Page 2 sur 8 PremièrePremière 1234 ... DernièreDernière
Affiche les résultats de 11 à 20 sur 72

Sujet : Arts-martiaux violents ?

  1. #11
    Senior Member
    Inscrit
    janvier 2004
    Messages
    742
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Arrêtons de parler « compétition » le sujet étant « arts martiaux violents».

    Mon copain qui pratique la Kyokushin karaté n’a jamais fait de compétition, mais les ju-kumité sont rudes dans son dojo et sans gain au final.

    Puisque vous convenez que la pratique d’un art martial est le « vrai » combat, (sans règles ni protection), que la finalité est la mort de l’adversaire …. ou la vôtre, une pratique essentiel est la maîtrise de l’esprit : la peur, les angoisses de blessures graves, etc.
    Ceci se travail dans la confrontation. Pour vaincre ses craintes, il faut des risques.

    Par ailleurs, le perfectionnement de la discipline implique de la souffrance, vous en conviendrez : longue pratique en suwari (iaï) ou en kiba dachi pour le karaté.
    L’étude des luxations implique qu’on puisse les subires également afin de mieux cerner la douleurs qu’elles provoquent. Il y a donc ici également une forme d’auto violence, même si elle est consentie. On qualifie parfois les budoka de masochiste.

    Entre nous friand-san, je connais aussi des pratiquants de Iaïdo très penchés sur les grades et les friandises et dont le grand objectif de leur vie ressemble fort au championnat d’Europe. La pratique du sabre ou de l’aïki n’a pas le privilège inné de l’esprit martial.
    Autre chose, friand-san je ne pratique pas dans la ligné de monsieur Quero.
    Ainsi, comme te le signalait touki-san : « Friand, je pense que se que disait Shigai était ironique .... »
    Si tu compte allez un jour au Japon, il faut t’entraîner a voir et non regarder, lire entre les lignes et comprendre les allusions. Ce n’est pas parce qu’un japonais dit oui que c’est oui et inversement.



    J’ai cette désagréable sensation que trop de pratiquants, sûrement sincères, estiment qu’ils sont eux dans la vérité. Aucune sollicitude, pour les autres, « ils n’ont qu’à écouter leurs sermons ». S’en est presque du mépris.

    Il n’y a pas de violence dans les art-martiaux, fussent-ils aïkido ou karaté ou jujutsu ou kenjutsu, il n’y a de violence que dans l’esprit du pratiquant, a lui de trouver la meilleurs voie pour la contrôler.


    › Lire Plus: Arts-martiaux violents ?

  2. #12
    Modérateur
    Inscrit
    mai 2001
    Lieu
    Le monde entier
    Messages
    14 535
    Merci
    0
    Remercié 410 Fois dans 359 Messages

    Par défaut Exact mais...

    Tu as raison Friand; c'est pour ça que j'ai parlé d'aspect sportif. Ce dernier n'est pas le plus important et ne concerne qu'un faible tranche de pratiquants.

  3. #13
    Senior Member
    Inscrit
    juillet 2004
    Messages
    218
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Salut à tous,

    Tout d'abord, oublions ce que j'ai dit sur le full-contact et autres, je n'y connais pas assez, c'était juste pour citer un sport de combat très violent.
    Ensuite, j'ai placé le karaté dans les deux catégories de sport de combat et d'art martial, car il comporte bien ces deux aspects (compétition + peut servir au combat).

    Malgré les accidents qui peuvent avoir lieu en aïkido, il reste néanmoins non-violent dans son principe. Le seul risque vient d'une prise mal effectuée, tout comme un joueur de foot mal entrainé peut faire un arrêt cardiaque sur le terrain. Mais l'aïkido étant un art martial, son efficacité peut conduire à des blessures.

    Concernant l'école Harageï, je maintiens que leur entrainement est rude et qu'il se fait en situation de combat la plus réelle possible. Le nombre de pratiquants est très réduit, trié sur volet. Il faut avoir au moins un dan dans une discipline pour être admis au club.
    Comme ils pratiquent le sabre avec des lames désaffutées, les blessures sont courantes. Car leur sabre favori reste, bien entendu... le Practical + de Paul Chen. Mes informations proviennent directement du sensei, que j'ai rencontré plusieurs fois. La prochaine étape du club est de développer le combat en armure, le plus difficile étant de trouver des yoroi pas trop chers, ce qui est un vrai défi.
    Donc, Shigai, avant de porter des commentaires sans fondement, de parler de "puérilité" ou "d'exagération marseillaise", va les voir un jour s'entrainer ou passe un coup de fil au sensei, il t'expliquera en détail ce que le combat signifie pour l'école Harageï.

    Les arts martiaux sont devenus non-violents simplement du fait qu'il n'y a plus de guerre "à l'ancienne", mais le but premier était bien de pouvoir servir au combat. Donc tout art martial pratiqué de nos jours dans un dojo est foncièrement non-violent, puisqu'il ne sert plus à la guerre, mais pour l'épanouissement personnel. Tout comme la peinture, qui servait autrefois à fixer une réalité visuelle (portrait, paysage, etc.), est devenue un art décoratif avec l'apparition de la photographie.

    A plus.

  4. #14
    Senior Member
    Inscrit
    août 2004
    Messages
    104
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Je pense qu'un art martial n'est pas violent. en tant que tel. Même avec une pratique rude, comment le serait-il?

    Quand tu donnes un "mitsubush" (désolé pour l'orthographe) t'arrêtes tu devant le nez de ton adversaire ou tu le lui casses?

    OkamiSan, L'école Harageï n'est pas l'unique école à pratiquer de manière rude. C'est le cas de bcp d'écoles traditionnelles de Karate, jujutsu l, d'iaï et même d'aïkido.. SI si. Seulement bcp d'aïkidoka penssent que leurs patique doit se faire de manière relax et cool, entre "partenaires" !

    Je pense que c'est une erreur. Dans un dojo, pour pouvoir progresser il faut bel et bien des adverssaire et non des partenaires.

    Je trouve également bien "puéril" de ne faire des combats qu'avec des sabres éguisés ou non d'ailleur.( si j'ai bien compris tes explications sur l'école Harageï) . Ceux qui peuvent comprendre, comprendront.

    citation: "Par définition, un art martial est un "art de la guerre", donc forcément violent, car à la guerre on se bat rarement avec des bouquets de fleurs. L'art martial est bien l'art du combat, quand il y a bataille, en duel ou contre plusieurs adversaires."

    Oui, sauf que se n'est pas seulement l'art martial qui va être la dominante en violence, mais surtout l'état d'esprit dans lequel tu te trouve!

    C'est la raison pour laquelle je pense aussi qu'aucun art martial n'est violent en tant que tel. L'état d'esprit dans leque tu va le pratiquer va faire la différence.

  5. #15
    Senior Member
    Inscrit
    janvier 2004
    Messages
    742
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Comentaires sans fondement ?
    C'est pas moi qui écrit que les coups sont donnés "pour de vrai"
    Sur un novice comme sur un yudansha, un "vrai" coup de sabre sur le bras, le brisera ou le tranchera. A moins que tu estime être au dessus de l'être humain normalement constitué.
    Ne transforme pas mes paroles stp. j'admet volontier que l'entraînement y est "très" rude, comme dans certaines autres disciplines. Alors maintien tous ce que tu veux, les pratiquants de sabre se feront leurs opinions.
    Le seul risque vient d'une prise mal effectuée, tout comme un joueur de foot mal entrainé peut faire un arrêt cardiaque sur le terrain
    Il y a aussi des arrêts cardiaque lors d'entraînement d'Aïkido, comme il y a des fractures au foot. La n'est pas la question.
    La question reste : Y a-t-il a vos yeux des arts-martiaux violents. Je ne parle pas de sports de combat.

    Exemple : un pistolet n'est pas dangereux en soit, c'est la personne qui le tiens en main qui l'est ou pas.

    Touki-san
    Quand tu donnes un "mitsubush" (désolé pour l'orthographe) t'arrêtes tu devant le nez de ton adversaire ou tu le lui casses?
    C'est "Metsubushi" ! Je m'arrête devant le nez, mais si l'adversaire continue a avancer, il faut considérer que c'est lui qui donne un coup de nez sur ma main. Metsubushi sert a stopper la tête alors que le bassin de l'adversaire continue sa course en avant, pas a frapper. Le timming est très important.

    Pour détendre l'atmosphère : http://www.weekend.ch/videos/karate.mpeg
    ET NE VENEZ PAS L'INTERPRETER COMME UNE CRITIQUE DE SHIGAI ENVERS LE KARATE

  6. #16
    Member
    Inscrit
    décembre 2004
    Messages
    59
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Attention, sujet brulant, lol!!

    Désolé Shigaï de t'avoir pris pour un disciple de quéro, je n'avais pas compris l'ironie... je me dois de te présenter des excuses!!!

    Pour en revenir strictement au coeur du sujet, je pense moi aussi que les arts martiaux trouvent leur violence dans les intentions...!!!
    La plupart des gens qui tentent un art martial le font tout d'abord pour se sentir à l'aise, se protèger de l'agression extérieure, du moins, apprendre à la gérer!!!!
    D'un autre côté, on fait souvent une distinction entre les arts dits d'attaques et les defensifs... je ne tiens pas à entrer dans ce débat... mais je considère que l'or d'un entrainement, attaquer correctement un partenaire est une manière d'aller au devant de son besoin... donc, de l'aider à progresser et de respecter le sérieux de son engagement!!!

    A++

  7. #17
    Senior Member
    Inscrit
    juin 2004
    Messages
    317
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Bonjour,

    Je pense qu'a l'origine les arts martiaux étant une méthode de combat visant a apprendre aux guerriers a survivre sur un champs de bataille, il n'existe pas de types défensifs et offensifs. C'est ici le choix du combattant d'entrer dans l'attaque ou de recevoir et riposter suivant la situation. Un combat en mélée ne demande t-il pas justement de passer de l'un a l'autre constamment ?

    Pour la violence je pense aussi qu'il s'agit plus de l'individu (est-il en accord avec lui même ou a-t-il beaucoup de colère en lui ?) plutot que de l'art martial en lui même. L'exemple du pistolet de Shigai est très parlant dans ce cas.

    Toutefois on peut voir de nos jours florrir des méthodes qui sont créée par des gens violents, offensifs et agressifs pour les gens du même type. Dans ce cas on fait quoi ? on est constamment en colère ? on est agressif toute la journée ? on répond par un coup de tête au moindre regard de travers ? Une belle vie heureuse en perspertive non ?

    Amicalement

    Rappa^^

  8. #18
    Senior Member
    Inscrit
    janvier 2004
    Messages
    742
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    En effet, donc en Aïkido il est tout aussi essentiel d'apprendre a attaquer, afin d'être le plus réaliste possible de manière a faire progresser son partenaire.
    Donc, un aïkidoka peut également, sur base de son apprentissage de "uke", agresser quelqu'un. Il ne s'agit donc pas d'art martial mais bien d'individu.

    Le choix d'un art martial ne se fonde donc pas sur une notion subjective de violence, mais bien sur des notions subjectives d'esthétisme ou de sentiments d'efficacité. Je qualifie "sentiments d'efficacité" comme subjectif, dans la mesure où là aussi, cela reste un problème d'individu, non d'art martial.

    A+

  9. #19
    Senior Member
    Inscrit
    janvier 2004
    Messages
    742
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Toutefois on peut voir de nos jours florrir des méthodes qui sont créée par des gens violents, offensifs et agressifs pour les gens du même type.
    Tout à fait d'accord, toutefois ma question concernait les art martiaux japonais (lejapon.org) .
    Je pense que les gens à qui tu fais allusion, ne créent rien. Ils détournent une discipline (qu'ils estiment maîtriser) pour en faire une "synthèse" qui leur conviennent à eux. Le plus surprenant est qu'ils l'enseignent et qu'ils séduisent du monde.
    Ceci dit, il est vrai qu'au Japon aussi ont peut voir de nouvelles disciplines de ce type, mais c'est en général dans le registre du "sport de combat", pas dans les arts martiaux. Mais je m'avance peut-être trop vite. Si quelqu'un a des info. contraires, je suis preneur

  10. #20
    Member
    Inscrit
    décembre 2004
    Messages
    59
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    salut,

    Tout à fait ok avec Rappa!!!

    A++

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Sujets similaires

  1. Média DVD arts martiaux 9€99
    Par lyly2360 dans le forum Arts martiaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/01/2009, 14h38
  2. Stage Stages arts martiaux
    Par proster dans le forum Arts martiaux
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/12/2008, 22h24
  3. Conseil Arts martiaux au Japon
    Par Justo dans le forum Arts martiaux
    Réponses: 8
    Dernier message: 08/07/2008, 13h04
  4. Divers F.S, F.I arts martiaux & self defense
    Par liptonic dans le forum Arts martiaux
    Réponses: 14
    Dernier message: 09/02/2008, 11h27
  5. Conseil arts martiaux sur Kyoto
    Par nounette dans le forum Arts martiaux
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/10/2007, 14h45

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé