Affiche les résultats de 1 à 5 sur 5

Sujet : Les amants du Spoutnik - Haruki Murakami

  1. #1
    Guest

    Par défaut Les amants du Spoutnik - Haruki Murakami

    Bonjour ,



    avant de laisser le soin de la présentation à Tampopo je vais essayer de faire un petit effort.

    K. est amoureux de Sumire. Elle, le considère comme un ami. Un ami irremplaçable avec lequel elle partage sa passion de la littérature mais elle n'éprouve guère de sentiment amoureux à son égard. Elle tombe amoureuse pour la première fois de Miu, une femme mariée. Celle-ci l'embauche dans son entreprise et l'emmène en voyage d'affaire. K. recoit alors un coup de fil de Miu... Un incident s'est produit...


    › Lire Plus: Les amants du Spoutnik - Haruki Murakami

  2. #2
    Junior Member
    Inscrit
    avril 2005
    Messages
    1
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Une étude complète sur l'oeuvre de Murakami Haruki est disponible (en pdf) ici:

    http://unetonne.joueb.com/livres.shtml

  3. #3
    Junior Member
    Inscrit
    août 2004
    Lieu
    Liège
    Messages
    24
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    J'ai été un peu déçu par les 'Amants du Spoutnik'. Je l'ai trouvé peu original finalement...

    Par contre "Kafka on the Shore" est vraiment bien . C'est l'histoire de Kafka Tamura qui quitte sa maison pour se lancer à la recherche de sa mère qui l'a abandonné. Inutile de préciser que ça devient rapidement complètement surréaliste (Rien que pour le personnage de l'homme qui parle aux chats, Nakata, ce livre vaut le détour).

    On y retrouve toutes sortes de thèmes chers à Murakami comme les "mondes parallèles" et les forêts denses ("La fin des Temps") ainsi que la période 40-45 ("Les chroniques de l'oiseau à ressorts").

  4. #4
    Junior Member
    Inscrit
    décembre 2004
    Messages
    13
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    J'avais beaucoup aimé ce roman, c'est le troisième de Murakami que j'avais lu.. et il fait toujours parti de mon trio de tête avec Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil et La ballade de l'impossible.

    Même si je le trouve moins bien que ces deux-là, je m'étais mis à aimer les personnages, j'étais aussi un peu dans la peau du personnage masculin, K..
    Je souhaitais comme lui que tout aille mieux dans ses relations voire plus.
    J'envie aussi les personnages de Murakami, même si dans ce roman, c'est pas joli joli.. c'est même frustrant, pour eux, pour ces trois-là, pour moi aussi par la même occasion!

  5. #5
    Senior Member
    Inscrit
    août 2004
    Lieu
    Liège - Belgique
    Messages
    281
    Merci
    0
    Remercié 1 Fois dans 1 Message

    Par défaut Re : Les amants du Spoutnik - Haruki Murakami

    K, le narrateur est un jeune instituteur de 25 ans à Tokyo. Il adore une amie, Sumire (22 ans), qui ne pense qu’à écrire des romans et qui ne veut surtout pas devenir sa « petite amie ». Sumire éprouve de grands sentiments (et même plus, mais pas réciproques) pour Miu, largement son aînée. Celle-ci est à la tête d’une entreprise de négoce en vin. Sumire devient la secrétaire de Miu. Elles se retrouvent en villégiature dans une petite île de la Grèce. Jusqu’au jour où Sumire disparaît, s’évapore …
    Un roman mystérieux (dans le bon sens du terme, c’est-à-dire pas mièvre) un roman à clés, (le rêve concernant la mère de Sumire coincée dans un trou ; Miu enfermée dans une cabine d’une grande roue en pleine nuit ; le dédoublement de Miu, à la fois sur la roue et dans son appartement avec Fernando). J’adore la fin



    Excellent ! ! !




    Extraits :


    - Tout ce que je comprenais, c’est qu’il faisait encore noir autour de moi, et qu’on devait être aux alentours de ce que Scott Fitzgerald appelait autrefois « la nuit noire de l’âme ».
    Rectification (note de môa) : Si S. Fitzgerald utilise le terme « la nuit noire de l’âme », il n’est toutefois pas de lui mais de Saint Jean de la Croix.


    - Chaque fois que Sumire dînait avec Miu, elle apprenait quelque chose de nouveau. Elle était purement et simplement stupéfaite de constater son ignorance.


    - A la différence de ma sœur, je n’éprouvais pas grand intérêt pour l’école et n’avais aucun esprit de compétition.


    - Je me rappelle très bien notre conversation sur les Spoutnik, la première fois qu’on s’est rencontrées. Elle me parlait des écrivains de la nouvelle vague beatnik, et moi je croyais qu’elle parlait de Spoutnik. (…) Vous savez ce que signifie spoutnik en russe ? « compagnon de voyage ».


    - Combien de temps l’âme avait mis pour dire adieu à son vieux compagnon, ce corps qu’elle avait habité durant soixante-dix ans ?


    - Derrière les choses ou les personnes que nous croyons connaître se cache toujours une proportion identique d’inconnu.

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Sujets similaires

  1. Oeuvre Le passage de la nuit - haruki murakami
    Par grazou dans le forum Littérature
    Réponses: 8
    Dernier message: 15/04/2007, 01h49
  2. Divers Télérama : Article sur Murakami Haruki
    Par tampopo dans le forum Littérature
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/07/2006, 20h42
  3. Oeuvre Au Sud de la frontière, ... - Murakami Haruki
    Par Catinus dans le forum Littérature
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/12/2005, 21h57
  4. Divers Haruki Murakami à l'honneur en Allemagne
    Par Catinus dans le forum Littérature
    Réponses: 5
    Dernier message: 16/11/2005, 19h33
  5. Auteur Haruki Murakami et vous !
    Par aychan dans le forum Littérature
    Réponses: 19
    Dernier message: 21/09/2004, 16h31

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé