Affiche les résultats de 1 à 8 sur 8

Sujet : Les dictionnaires Français-Japonais en rômaji

  1. #1
    Administrateur Avatar de JM
    Inscrit
    avril 2001
    Messages
    2 205
    Merci
    6
    Remercié 97 Fois dans 62 Messages
    Billets
    1

    Par défaut Les dictionnaires Français-Japonais en rômaji

    Je viens de terminer mon petit tour d'horizon des dictionnaires Français-Japonais en rômaji et en ai fait un article. Voir la page d'accueil du site.

    Vous pouvez ajouter vos commentaires sur l'article ou sur les différents dictionnaires ici.

    Ont été comparés:

    <ul>[*]Le Jisho1[*]Le You-Feng[*]Le Diko[*]Le Mikasa-Shobo[*]Le Vaccari[*]Le Raguet & Martin[/list]




    › Lire Plus: Les dictionnaires Français-Japonais en rômaji

  2. #2
    Member
    Inscrit
    septembre 2001
    Lieu
    Club des Lorrains (57) LeJapon.org
    Messages
    94
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    JM,

    Superbe article sur les dictionnaires franco-japonais !
    Bravo pour le travail de recherche.

    Si tu le permets, quelques remarques par rapport à ton article :

    1/ Concernant le choix des dictionnaires de ton étude: je ne m'explique pas pourquoi tu as choisi le "vacari " et le "Raguet&Martin" pour ton étude...Deux dictionnaires que l'on trouve plus ! Pourquoi ne pas avoir choisi plutôt le dictionnaire francais-japonais ROYAL qui est de loin le plus utilisé?

    2/ Ton étude se concentre exclusivement sur les dictionnaires dans le sens francais-japonais. Or quand tu compares le nombre d'entrée, le Diko apparait évidemment moins bien classé que le Jisho1, puisque le Jisho1 (francais-japonais) comprend, disons ~12000 entrées, alors que le Diko (Francais-japonais ET japonais-francais) n'en comprend "que" ~8000 entrées (soit tout de même ~16000 entrées pour les deux sens).

    Bref, 12000 contre 8000, soit 4000 mots de plus pour le Jisho faut pas avoir fait polytechnique pour se rendre compte qu'effectivement, comme tu le dis très justement "le Jisho1 propose 50% de mots en plus".
    En effet, 4000 mots de plus c'est la moitié des 8000 entrées du Diko.
    Donc toutes proportions gardées, il est faux de dire que le Jisho1 a plus de mots que le Diko.
    En effet, ces deux dictionnaires ont, toutes proportions gardées, le même nombre de mots.


    3/ Concernant le Diko:
    - les jours de la semaine sont tous présents : page F25 (sens francais-japonais).
    - à part pour "septembre" qui se dit "kugatsu", pour tous les autres mois, c'est facile de les déduire : le chiffre du mois en japonais + "gatsu". Et si tu regardes page F25, juste au-dessus des jours de la semaine, tu as la liste des nombres en japonais.

    De plus tu le dis toi-même, "Le Diko restera certainement encore quelques temps le dictionnaire des voyageurs qui souhaiteront "se débrouiller" en japonais au cours de leur voyage."

    JM, quant tu dis "encore quelques temps", ça c'est un jugement de valeur, on ne peut plus subjectif de ta part!

    Pour le reste, tu as raison, le Diko mériterait un petit lifting... après 15 ans de bons et loyaux services tout de même.
    Le Jisho1 vient de naître...et a eu le temps de largement s'inspirer du Diko, et ce n'est nullement un reproche !

    Pour conclure, puisque finalement ton étude s'intéresse à comparer le Jisho1 et le Diko :

    -> on dirait que pour toi, le côté pratique (de poche, complet, billingue, annexes, compléments divers, syllabaires, kanji etc..) d'un dictionnaire comme le Diko n'est pas un critère de choix pour un dictionnaire DE POCHE. Et pourtant, je trouve que c'est précisemment ce qui fait toute la différence entre le Jisho1&2 et le Diko, et qui fait que je préfère le Diko au Jisho. (en plus, outre le fait que le Jisho1 -tout seul- ne se glisse pas dans la poche (en tout cas pas dans les miennes), il est plus cher que le Diko. )

    ->Le Diko, est-il encore utile de le préciser, est un dictionnaire de poche, voulu pratique et non académique. On peut fort bien le comparer au couteau suisse des dictionnaires franco-japonais.

    Moi, je n'utilise mon couteau suisse que pour la débrouille et parfois pour me tirer du pétrin. Pas pour tronçonner des arbres.

    Personnellement, le Diko me sert tous le temps ! Ca va vite, et j'y trouve tout ou presque. Quand j'étais au Japon, il m'a bien dépanné mon petit couteau suisse (pas lourd, in the pocket,... j'ose même pas m'imaginer me balader avec le Jisho1 et le Jisho2 dans le sac à dos... c'est lourd, pas pratique, faudrait être maso !)


    Périodiquement, il m'arrive de devoir faire une traduction du japonais en francais par exemple.

    Comment je m'y prends :
    j'ouvre mon Diko et je cherche le mot, si je ne le trouve pas, je prends mon CONCISE japonais-francais.

    En toute honnêteté, je discute sur internet chaque semaine avec des japonais et j'ouvre rarement mon CONCISE, par contre le Diko tout le temps.

  3. #3
    Junior Member
    Inscrit
    octobre 2001
    Lieu
    Saint Etienne
    Messages
    12
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut pour info

    Je me permet de soumettre à cette étude un petit outil à télécharger :
    j'ai récupéré un logiciel gratuit sur le net qui permet de lire des dictionnaires faits pour ce logiciel, un belge a crée un dico japonais-francais de 26000 entrées je crois (je ne sais plus de tête).

    Bref si ça vous dit de jeter un oeil : c'est assez basique mais très pratique dans la mesure ou on peut copier coller des textes et avoir la definition du mot recherché en cliquant dessus (encore faut il qu'il soit dans la liste).

    Autre plus : la possibilité de se créer une liste de mots a apprendre.

    Bref ce n'est pas avec mon vocabulaire basique que je vais pouvoir vous donner mon avis : (oui parce que moi une fois que j'ai vu qu'il y a 'sakura' 'jikan' etc... dedans j'suis heureux lol.

    donc c'est sur www.freelang.com

    Notez que si des personnes de cette noble communauté ont envie de se lancer dans la création ou l'addition de nouvelles entrées dans le dictionnaire ils peuvent ce sont des resources libres

  4. #4
    Administrateur Avatar de JM
    Inscrit
    avril 2001
    Messages
    2 205
    Merci
    6
    Remercié 97 Fois dans 62 Messages
    Billets
    1

    Par défaut

    1/ Concernant le choix des dictionnaires de ton étude: je ne m'explique pas pourquoi tu as choisi le "vacari " et le "Raguet&Martin" pour ton étude...Deux dictionnaires que l'on trouve plus ! Pourquoi ne pas avoir choisi plutôt le dictionnaire francais-japonais ROYAL qui est de loin le plus utilisé?
    J'ai voulu être le plus objectif possible en comparant tout ce qui existait en matière de dictionnaires français-japonais en rômaji, et les deux dictionnaires Vaccari et Raguet & Martin en font partie même s'ils sont difficiles à trouver.
    Je n'ai tout de même pas eu trop de mal à les trouver.
    En plus, les intégrer dans ce comparatif, était intéressant car cela prouvait qu'on pouvait trouver autre chose dans un dictionnaire, que ce qu'on y trouve actuellement: des exemples de phrases aussi bien dans les petits que dans les gros dictionnaires, au lieu d'une liste de mots.

    J'ai en fait intégré dans ce comparatif, tous les dictionnaires que j'ai trouvés.
    Pour le Royal français-japonais: est-il en rômaji? car il s'agit bien de dictionnaires en rômaji dans cet article.
    si oui donne moi les références et je le rajouterai à l'article.
    2/ Ton étude se concentre exclusivement sur les dictionnaires dans le sens francais-japonais. Or quand tu compares le nombre d'entrée, le Diko apparait évidemment moins bien classé que le Jisho1, puisque le Jisho1 (francais-japonais) comprend, disons ~12000 entrées, alors que le Diko (Francais-japonais ET japonais-francais) n'en comprend "que" ~8000 entrées (soit tout de même ~16000 entrées pour les deux sens).

    Bref, 12000 contre 8000, soit 4000 mots de plus pour le Jisho faut pas avoir fait polytechnique pour se rendre compte qu'effectivement, comme tu le dis très justement "le Jisho1 propose 50% de mots en plus".
    En effet, 4000 mots de plus c'est la moitié des 8000 entrées du Diko.

    Donc toutes proportions gardées, il est faux de dire que le Jisho1 a plus de mots que le Diko.
    En effet, ces deux dictionnaires ont, toutes proportions gardées, le même nombre de mots.
    Désolé mais je trouve que tu as une drole de façon de comparer: tu veux ajouter les entrées japonaises aux entrées françaises?
    J'ai fait ce comparatif sans parti-pris et j'ai comparé les entrées françaises de tous les dictionnaires.
    Pour être plus précis j'ai même mis la liste des mots non trouvés dans les uns et les autres pour les lettres V W X Y Z.

    Je crois qu'on peut difficilement dire que le diko et le jisho ont autant d'entrées... (dans le sens français-japonais, je le repête puisque c'est le sujet de l'article).
    3/ Concernant le Diko:
    - les jours de la semaine sont tous présents : page F25 (sens francais-japonais).
    Il me semble que tu manques d'objectivité. Effectivement ces mots sont dans une page en annexe, mais ils ne sont pas à leurs places dans le dictionnaire si on les cherche. A priori, je crois qu'on recherche les mots grâce à l'ordre alphabétique. Et là ils n'y sont pas.
    - à part pour "septembre" qui se dit "kugatsu", pour tous les autres mois, c'est facile de les déduire : le chiffre du mois en japonais + "gatsu". Et si tu regardes page F25, juste au-dessus des jours de la semaine, tu as la liste des nombres en japonais.
    Je ne pense pas qu'on doive raisonner ainsi, car à ce moment là il y a énormément de mots qu'on peut déduire. En principe avec la recherche alphabétique, on devrait les trouver, et malheureuisement ils ne sont que dans une page en annexe.

    De plus tu le dis toi-même, "Le Diko restera certainement encore quelques temps le dictionnaire des voyageurs qui souhaiteront "se débrouiller" en japonais au cours de leur voyage."
    JM, quant tu dis "encore quelques temps", ça c'est un jugement de valeur, on ne peut plus subjectif de ta part!
    En effet c'est mon avis personnel et on est pas obligé de le partager. pour l'instant le Diko reste le seul à fonctionner dans les deux sens; il a donc encore un bel avenir, je pense.

    Pour le reste, tu as raison, le Diko mériterait un petit lifting... après 15 ans de bons et loyaux services tout de même.
    Oui, tout de même... je l'utilise encore moi aussi de temps en temps en voyage.
    Le Jisho1 vient de naître...et a eu le temps de largement s'inspirer du Diko, et ce n'est nullement un reproche !
    Je ne sais pas si chaque dictionnaire s'inspire des précédents, mais je le souhaite. On peut donc dire ça de tous les dictionnaires, y compris du Diko.

    Pour conclure, puisque finalement ton étude s'intéresse à comparer le Jisho1 et le Diko :
    -> on dirait que pour toi, le côté pratique (de poche, complet, billingue, annexes, compléments divers, syllabaires, kanji etc..) d'un dictionnaire comme le Diko n'est pas un critère de choix pour un dictionnaire DE POCHE. Et pourtant, je trouve que c'est précisemment ce qui fait toute la différence entre le Jisho1&2 et le Diko, et qui fait que je préfère le Diko au Jisho. (en plus, outre le fait que le Jisho1 -tout seul- ne se glisse pas dans la poche (en tout cas pas dans les miennes), il est plus cher que le Diko. )

    ->Le Diko, est-il encore utile de le préciser, est un dictionnaire de poche, voulu pratique et non académique. On peut fort bien le comparer au couteau suisse des dictionnaires franco-japonais.
    Oui je l'ai dit dans l'article et tu te méprends entièrement sur mes intentions. J'ai mis l'accent sur la côté compact et pratique du Diko.
    Si tu as bien lu l'article, tu dois avoir vu que j'ai énormément mis l'accent sur la qualité du Raguet & Martin et du Mikasa-Shobo. Toi tu ne sembles te focaliser que sur le Diko.
    Quand on commence à comparer, il faut le faire de manière objective, et je n'ai aucun intérêt nulle part - ni chez Le jisho ni chez les autres - Le seul but de cet article est de donner d'autres alternatives à ceux qui recherchent un dictionnaire français-japonais.
    Personnellement, le Diko me sert tous le temps ! Ca va vite, et j'y trouve tout ou presque. Quand j'étais au Japon, il m'a bien dépanné mon petit couteau suisse (pas lourd, in the pocket,... j'ose même pas m'imaginer me balader avec le Jisho1 et le Jisho2 dans le sac à dos... c'est lourd, pas pratique, faudrait être maso !)
    Tu n'es pas objectif! Le Jisho tient très bien dans une poche, et surement dans un sac à dos aussi.
    En toute honnêteté, je discute sur internet chaque semaine avec des japonais et j'ouvre rarement mon CONCISE, par contre le Diko tout le temps.
    Mais je n'ai jamais dit qu'on ne trouvait rien dans le Diko: ça fait 15 ans que je l'ai et je m'en suis bien servi.
    Je suis désolé yatta, je crois que tu devrais comparer avec le jisho (pour la partie français-japonais) et tu auras compris en 5 minutes.
    Vraiment il n'y a pas photo.

    Avant j'emmenais le diko en voyage, maintenant j'emmène lle Diko et le jisho. Ca ne prend pas beaucoup plus de place dans mon sac.
    Chez moi, je n'ouvre ni l'un ni l'autre car quand je cherche je veux avoir plus de chances de trouver. J'ouvre donc de plus gros dictionnaires.

    Je crois que tu prends délibérement partie pour le Diko sans avoir vraiment comparé avec les autres. Moi j'ai fait l'effort de le faire en toute honneteté.

    J'allais oublier:

    il est plus cher que le Diko. )
    Diko: 4571 yen (chez maruzen Tokyo) ou 42 € (Bunkado MCJP)
    Jisho: 3900 yen (Maruzen Tokyo) ou 36 € (Bunkado MCJP)
    Là encore, tu dois avoir une autre logique que moi...

  5. #5
    Member
    Inscrit
    septembre 2001
    Lieu
    Club des Lorrains (57) LeJapon.org
    Messages
    94
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Merci pour ta réponse JM.

    Je n'ai pas grand chose à rajouter à tout ce que tu as écris.


    Diko: 4571 yen (chez maruzen Tokyo) ou 42 € (Bunkado MCJP)
    Jisho: 3900 yen (Maruzen Tokyo) ou 36 € (Bunkado MCJP)
    Là encore, tu dois avoir une autre logique que moi...
    Je m'explique :
    - Jisho1 (FR-JP seulement)
    - Diko (FR-JP et JP-FR)

    Donc à supposer que le Jisho2 soit au même prix que le Jisho1, ça nous fait 36x2 soit 72€ contre seulement 42€ pour le Diko.

    Après, chacun voit selon sa bourse bien évidemment...

    Par ailleurs, personnellement, je préfère le couteau suisse (même s'il y a un peu moins de mots) à deux ouvrages plus grand que ma main. Mais je te l'accorde, c'est un jugement tout à fait personnel.

  6. #6
    Junior Member
    Inscrit
    décembre 2003
    Lieu
    tokyo
    Messages
    6
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut Les dictionnaires francais-japonais en romaji

    Bonjour,
    Depuis qu'on m'a accusé d'avoir des actions chez "le Jisho", j'ai decidé de ne plus rien dire. Je boude, voila! Et vous ne savez pas ce que vous perdez.
    Néanmoins, je ne peux m'empêcher d'applaudir J.M. pour son merveilleux travail. Un article complet et précis. Un vrai travail de professionel. Merci J.M.
    Par contre, il me semble que si Yatta a fait polytechnique (avec son couteau Suisse) il a certainement manqué pas mal de cours dont celui de la règle de trois.
    Père Gérard

  7. #7
    Administrateur Avatar de JM
    Inscrit
    avril 2001
    Messages
    2 205
    Merci
    6
    Remercié 97 Fois dans 62 Messages
    Billets
    1

    Par défaut

    Merci

    Pour être un peu plus complet, j'ai corrigé une petite erreur.
    4 dictionnaires sur 6 (et non pas 3) sont toujours en vente, neufs.
    En effet le Mikasa-Shobo peut-être commandé par exemple chez http://www.chapitre.com.

    Il vous en coutera 141,93 € (plus frais d'envoi).

    En ce qui concerne le Raguet & Martin: il en reste un d'occasion, dans la boutique ou j'ai acheté le mien à Tokyo. Il s'agit d'une édition de 1966 vendu 10000 yen (75 € environ).
    J'ai proposé à quelqu'un de le lui ramener, mais il ne donne pas suite, donc si l'un d'entre vous est intéressé, qu'il me fasse signe.

    J'ai vu également une annonce sur internet - édition 1966, vendu 8000 yen - mais il faut y rajouter les frais d'envoi, et je ne sais d'ailleurs pas si c'est possible vers l'Europe.

  8. #8
    Junior Member
    Inscrit
    janvier 2004
    Messages
    3
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Citation Envoyé par JM
    Merci

    Pour être un peu plus complet, j'ai corrigé une petite erreur.
    4 dictionnaires sur 6 (et non pas 3) sont toujours en vente, neufs.
    En effet le Mikasa-Shobo peut-être commandé par exemple chez http://www.chapitre.com.

    Il vous en coutera 141,93 € (plus frais d'envoi).

    En ce qui concerne le Raguet & Martin: il en reste un d'occasion, dans la boutique ou j'ai acheté le mien à Tokyo. Il s'agit d'une édition de 1966 vendu 10000 yen (75 € environ).
    J'ai proposé à quelqu'un de le lui ramener, mais il ne donne pas suite, donc si l'un d'entre vous est intéressé, qu'il me fasse signe.

    J'ai vu également une annonce sur internet - édition 1966, vendu 8000 yen - mais il faut y rajouter les frais d'envoi, et je ne sais d'ailleurs pas si c'est possible vers l'Europe.
    En ce qui concerne le Mikasa-Shobo, Chapitre.com vient de me répondre qu'elle me remboursait mon chèque du fait de l'impossibilité de me fournir le livre demandé. Il est épuisé.

    Je suis intéressé par le Raguet-Martin. Voulez-vous que je vous fasse un chèque ? A quelle adresse dois-je l'envoyer ?

    D'avance merci.

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Sujets similaires

  1. Vente Vends environ 70 livres sur le Japon, japonais, dictionnaires, JLPT !!
    Par ludokinawa dans le forum Livres, dictionnaires et méthodes
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/12/2010, 14h42
  2. Traduction Fr -> Jp Petite traduction simpliste Français=>Romaji
    Par nanaki06 dans le forum Traductions
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/10/2010, 21h27
  3. Denshi Dictionnaires électroniques japonais: comparatif
    Par Wallabee dans le forum Livres, dictionnaires et méthodes
    Réponses: 21
    Dernier message: 10/03/2010, 02h41
  4. Correction traduction d'un texte japonais en romaji
    Par tifalockheart dans le forum Traductions
    Réponses: 8
    Dernier message: 16/02/2009, 13h58
  5. Transcription Traduction d'un nom (en japonais) vers romaji
    Par Rukasu dans le forum Traductions
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/02/2008, 19h52

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé