Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière
Affiche les résultats de 11 à 20 sur 21

Sujet : La fac de japonais: un choix difficile

  1. #11
    Junior Member
    Inscrit
    février 2011
    Messages
    14
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Shigu, merci pour vos réponses !

    Je n'ai pas bien compris quelle est finalement votre spécialité... Vous possédez un double master (FLE: pour enseigner le français à des étrangers et un master en études japonaises), tout deux obtenus à Paris 7 ? N'avez vous pas continué ensuite en doctorat d'études japonaises (Paris 7 ou Inalco) ? Quel a été votre sujet de mémoire choisi ? Quels sont vos domaines préférés en études japonaises (sociologie, linguistique, économie, littérature, politique...) ? Quelles sont les spécialités en "études japonaises" (au sens large) des deux facultés (selon les thèmes de recherche, il faut choisir une fac plutôt qu'une autre ? J'imagine que Paris 7 doit être "meilleure" dans certains domaines que l'INALCO et vice versa, et cela en fonction des professeurs qui ont souvent une spécialité bien définie) ??

    Enfin j'aurai des questions plus personnelles (pas trop rassurez vous, elles concernent votre parcours). Avez vous effectué une partie de vos études au Japon (par échange inter-universitaire avec Paris 7 ou l'INALCO) ? Sinon quelles ont été vos autres expériences au Japon ? Quelles sont vos perspectives d'avenir: études terminées ? Avez vous déjà trouvé un emploi ?... N'hésitez pas à me répondre par message privé si vous souhaiter rentrer dans les détails.



    Je vous remercie infiniment pour le temps accordé, bonne continuation et à bientôt ! !


    › Lire Plus: La fac de japonais: un choix difficile
    Dernière modification de Alexilink, 25/06/2011 à 10h43

  2. #12
    Senior Member
    Inscrit
    août 2008
    Messages
    123
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    salut salut...

    J'ai un peu lu les quelques lignes sur l'inalco et paris 7^^, moi perso , je n'ai été qu' à paris 7.
    Pour faire simple, à l'époque où je commençais le japonais à paris7 les élèves venant de l'inalco disaient que le niveau d'apprentissage était bien plus strict!!, mais bon ...depuis paris 7 à rattrapé son retard(^^).
    En règle générale , l'inalco du point de vue international est plus reconnu, de plus il offre un large panel de choix dans l'apprentissage de la langue.
    Pour le master ,depuis 3 ou 4 ans paris 7 et l'inalco sont en collaboration. Certains profs sont donc dans les deux écoles.
    Justes quelques points à éclaircir.... : prof accessible...
    moins d'élèves donc camaraderie
    moins d'élèves donc contact avec les profs et meilleur oral
    élèves japonais...donc possibilité de nouer des relations....
    euh....sincèrement tu risques d'être un peu déçu...Si j'ai bien retenu une chose dans cette fac, c'est chacun pour sa peau ^^,oui les profs sont très compétents dans leurs domaines mais en relation humaine...mamamia , oui il y a moins d'élèves mais l'oral laisse à désirer
    Dans mon cas , je me suis déjà fait rembarrer par un prof parce que je lui posais une simple question en dehors de son cours et je ne suis pas le seul dans ce cas... (heureusement que tous ne sont pas comme ça^^).Si tu sais déjà vers quelle étude tu vas d'orienter, il vaut mieux que tu consultes directement les sites des deux écoles voir même que tu te déplaces afin de pouvoir directement parler avec les profs ( ils ne mordent pas tous ....enfin je crois^^)

    Mais bon cela reste mon avis il est vrai qu'il vaut mieux se faire sa propre opinion ( "si tous pensent la même chose alors il n' y a pas beaucoup de personnes qui pensent " G.Patton)
    Dans les deux cas , il faut vraiment se mettre à fond , la passion pour le japon c'est bien mais cela n'est pas suffisant , et il faut fournir un gros travail personnel et surtout ( pour ma part ) se forcer à lire en japonais ( roman ,manga ,journal...) cela aide beaucoup pour les kanji.
    Dernière modification de kuma1, 06/07/2011 à 11h04

  3. #13
    Junior Member
    Inscrit
    février 2011
    Messages
    14
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    En regardant les brochures de l'Inalco et Paris VII pour la LLCE de japonais, j'ai pu constaté qu'il y avait bien qu'une petite centaine d'heures de cours de langue à l'inalco aux 5ème et 6ème semestres de la 3ème année, mais lors des deux premières années cela va de 162 à 182 heures selon les semestres !
    A Paris 7, il y a seulement 108 heures de cours de langue à chaque semestre pendant les 3 années...
    Concernant les enseignements d'ouverture et transversaux proposés par l'Inalco, c'est seulement en seconde année qu'on peut prendre des matières de civilisation: le bloc des transversaux propose 1 choix parmi 3 enseignements globaux (histoire de l’Asie orientale, religion, art narratif en extrême orient), le bloc ouverture propose à partir de la 2ème année de choisir un enseignement disponible dans le bloc approfondissements, ou transversaux... L'Inalco permet donc de suivre 91 à plus de 100 heures de civilisation selon les semestres en 2ème et 3ème année (fondamentaux + approfondissements + transversaux + ouverture) contre seulement 72 heures à Paris 7 !
    Au final, l'Inalco propose à la fois beaucoup plus de cours de langue (de 162 à 182 heures, sauf en dernière année, contre 108 à Paris VII) et plus de cours de civilisation à chaque semestre de la licence. Le constat semble évident et une question importante me vient à l'esprit: Comment le niveau peut-il être équivalent entre les deux fac ? ? ?

  4. #14
    Senior Member Avatar de Shigu
    Inscrit
    juillet 2004
    Lieu
    Sendaii, Miyagi, parce que ça" bouge" ici !
    Messages
    464
    Merci
    6
    Remercié 8 Fois dans 7 Messages

    Par défaut

    Tout simplement parce que c'est la fac. L'enseignement ne se limite pas au cours ne lui-même. A toi d'approfondir; d'aller à la bibliothèque, de suivre les pistes données par les enseignants.

    Que l'on se base sur des chiffres comme ceux proposés, je peux le comprendre. Mais, en toute sincérité, que ce soit l'INALCO ou Paris 7; à partir du moment où l'on se donne les moyens de bosser; il n'y a plus aucune différence entre les deux universités. J'en veux pour preuve les diplômés deux facultés.
    おいでませ!

  5. #15
    Junior Member
    Inscrit
    février 2011
    Messages
    14
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Shigu: vous parlez du master en commun ??

  6. #16
    Senior Member
    Inscrit
    août 2008
    Messages
    123
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Je suis d'accord avec Shigu...même si nous n'avons que 108 h de cours il est vrai que le travail personnel fait le double....
    Et inalco ou paris 7 seul les moyens que l'on se donne compte ( ahahaahah et je l'ai compris un peu tard ^^)

  7. #17
    Junior Member
    Inscrit
    février 2011
    Messages
    14
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Merci à vous deux !

    Il n'y aurait pas d'autres avis sur l'Inalco et Paris VII, et notamment sur leurs différences, forces et faiblesses ? ? ? De la part de personnes étudiant actuellement en licence ou en master ? ? ?

    Avoir leur avis serait plus pertinent pour moi, puisque je compte étudié dans une des deux fac dès l'année prochaine !
    Dernière modification de Alexilink, 10/07/2011 à 08h24

  8. #18
    Senior Member
    Inscrit
    novembre 2004
    Lieu
    Tokyo - Mejiro
    Messages
    1 089
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    @Alex : boite de réception pleine, je peux pas répondre au msg privé reçu !

    Mais je préviens, je suis contre les facs de japonais ! Enfin, pas complètement, mais je pense que ce n'est que pour ceux qui se destinent à être enseignant et/ou chercheur... sinon, cela n'a aucun sens !

    J'ai fais les deux.. INALCO et Paris 7... L'inalco, c'est bon pour apprendre à lire le journal. Paris 7, ça sert à rien (enfin, si, les bosseurs pourront trouver un certain niveau... mais les autres, au.re.voir !)

    Il ne faut pas faire une fac de japonais pour apprendre à parler japonais. Eventuellement pour la culture, le cinéma, la religion, etc.... mais pas pour la langue ! Si vous voulez parler japonais convenablement, il faut allez au Japon, minimum 1 an, 2 si possible... sinon rien à faire, vous parlerez jamais ! (mais vous pourrez lire et écrire... ce qui n'est pas la priorité pour ceux qui veulent vivre au Japon... parce qu'ici, pour ça, on a des PC, des portables, des Dico, etc...)

    Personnellement, j'ai du faire 400~500h de cours de japonais au Japon, plus mise en situation toute la journée en pratiquant diverses activités, et le soir en sortant... pendant 1 an... et même si je parlais plutôt bien... il m'a encore fallut 2 ans de pratiques quotidienne, puis 6 mois de cours intensif (4h par jour au Japon) pour avoir un niveau que je considère "correct" sans être très bon non plus. (plus 2 ans à bosser en entreprise, à travailler le keigo... et maintenant, je parles couramment, niveau JLPT1 facile, mais je me considère presque comme un gamin... surtout quand je regarde les infos où que j'essaye de lire le journal ! )

    Bref, pas d'illusion sur la Fac... c'est pas fait pour apprendre à parler japonais !

  9. #19
    Senior Member Avatar de Shigu
    Inscrit
    juillet 2004
    Lieu
    Sendaii, Miyagi, parce que ça" bouge" ici !
    Messages
    464
    Merci
    6
    Remercié 8 Fois dans 7 Messages

    Par défaut

    Salut Senshin,

    Beau parcours même si je suis ne pas du même avis. Preuve en est le nombre de diplômés des deux universités qui sont capables de parler correctement japonais.
    C'est sûr que venir en cours en faculté et écouter à moitié le prof, sortir de la fac pour s'amuser et pas revoir ses cours tout en oubliant le sens du mot "devoirs", ça n'aide en rien.
    Mes humbles expériences ont montré que l'université est une chose pour laquelle la généralité est dangeureuse: on ne peut résumer en une ligne, surtout pour la section de japonais. J'ai vu des gens qui avaient énormément de difficultés en première et seconde année pour au final parler très bien en licence (à l'époque pas de LMD).

    Prendre la décision d'étudier à la fac doit être un acte réfléchi pour la simple et bonne raison et que cela implique un investissement personnel important. Beaucoup de détracteur disaient: "le japonais c'est trop dur, les profs demandent trop de travail". Pourtant, en s'investissant, on arrive à parler très bien japonais en 3/4 ans d'études. Ce qui est énorme, surtout quand on sait qu'il y aussi les éléments civilisationnels.

    Et puis, tu parles japonais après 500 heures + 2 ans.... ça me semble bien plus long qu'une formation jusqu'à la maîtrise (l'ancienne version, soit bac+4) et en plus tu n'as pas toutes les cours de civilisations....

    Il ne faut pas oublier que l'université c'est aussi de très bonnes rencontres, qui peuvent se révéler indispensables pour une évolution réelle de l'apprentissage de cette langue.

    Bref, la fac ça peut être la paradis comme l'enfer, il faut juste savoir à quoi s'attendre. Les qualités requises à mes yeux: ouverture, autonomie, curiosité et rigueur.

  10. #20
    Senior Member
    Inscrit
    novembre 2004
    Lieu
    Tokyo - Mejiro
    Messages
    1 089
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Salut Shigu,

    Personnellement, tous les diplômés que je connais, ils ont appris à parler au Japon... après la fac. Mais ils ont appris très vite en effet (et comme le disait Ice, ils sont bien meilleurs en lecture/écriture que moi !)

    Si j'ai donné le nombre d'heures de cours suivi, c'est justement parce que je pense que pour parler correctement, c'est à peu près ce qu'il faut faire. Je serais incapable de dire combien il y a d'heure de cours de japonais en fac, je ne m'en rappel plus, mais ça sous-entend un gros travail personnel, et des contacts quasi quotidien avec des japonais (ce qui est faisable à Paris, beaucoup moins en dehors). Une bonne solution est d'aller au Japon tous les étés et d'y faire des cours intensifs axés sur l'orale.

    Au niveau de la difficulté des facs, l'Inalco est probablement plus dur car, de mon temps, les examens étaient accompagnés de conditions plus strict qu'a Paris 7 (notes en dessous de la moyenne éliminatoire dans certaines matières, par exemple... et il m'a semblait que les profs de civilisation étaient plus strict dans leurs corrections). Sans parler du bazar que c'est en première année et qui est complètement démotivant...
    Moi j'étais là pour apprendre, mais lorsque j'ai vu tout ces cours où un tiers des élèves ne rentre même pas dans les salles de cours, les cours déplacés ou annulés sans prévenir, les cours de 19h à 21h... alors qu'on avait a peine plus de 20H de cours par semaine, ça m'a saoulé, et je suis parti à Paris 7... où c'était pas beaucoup mieux, mais les cours de civi et options proposés me plaisait plus... Ah, je me suis tapé une demi année de gréve aussi... (a prendre en compte car c'est tous les 2~3 ans à la fac...) Bon et puis les motivations des autres élèves qui en général n'en foutent pas lourd, ce n'est pas toujours très motivant non plus (difficile d'avoir une conversation avec eux lorsqu'on connait pas plus de 3 animés et 2 chanteurs/groupes japonais).

    Bref, au delà du fait de parler japonais, il faut se demander ce qu'on va faire avec ce diplôme ?!
    Avec une licence, strictement rien ! Si l'on reste en France, il n'y a aucune opportunité car il y a déjà beaucoup de gens, japonais comme français, qui parlent parfaitement. Et si l'on va au Japon, ce n'est pas de maigres connaissances en japonais qui font la différence pour trouver du boulot (à part pour faire la plonge, ou donner des cours de français à des japonaises excités...).
    Avec un master ? Là il y a quelques possibilités, mais globalement cantonnées à l'enseignement ou la recherche, en France, comme au Japon.
    Il est toujours possible de se spécialisé en traduction (où autre chose) pour s'ouvrir quelques portes, mais peu nombreuses (et là, il vaut mieux faire l'inalco).

    Quand ces fac formaient 100 personnes par an, il y avait des opportunités, mais maintenant que ça se compte en milliers, c'est plus compliqué.
    Pour faire du commerce, il faut faire une école de commerce, pour faire de l'informatique, il faut faire une école d'ingé,.... pour être prof de japonais (ou de civilisation), il faut faire une fac de japonais (et si on veut être traducteur, il faut faire une formation pour). C'est logique ce que je dis.... évident même ! Mais 95% des gens qui sont en fac de japonais ne s'en rendent pas compte. (Bon, il y a aussi les doubles licences qui peuvent être intéressante... mais il faut être très bon, parce que c'est très dur !)

    Voila, ce que je veux dire à Alexi, c'est que si c'est pour arrêter après 3 ans, ça ne sert à rien. Il faut être sur de vouloir aller jusqu'au bout. Et il faut être sur que le peu de débouché qu'il y a à la fin donnera accès à ce qu'on veut faire. Et quoi qu'il en soit, lorsqu'on est prêt à bosser à fond, il vaut probablement mieux aller à l'inalco.

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Sujets similaires

  1. Divers Choix d'une école de japonais au Japon
    Par Meganekko dans le forum Japon - Questions générales
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/09/2011, 15h33
  2. Fac Choix facultés (LLCE Japonais)
    Par Soso49 dans le forum Facs, cours, tests, examens
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/12/2008, 18h13
  3. Cours Japonais dans le 31 ou le 64 : choix de vie
    Par Jurii dans le forum Facs, cours, tests, examens
    Réponses: 5
    Dernier message: 03/06/2007, 20h00
  4. Enigme Une autre plus difficile...
    Par tcha dans le forum Calendrier - Haiku - Enigmes
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/09/2006, 23h23
  5. Un début de réponse à "c'est difficile le japonais ?&qu
    Par gibi31 dans le forum Questions générales de japonais
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/12/2004, 09h59

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé