, un veuf se remémore un voyage entrepris avec sa femme quelques années plus tôt.

    Ces trois nouvelles se suivent mais ne se ressemblent pas. Le sujet ne parait peut être pas folichon comme ça mais ça vaut le détour.

    Titre : Choses dont je me souviens
    Auteur : Soseki

    Soseki touché par un ulcère est immobilisé plusieurs mois. Il couchera sur papier quelques reflexions suscitées par cette parenthèse.

    Ce n'est pas le livre que je conseillerai pour débuter avec Soseki, il a beaucoup d'autres choses à lire avant. Si on s'intéresse à Soseki, si on aime le genre autobiographique c'est à lire.
    J'aurais même tendance à le conseiller quand on est soi même malade.

    Titre : Le conducteur de métro
    Auteur : Tomomi Fujiwara

    Un conducteur de métro consciencieux est troublé de temps en temps par des hallucinations.

    Difficile de donner plus de détail sur cette oeuvre. L'ambiance est trés particulière et le style original. Ca m'a ait un peu penser à du Lynch par certains cotés - c'est un peu délirant -. Je suis restée un peu interloquée sur la fin..

    Titre : Echec au roi
    Auteur : Tomomi Fujiwara

    Un élevage stérilisé, automatisé et géré par un individu pour le moins excentrique...

    J'étais dubitative après "Le conducteur de métro" mais là j'ai été conquise. Cet auteur est à découvrir...


    › Lire Plus: 10 oeuvres passés au crible

  2. #2
    Junior Member
    Inscrit
    août 2006
    Lieu
    Belgique
    Messages
    28
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut Re: 10 oeuvres passés au crible

    Si on ne savait plus quoi lire, nous voilà avec une petite liste. As-tu pensé à donner ces infos à Sybilline sur son site lecture-écriture ? Pour ma part, j'ai pris bonne note de tes infos. Merci à toi

  3. #3
    Modératrice
    Inscrit
    juin 2003
    Messages
    860
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut Re: 10 oeuvres passés au crible

    Citation Envoyé par KoYuBi
    Titre : Le chat qui venait du ciel
    Auteur : Takashi Hiraide

    Un jeune couple se lie d'affection avec le chat des voisins.

    Pour être franche, au bout de 20 pages j'ai commencé à me demander s'il y avait vraiment une histoire. Au bout de 50 j'ai décidé de ne lire que les premières phrases de paragraphe, puis j'ai fini par sauter directement à la fin du livre pour savoir si je manquais quelque chose. Et bien je n'en ai pas l'impression.
    J'ai pas été convaincue non plus...J'ai trouvé que ce bouquin oscillait entre l'émouvant et le ridicule (voire le gnangnan). Et je ne sais pas qui remporte la palme. Mais bon, comme c'était un cadeau je me suis astreinte à le terminer.

    Merci pour les autres idées de lecture ^^.

  4. #4
    Modérateur
    Inscrit
    mai 2001
    Lieu
    Le monde entier
    Messages
    14 801
    Merci
    0
    Remercié 453 Fois dans 400 Messages

    Par défaut tsumaranaii

    D'accord également; je n'ai trouvé aucun interêt à cet ouvrage pour le moins ennuyeux, selon moi.
    J'ai vainement attendu le départ de l'intrigue...

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Sujets similaires

  1. Pass Transports au Japon : tickets et passes
    Par Djienne dans le forum Transports au Japon
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/06/2010, 09h04
  2. Auteur Oeuvres du grand (monsieur) Kawabata Yasunari.
    Par empire dans le forum Littérature
    Réponses: 8
    Dernier message: 26/09/2009, 14h26
  3. Projection Oeuvres à voir bientôt
    Par asagiri dans le forum Cinéma
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/03/2009, 12h52
  4. Divers recherche oeuvres sur les legendes japonaises
    Par diabolikkitsuney dans le forum Littérature
    Réponses: 6
    Dernier message: 13/02/2006, 02h04
  5. Auteur Conseils sur les oeuvres de Ishihara.
    Par Machida-shi dans le forum Littérature
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/07/2005, 16h26

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé