Affiche les résultats de 1 à 7 sur 7

Sujet : La Lumière du détroit, de Tsuji Hitonari

  1. #1
    Junior Member
    Inscrit
    février 2005
    Lieu
    France
    Messages
    6
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut La Lumière du détroit, de Tsuji Hitonari

    Bonjour,
    Quelqu'un a-t-il lu La lumière du détroit de Hitonari Tsuji.
    C'est trouvé cet ouvrage fascinant.Avant de donner un avis personnel, j'aimerais bien connaître, celui d'un autre lecteur
    J'espère que le sujet n'a pas été traité, je ne l'ai pas trouvé.
    Merci

  2. #2
    Junior Member
    Inscrit
    mai 2005
    Lieu
    Paris
    Messages
    7
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    C'est un bon livre, à la structure classique (la découverte pour le lecteur des événements par flash-backs : en y réfléchissant et si je ne me trompe pas, j'ai comme l'impression que c'est un peu un procédé de l'auteur : Tsuji Hitonari a procédé de la même façon dans Le Bouddha Blanc, L'Arbre du Voyageur et Objectif... ; les flash-backs permettent de créer une tension, un intérêt plus grand que si l'histoire était racontée dans l'ordre) mais mon plaisir a été un peu gâché par la quatrième de couverture qui annonçait une fin "surprenante".
    Or, je ne l'ai pas trouvée si surprenante que ça. Je suis donc resté sur une petite déception, et la dernière impression qu'on a d'un livre est souvent la plus durable.
    Dans la catégorie roman "carcéral", il y a Liberté Conditionnelle, de Yoshimura Akira, qui est un peu le contraire de La Lumière du Détroit, dans le sens où c'est un détenu qui sort de prison, au lieu que ce soit un être humain "libre" qui y entre. Mais l'enfermement est présent dans les deux livres, je crois.
    Ce que j'ai le plus aimé, dans La Lumière du Détroit, ce sont les passages en mer, l'opposition avec la prison, mais le bateau est évidemment une grosse métaphore, car on a beau être libre sur un bateau au milieu des flots, cette liberté n'est qu'une illusion : on est tout de même enfermé au milieu de l'infini. Mais ici, la métaphore passe plutôt pas mal, je crois.

  3. #3
    Junior Member
    Inscrit
    août 2004
    Lieu
    Liège
    Messages
    24
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    C'est un roman que j'ai beaucoup aimé. Personellement, il m'a plus marqué que le "Bouddah Blanc" qui ne m'a pas laissé un souvenir impérissable.

    Chez le même auteur, je conseille "En attendant le soleil"...

    Un réalisateur japonais célèbre attend avec désespoir, et sans soucis du budget :P, "le" soleil qui lui permettra de recréer le souvenir que son coeur a de la bataille de Nankin et d'une jeune fille chinoise...

    Parallèllement le décorateur du film, baptisé le "salisseur" car son rôle est de vieillir les bâtiments, vit une étrange aventure: des yakuzas lui réclament une malette qui ne semble exister que dans les souvenirs de son frère Jiro, tombé dans le coma suite à une blessure par balle...

    Un très beau roman... dans la veine de Murakami pour le mélange constant entre rêve, fantasmes et réalité...

  4. #4
    Junior Member
    Inscrit
    février 2005
    Lieu
    France
    Messages
    6
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    bonjour,
    je viens de terminer le "Bouddha blanc"c'est un livre intéressant dans le sens où il ouvre une porte sur une autre civilisation, surtout dans la façon d'envisager la mort.
    Par contre, j'ai également beaucoup aimé "La lumière du détroit" et il me semble que le personnage central du roman, peut exister partout dans le monde(il ne donne pas bcp de détail sur l'univers carcéral, mais je pense que ce n'est pas le but,)
    Le but me semble t-il est comment vivre en accord parfait avec la société, comment rester le premier "à vie????". Hanaï est très cohérent dans son attitude et ainsi que l'a écrit IXPE, il est logique que cela se termine de cette façon.
    Le quatrième de couverture est nul, mais cela c'est l'éditeur qui l'impose en général, ainsi que le titre en général
    J'aime beaucoup cette nouvelle littérature japonnaise, le premier livre que j'ai, c'était " Les chroniques de l'oiseau à ressort" de Murakami.
    J'ai juste commencé "en attendant le soleil"........
    Si vous avez d'autres auteurs de la même veine je prends.
    [/b]
    Merci d'avoir répondu

  5. #5
    Junior Member
    Inscrit
    avril 2005
    Messages
    8
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    moi aussi, j'aime beaucoup Haruki Murakami (et notamment les chroniques de l'oiseau à ressort). j'ai lu, de lui, l'été dernier, La fin des temps, un roman à moitié SF complètement délirant.. moi qui ne suis pas très amatrice de SF, j'ai adoré, il faut faire confiance à Murakami !
    avez-vous lu les livres de Yoko Ogawa ? très belle écriture, univers très ambigus... avec parfois des "dérapages" dans l'étrange... j'ai tout lu, j'ai tout aimé !
    dans la même veine, je viens d'achever la lecture des Années douces de Kawakami Hiromi. c'est très beau, très pudique. la relation entre une femme d'une quarantaine d'années qui rencontre par hasard son ancien prof de japonais dans un café. ils se voient régulièrement. ce qui est drôle, c'est qu'ils boivent beaucoup, tous les deux, du saké, de la bière, et qu'ils mangent énormément d'amuse-gueules très très appétissants !!!

    bonne lecture !

  6. #6
    Junior Member
    Inscrit
    février 2005
    Lieu
    France
    Messages
    6
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    bonsoir,
    j'ai lu "Les années douces", c'est effectivement un très beau roman, très doux....quand à Yoko Ogawa, je ne connais pas encore.
    merci et à bientôt

  7. #7
    Modérateur
    Inscrit
    mai 2001
    Lieu
    Le monde entier
    Messages
    15 266
    Merci
    0
    Remercié 484 Fois dans 431 Messages

    Par défaut Re : La Lumière du détroit, de Tsuji Hitonari

    Je viens d’achever la lecture de l’ensemble de l’œuvre de Tsuji Hitonari. Pour moi il s’agit d’un écrivain contemporain majeur, à découvrir. Certains de ses romans me plaisent plus que d’autres mais, au global, je trouve sa production cohérente en ce qui concerne la qualité.
    Le personnage lui-même est très intéressant avec des talents multiples. Musicien, producteur, féru de cuisine, amoureux de la France. La chaîne NHK World propose en ce moment un entretien pour mieux le découvrir.


sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Sujets similaires

  1. [4~5 dec 2010] Lyon - BONSAI EN LUMIERE
    Par demipoulpe dans le forum Divers
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/11/2010, 11h41
  2. Oeuvre " Tôkyô Décibels " de Hitonari Tsuji
    Par Catinus dans le forum Littérature
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/05/2009, 09h14
  3. Oeuvre Hitonari Tsuji : L'Arbre du Voyageur
    Par Catinus dans le forum Littérature
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/09/2006, 23h50
  4. Oeuvre Hitonari Tsuji : " En attendant le Soleil "
    Par Catinus dans le forum Littérature
    Réponses: 4
    Dernier message: 05/01/2005, 12h07
  5. Oeuvre Je viens de terminer La parfaite lumière et ....
    Par Velk dans le forum Littérature
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/01/2005, 11h49

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé