Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affiche les résultats de 1 à 10 sur 21

Sujet : Japonais Aix-en-Provence VS Bordeaux

  1. #1
    Junior Member
    Inscrit
    janvier 2006
    Messages
    19
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut Japonais Aix-en-Provence VS Bordeaux

    Bonjour à tous,

    Je voulais un peu extérioriser ce que je ressens depuis le début de cette année universitaire 2007/2008. Ceci pourra aider les futurs bacheliers qui souhaitent se diriger dans l'apprentissage de la langue nippone au niveau LEA anglais/japonais.

    Je vous offre donc la comparaison entre deux universités : L'université de Provence (Aix-Marseille 1) et l'université Michel de Montaigne (Bordeaux III).

    J'ai passé ma première année en LEA à Bordeaux. J'ai très bien réussi cette année avec mention Bien au premier semestre et Assez bien au second. Une moyenne de 13,5 à l'année, j'étais alors considéré comme un très bon élément par mes professeurs.

    Nous travaillions sur Minna no Nihongo pour 9h de langue japonaise par semaine.
    3h étaient consacrées à l'apprentissage du nouveau vocabulaire et des nouvelles notions grammaticales, sous forme de diapositives. Cette façon de faire était très ludique avec une réelle interraction avec les professeurs. 1h était consacré à la grammaire où l'on faisait surtout du thème. 2h de Kanji (très utile en première année). 2h de Labo, la première, l'on apprenait et mettait en scène des dialogues par groupe de 2 ou 3, la deuxième, nous construisions nos propres dialogues par groupe de 2 souvent, que l'on mettait ensuite en scène. Enfin, 2h étaient utilisées pour l'expression écrite.
    Les professeurs étaient vraiment très sympas et assez exigeants au niveau de la régularité du travail. Nous avions quelques devoirs à rendre, notés, dont une expression écrite par semaine. Nous avions donc une sorte de contrôle continu en plus d'un contrôle de fin de semestre.

    Je n'ai malheureusement pas pû rester à Bordeaux. J'ai fait mon transfert, je suis donc actuellement en seconde année à Aix-en-Provence.

    Et là, le gros changement. Déjà, l'état des lieux est lamentable (sauf si vous aimez faire cours dans des pré fabriqués sur des tables datant d'il y a une trentaine d'années).
    Les cours n'ont aucune structure et il nous est arrivé de faire le même point grammatical pendant trois semaines car une de nos professeurs avait du mal à nous expliquer la chose. Nous travaillons sur un manuel réalisé par le corps enseignant de l'université. Ce manuel est un véritable condensé indigeste. Vous avez plusieurs points grammaticaux, des listes de vocabulaire très rébarbatives qui vous permettent de comprendre des textes qui, à première lecture, vous sembleront incompréhensibles (car oui vous commencez par les textes qui sont remplis du vocabulaire et des points que vous devez apprendre dans la leçon).
    Quand Minna no nihongo vous fait apprendre les choses en 30 leçons, ce manuel tente (et notez bien l'utilisation de ce verbe) de vous les faire apprendre en 9 leçons !
    Il n'y a aucune encadrement. Que vous soyez présents ou absents, peu importe. Dans une langue si difficile à apprendre, vous serez vite surpris de n'avoir aucune travail à réaliser à la maison (ou presque). Mais aussi, aucun cours vous permettant de mettre en application ce que vous apprenez : pas d'expression écrite, une seule heure de labo.

    Bref, vous l'aurez compris à Aix-en-Provence, le japonais, c'est pas la joie. Pour vous montrer un peu l'étendu des dégâts, j'en viens à préférer l'anglais au japonais et me surprends à faire "sauter" des heures de japonais qui me semblent désormais inutiles. Je n'apprends pas grand chose, et le peu que j'apprends en cours, je l'apprends très mal.



    J'ai d'ailleurs acheté le Minna no nihongo pour apprendre seul. Je me désole de voir que mes anciens camarades de Bordeaux progressent, alors que moi, bah oui... je régresse !

    LEA à Bordeaux ou LEA à Aix, mon choix de coeur est fait, c'est Bordeaux.

    Cependant, il est vrai qu'à Aix, niveau anglais et matières d'application, c'est beaucoup mieux. D'ailleurs à Bordeaux on avait pas de Gestion. La formation d'Aix-en-Provence est meilleure si vous aimez la pluridisciplinité. D'ailleurs à Aix nous avons encore de la civilisation japonaise alors qu'à Bordeaux en seconde année, ils n'en ont plus en LEA.

    Mais croyez moi, si vous aimez la langue japonaise, évitez Aix en Provence à tout prix ou vous serez, comme moi, condamner à regretter votre choix d'université !


    › Lire Plus: Japonais Aix-en-Provence VS Bordeaux

  2. #2
    Senior Member Avatar de burahime
    Inscrit
    novembre 2005
    Messages
    442
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut Re: Japonais Aix-en-Provence VS Bordeaux

    Citation Envoyé par Zekuu
    J'ai passé ma première année en LEA à Bordeaux. J'ai très bien réussi cette année avec mention Bien au premier semestre et Assez bien au second. Une moyenne de 13,5 à l'année, j'étais alors considéré comme un très bon élément par mes professeurs.
    Oula, ca va les chevilles? Avec de meilleurs moyennes mes professeurs ne m'ont jamais considérés comme un "très bon élément"... d'ailleurs ils ne me connaissaient meme pas... Je vais encore me faire flamber par les LEA du coin, mais 13.5 en premiere année c'est bien, mais c'est tout sauf un exploit...

  3. #3
    Junior Member
    Inscrit
    janvier 2006
    Messages
    19
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    J'ai jamais dit que c'était un exploit. On était trois ou quatre dans le même cas. Mais on était considérés comme de très bons éléments je n'ai pas peur de le dire. Si l'on considère la promo de l'année bien entendu. Je ne vois pas où est le mal.

    Petite précision : parlant principalement du japonais, quand je dis que j'étais considéré comme un très bon élément c'était en japonais où j'avais environ 15 de moyenne. 13,5 c'est pour le général.

  4. #4
    Senior Member Avatar de chiaki
    Inscrit
    septembre 2007
    Messages
    158
    Merci
    4
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    minna no nihongo c'est qu'on utilise au lycée (en seconde)

  5. #5
    Modérateur Avatar de liptonic
    Inscrit
    août 2006
    Lieu
    S.F
    Messages
    1 465
    Merci
    87
    Remercié 56 Fois dans 51 Messages

    Par défaut

    Les professeurs étaient vraiment très sympas et assez exigeants au niveau de la régularité du travail. Nous avions quelques devoirs à rendre, notés, dont une expression écrite par semaine. Nous avions donc une sorte de contrôle continu en plus d'un contrôle de fin de semestre.
    Il me semble que tu as été mal informé car l'université en général c'est surtout l'inverse,beaucoup de recherche personelle,c'est d'ailleurs ce qui tranche avec le secondaire.
    Si tu cherches un suivi,qui peut-etre pratiqué par certaines facs,tourne toi plutot vers des ecoles de langues.

    Déjà, l'état des lieux est lamentable (sauf si vous aimez faire cours dans des pré fabriqués sur des tables datant d'il y a une trentaine d'années).
    La aussi fallait t'informer avant de venir.La fac de lettres d'Aix c'est quelque chose !! (et pas qu'au niveau des infrastructures )


    PS : Ah j'allais oublier,apres 2 ans de japonais (ou un début de niveau L2) je trouve que (faire sauter)
    des heures de japonais qui me semblent désormais inutiles
    (=porter un jugement de valeur) ,n'est-ce pas un peu présomptueux?

    En tous cas,bon courage et prends ton mal en patience avant de changer d'horizon (profite donc de cette superbe ville)

  6. #6
    Administrateur Avatar de JM
    Inscrit
    avril 2001
    Messages
    2 205
    Merci
    6
    Remercié 97 Fois dans 62 Messages
    Billets
    1

    Par défaut

    Remercions zekuu qui aurait pu garder ses impressions pour lui et qui a préféré partager son expérience avec les autres;
    Il n'est pas là pour analyser le rôle de la fac, mais pour donner son ressenti général, aussi bien au niveau de l'enseignement que des infrastructures.
    Je trouve son message très instructif.
    Il permettra sûrement à d'autres jeunes bacheliers de faire un choix plus adapté à leurs souhaits.
    Ou iront les glandeurs à votre avis (sous couvert de plus d'autonomie)

  7. #7
    Junior Member
    Inscrit
    septembre 2007
    Messages
    10
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Bonsoir Zekuu,
    J'aimerai que tu m'aide de part ton expérience en LEA a Bordeaux pour une futur décision d'orientation :
    J'hésite à intégrer le cursus LEA Anglais-Japonais et j'aimerai que tu partage ton expérience avec moi en ce qui concerne la formation tout au long de l'année. J'entends souvent dire que LEA et synonyme de cul de sac par pas mal d'élève. Etant donné que j'ai une haute ambition d'étude (et de passer un bon moment de ma vie au japon) pense tu que si on travail réellement avec un réel objectif a la fin, la filière LEA peut se révéler une filière enrichissante (notamment pour tenter l'entrée en master "affaire internationale" a science po ou encore le master "affaire asiatique").

    Et j'aimerai aussi savoir si cette filière considérée comme beaucoup par une filière dite principalement de langue, offre malgré tout une approche spécialisé en terme d'économie, de droit,... (et autres matières annexes). A travers ce que tu as expérimenté a quel niveau situe-tu l'économie pratiqué ,ainsi que les autres matières.

    Merci à toi et à vous autres si vous avez d'éventuel remarque enrichissante.

  8. #8
    Junior Member
    Inscrit
    janvier 2006
    Messages
    19
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Désolé de n'avoir pu répondre avant. Je n'ai pas reçu d'avertissement de réponse et je pensais que mon topic n'en avait donc pas reçues.

    Tout d'abord, comme le dit JM, j'ai voulu offrir une comparaison entre deux universités pour les futurs étudiants. Personnellement, avant de m'engager en LEA, j'ai longtemps cherché ce type de comparaisons et je n'en avais pas vraiment trouvé. Donc ceci pourra éclairer certains. Désolé si mes propos peuvent être véhéments, c'est un ressenti comme un autre.

    @liptonic : Je reconnais que "faire sauter" des cours de japonais alors que je ne suis qu'en deuxième année est présomptueux. Je vais sans doute le payer à un moment donné, c'est sûr. Pendant ces heures ils apprennent certainement un vocabulaire différent de celui que j'apprends seul chez moi. J'en serai donc pénalisé aux examens puisque ces derniers seront basés sur ce vocabulaire étudié en classe.
    Je fais aussi sauter ces cours pour des raisons personnelles. Je dois rattraper mon niveau en Droit, Economie, Phonétique anglaise et Economie. Les programmes enseignés étaient totalement différents à Bordeaux, voire inexistant pour la phonétique anglaise, j’ai donc un an de retard dans ces matières (ça s’annonce mal pour moi).

    Je suis d'accord que l'université c'est la recherche personnelle etc. Mais, je pense (et ce n'est peut-être qu'une simple conviction personnelle) qu'une langue aussi difficile d'apprentissage que le Japonais, nécessite un travail régulier et soutenu, des moyens de pouvoir pratiquer la langue que cela soit au niveau oral ou au niveau écrit etc. Ce n’est malheureusement pas le cas à Aix-en-Provence (une seule heure d’oral, pas de moyen d’expression écrite). C'est la politique d'enseignement que prône d’un autre côté l'université de Bordeaux. Après, on entend lors des prérentrées les professeurs d'Aix-en-Provence se plaindre du taux d'échec très élevé. Je pense, qu'à l'heure actuelle, les conditions d'enseignement dans cette fac, ne permettent pas de faire mieux. Alors peut-être que les problèmes sont plus profonds comme le manque de moyen et le sureffectif de cette section Japonais à Aix (en première année du moins). Mais peut-être que cela va changer… avec les nouvelles réformes, le fait que le directeur du département Japonais parte en retraite aussi.

    Je pense par ailleurs qu'ils ont fait une erreur en faisant ce livre qu'ils utilisent (qui est finalement un condensé de Minna no Nihongo et de Kanji to Kana).

    Pour l'état des lieux, j'étais très bien informé. Je suis d'Aix en Provence, j'ai fait un an de sciences et vie à Aix en Provence (la fameuse année de mauvaise orientation des étudiants français). Je connais donc très bien les facs. Mais quand l'on n'a pas le choix, on fait avec... Je ne pouvais faire autrement que retourner sur Aix.

    @bambin0 : Je ne pourrais pas te répondre comme tu le souhaites. Je ne suis qu'en deuxième année et je n'ai pas le recul suffisant pour répondre à toutes tes questions.
    La section LEA est une formation qui offre des débouchés certains. Après, si tu veux faire de l'enseignement de Japonais en France ou de Français langue étrangère au Japon, devenir professeur en université, ou même traducteur, les débouchés se font rares. Mais c'est toujours la même chose, il faut se donner les moyens d'y arriver. Chacun fait son propre parcours, comme partout.

    Ensuite il faut juste faire attention aux fausses motivations du genre "je fais LEA ou LLCE parce que je veux vivre au Japon" ou "J'aime le Japon parce que j'aime beaucoup les manga et les animes" ou "je veux devenir mangaka". Ca peut paraître bizarre, mais beaucoup d'étudiants arrivent avec ces motivations avec de fausses idées de la vie au Japon, surtout façonnées par les mangas.

    Bref, si tu as de réelles motivations, tu peux trouver ton bonheur en LEA. LEA offre une solide formation en langues mais il ne faut pas négliger le poids des matières d'application comme le droit ou l'économie.

    Malheureusement peut être pour toi, je dirais qu'à Bordeaux les matières d'application sont d'un niveau inférieur. Je suis arrivé à Aix-en-Provence, nous avons une matière d'application en plus qui est la Gestion/Comptabilité. Le droit et l'économie quant à eux sont beaucoup plus poussés (je suis un peu perdu d'ailleurs...). Bordeaux privilégie les langues, c'est certain.
    En matière d'application, soit dit en passant, Aix-en-Provence est en tête de liste des facultés LEA.
    Le niveau d'anglais est aussi bien inférieur à Bordeaux qu'à Aix. Pas de phonétique à Bordeaux (ce qui est tout de même utile si l’on veut parler un anglais correct), pas de véritables cours de grammaire non plus.

    Comme quoi chaque faculté a ses avantages. Après mûre réflexion, je suis peut-être dans la bonne pour ce qui concerne mon projet personnel (par rapport aux parcours proposés). Mais je suis toujours contrarié par la qualité de l’enseignement de Japonais car je suis avant tout en LEA pour le Japonais.

    Bref, je conseillerai Bordeaux pour les personnes souhaitant vraiment réussir en Japonais. Après pour ce qui est de science po ou autre je n'en sais strictement rien... Moi j'aimerais être journaliste .

  9. #9
    Junior Member
    Inscrit
    septembre 2007
    Messages
    10
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    Merci vraiment de ta réponse, elle m'éclaire la ou il le fallait.

  10. #10
    Junior Member
    Inscrit
    janvier 2008
    Messages
    1
    Merci
    0
    Remercié 0 Fois dans 0 Messages

    Par défaut

    @ zekuu

    Mdr alors toi aussi tu es à Aix ! Comme quoi le monde est petit, hmm moi je suis en 1ere année lea jap comme vous l’aurez deviné sur Aix, je dois avouer que tu n’as pas vraiment tord en ce qui concerne l’état des locaux mais que veux tu c’est le sud mdrr.

    Enfin bon bref, personnellement je vais regretter, le départ a la retraite de Delteil-sensei et je suis pas le seule, il est génial ce prof, il explique super bien, met pas 100ans sur un point.

    Sinon y’a des points ou je suis pas trop d’accord avec toi, je trouve que ces cours sont super interactif( je parles de cours de Delteil-sensei bien sure, ceux de futa et seko sont tres bien aussi mais ma "promotion" prefere papoter de visu & idole en tout genre plutot que d'ecouter, apres ils se plaignent de leurs note minable).
    Prend la parole, tu verras, c’est sur que si tu la prends jamais…

    En + en 2eme année vous êtes vraiment pas beaucoup, bon maintenant, c’est que m’a 1ere année, j’ai pas de point de comparaison avec d’autres Univ

    Sinon une petite question, est ce que tu as fait t’as demande pour l’échange, si oui est ce que t’as eu la reponse, qu’est ce que ça donne en gros ^-^ (je pense pas que ce soit le bon topic mais bon^^Y )

    Sur ce
    BYE

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Sujets similaires

  1. Cours Recherche cours japonais Aix en Provence
    Par lisalisa dans le forum Facs, cours, tests, examens
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/08/2012, 06h49
  2. Fac Apprendre le japonais à Bordeaux 3 étant déjà inscrit à bordeaux 1.
    Par lol33 dans le forum Facs, cours, tests, examens
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/08/2010, 22h39
  3. Cours cherche cours de japonais sur Aix-en-provence ou Marseille
    Par mami dans le forum Facs, cours, tests, examens
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/11/2009, 13h47
  4. Cours cherche cours collectif de japonais sur aix en provence
    Par orchiss dans le forum Facs, cours, tests, examens
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/09/2009, 14h11
  5. Cours de Japonais pour tous à Aix-en-Provence
    Par Masumicchi dans le forum Questions générales de japonais
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/09/2004, 15h52

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé