Page 5 sur 6 PremièrePremière ... 3456 DernièreDernière
Affiche les résultats de 41 à 50 sur 51

Sujet : A propos du kenjutsu

  1. #41
    Senior Member
    Inscrit
    janvier 2005
    Messages
    104
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Ca me rappelle la scene ou mifune plante plusieurs sabres devant lui dans le film de korusawa.




    › Lire Plus: A propos du kenjutsu
    http://laguilde.vosforums.com

    "La mort nous sourit à tous, tout ce qu'on peut faire, c'est sourire à la mort"

  2. #42
    Senior Member
    Inscrit
    septembre 2004
    Messages
    249
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    D'après mes souvenirs il en utilise que deux finallement, en comptant celui qu'il portait toujours.

  3. #43
    Senior Member
    Inscrit
    janvier 2005
    Messages
    104
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    oui mais pourquoi prevoir plusieurs lames, si ce n'est a cause d'un risque qu'elles courent, bris, comme désafutage.

    Nous on a ce probleme avec les repliques, plus on coupe, moins elles coupent. Ca se retrouve facilement avec les couteaux de cuisine et le saucisson.... je deconne.

  4. #44
    Senior Member
    Inscrit
    septembre 2004
    Messages
    249
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    C'est exact, et d'ailleur si ce personnage du film de Kurosawa prend un deuxième sabre c'est parce que celui qu'il avait était cassé en deux.
    Mais je ne suis pas sûr qu'il aurait changé de sabre parce que celui qu'il avait ne coupait plus (après 15 minutes d'utilisation)

  5. #45
    Senior Member Avatar de rasen
    Inscrit
    octobre 2003
    Lieu
    Genf
    Messages
    1 207
    Merci
    29
    Remercié 41 Fois dans 40 Messages

    Par défaut

    A force de tailler dans la bidoche, il me semble qu'il y a une pellicule de graisse (avec sûrement quelques morceaux de boyaux...) qui de forme sur la lame, et cela nuit à la qualité du tranchant. Dans le feu de l'action, on a pas toujours le temps de sortir son petit kit de nettoyage...
    "Il faut être économe de son mépris en raison du grand nombre des nécessiteux"
    Chateaubriand.

  6. #46
    Senior Member
    Inscrit
    janvier 2005
    Messages
    104
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Et l'usure? L'acier c'est comme tout , ca s'abime tres vite, surtout quand c'est fin et tranchant. Un rasoir se réaffute apres chaque rasage, un couteau assez souvent aussi.

    Les armes occidentales ont généralement, selon les sources maigres à ce niveau (je veux parler de l'entretien), re-polies et re-aiguisées apres une grosse confrontation. Voire meme changée, vu la capacité inductrielle occidentale, et les capacites financieres des possesseurs de lames.

    C'est un trait notablement different des japonais, celui de l'attitude des européens vis a vis de leurs armes. Malgré tous les écrits de vulgarisation qui pretendent parfois le contraire, les combattants n'accordent pas plus d'importance a leur arme que celle qu'elle a, a savoir un outil, parfois bien beau, souvent tres utile, mais un bout de metal, qui reste immobile si personne ne le saisit, et c'est donc l'homme qui est important, pas l'objet.D'ou l'homme qui est toujours au centre de la pratique et des manuscrits, toujours le point central de l'art.

    La veneration quasi-sectaire du sabre japonais, que je considere comme un excellent objet d'art dans les images qui nous parviennent, est d'ailleur une des raisons (nombreuses les raisons... en fait.) qui m'ont degoutées du kendo.

  7. #47
    Senior Member
    Inscrit
    mars 2005
    Messages
    290
    Merci
    1
    Remercié 4 Fois dans 4 Messages

    Par défaut

    d'aprés les lames que j'ai étudié toutes sont parfaitement aiguisées et polies du ha-machi au kissaki, sauf les lames des gunto de la seconde gurre mondiale qui présente une abscence de tranchant sur 3 à 5 cm avant le ha-machi.

    pour l'usure de l'acier c'est surtout les polissages successifs qui en sont la cause. j'ai vu certaines lames où le coeur en acier plus doux émergeait par endroit tant elles avaient été repolies (ce phénomène s'appelle "jiare").

    mais sur les lames de bonnes qualités l'acier est trés bien trempé et les modifications structurales que celà entraine le rend trés dur et ainsi vulnérable aux coups car cassant mais trés résistant du point de vue de l'abrasion. les régions les plus trempées voient l'acier qui les compose cristalliser en martensite, une maille cristalline dont la dureté dépasse largement celle de l'acier 440 (sans toutefois atteindre la dureté du nitrure de bore(11) ou même celle du diamant(10)).

    j'ai vu des lames présentant des qualités indiquant une trés bonne qualité (utsuri + muneyaki) et même si elles portaient certaines marques de combats, leur intégrité étaient intacte.

    pour ce qui est de la vénération du nippon-to je ne la comprend moi-même que du point de vue des samourais pour qui il représentait aussi bien leur caste, leur âme que leur arme. Quand on pratique un art martial japonais porté sur le sabre (kendo, iaïdo...) il n'est en effet pas rare de rencontrer des pratiquants qui mettent beaucoup (trop ?) de zêle à se mettre dans et à faire valloir cet état d'esprit.
    Sans doute ces personnes sont dans le vrai... + ou -, je ne pense pas en effet qu'un samourai qui cassait son sabre lui organisait des funérailles....
    :lol:

  8. #48
    Senior Member
    Inscrit
    août 2004
    Lieu
    tahiti
    Messages
    449
    Merci
    1
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    je me demande si cette veneration exageree du sabre n'est pas venue au cours d'Edo.. A ce moment la, j'ai l'impression que les arts martiaux sont partis un peu dans le mystique pour pallier au manque de pratique.

    De nos jours, ca tend egalement a m'agacer, les pratiquants qui s'estiment etre "a un niveau de comprehension superieur de je-ne-sais-quoi" tout en rabachant des verites universelles avec des mots compliques parce qu'ils tapent avec un bout de bois ou tordent des poignets au ralenti..

  9. #49
    Senior Member
    Inscrit
    septembre 2004
    Messages
    249
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Citation Envoyé par pal
    Et l'usure? L'acier c'est comme tout , ca s'abime tres vite, surtout quand c'est fin et tranchant. Un rasoir se réaffute apres chaque rasage, un couteau assez souvent aussi.

    Les armes occidentales ont généralement, selon les sources maigres à ce niveau (je veux parler de l'entretien), re-polies et re-aiguisées apres une grosse confrontation. Voire meme changée, vu la capacité inductrielle occidentale, et les capacites financieres des possesseurs de lames.

    C'est un trait notablement different des japonais, celui de l'attitude des européens vis a vis de leurs armes. Malgré tous les écrits de vulgarisation qui pretendent parfois le contraire, les combattants n'accordent pas plus d'importance a leur arme que celle qu'elle a, a savoir un outil, parfois bien beau, souvent tres utile, mais un bout de metal, qui reste immobile si personne ne le saisit, et c'est donc l'homme qui est important, pas l'objet.D'ou l'homme qui est toujours au centre de la pratique et des manuscrits, toujours le point central de l'art.

    La veneration quasi-sectaire du sabre japonais, que je considere comme un excellent objet d'art dans les images qui nous parviennent, est d'ailleur une des raisons (nombreuses les raisons... en fait.) qui m'ont degoutées du kendo.
    Bien sûr, l'acier est très fragile, nous sommes d'accord, sans parler de la rouille...

  10. #50
    Senior Member Avatar de henkki
    Inscrit
    juillet 2004
    Lieu
    Paris
    Messages
    585
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    je ne suis encore qu un petit pratiquant en katori shinto ryu.. bref .. de ce que j ai retenu de cela..
    dans les katas et apprentissage que l on a , on pare les coups.. mais ce sont le kata et dans la realité du combat notre professeur explique que certaine parade montré dans des katas ne sont en fait que des coupes ou encore.. des fois au lieu de paré on ne fait que "couvrir" pour ensuite evité la frappe et tranché(meme si on pare on sort de l axe de coupe en general).

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Sujets similaires

  1. Divers Kenjutsu à Bercy
    Par asagiri dans le forum Katana et Autres questions
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/01/2011, 10h45
  2. Kendo Pratique du kenjutsu
    Par Springbok dans le forum Arts martiaux
    Réponses: 5
    Dernier message: 04/08/2008, 12h10
  3. Kendo Kenjutsu
    Par patdu33 dans le forum Arts martiaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/08/2007, 18h33
  4. Kendo Les clubs de Kenjutsu
    Par Benzakou dans le forum Arts martiaux
    Réponses: 5
    Dernier message: 13/11/2006, 13h25
  5. Kendo Kenjutsu sur Bruxelles
    Par Oda_Kigami dans le forum Arts martiaux
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/06/2005, 18h14

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé