Hormis d’éventuels participants Nippons à l’UFC et au Bellator, la scène du kickboxing et du grappling est, pandémie oblige, très calme au Japon. Les tournois régionaux et, dans une moindre mesure, nationaux ont repris dans l’archipel mais restent limités. On y retrouve surtout des combattants jeunes, encore loin du top niveau. Il faudra encore attendre pour accueillir des tournois de haut niveau avec les meilleurs étrangers et locaux.




› Lire Plus: Kickboxing et MMA 2020