Faux-départ de Gôeidô, Ichinojô en apprentissage.

Voici venue l'heure de clore l'année 2014 en sumô. Et quoi de mieux, que ce tournoi de Fukuoka, sur l'île de Kyûshû ? Les médias japonais, en tout cas, n'ont d'yeux que pour un lutteur : Ichinojô. En flânant de site en site, on constate que la nouvelle vedette mongole de la discipline attire les objectifs et les caméras. Il faut reconnaître que sa progression est fulgurante et qu'il a failli signer un exploit monumental en septembre dernier (jun-yûshô pour son premier tournoi en makuuchi).
Aussi, son combat contre le yokozuna Harumafuji était très attendu. Ichinojô a certes combattu Hakuhô et Kakuryû, en septembre, mais pas Harumafuji qui avait déclaré forfait en première semaine de l'Aki basho. Peut-être est-ce l'enjeu (confirmer son Aki basho) ou le prestige et la qualité de l'adversaire (un yokozuna), toujours est-il qu'Ichinojô n'a pas existé aujourd'hui. Pris d'assaut par Harumafuji, la montagne Ichinojô a accouché d'une souris. Le yokozuna a contrôlé son combat de bout en bout, s'appliquant à sortir le sekiwake. Ce dernier n'a envisagé qu'une seule technique : la poussée vers le bas, mais il va falloir envisager d'autres tactiques contre de tels adversaires. Ce qui ne manquera pas d'attirer les caméras et les objectifs.

Lire la suite ...

http://www.info-sumo.net - 10/11/2014 00h48


› Lire Plus: Kyûshû basho 2014 - 1ère journée (Shonichi)