Page 2 sur 6 PremièrePremière 1234 ... DernièreDernière
Affiche les résultats de 11 à 20 sur 54

Sujet : impact de l'épidémie sur le Japon : tourisme, comportements, etc...

  1. #11
    Senior Member Avatar de asagiri
    Inscrit
    juin 2002
    Lieu
    here there and everywhere
    Messages
    5 953
    Merci
    14
    Remercié 106 Fois dans 89 Messages

    Par défaut Re : impact de l'épidémie sur le Japon : tourisme, comportements, etc...

    Bonjour
    notre agence souffre de cette épidémie
    , nous avons des annulations de clients japonais vers Paris
    espérons un retour à la normale ,surtout pour la population


    › Lire Plus: impact de l'épidémie sur le Japon : tourisme, comportements, etc...
    波 鳥 空 

  2. #12
    Senior Member
    Inscrit
    septembre 2006
    Messages
    1 471
    Merci
    1 086
    Remercié 132 Fois dans 130 Messages

    Par défaut Re : impact de l'épidémie sur le Japon : tourisme, comportements, etc...

    Un nouveau plan de relance est prévu par rapport à celui de décembre?

  3. #13
    Modérateur
    Inscrit
    mai 2001
    Lieu
    Le monde entier
    Messages
    14 524
    Merci
    0
    Remercié 408 Fois dans 357 Messages

    Par défaut Re : impact de l'épidémie sur le Japon : tourisme, comportements, etc...

    Le gouvernement japonais dit réfléchir à un plan de relance économique qui ne pourra être lancé avant quelques mois.

    Source: NHK International

  4. #14
    Senior Member
    Inscrit
    septembre 2006
    Messages
    1 471
    Merci
    1 086
    Remercié 132 Fois dans 130 Messages

    Par défaut Re : impact de l'épidémie sur le Japon : tourisme, comportements, etc...

    Depuis longtemps je crois que le Japon est dans la situation de "trappe à liquidités"..

  5. #15
    Modérateur
    Inscrit
    mai 2001
    Lieu
    Le monde entier
    Messages
    14 524
    Merci
    0
    Remercié 408 Fois dans 357 Messages

    Par défaut Re : impact de l'épidémie sur le Japon : tourisme, comportements, etc...

    Les étrangers arrivant au Japon se voient dorénavant imposer une période de quarantaine/confinement chez eux ou à l’hôtel (à leurs frais).

  6. #16
    Senior Member Avatar de Pascal
    Inscrit
    juillet 2003
    Lieu
    Kyoto
    Messages
    839
    Merci
    0
    Remercié 124 Fois dans 65 Messages

    Par défaut Re : impact de l'épidémie sur le Japon : tourisme, comportements, etc...

    Bonjour!

    Je crois que nous ne sommes malheureusement qu'au début de la catastrophe. Des
    nombres en vrac:
    NB: Je ne pense pas être alarmiste, mais simplement voir les choses en face, et pour
    le moment les faits, c'est qu'il n'y a pas pour l'instant pas de vaccin, pas de
    médicament (à part un anti-palu qui doit encore faire ses preuves). Il n'y a plus de
    gants, plus de masques.

    1. Le point de vue international, épidémie hors contrôle
    On sait que le taux de mortalité est de 2% environ, mais ce sont les chiffres
    avec un système médical fonctionnel. On voit en Italie que quand c'est hors contrôle,
    ça grimpe. En France, même problème avec quelques jours de délai, on commence
    à trier les malades, on ne soigne plus les vieux. Si vous avez un aïeul qui vous est
    cher, c'est le moment de lui téléphoner. Même dans le cas de 2% : 2% de 7 milliards,
    ça fait 140 millions. Juste pour vous faire toucher du doigt le danger potentiel. À titre
    de comparaison, la 2ème guerre mondiale a fait entre 50 et 70 millions de victimes.

    2. La contagion
    Le taux de contagion quand on ne fait rien est de 30 à 40% par jour. Il a beaucoup
    baissé avec le confinement qui est arrivé bien trop tard, mais les enjeux économiques,
    bla bla... On n'a rien appris depuis la peste de Marseille en 1720 parce qu'il y avait
    300 000 livres de cargaison dans un bateau qu'on ne pouvait pas se permettre de mettre
    en quarantaine. Bref, les politiques Français ont commencé par dire qu'il n'y avait pas
    de problème (en Février, l'info était que nous n'avons plus de coronavirus, cocorico,
    problème résolu). En Mars, la petite mère Sibeth (ce prénom lui sied tellement dans
    le contexte tant elle l'est) parle des Italiens avec condescendance. Cela n'arrivera pas
    chez nous. Ben c'est arrivé. Tiens, où se cache-t-elle? Peut-être dans sa voiture de
    fonction dont elle est si fière.
    Pour que l'épidémie s'éteigne, il faudrait un taux de contamination qui n'excède pas
    quelques %. Bref, il faudrait qu'il y ait plus de personnes qui sortent du groupe
    des contaminants qu'il n'en rentre. Donc en gros guéris + morts > nouveaux contaminés.
    On en est loin. Même avec le confinement, nous sommes dans les 10+% par jour en ce
    moment. C'est encore beaucoup trop. Espérons que ça baisse.

    3. Le cas du Japon
    Comme partout, rien n'a été fait. Nous avions pourtant la chance d'une contamination
    réduite et plutôt bien contrôlée, avec même un léger repli des personnes contaminées
    "actives" (c'est à dire ni guéries ni décédées). Mais il n'y a pas eu d'interdiction
    stricte des bars, des restaurants et autres commerces non essentiels. Le nombre de
    contaminés a grimpé aujourd'hui de plus de 100, les contaminés ne sont plus traçables.
    C'est donc le début de la contamination galopante. Je ne suis pas allé à Tokyo ces
    derniers temps, mais si vous imaginez un contaminé coincé dans un métro aux heures de
    pointe, pas besoin de vous faire un dessin. Donc on va tout droit vers la même situation
    que partout ailleurs. La maire de Tokyo vient de déconseiller les réunions non absolument
    nécessaires. Mais dans un groupe de population, il y a toujours (même ici) une proportion
    de cons qui s'en foutent. Il ne faut pas déconseiller, mais interdire, c'est à dire
    malheureusement punir.

    4. La possible évolution
    Il y en a beaucoup qui se mettent la tête dans le sable, apparemment. En ce qui me
    concerne, je ne peux juger que des chiffres. Ce qui suit, ce sont des calculs abordables
    pour qui a assimilé son cours de maths de 3ème.
    Le 29 Février, il y avait 100 contaminés, tout rond. Le lendemain 130. Donc comme base
    de calcul, c'est pratique. Cela nous donne un taux de 30% par jour. Comme le nombre
    de nouveaux contaminés est évidemment proportionnel au nombre de contaminants, de déjà
    contaminés, on a une situation qui ressemble à votre compte épargne avec les intérêts
    cumulés. Sauf que là, ça galope grave, mais sinon, ce sont les mêmes calculs.
    Donc à l'époque j'ai commencé un petit programme qui me calcule pour les jours suivants
    le nombre de malades. On arrive vite à des nombres astronomiques. Le détail est le
    suivant. Donc 100 le premier jour, 130 après un jour. Logiquement 100 * 1.3 * 1.3 après
    2 jours, et 100 * (1.3)^n après n jours. 1.3 à la puissance 9, ça fait dans les 10.60.
    Décupler en 9 jour. Donc après 18 jours, 100 fois plus. Après 27 jours, 1000 fois plus.
    Vous le voyez, le problème, là?

    Même avec seulement les 2 nombres de départ, on a une estimation assez précise
    des jours suivants.
    Le calcul:
    100, 130, 169, 220, 285, 371, 482, 627, 815, 1060
    Les nombres constatés:
    100, 130, 150, 191, 212, 285, 423, 653, 949, 1209

    La réalité dépasse même le calcul.

    Ensuite, on peut "s'amuser" comme je le fais depuis le début, avec les nombres suivants.
    J'avais prévu la barre des 10 000 pour le 18, elle est arrivée 2 jours plus tard, peut
    être par une certaine prise de conscience.

    5. Le confinement
    Le confinement donne des résultats indiscutables. Le taux d'accroissement est tombé à
    un peu plus de 10%. Nous avons 25233 malades en France selon les chiffres officiels, dont
    2929 nouveaux cas (nous sommes le 26 mars à l'heure où j'écris). L'accroissement est donc
    de 13%, un peu moins si on ne compte que les malades effectifs.
    Bel effort, mais c'est encore beaucoup trop. Peut-être certains découvrent après le
    début du confinement qu'ils étaient infectés. Les taux d'accroissements descendent,
    il faut absolument continuer. Même avec les taux actuels assez bas, la barre des 100 000
    est pour le 7 Avril. Il faut vraiment espérer que ça descende encore, mais pas seulement
    espérer, il faut tout faire pour.

    6. Le coin des matheux
    Si vous n'êtes pas matheux, juste un petit commentaire. On a vu plus haut que le taux
    d'accroissement quotidien (1.3 quand on ne lutte pas du tout contre la contagion) est
    un coefficient que l'on multiplie chaque jour. Pour 2 jours, on aura un accroissement
    de 1,3 x 1,3. Pour 3 jours, 1,3 x 1,3 x 1,3, soit 2.197. Et pour un certain nombre de
    jours n, on aura (1,3)^n. Le ^ est pour marquer la puissance. La petite flèche dit que
    le n doit être écrit normalement plus haut, comme quand vous écrivez mètre carré avec
    un petit 2 en haut à droite. Ou mètre cube avec un 3. C'est la puissance, qu'on peut aussi
    appeler l'exposant. L'exposant est donc ici le nombre de jours. On pourrait donc dire que
    le phénomène est exposant-tiel, mais dans la pratique, on dit exponentiel. Ce mot est
    sorti dans la presse, je ne suis pas certain que tous les journalistes le comprennent, mais
    bon.

    Pour tout dire, je ne suis pas matheux non plus. Enfin je suis un matheux de pacotille
    comme tout ingénieur qui a quitté l'école depuis longtemps.

    Bon donc pour les (un peu) matheux, on a dit plut haut que la population contaminée P
    suit la règle suivante: sa variation est proportionnelle à elle-même. On a donc une équation
    différentielle classique dP = KP, à coefficients constants, qui s'intègre en P = P0 exp(Kt).

    Dans un premier temps, on peut négliger l'effet des guérisons qui sont nettement moins
    nombreuses. Par contre, ce qui interviendra à long terme, c'est l'influence de la
    population guérie. En effet, par exemple si la moitié de la population est guérie,
    elle ne sera pas contaminée une 2ème fois et on aura 2 fois moins de contaminations.
    Alors on peut changer de variable en appelant p la proportion de population infectée.
    0 < p < 1. Et la proportion infectable est donc 1-p. L'équadiff de départ devient
    donc dp = kp(1-p). Cela s'intègre facilement en remarquant que 1/[p(1-p)] = 1/p + 1/(1-p)
    et on arrive à une équation du type p = K exp(ct) / [1 + K exp(ct)]

    Nous sommes dans la phase où K exp(ct) est très petit puisque nous avons moins de 0.4
    pour 1000 de la population déjà contaminée. Donc le résultat suivant est pour l'instant
    équivalent à Kexp(ct), ce qui est cohérent avec le premier résultat trouvé (P = P0 exp(Kt).)
    et l'influence de la population déjà contaminée n'aura un impact que beaucoup plus
    tard.

    L'effet des guérisons correspond à l'ajout d'un délai. Les nouveaux contaminés
    d'aujourd'hui seront en moyenne guéris ou décédés dans un délai moyen fixe.
    Bon, ça fait déjà long, alors je vais laisser faire les vrais matheux. Il faut ajouter
    une constante de temps quelque part, un exp(t - Tg) où Tg est le temps moyen
    de guérison.

    Pour conclure, quoi qu'on fasse actuellement, les chiffres montrent une progression
    sur tous les tableaux, que l'on parle du total des contaminations ou seulement des
    personnes encore malades. La seule petite lueur d'espoir réside dans l'effet du confinement
    qui semble ralentir l'explosion. Ralentir seulement, baisser le taux quotidien. Les chiffres
    eux sont toujours en augmentation.

    NB: Quand je dis "quoi qu'on fasse actuellement" je veux dire: quelle que soit la façon dont
    on regarde les chiffres. Évidemment, on peut faire quelque chose: le confinement.

    7. Si rien ne change:
    (Je l'ai écrit en gras, en espérant bien que quelque chose change)
    La barre des 100 000 en France sera franchie vers le 5 Avril (estimation basée sur un
    taux moyen sur 1 semaine). Si on ne prend que le taux d'aujourd'hui, ce sera différé
    de 2 jours seulement. Sans vouloir vous faire peur, voici en fonction du taux les prédictions
    de la barre des 100 000 et du million. Partant de 13% comme aujourd'hui dans l'ordre taux,
    barre des 100k, barre du million. Ensuite je ne calcule plus, ça me fait peur.

    13% 7 Avril 26 Avril
    10% 10Avril 4 Mai
    7% 16 Avril 20 Mai

    Une manière de se convaincre de la gravité du moment, c'est de considérer que seulement
    0.4 pour mille (25000 malades sur 60 millions) de la population a déjà été infectée. Donc
    99.96% du problème est devant nous. Quand on voit le bordel que c'est déjà...

    Pascal

    Addendum: J'ai une courbe d'évolution (résultat de l'équation différentielle ci-dessus), je ne sais pas comment la poster. En png. Quand j'essaie d'insérer, le truc me demande si je veux quitter le site...

  7. #17
    Senior Member
    Inscrit
    février 2005
    Lieu
    Edimbourg (UK)
    Messages
    845
    Merci
    4
    Remercié 16 Fois dans 15 Messages

    Par défaut Re : impact de l'épidémie sur le Japon : tourisme, comportements, etc...

    Bonjour Pascal,

    merci de partager ton point de vue.

    Le cas de l'Italie est est à prendre avec des pincettes, en effet c'est le seul pays pour le moment qui a un taux de mortalité si "élevé" (relatif aux autres pays), ce qui fait se poser la question des chiffres.. Probablement le nombre de cas est sous-estimé ce qui fait donc grimpé le taux de mortalité. Donc probablement pas représentatif de la dangerosité du virus.

    Le principe du confinement n'est pas de faire disparaitre le virus, mais de diluer dans le temps les cas critiques. Ce qui a pour conséquence de ne pas saturer les hôpitaux et donc de permettre aux cas critiques d'être soignés* (sauver le plus de vie possible). Chose intéressante, le confinement en Chine a bien fonctionné, même si ils n'ont pas réagi tout de suite, voir les courbes ici : https://www.worldometers.info/corona...country/china/

    *ce qui n'est pas le cas en ce moment, car trop de cas, on a pas les moyens humains pour s'occuper de tout le monde, même si on a les moyens techniques de le faire.

  8. #18
    Senior Member
    Inscrit
    septembre 2006
    Messages
    1 471
    Merci
    1 086
    Remercié 132 Fois dans 130 Messages

    Par défaut Re : impact de l'épidémie sur le Japon : tourisme, comportements, etc...

    Alerte générale à Tôkyô concernant le covid-19
    https://www.la-croix.com/Monde/Asie-...avt5VsahNCETbA

    Sinon à Singapour le tryptique identification-traçage-confinement a aussi bien fonctionné
    La Corée du Sud a eu une stratégie légèrement différente

  9. #19
    Senior Member Avatar de Pascal
    Inscrit
    juillet 2003
    Lieu
    Kyoto
    Messages
    839
    Merci
    0
    Remercié 124 Fois dans 65 Messages

    Par défaut Re : impact de l'épidémie sur le Japon : tourisme, comportements, etc...

    Bonjour!

    Citation Envoyé par zarkis Voir le message
    Bonjour Pascal,
    merci de partager ton point de vue.
    J'ai peur de ne pas avoir été compris. Je me suis probablement mal expliqué.
    Il ne s'agit pas de mon point de vue ici, mais de chiffres uniquement. J'ai fait un
    petit modèle sans prétention de l'évolution d'une épidémie quelle qu'elle soit, il
    est possible de le retravailler mais de toute façon, les chiffres réels ne colleront
    qu'approximativement comme à chaque fois que l'on essaie de superposer un
    modèle continu à un processus stochastique. Ce que je fais actuellement, sans
    toutefois y passer mes journées, c'est que chaque jour j'actualise les données
    de la veille, et on voit la tendance.
    La tendance actuelle, c'est que le nombre de nouveaux cas actifs en France
    baisse par rapport aux prévisions des jours précédents. J'insiste sur ceci.
    Cela signifie que le confinement a un impact indiscutable, mais le nombre d'actifs
    continue d'augmenter!!! Et ça augmente encore bien trop pour pouvoir déceler
    un pic.

    Ceci dit, les chiffres sont implacables. On pourra plus ou moins ralentir la progression
    là où nous en avons les moyens, là où il y a de l'eau pour se laver les mains, etc.
    Mais dans la majeure partie du monde, on ne pourra pas.

    Donc dans la majeure partie du monde, tout va se dérouler sans aucun frein, sans
    doute. Nous avions hier, je crois, 470 000 infections dans le monde, nous avons
    aujourd'hui (27 mars) environ 530 000. L'écart est de 12,7%. Cette progression
    est donc d'un facteur 36 par mois, ce qui nous donne 18 millions dans 1 mois et
    675 millions dans 2 mois.
    NB: je n'ai pas les chiffres exacts d'hier et d'aujourd'hui, et une erreur, même de
    seulement 1% à la puissance 30 ou 60, ça fait des différences énormes. Mais ce
    qu'il faut retenir, c'est que les chiffres seront énormes. Et il n'y a pas besoin d'aller
    dans le tiers monde : les US ont en ce moment 85000 malades, avec 17000 en plus.
    85, c'est 5x17, donc on a un accroissement d'environ 1/4, soit 25%.

    Une autre façon d'évaluer. Le problème a commencé en Chine, il y avait fin
    Décembre disons 500 contaminés. 3 mois après, 500 000, donc 6 mois après,
    logiquement 500 millions. Le calcul est simple, on ajoute 1 zero par mois. Ensuite,
    au delà, ça va se réguler et diminuer tout seul pour la raison expliquée hier
    (dp = kp(1-p)), mais je ne sais pas si vous mesurez l'ampleur de ce qui vient
    avant que la régulation naturelle n'intervienne...
    Et le vaccin, c'est pour dans minimum 1 an. Espérons qu'il sera gratuit.

    Le cas de l'Italie est est à prendre avec des pincettes
    [Petite digression avec point de vue]
    TOUS les cas sont à prendre avec des pincettes. Les Chinois ont viré les journalistes
    étrangers, alors j'imagine que leurs chiffres sont largement sous-estimés. Le
    gouvernement fait croire à tout le monde que le problème est résolu, les médecins
    contestataires meurent naturellement du coronavirus à 35 ans, etc... Je me méfie
    donc des chiffres chinois. En plus, Wuhan vient d'être débloquée. On verra. Si ça
    reprend, c'est que les chiffres sont plus ou moins fiables. Si ça continue comme
    maintenant, c'est du flan.

    Mais sans aller jusque là. L'Allemagne a 10 fois moins de morts que nous, parce que
    (apparemment) nous testons les décès pour voir si c'était bien le covid ou pas, Et
    les Allemands préfèrent garder les précieux tests pour les vivants. Il n'y a donc
    pas de mesure standard et les tables de worldometer (que j'utilise) ne rapportent
    que les chiffres qu'on leur donne, pas les conditions de comptage. En Allemagne,
    le nombre de cas est supérieur, mais ils ont probablement de plus grands moyens de
    tests, alors les chiffres sont mécaniquement plus élevés.
    En France, il y a beaucoup de décès non comptabilisés dans les EHPAD, je crois que la
    règle est de ne comptabiliser que les 2 premiers... Donc quand il y a 15 morts, on
    en compte 2.

    Sinon à Singapour le tryptique identification-traçage-confinement a aussi bien fonctionné
    La Corée du Sud a eu une stratégie légèrement différente
    [retour aux chiffres purs et durs]
    Jusqu'à preuve du contraire, les chiffres continuent d'augmenter au moins à Singapour.
    Singapour: 509 cas actifs en tout, +52 depuis hier. Soit + 10 %. C'est encore trop.
    Il faut 20 jours pour guérir, en moyenne. 1.1^20 = 6.72. Ca va donc augmenter d'un
    facteur 7, moins ceux d'aujourd'hui qui seront guéris ou morts, donc ça va augmenter
    en tout d'un facteur 6.
    Pour la Corée, 4966 cas actifs, +104 cas aujourd'hui. disons 100 pour 5000, soit 2%.
    1.02^20 = en gros 1,5, moins 1 pour les cas actuels, donc 0.5. Oui, ça devrait diminuer
    si les chiffres sont exacts. Je ne sais pas qui ils testent et comment...

    NB: J'insiste sur le fait que je ne lis pas dans le marc de café, je me base sur les
    chiffres, et je les extrapole, rien de plus. Vu qu'il y a du monde qui planche sur
    le sujet, un traitement n'est pas exclu, mais pour le moment, il n'y a rien et le
    modèle est basé sur la situation présente où la seule solution pour ralentir l'épidémie
    est le confinement.

    Pascal

    PS: J'ai galéré un moment (peut-être parce que j'utilise Opera sur mac...) Le modèle est
    le suivant. C'est la courbe de population déjà infectée. 1, c'est tout le monde, 0, c'est personne.
    Nous sommes pour l'instant tout à gauche, quand la courbe indique 0.0004 sur l'axe des y.
    Sans autre intervention extérieure, la convergence naturelle se produirait
    vraisemblablement entre 60 et 80% de contaminés.
    On n'arrive jamais à 1, parce que comme je l'expliquais, à partir d'un certain moment,
    il n'y a plus assez de contaminables pour que la contamination se poursuive. Mais nous
    en sommes très loin, alors restez chez vous.

    Cliquez sur l'image pour l'afficher en taille normale

Nom : WithHeal.jpg
Affichages : 4
Taille : 12.1 Ko
ID : 4758

  10. #20
    Modérateur Avatar de christian
    Inscrit
    avril 2001
    Lieu
    paris and around, but not over the rainbow
    Messages
    1 222
    Merci
    172
    Remercié 48 Fois dans 44 Messages

    Par défaut Re : impact de l'épidémie sur le Japon : tourisme, comportements, etc...

    Concernant un confinement japonais : http://www.asahi.com/ajw/articles/13...9rhkNW3s8AjfZc


sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Sujets similaires

  1. Air France Impact de la grève Air France
    Par Fukuda Keiji dans le forum Avion - Vol Japon
    Réponses: 17
    Dernier message: 10/10/2014, 09h56
  2. Santé Epidémie de grippe
    Par CapRay dans le forum Société contemporaine
    Réponses: 36
    Dernier message: 23/08/2009, 12h22
  3. Cursus Travailler dans le tourisme au japon...
    Par maydee dans le forum Facs, cours, tests, examens
    Réponses: 6
    Dernier message: 30/04/2008, 02h41
  4. Tourisme Japon et Agences de Tourisme
    Par Senso dans le forum Japon - Questions générales
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/07/2005, 07h46
  5. Divers santé et tourisme au japon
    Par arienae dans le forum Japon - Questions générales
    Réponses: 13
    Dernier message: 17/02/2004, 16h39

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé