Affiche les résultats de 1 à 6 sur 6

Sujet : LGBT au Japon

  
  1. #1
    Modérateur Avatar de Suikasensei
    Inscrit
    décembre 2006
    Lieu
    Paris
    Messages
    753
    Merci
    36
    Remercié 50 Fois dans 41 Messages

    Par défaut LGBT au Japon

    1) Un article du toujours excellent Philippe Messmer

    2) Une vidéo qui montre la fameuse Mio Sugita tenir des propos ouvertement hostiles à l'égard des homosexuels
    En termes de contenu, j'ai personnellement eu l'impression d'entendre un professeur de morale des années 50.

    3) Dans le sillage du hashtag "#0727杉田水脈の議員辞職を求める自民党本部前抗議" (= 27 Juillet / Manifestation devant le siège du PLD pour demander la démission de la députée Mio Sugita), une manifestation a eu lieu à Tokyo.

    J'ai l'impression d'un frémissement de changement au Japon sur le sujet - il y a encore 10 ans, je ne suis pas sûr qu'une telle manifestation aurait eu lieu, ou aurait rassemblé plusieurs milliers de personnes.

    Cependant, comme le souligne Messmer le changement est encore très lent et il est fort peu probable que Sugita démissionne.
    Cela me fait d'ailleurs penser à cet autre excellent article du NYT, sous la plume du non moins excellent Koichi Nakano, qui explique comment la déliquescence de l'opposition est une des raisons de l'impunité de Abe et de ses affidés malgré la multiplication des scandales - à la gravité variable, de l'affaire Moritomo Gakuen aux idioties proférées par l'indigent Taro Aso, suivi de près désormais par Mio Sugita.


    › Lire Plus: LGBT au Japon
    Je vous céderai bien ma place, mais elle est occupée. [Groucho Marx]

  2. #2
    Senior Member
    Inscrit
    février 2006
    Lieu
    Ebisu
    Messages
    219
    Merci
    1
    Remercié 5 Fois dans 5 Messages

    Par défaut Re : LGBT au Japon

    Citation Envoyé par Suikasensei Voir le message
    En termes de contenu, j'ai personnellement eu l'impression d'entendre un professeur de morale des années 50.
    Ca depend ou. Dans de nombreux pays y compris l'Angleterre (et le fameux cas Alan Turing), et dans la plupart des etats US par exemple, dans les annees 50 il etait interdit par la loi d'avoir
    des relations homosexuelles (puni soit par de la prison, soit par castration chimique en Angleterre par exemple). Ca va bien plus loin qu'une simple lecon de morale. Pour comparaison, le Japon a depenalise l'homosexualite au XIXeme siecle. Et les homosexuels, les new-half etc ne sont particulierement discrmines.
    Par example, je travaille dans une universite de filles, et des 2020 des transgenres pourront se presenter aux concours d'entres.

    A bien ecouter les propos de Mio Sugita, je ne les trouve pas tres choquants. Peut-etre un peu provocateur (et ce 生産性 maladroit, qu'elle semblait plutot vouloir dire 出産性), mais en tant que politicienne, elle prend tout simplement une position claire ---qui n'est pas la mienne--- qui est partagee par un certain nombre d'electeurs et qui lui vaudra des voix.

  3. #3
    Modérateur Avatar de Suikasensei
    Inscrit
    décembre 2006
    Lieu
    Paris
    Messages
    753
    Merci
    36
    Remercié 50 Fois dans 41 Messages

    Par défaut Re : LGBT au Japon

    Citation Envoyé par Guzabie Voir le message
    Pour comparaison, le Japon a depenalise l'homosexualite au XIXeme siecle.
    Entre le fait que l'homosexualité soit dépénalisée et la réalité des difficultés que peuvent rencontrer les homosexuels, il y a un monde. Même s'il est fréquent que la loi ait du retard sur la société, il peut arriver que cela soit l'inverse.

    Citation Envoyé par Guzabie Voir le message
    Et les homosexuels, les new-half etc ne sont particulierement discrimines.
    Par example, je travaille dans une universite de filles, et des 2020 des transgenres pourront se presenter aux concours d'entres.
    Là aussi c'est une règle 'officielle', mais reflète-t-elle les mœurs? De ce que je peux lire, écouter ou voir, on est encore loin d'une société où les homosexuels sont intégrés en parfaite harmonie (ce n'est pas le cas dans de nombreux autres pays, bien entendu). Je ne suis pas spécialiste du sujet, mais pour prendre un exemple concret qui me semble révélateur, il y a tout de même peu de personnes visibles (ceux qui me viennent en tête sont le député cité dans l'article de Messmer, ainsi que Kazuyo Katsuma) au sommet de la société pour prouver que les personnes LGBT contribuent comme n'importe qui à la société.

    Guzabie, est-ce que tu dirais qu'il n'y a pas de discrimination particulière concernant les homosexuels au Japon (par rapport à la France notamment)?
    (C'est un sujet assez délicat sur lequel on a tôt fait de se fier à ce qu'on constate autour de soi plutôt que sur des études un peu objectives de ces phénomènes, donc pour ma part je reste prudent et je n'ai pas vraiment de certitudes)

    Citation Envoyé par Guzabie Voir le message
    A bien écouter les propos de Mio Sugita, je ne les trouve pas tres choquants. Peut-être un peu provocateur (et ce 生産性 maladroit, qu'elle semblait plutôt vouloir dire 出産性), mais en tant que politicienne, elle prend tout simplement une position claire ---qui n'est pas la mienne--- qui est partagée par un certain nombre d’électeurs et qui lui vaudra des voix.
    C'est certain que cela plaira à beaucoup.
    Plusieurs points me font dire que ses propos sont déplacés:
    1) 生産性: elle s'est peut-être trompée, mais indiquer qu'une personne n'est pas "productive" à cause de sexualité est tout bonnement inepte. Quand bien même aurait-elle voulu dire 出産性, elle s'en sert pour justifier le fait qu'il ne faut pas utiliser l'argent des impôts pour eux. Si on pousse son raisonnement, les célibataires ou couples sans enfants ne méritent pas d'aide de l'état.
    2) La façon dont elle ricane en parlant du taux de suicide 6 fois supérieur chez les homosexuels témoigne d'une inquiétante légèreté
    3) Son argument principal pour dire qu'il ne faut pas en parler à l'école est "les profs ne sont pas formés pour parler de ça"...
    4) Cette façon de constamment utiliser le mot 普通/normal, qui en filigrane invite les homosexuels à se voir comme "anormaux". On a connu mieux pour promouvoir le vivre ensemble.
    5) Quand elle termine par insinuer que si l'on signalait qu'il n'y avait pas de honte particulière à être homosexuel, alors ce serait la folie et tous les petits écoliers deviendraient gay!

    Je me mets à la place d'une personne LGBT écoutant ça - pas sûr qu'elle aurait l'impression d'être acceptée ou même comprise...

  4. #4
    Senior Member
    Inscrit
    septembre 2006
    Messages
    1 226
    Merci
    930
    Remercié 119 Fois dans 117 Messages
    Billets
    1

    Par défaut Re : LGBT au Japon

    Citation Envoyé par Suikasensei Voir le message
    1) Un article du toujours excellent Philippe Messmer

    2) Une vidéo qui montre la fameuse Mio Sugita tenir des propos ouvertement hostiles à l'égard des homosexuels
    En termes de contenu, j'ai personnellement eu l'impression d'entendre un professeur de morale des années 50.

    3) Dans le sillage du hashtag "#0727杉田水脈の議員辞職を求める自民党本部前抗議" (= 27 Juillet / Manifestation devant le siège du PLD pour demander la démission de la députée Mio Sugita), une manifestation a eu lieu à Tokyo.

    J'ai l'impression d'un frémissement de changement au Japon sur le sujet - il y a encore 10 ans, je ne suis pas sûr qu'une telle manifestation aurait eu lieu, ou aurait rassemblé plusieurs milliers de personnes.

    Cependant, comme le souligne Messmer le changement est encore très lent et il est fort peu probable que Sugita démissionne.
    Cela me fait d'ailleurs penser à cet autre excellent article du NYT, sous la plume du non moins excellent Koichi Nakano, qui explique comment la déliquescence de l'opposition est une des raisons de l'impunité de Abe et de ses affidés malgré la multiplication des scandales - à la gravité variable, de l'affaire Moritomo Gakuen aux idioties proférées par l'indigent Taro Aso, suivi de près désormais par Mio Sugita.
    Où est l'article en question,svp?

  5. #5
    Senior Member
    Inscrit
    février 2006
    Lieu
    Ebisu
    Messages
    219
    Merci
    1
    Remercié 5 Fois dans 5 Messages

    Par défaut Re : LGBT au Japon

    Citation Envoyé par Suikasensei Voir le message
    Entre le fait que l'homosexualité soit dépénalisée et la réalité des difficultés que peuvent rencontrer les homosexuels, il y a un monde.
    Tout a fait mais pour replacer dans le contexte contemporaine ou presque.
    Sinon, le probleme principal du Japon concernant les "relations humaines", ce ne sont pas les homsexuels dont le sort comme toute autre minorite peut-etre ameliore, mais les heterosexuels qui ne font plus d'enfants, ne se marrient plus etc.
    Il me semble que Mio Sugita joue la-dessus --- et aussi que de se placer en face du politiquement correct est dans l'air du temps.


    mais pour prendre un exemple concret qui me semble révélateur, il y a tout de même peu de personnes visibles (ceux qui me viennent en tête sont le député cité dans l'article de Messmer, ainsi que Kazuyo Katsuma) au sommet de la société pour prouver que les personnes LGBT contribuent comme n'importe qui à la société.
    Si tu veux dire que les homosexuels se "cachent", ne font pas leur coming-out comme en France peut-etre, c'est vrai. Je ne suis pas sur que ce soit pour se proteger de la discrimination envers les homosexuels, mais plus generalement pour mieux se fondre dans le groupe etc. ce qui est important au Japon. On est aussi plus discret, qu'il n'y ait pas de gay-pride est a relier a ce trait a mon avis.


    Guzabie, est-ce que tu dirais qu'il n'y a pas de discrimination particulière concernant les homosexuels au Japon (par rapport à la France notamment)?
    Historiquement, le Japon Boudhiste Shintoiste a des moeurs de ce point vue bien plus flexibles qu'un pays faconne par le christianisme.
    De nos jours, j'en sais rien. Pas de discrimation haineuse au quotidien, mais au sein l'entreprise, des familles, je n'en sais rien.
    Apres, j'ai rencontre des homosexuels, des transgenres, ils avaient pas l'air malheureux.



    Si on pousse son raisonnement, les célibataires ou couples sans enfants ne méritent pas d'aide de l'état.
    oui et si on es reste au 生産性, et on peut meme aller plus loin: les personnes handicapees, malades, les personnes agees, les etrangers en situation precaire etc. C'est sur on est pas oblige d'apprecier sa facon de parler!

  6. L'utilisateur suivant a remercié Guzabie pour sa contribution:

    neptune75 (02/08/2018)

  7. #6
    Modérateur Avatar de Suikasensei
    Inscrit
    décembre 2006
    Lieu
    Paris
    Messages
    753
    Merci
    36
    Remercié 50 Fois dans 41 Messages

    Par défaut Re : LGBT au Japon

    Citation Envoyé par Guzabie Voir le message
    Si tu veux dire que les homosexuels se "cachent", ne font pas leur coming-out comme en France peut-etre, c'est vrai. Je ne suis pas sur que ce soit pour se proteger de la discrimination envers les homosexuels, mais plus generalement pour mieux se fondre dans le groupe etc. ce qui est important au Japon. On est aussi plus discret, qu'il n'y ait pas de gay-pride est a relier a ce trait a mon avis.
    Je vois, interessant.


    Citation Envoyé par Guzabie Voir le message
    Historiquement, le Japon Boudhiste Shintoiste a des moeurs de ce point vue bien plus flexibles qu'un pays faconne par le christianisme.
    De nos jours, j'en sais rien. Pas de discrimation haineuse au quotidien, mais au sein l'entreprise, des familles, je n'en sais rien.
    Apres, j'ai rencontre des homosexuels, des transgenres, ils avaient pas l'air malheureux.
    Si je comprends bien tes propos, on pourrait dire que si le Japon discrimine, ce n'est pas une discrimination par principe en vertu d'un code moral (ce qui serait le cas des societes traditionnellement chretiennes ou musulmanes) mais une discrimination "passive" qui se moque pas mal de la sexualite des personnes, mais tolere en revanche assez mal la difference en general en ce qu'elle met en danger l'harmonie qui est placee au-dessus de tout.
    Le defi pour le Japon, dans ce domaine comme dans d'autres (l'organisation du travail par exemple) sera de trouver une facon d'absorber les mutations de la societe sans que ces dernieres ne viennent en conflit avec cette harmonie. Pas facile, mais le fait d'accueillir ces changements petit a petit est probablement une bonne chose. Meme si pour ce qui releve du tourisme de masse par exemple, c'est plutot au pas de charge que les changements se font, ce qui n'est pas sans creer des remous.


  8. L'utilisateur suivant a remercié Suikasensei pour sa contribution:

    neptune75 (05/08/2018)

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Tags pour ce sujet

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé