Bonjour,
avec votre permission, je viens faire un peu de publicité, en annonçant la parution prochaine de mon second ouvrage, intitulé : Le Sabre et le Typhon, l'empire mongol à l'assaut du Japon, toujours aux éditions Economica, dans la collection "Guerres & guerriers".

Cliquez sur l'image pour l'afficher en taille normale

Nom : peltierd6653couvz.jpg
Affichages : 34
Taille : 88.5 Ko
ID : 2796

Présentation de l'essai

Août 1281 : l’immense flotte levée par Qubilai, petit-fils du « conquérant du monde » Gengis Khan, à dessein d’envahir le Japon, a sombré corps et âmes.

Comment celui que Marco Polo décrit comme le plus puissant homme depuis les jours d’Adam a-t-il pu essuyer une si cuisante déconvenue, qui sonnera bientôt le glas du vœu formé par son aïeul de soumettre toutes les nations de la Terre à sa volonté ? Il faut qu’un pouvoir encore plus grand ait sauvé le « pays des dieux » de ce péril mortel. L’affaire est entendue : le typhon, fléau des ambitions hégémoniques mongoles, se change en tempête soufflée par les divinités tutélaires de l’archipel. Le kamikaze pénètre ainsi dans l’inconscient collectif japonais.

Les six siècles qui séparent ce « vent divin » des « bombes humaines » lançant des attaques suicidaires durant la Seconde Guerre mondiale suffisent amplement à bâtir l’un des mythes fondateurs du Japon moderne. Outre une analyse de la campagne et de ses protagonistes, le propos de cet ouvrage abondamment illustré et documenté est de ramener le kamikaze à sa dimension mythique. Car tout porte désormais à croire que l’opportun prodige n’a, en

somme, que porté le coup de grâce à une opération vouée d’emblée à l’échec par sa démesure, volant du même coup la vedette aux samouraïs. À la lumière de récentes découvertes majeures, les braves guerriers insulaires apparaissent en effet comme les véritables vainqueurs d’une bataille que d’aucuns n’hésitent plus à comparer à un D-day avant l’heure ?

L’auteur, qui a emboîté le pas des armées du Grand Khan, invite aussi le lecteur à un voyage de la Mongolie au Japon méridional, en passant par la Chine et la Corée. Entre erreurs humaines, soupçons de sabotages et récupération idéologique, retour sur une invasion avortée qui doit davantage aux hommes… qu’aux dieux.




Si d'aventure vous êtes intéressés, le livre sera très bientôt disponible dans toutes les bonnes librairies, selon la formule consacrée. En attendant, il est possible de le commander d'ores-et-déjà sur le site de l'éditeur http://www.economica.fr/le-sabre-et-le-typhon-peltier-julien,fr,4,9782717864465.cfm
N'hésitez pas à faire part de vos avis et critiques.


› Lire Plus: "Le Sabre et le Typhon, l'empire mongol à l'assaut du Japon"