Affiche les résultats de 1 à 6 sur 6

Sujet : Grandeur et décadence du toyotisme

  
  1. #1
    Modérateur Avatar de TB
    Inscrit
    août 2002
    Lieu
    Paris
    Messages
    1 138
    Merci
    1
    Remercié 4 Fois dans 3 Messages

    Par défaut Grandeur et décadence du toyotisme

    « Chez les travailleurs et chez ceux qui connaissent bien le groupe, ce rappel de voitures n’a rien d’étonnant. Parmi eux, Kamata Satoshi, auteur de Toyota, l’usine du désespoir, enquête au vitriol sur le toyotisme, qui a connu un énorme succès en 1973 au Japon (mais aussi aux Etats-Unis et en France) et a été réédité en français l’an dernier (Demopolis, Paris, 2009). L’écrivain journaliste est archiconnu dans tout le pays pour ses enquêtes sociales détonantes et sa lutte contre les discriminations. Du reste, il nous reçoit dans le local de la Ligue de libération des Burakumin (descendants de la caste des parias du Japon féodal, vivant aujourd’hui dans des conditions épouvantables) pour évoquer Toyota qu’il a continué à suivre au cours des dernières décennies. « C’est toujours – et plus que jamais – l’usine du désespoir », assure–t-il, refusant d’avaliser la thèse du complot américain. Le « toyotisme » qu’il a décortiqué peut se résumer par le slogan « zéro stock, zéro défaut » – fruit d’un travail en équipe, d’une formation de qualité et de l’emploi à vie (au moins pour les usines du groupe), permettant de produire à flux tendus et d’améliorer la productivité. Le système, censé dépasser le taylorisme (où chaque salarié doit reproduire le même geste), entretenait une forte pression sur les travailleurs des usines Toyota aux salaires individualisés, et s’appuyait sur des sous-traitants ultra-flexibles et moins bien rémunérés. Kamata en décrit parfaitement les mécanismes et les conséquences sur les salariés.

    « La question du rappel des voitures, déclare t-il, ne date pas du différent américano-japonais sur l’emplacement d’une des nombreuses bases américaines sur notre sol. Entre 2000 et 2005, plus de cinq millions de voitures Toyota ont été rappelées, soit 36 % de toutes les voitures reconnues défectueuses dans le monde – bien plus que la part du groupe dans les ventes mondiales. On constate même une accélération, puisque l’on parle de 8 à 9 millions de voitures rappelées pour l’exercice 2009-2010. » Kamata rappelle qu’à plusieurs reprises, des salariés et de petits syndicats, tel Zen Toyota Rodo, ont alerté sur les dangers que la direction de Toyota faisait courir aux automobilistes « en raison des conditions de fabrication. L’externalisation de la conception et donc la stérilisation des savoir-faire accumulés, la réduction de temps de mise au point des modèles nouveaux, l’augmentation du volume des tâches pour chaque salarié, l’intensification du travail ont conduit à la situation actuelle. Certes, le taux de profit de Toyota a grimpé de plus en plus vite [quatre milliards de dollars en 2009], mais les conditions de travail se sont dégradées. » »


    Lire la suite : Toyota est toujours « l’usine du désespoir » par Martine Bulard sur les blogs du Diplo.


    › Lire Plus: Grandeur et décadence du toyotisme

  2. #2
    Modérateur
    Inscrit
    mai 2001
    Lieu
    Le monde entier
    Messages
    14 119
    Merci
    0
    Remercié 353 Fois dans 310 Messages

    Par défaut

    Doublon éliminé; le post suivant est plus complet.
    Dernière modification de skydiver, 23/06/2010 à 19h35

  3. #3
    Modérateur
    Inscrit
    mai 2001
    Lieu
    Le monde entier
    Messages
    14 119
    Merci
    0
    Remercié 353 Fois dans 310 Messages

    Par défaut

    Toujours dans le domaine automobile, Carlos Ghosn qui dirige Nissan (et Renault) est le patron le mieux payé de l'archipel. 8,5 millions d'€ selon la presse anglaise en 2009. Et ce uniquement pour son poste chez le constructeur japonais dont les résultats sont objectivement décevants. Bien entendu, il a aussi été payé en tant que patron du groupe Renault; on a eu peur pour lui...

    D'autres patrons Nippons, de tous secteurs d'activité, ont vu leur rémunération baisser jusqu'à 50% en ces temps de crise.

  4. #4
    Senior Member Avatar de Gemini
    Inscrit
    octobre 2001
    Lieu
    Tokyo
    Messages
    561
    Merci
    0
    Remercié 1 Fois dans 1 Message

    Par défaut

    eh oui les japonais découvrent effarés le capitalisme à l'occidental avec ses patrons surpayé même quand ils annocent des pertes. Il y a quelques jours on nous annoncait que le boss de Sony Howard Stringer s'était fait payé 800 millions de yens l'an passé, quand on sait que cela fait de années que la société annonce invariablement des pertes...

  5. #5
    Senior Member
    Inscrit
    septembre 2006
    Messages
    1 277
    Merci
    960
    Remercié 123 Fois dans 121 Messages

    Par défaut Re : Grandeur et décadence du toyotisme

    Nissan va racheter 34% de Mitsubishi ce qui, en termes de production de véhicules,rapproche Renault-Nissan de Toyota.

    Par contre Toyota a-t-elle dévoilé ses secrets de méthodes de gestion de production à ses concurrents?(ex:livre the machine that changed the world"?

  6. #6
    Senior Member
    Inscrit
    septembre 2006
    Messages
    1 277
    Merci
    960
    Remercié 123 Fois dans 121 Messages

    Par défaut Re : Grandeur et décadence du toyotisme

    Toyota montre la voie pour changer de culture et survivre
    http://www.autoactu.com/toyota-montr...survivre.shtml


sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Tags pour ce sujet

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé