Affiche les résultats de 1 à 4 sur 4

Sujet : Les KÔBAN au Japon et le "maillage" des territoires

  1. #1
    Senior Member
    Inscrit
    septembre 2006
    Messages
    1 409
    Merci
    1 042
    Remercié 130 Fois dans 128 Messages

    Par défaut Les KÔBAN au Japon et le "maillage" des territoires

    Bonsoir



    Le Japon est un pays relativement sûr:des policiers se sont m^me proposés d'indiquer mon chemin.

    Toutefois, de manière plus générale,est-ce que ce système de maillage territorial permet une meilleure prévention ou interception de la délinquance(, sachant que cette dernière est souvent "enrôlée" par les yakuzas)?.
    Je me pose cette question car ce "modèle "s'est exporté à Singapour..


    Bref si quelqu'un pouvait m'apporter un éclairage concret
    Merci par avance


    › Lire Plus: Les KÔBAN au Japon et le "maillage" des territoires

  2. #2
    Senior Member
    Inscrit
    octobre 2016
    Lieu
    Paris-Kanazawa
    Messages
    393
    Merci
    198
    Remercié 270 Fois dans 254 Messages

    Par défaut Re : Les KÔBAN au Japon et le "maillage" des territoires

    Bonjour,

    A mon avis, les kôban sont une illustration de la police de proximité, appelée aussi îlotage...
    Le Brésil a importé aussi le système et a même gardé le nom , il me semble...
    On dit que cela est très efficace.

    Une chose est sûre, pour moi, pour l'avoir expérimentée , les mawari sont très bien renseignés sur ce qui se passe dans le quartier et y connaissent "leur monde". Cette connaissance ne peut être qu'un atout dans le métier de policier, non?
    Je pense qu'ils doivent partager, faire remonter toutes ces info quelque part....
    Après , quelle formation ont-ils? Quels moyens, armes ( je n'en ai jamais vu armés)? En cas de crise sérieuse, ce sont surtout les commissariats centraux qui interviennent , les mawari faisant le "bouclage" de la zone.

    En France, la police de proximité était plutôt bien vue , plus humaine, proche des gens et je trouve que les mawari sont bien dans cette vision de la police...En tout cas , ils me semblent bénéficier d'une bonne image générale.

    Pour l'efficacité réelle du système,elle me semble dure à évaluer, la société japonaise étant bien différente, jusque dans sa pègre! Quand on parle de quartier remuant au Japon, on est loin, je trouve, des quartiers problématiques d'Europe ,des USA, ou d' Amérique du sud!

    Après , je n'ai jamais eu de problèmes avec la police ou la justice, ni là bas, ni ici, d'ailleurs...

    Amitiés
    Fontaine de Jouvence:fait tellement de bêtises en japonais qu'il prolonge la vie de celui qui les lit....à moins qu'il ne meure de rire!

  3. L'utilisateur suivant a remercié Olrik pour sa contribution:

    neptune75 (02/06/2017)

  4. #3
    Senior Member
    Inscrit
    septembre 2006
    Messages
    1 409
    Merci
    1 042
    Remercié 130 Fois dans 128 Messages

    Par défaut Re : Les KÔBAN au Japon et le "maillage" des territoires

    1)Oui je sais que les yakuzas"régulent " la délinquance en..les embauchant(petites frappes).Les mentalités, l'urbanisme sont différents,le degré de délinquance aussi.

    2)C'est bien une forme spécifique de police de proximité;cette dernière, en France(à part les ex-RG, entité spécifique) a-t-elle été créée sous Jospin,ou existait-elle, de fait, avant?

    3) Finalement existe-t-il des ouvrages en japonais ou en anglais sur le fonctionnement approfondi de ces kôban et mawari?

  5. #4
    Senior Member
    Inscrit
    octobre 2016
    Lieu
    Paris-Kanazawa
    Messages
    393
    Merci
    198
    Remercié 270 Fois dans 254 Messages

    Par défaut Re : Les KÔBAN au Japon et le "maillage" des territoires

    Bonjour,

    La forme moderne de police de proximité est une idée de Jean Louis Debré mais c'est bien Lionel Jospin qui l'a mise en place en 1998, Sarkozy l'ayant supprimée en 2003...
    Si je me souviens bien de mes cours d'histoire des institutions, c'est un système anglo-saxon ":le community policing" de Sir Robert Peel, lord de l'intérieur années 1820 , puis 1er ministre des années 1840.Il a créé la police moderne anglaise et les stations de bobbies disséminées partout dans Londres , puis dans tout le royaume , omniprésente et visible, pour endiguer la criminalité galopante de ces temps, et contrôler la population mais avec bienveillance et sans arme...
    En France, Charles X a été le premier à importer le système , en réaction à la police très secrète, politisée, de Foucher et Napoléon Ier mais elle retombe vite dans ces vieux démons ...
    Napoléon III, qui le reprend en 1854, lui redonne l'image d'une police proche , plutôt bienveillante et positive , peu répressive mais en réalité , source d'informations pour l'armée ( dont la gendarmerie) et la Sureté, qui restent,elles, politisées et répressives.
    C'est sous la IIIème république que les "gardiens de la paix" cessent d'être la réponse idéale devant l'insécurité grandissante en lien avec les troubles politique de la fin du XIXème, début du XXème: anarchie, communismes, bandes organisées politisées ou non (" les apaches") et un certain Georges Clémenceau (re)crée une police d'état, centralisée , mieux formée au "conflit", plus policière et moins sociale, avec en plus des forces d'interventions modernes et musclées: les brigades de police mobiles ou Brigades du Tigres mais où le gardien de la paix demeure quelque peu, tout en ayant perdu la primauté, encore jusqu'à ce jour...

    Après quelques recherche, il s'avèrerait que les japonais ont suivi le même chemin, en faisant évoluer leur police, du modèle chinois ( Tonsho: une grande caserne unique et fermée dans chaque ville) vers le modèle GB dès 1874 avec un tonsho central et des Kôbansho dans les quartiers, où les policiers sont envoyés à tour de rôle...A noter qu'une gendarmerie est aussi créée sur le modèle français (kempei???)...
    En 1881, on dissocie les deux type d'établissements, devenus keisatsusho et kôbansho, ceux ci devenant des hashutsusho, mais aussi les personnels, devenus locaux .
    En 1991, les hashutsusho redeviennent Kôban mais les deux noms se donnent, j'ai déjà lu et entendu 派出所...

    Voila le peu que j'en sais ...

    edit: j'ai trouvé cela , en anglais, c'est bien plus précis et pointu:
    https://books.google.fr/books?id=Crf...page&q&f=false

    Amitiés
    Dernière modification de Olrik, 06/06/2017 à 12h41 Raison: rajout de documents

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Sujets similaires

  1. Traduction Fr -> Jp "408" en Japonais: autre manière que "yonhyakuhachi" ?
    Par Martin dans le forum Traductions
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/03/2017, 20h26
  2. Traduction Fr -> Jp Orgueil, se vanter, se la "jouer", le "melon"
    Par neptune75 dans le forum Traductions
    Réponses: 10
    Dernier message: 24/04/2015, 11h55
  3. Particule Petit probleme avec les particules " NI " et " O " pourriez vous m'éclairer svp ^^
    Par redtux dans le forum Questions générales de japonais
    Réponses: 5
    Dernier message: 02/03/2010, 02h19
  4. Divers Séance de dédicaces "L'inconsciencieux" voir sujet "Jinn 30 ans jeune Japonais"...
    Par Linconsciencieux dans le forum Littérature
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/06/2009, 13h12
  5. Autre Rubrique "Que se passe-t-il ?", onglet "Statistiques"
    Par Shippo dans le forum Fonctionnement
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/02/2008, 15h16

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé