Hana Chieko, pianiste de son état, vient de déceder à Tokyo à l'age de 87 ans.
Jusque là rien d'exceptionnel me direz vous. Certes.

Mais sa famille, en vidant son appartement, a retrouvé une partition de Jean-Sébastien Bach, inédite et dont les musicologues avaient perdu la trace depuis une centaine d'années.

Il semblerait que cette pièce composée il y à trois siècles ait été offerte à son mari, contrebassiste Espagnol aujourd'hui disparu, par un descendant du compositeur Mendelson.

L'oeuvre appartient maintenant à l'Ecole de Musique de Kunitachi (Tokyo)car léguée par voie testamentaire. La famille de la défunte voit les choses d'un autre oeil concernant cette partition d'une valeur inestimable...

L'oeuvre devrait etre présentée au public avant la fin de l'année.

Sources: CNN Asia et France Infos.




› Lire Plus: Découverte.