Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affiche les résultats de 11 à 13 sur 13

Sujet : ikebana rencontre musique improvisée

  1. #11
    Junior Member
    Inscrit
    avril 2006
    Messages
    6
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    PS je comprends ce que tu veux dire par étiquette, mais je reste quand même certaine qu'il faut s'en débarrasser : lis Bergson si tu ne connais pas déjà (sur le langage et la pensée).
    au fait pour l'apéro, j'ai oublié de te répondre; mais ce serait avec plaisir à l'occasion. J'aime beaucoup l'architecture (père archi), même si je ne m'y connais pas trop. Je connais un peu l'architecture japonaise, et je suis assez admirative de votre capacité à "mettre en scène " l'espace, même aui travers du quotidien le plus simple.
    Quant à la scénographie, et à la nécessité de "grossir" (si c'est ce que j'ai compris) l'espace de l'ikebana par un dsipositif, je comprends ce que tu veux dire. Mais là c'est un rpblème de moyens et de langage : ça déclenche d'autres choses, ça complexifie le problème,et finalement je pense que le public voit son attention dispersée. Parfois, le coté artisanal, brut, a son intérêt. ON est obligé de porter son attention vers quelque chose, quand ce quelque chose occupe finalement peu d'espace.




    › Lire Plus: ikebana rencontre musique improvisée

  2. #12
    Senior Member
    Inscrit
    mars 2005
    Lieu
    déménagé de paris
    Messages
    758
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Je ne sais pas si on peut tracer une ligne de partage nette entre conception et improvisation. Quand je conçois un espace, c'est un peu comme une improvisation : avec un moment d'arrêt de respiration, je balance une forme avec toute ma sensibilité sur le papier afin d'ordonner l'océan du projet. N'est-ce pas une sorte d'improvisation? Pour concrétiser une idée en forme 2D ou 3D, j'ai besoin d'une telle attitude très particulière face au projet. Mais cela est un autre débat

    J'entends bien qu'il y ait deux musiciens. A lire tes lignes, je pensais que ce à quoi vous visez s'appuyerait sur le mouvement visuo-musical des performeurs et à la coordination kinésique de ces derniers (ce qui est connu sous le nom du modèle de l'orchestre de Watzlawick ou de la théorie de synchronie interactionnelle de Condon, si je m'abuse des références communicatologiques).

    Mais a priori, la base de votre spectacle semble être une superposition de deux types de stimuli, dont l'œuvre est soit l'interaction de ces derniers, soit la "distance" entre eux (un sorte d'art d'ikebana mutisensoriel). Pourquoi pas alors considérer votre spectacle comme ikebana, avec des matériaux chromatiques, kinésiques, musicaux…? Pour ce faire, il faudrait un petite analyse préalable d'un cadre de représentation et notamment déterminer le noyau du spectacle à montrer au public, afin de se concentrer sur l'acte d'improvision au moment du spectacle… (je m'arrête là, parce que je commence à dériver)

    Merci pour la référence bibliographique. Bien que j'aie lu pas mal de choses sur le langage, Bergson n'est pas dans ma bibliographie (sauf le livre sur le rire…). Je le lirai à l'occasion.

    Bonne continuation

    PS.
    L'art d'espace multisensoriel est un domaine fort intéressant. Moi aussi, j'aimerais arriver un jour à créer quelque chose à partir de l'espace qui donne une sensation musicale, tactile, olfactile…, car je suis persuadé que la spiritualité habite un tel espace et que ce type d'espace manque cruellement à la société de nos jours. Et cela, un rêve polysensoriel d'un monosensorialiste…
    En m'avançant dans le sentier de montagne, je me dis ainsi…

  3. #13
    Senior Member
    Inscrit
    mars 2005
    Lieu
    déménagé de paris
    Messages
    758
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Il y a quelque jours, un après-midi, à Odéon, j'ai assisté à un concert en plein air, en présence de 6 ou 7 personnes en train de dessiner quelque chose à l'improviste derrière le quintetle. Bien que la forme soit différente de ce qui est proposé ici, les résultats étaient un peu comme j'avais imaginé : problème d'échelle au niveau visuel. Certes, les dessinateurs étaient amateurs mal habillés, les musiciens ont joué des morceaux classiques, le spectacle n'était pas scénographiquement encadré… Je pensais que ç'aurait été mieux sans la présence des dessinateurs. Bach devant le parvis du théâtre d'Odéon, c'est quand même agréable (mais je suis parti quand il passe à Vivaldi).

    keya, qui s'intéresse à la scénographie musicale

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Sujets similaires

  1. Ikebana Revue d'Ikebana ... ???
    Par Chlorophylle19 dans le forum Jardins japonais et Architecture
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/06/2010, 14h01
  2. Ikebana
    Par asagiri dans le forum Jardins japonais et Architecture
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/10/2008, 15h12
  3. Ikebana
    Par asagiri dans le forum Jardins japonais et Architecture
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/08/2008, 15h35
  4. Ikebana Ikebana à toulouse
    Par hubert dans le forum Jardins japonais et Architecture
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/08/2008, 16h26
  5. Samouraïs et Ikebana
    Par Samourais dans le forum Vos découvertes de sites
    Réponses: 6
    Dernier message: 27/01/2007, 13h22

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé