Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière
Affiche les résultats de 11 à 20 sur 24

Sujet : Tsuba et menuki, recherche de Forgerons Francophones

  1. #11
    Modérateur Avatar de TB
    Inscrit
    août 2002
    Lieu
    Paris
    Messages
    1 138
    Merci
    1
    Remercié 4 Fois dans 3 Messages

    Par défaut

    Ce n'est pas le laminage des deux à sept parties que peut compter une lame de sabre que je rapproche du "Damas" moderne, c'est du laminage préparatoire de l'acier. Les forgerons japonais n'avaient pas de haut-fourneaux à coke pour faire leur acier. Ils construisaient un fourneau en argile (tatara), y mettaient du minerai de fer et du charbon de bois, faisaient chauffer du mieux qu'ils pouvaient pendant quelques jours, puis récupéraient... pas grand chose d'exploitable (de l'ordre d'un dixième du total). L'acier (tamahagane) que l'on obtient par ce procédé est médiocre : farci de scories et d'une teneur en carbone aléatoire et inconstante. Pour fabriquer les futures parties qui composent la lame, le forgeron commençait par trier l'acier produit en fonction de sa teneur en carbone... comme ça, au jugé. Ensuite il se faisait des briquettes pour chaque partie, en sachant que la moitié du matériau serait perdu au cours de la fabrication. Chaque pièce était chauffée à la forge, martelée, étirée, puis pliée en deux. Et on recommençait, jusqu'à obtenir de 3000 à 30000 couches, selon la pièce et selon la recette de la maison. En fait pour obtenir un peu plus de 30000 couches il suffit de plier en deux 15 fois, ouf ! Au cours de l'opération les scories sont chassées par le martelage, et les laminages successifs de l'acier sur lui-même tendent à en homogénéiser la teneur en carbone, mais pas complètement. C'est pour cela que ces lames ont un "grain" (jihada).

    On en voit diverses variantes sur le lien que j'ai donné précédement. C'est seulement après ce travail d'amélioration de l'acier à "l'huile de coude" que l'on peut attaquer la fabrication de la lame proprement dîte, dont le laminage des pièces entre elles.

    Pour ce qui est de trouver un forgeron francophone qui fabriquerait des tsuba suivant les méthodes traditionelles japonaises... je me demande si une telle personne existe !


    › Lire Plus: Tsuba et menuki, recherche de Forgerons Francophones

  2. #12
    Senior Member
    Inscrit
    avril 2004
    Messages
    1 169
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut rep a TB

    Bonjour a tous.

    Merci TB de ta precision. Effectivement vu sous cet angle c'est bien du damas mais avec le meme acier.

    Pour les tsubas j'espere qu'il en existe au moins un, sinon dans un futur plus ou moins proche je serais le seul (je pense m'y mettre) et comme le dit TCHA celui qui apprend seul ...

    Encore merci TB.

    A+ Omote

  3. #13
    Senior Member
    Inscrit
    avril 2004
    Messages
    1 169
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut la suite

    Bonjour à tous.

    Je n'ai eu beaucoup de reponses ... je pense me debrouiller seul ...

    Merci à tous.

  4. #14
    Member
    Inscrit
    septembre 2003
    Lieu
    パリ
    Messages
    53
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Salut Omote

    je prépare actuellement un mémoire sur la décoration des tsuba à la Sorbonne.

    Je recherche actuellement des infos sur les outils utilisés dans le travail des métaux : ciselures, incrustations... (car à part le kisage qui sert à polir la surface, je n'ai pas d'autres infos)

    Sinon, pour info, il y avait des artisans qui créaient uniquement des tsuba et d'autres spécialisés dans les kodôgu : menuki, fuchi, kashira...

    Mais dans certaines écoles les premiers Maîtres se sont fait connaître en créant à la fois tsuba et kodôgu.

    Pour les tsubakô contemporains, tu en as certains aux Etats Unis, dont tu peux voir les travaux sur internet.

  5. #15
    Senior Member
    Inscrit
    avril 2004
    Messages
    1 169
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut la suite

    Salut à toi morinotomodachi.

    Merci de ta reponse.
    Effectivement je sais que chaque partie d'un katana ou autre est l'art d'un artisan. Mais bon en Europe en France notament je sais qu'il y a deux forgerons qui fabrique de la lame à la tsuba. Je cherche leur nom, ce ne seara pas facile de les trouver, c'est ce qui est marrant ... .
    Bref je ne cherche que les francophones ... (pas pour l'anglais je le parle courament).

    Par contre si ce n'est pas trop te demander, peux tu me faire parvenir une copie de ton memoire lorsqu'il sera fini. Je te communiquerai mes cooordonnees si tu le souhaites.

    Encore merci de ta reponse.

    A+ Omote

  6. #16
    Senior Member Avatar de asagiri
    Inscrit
    juin 2002
    Lieu
    here there and everywhere
    Messages
    5 959
    Merci
    14
    Remercié 106 Fois dans 89 Messages

    Par défaut tsuba

    bonjour

    a propos de tsuba en voici une epoque Muromachi en forme de crysantheme
    source: picture of the old Tsuba le livre de Mr Burawoy...

  7. #17
    Modérateur
    Inscrit
    mai 2001
    Lieu
    Le monde entier
    Messages
    14 537
    Merci
    0
    Remercié 410 Fois dans 359 Messages

    Par défaut Superbe!

    Merci Asagiri. Cette tsuba est réellement magnifique.
    Quelle finesse et quel travail d'artiste...

  8. #18
    Member
    Inscrit
    septembre 2003
    Lieu
    パリ
    Messages
    53
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    la forme : kiku gata , décorée en sukashi.

    Ce modèle est typique de l'école Saotome


  9. #19
    Member
    Inscrit
    février 2003
    Lieu
    Montreal
    Messages
    78
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    qu'est-ce qu'une tsuba?
    a quoi ca sert?
    c'est en fonte? en fer, en bronze ou..en acier?

  10. #20
    Member
    Inscrit
    septembre 2003
    Lieu
    パリ
    Messages
    53
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Une brève explication (mais tu as déjà des post traitant de ce sujet ) :

    Une tsuba est une garde de sabre, qui sert à la fois de protection de la main mais aussi de poids pour alourdir la lame et donc améliorer le tranchant.

    Les métaux utilisés sont le fer tetsu et des métaux légers les kawarigane , ce sont des alliages principalement à base de cuivre ou étain... les principaux étant le shakudô à base d'or (couleur noir) et le shibuichi à base d'argent (couleur gris -vert).

    Voilà.

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Sujets similaires

  1. Fabrication Maitres Forgerons
    Par asagiri dans le forum Katana et Autres questions
    Réponses: 8
    Dernier message: 20/09/2014, 18h17
  2. Divers Recherche un forgerons, pour Katana!
    Par senshin dans le forum Katana et Autres questions
    Réponses: 59
    Dernier message: 01/07/2010, 13h47
  3. Conseil menuki
    Par Alexpfit dans le forum Katana et Autres questions
    Réponses: 22
    Dernier message: 18/02/2007, 14h47
  4. Tsuba Recherche site pour Tsuba "personalisé"
    Par Zangetsu dans le forum Katana et Autres questions
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/12/2005, 19h41
  5. Fabrication forgerons francais
    Par kikuchiyo dans le forum Katana et Autres questions
    Réponses: 60
    Dernier message: 08/04/2005, 15h39

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé