Affiche les résultats de 1 à 6 sur 6

Sujet : Le Japon, tendu entre deux extrêmes?

  1. #1
    Junior Member
    Inscrit
    juin 2004
    Lieu
    Paris
    Messages
    24
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut Le Japon, tendu entre deux extrêmes?

    Bonsoir à tous!
    Une question me turlupine. La réponse est: payes toi un billet d'avion. Ouais euh €€€€.... :'(


    Avant de poser la question, je ne sais pas si ça peut servir, mais je connais un petit peu l'asie, pour y avoir passé quelques mois, en Thaïlande et au Laos, pays de mon père (pas que le touristique, mais c'est pas le sujet). La Japon faisant partie de l'Asie tout de même, si il y'a des rapprochements culturels à faire, ils me seront plus faciles.
    De même j'ai des amis japonais, qui m'ont d'ailleurs écrit récemment une lettre de 15 pages sur la décadence du Japon.

    Mon problème, c'est que je vois deux aspects du Japon. L'un d'une très grande rigeur, d'un grand réactionisme, très rigoureux, de l'esclavage au travail et aux études, du refus de la pilule; dans son aspect plus noble, d'une certaine "réserve" des japonais et de l'attachement à des traditions ; et l'autre celui d'une débauche profitant du jour, buvant beaucoup, fumant autant, et paradoxalement d'une grande liberté, mais aussi d'une décadence totale, ou "les jeunes filles se prostituent et sont plus préoccupées de porter un sac Vuitton que de réussir dans la vie" (du dire de mes amis japonais)



    On pourrait me retorquer qu'au fond, c'est assez semblable pour les jeunes parisiens (hors racailles) comme moi: sérieux en semaine, fêtard le WE; et se devant de suivre les autres pour un certain comformisme. Mais je pense que celà n'a vraiment rien à voir niveau conception.

    Je me représente d'une part, un Japon extrêmement strict et sévères. Les élèves ont un niveau d'éducation sans faille, et le petit "René" agé de 4 ans de moins que moi serait meilleur que moi en maths (ok, c'est pas difficile, je sais... lol). D'une éducation sélectionnant dès le primaire, d'un élitisme fou, les prépas dès la maternelle en quelque sorte... La communauté pour s'y integrer, mais chacun pour soi et si le voisin peut se planter c'est une place de gagnée pour soi. Nosomi (je donne des prénoms, ça m'énerve de dire "mes amis japonais", c'est long et peu franc) le critique d'ailleurs autant que la décadence de la société...
    Cette société des 60h de travail par semaine, sans congés ou presque, sans assurance maladie, où l'individu n'a aucune importance: qu'il crève, on s'en tape, ça fera un chômeur de moins. Niveau chômage, je suis d'ailleurs étonné: le Japon qui me semblait être au plus profond du gouffre, avec plus de 10% de chomage, se révèle n'en avoir que 5.6%, un score que nous français, qui avons dépassé les 10%, aimerions bien avoir... Encore que le chômage au Japon soit dramatique: il n'y a pas d'assurances, être au chômage, c'est crever.
    Cette société qui n'est en fait qu'une industrie humaine, où la selection des meilleurs pousserait presque à la sélection naturelle.
    Où la femme est effacée, doit se taire, obeir au mari ou au père, et marcher trois pas derrière le mâle. Ce pays où prendre la pilule n'est autorisé que depuis 6 ans, et que celles qui le prennent sont considerées comme filles légères.

    On en concoit aussi une part moins critique, plus traditionaliste qu'autre chose, se battant pour conserver une culture avec ses avantages malgré ses inconvenients. Où les japonais seraient en réalités réservés, et les filles assez timides ne coucheraient pas à tout bout de champ plus parce qu'elles n'en ont pas une pression sociale (tel en France, le "puceau" est bien sur le looser exclu du groupe, celle qui ne couche pas à 14 ans une "coincée"... oups je m'emporte).
    J'ai la furieuse impression que ce point de vue n'est que celui un peu rêvé véhiculé par certains mangas, et j'ai bien peur qu'il n'ait pas une once de phase avec la réalité...

    Je me représente de même un Japon de la décadence, où l'idée principale est le No Way punk, qui peut être expliqué par la notion de "monde flottant", où les idées personelles sont à banir au profit du groupe, la politique n'étant quel que soit le parti que le pantin de la bureaucratie (certes, mais quand même... faut au moins croire d'y croire...). Ce japon et ses clopes "Hope" et "Peace" à 2mg de nicotines par clope (pas besoin de légaliser le canna avec ça), ses bitures au saké à tout bout de champ, sa jeunesse débauchée, ses jeunes filles prostituées auprès d'hommes plus agés en manque de confiance, afin de se payer des sac vuiton, des fringues de marques, afin de pouvoir rester dans le groupe...
    Pareil, il serait idiot de ne pas voir cet aspect en France. A part dans le bahut très bizarre ou je suis actuellement , celui qui n'avait pas les moyens de se fringuer en marques et d'êre à la mode était un paria. Mais pariel j'ai l'imrpession que cette pression du groupe n'est pas la même.

    Alors, si vous pouviez m'aider à me démeler entre ces visions, certes extrêmes, du Japon, afin de me donner une image plus vraie et de comprendre cette mentalité, en attendant de pouvoir me payer un billet d'avion, je vous en serai très reconnaisant.

    Merci
    Nico


    › Lire Plus: Le Japon, tendu entre deux extrêmes?

  2. #2
    Guest

    Par défaut

    Vite fait sur les assurances: sans vouloir detruire le mythe, il y a bien une assurance maladie au Japon, qui couvre automatiquement 70% des frais. Et il y a egalement une assurance chomage, moins importante (heureusement pour nos impots) que la francaise mais qui permet de "survivre" plusieurs mois.

    Quant aux semaines de 60 heures et au manque de vacances, elles sont souvent auto-infligees. Ma boite offre 5 semaines de vacances a tous (locaux, expats). Mais les employes japonais n'en prennent guere que deux.

  3. #3
    Senior Member
    Inscrit
    janvier 2004
    Messages
    742
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Citation Envoyé par Magnum-san
    Et il y a egalement une assurance chomage, moins importante (heureusement pour nos impots) que la francaise mais qui permet de "survivre" plusieurs mois.
    Quant aux semaines de 60 heures et au manque de vacances, elles sont souvent auto-infligees. Ma boite offre 5 semaines de vacances a tous (locaux, expats). Mais les employes japonais n'en prennent guere que deux.
    Attention a ne pas prôner des idées individualistes "heureusement pour nos impots" car l'impot est une assurance groupe qui permet de faire des choses ensemble, que seul vous ne pourriez assumer.
    Un chômeur (malgré lui, faut-il le dire) doit nécessairement être bien couvert, cela constitue une protection pour le travailleur.
    Le jour où le nombre des chômeurs aura atteint un certain pourcentage et que les différences entre salaires et allocations de remplacement seront trop important, il y aura une telle concurance entre travailleur, que vos salaires seront revus à la baisse. (C'est bien ce que cherche les libéraux)

    Pour l'enthousiasme des travailleurs japonais et des congés non pris, s'agit-il bien d'une volonté personnelle de ne pas vouloir en profiter (pour passer du temps avec leur femme et enfants) ou plutôt la crainte d'être moins considéré voir de perdre leur emploi, justement pour ne pas devoir "survivre" au chômage ?

  4. #4
    Member
    Inscrit
    avril 2001
    Lieu
    Tokyo
    Messages
    43
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    salut nico,

    oui la reponse pourrait etre va au Japon mais pour faire court, ca pourrait etre aussi nuancer les choses. ce que tu dis existe au Japon, mais c'est pas si courant que ca heureusement et dans les deux extremes que tu cites, il y a bcp de cas entre, bien sur... comme qq a cite dans un post, le Japon, c'est ni l'enfer ni le paradis...

    Antonin.

  5. #5
    Member
    Inscrit
    septembre 2004
    Messages
    42
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Bonjour,

    Qu'est-ce qui oppose aussi durement les pour et les contre l'intervention en Irak, les pacifistes et les nuclearistes, les sarariman et les arubaito, les partisans des soba et ceux des udon? Y a-t-il risque de scission? Ces questions que ce sont poses les plus grands philosophes, je vais tenter d'y repondre.

    Entre une generation qui a connu la bombe atomique et l'autre qui a reve sous le poster de Goldorak, l'osmose est difficile, on en conviendra. Rien de grave cependant, je le pense. Certes tout ne va pas pour le mieux dans le meilleur des Japon, que non point. Le sempiternel conflit entre rockers et lolitas a Harajuku a de quoi preoccuper, et l'incompatibilite entre bouddhisme et shintoiste ne sera pas resolu facilement.

    Mais au dela de ces antagonismes inevitables, observons ce qui anime la societe japonaise intra-muros a la tele: un risque de tracheite pour Ayumi Hamasaki la papesse de la j-pop qui doit chanter a l'Exposition Universelle ou habite Icebreak; un traffic de faux maguro a Shinjuku; un escroc qu'on a arrete et un suicide qu'on a pas pu; le developpement des meduses dans la baie de Tokyo et des otakus a Akiba; Tout ces signes troublant sont la pour nous avertir que rien ne se passe.

    Vraisemblablement donc, ce grand peuple va se diriger uni vers la gloire. Et pourquoi? l'absence de la CGT dirons certains, certes. Mais aussi la presence du Tenno m(_ _)m, grace auquel le Japon parlera toujours d'une seule voix, meme s'il semble marcher sur ses deux jambes dans des directions opposes.

    Oui

  6. #6
    Junior Member
    Inscrit
    mars 2009
    Messages
    2
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Tres bien, merci beacoup.
    Merci Nico aussi

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Sujets similaires

  1. Logement deux semaines au japon fin août ?
    Par Zeval31 dans le forum Japon - Questions générales
    Réponses: 7
    Dernier message: 29/07/2014, 17h29
  2. Visa Délais entre deux entrées au Japon: une solution ?
    Par inthewings dans le forum Formalités administratives Japon
    Réponses: 10
    Dernier message: 05/08/2008, 13h14
  3. Logement Choix entre deux hotels
    Par Elfe_noire dans le forum Japon - Questions générales
    Réponses: 11
    Dernier message: 24/03/2007, 00h41
  4. Pass jr pass,différence entre les deux types ?
    Par marshalld12 dans le forum Transports au Japon
    Réponses: 13
    Dernier message: 07/01/2007, 17h40
  5. Divers La police, sports extrêmes, glisse...
    Par LosinGrip dans le forum Japon - Questions générales
    Réponses: 7
    Dernier message: 08/04/2005, 14h05

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé