• Personnalités Flux RSS

    par le 14/05/2013 12h55  Nombre de lectures: 7903 
    Prévisualisation de l'article

    Le Chambara est un style de cinéma typiquement japonais de combats de sabre. Fortement inspiré du théâtre kabuki le caractère dramatique y est souvent surjoué. C'est la raison pour laquelle bon nombre de stars du Chambara auront été auparavant des acteurs renommés du théâtre Kabuki. Très populaire au japon, ce style de film a également investi la télévision dans des séries dont certaines ont eu plusieurs centaines d'épisodes. Intrigue dramatique, code d'honneur et combats sanglants sont les principales caractéristiques de ces films. Si tout le monde se souvient des rôles de Toshiro Mifune nous allons voir que d'autres avant lui ont été des grandes stars du Chambara, en commençant par celles du cinéma muet..
    ...
    par le 13/04/2011 08h36  Nombre de lectures: 8529 
    Prévisualisation de l'article

    Dans son 11ème volet sur les "Maîtres méconnus du cinéma japonais", la Maison de la Culture du japon à paris nous propose une série de projections du réalisateur japonais Minoru Shibuya, du 27 avril au 5 mai 2011.
    Minoru Shibuya (1907-1980) fut un réalisateur maison des studios Shôchiku. Assistant dans les années 1930 de Mikio Naruse, Heinosuke Gosho et Yasujirô Ozu, il réalisa d'abord des mélodrames modernes à succès, genre qui était alors la marque de fabrique de sa compagnie.
    ...
    par  Nombre de lectures: 16735 
    Prévisualisation de l'article

    Je suis un peu surpris que personne n'ai encore chroniqué cet ouvrage de Michel Temman, issu des entretiens du journaliste avec Takeshi Kitano.

    Sans forcément rentrer dans les détails, le livre est organisé selon des thèmes abordés par Kitano dans ses entretiens, lequel semble s'être livré avec justesse.

    J'ai personnellement beaucoup apprécié la lecture de cet ouvrage et mieux compris l'évolution de son œuvre.

    Alors pour quel(le) lecteur(rice)?
    ...
    par  Nombre de lectures: 40403 
    Prévisualisation de l'article

    Date de naissance : 18 Janvier 1947,

    Lieu de naissance : Asakusa, Tokyo,

    Ses parents : Son père, commença comme peintre en bâtiment, mais cela ne l'intéressait guère. Il décida de faire ce qui le passionnait : des objets en laque. Il était également très proche du milieu yakusa. il n'était pas à proprement parlé un gangster, mais il était quand même tatoué sur les épaules. Il se ventait souvent de ses relations dans le milieu. Mais c'était aussi un joueur invétéré qui perdait souvent. ce qui obligea sa famille à déménager d'Asakusa pour Senju, un quartier populaire.

    Sa mère venait d'une famille de militaires. Elle fut également l'épouse d'un lieutenant colonel, avant de rencontrer son père. C'est elle qui instruisit Takeshi. A Senju, recevoir de l'instruction était considéré comme un privilège.
    ...
    par  Nombre de lectures: 42886 
    Prévisualisation de l'article

    Nom réel : Mamoru Fujisawa.

    Date de naissance : 6 Décembre 1950,

    Lieu de naissance : Nagano,

    Son parcours : Dès l'age de 4 ans, ses parents lui font prendre des cours de violons. Assez rapidement, il se sentira attiré par une carrière musicale. En 1969, il entre au Kunitachi Music college d'où il sortira diplomé.

    Sa carrière commence par des compositions de musiques minimalistes. Non pas vraiment par goût, mais par nécessité. N'ayant pas les moyens financier, ses compositions sont systématiquement faites à l'aide de synthétiseurs de mauvaises qualités. Fan de Quincy Jones, c'est de ce nom qu'il tirera son nom d'artiste : 久石 qui se lit également クイシ "kuishi" transcription phonétique de Quincy et 譲 "Jô" l'abrévation de Jones.

    A ses débuts, il commence par composer les génériques de séries d'anime, de documentaires et de drama pour la télévision. Mais c'est avec sa première collaboration avec Hayao Miyazaki qu'il rencontra le succés grâce à sa composition pour "Kaze no tani no Nausicaa" (Nausicca et la valée des vents). Dès lors il deviendra le compositeur attitré de Miyazaki. Par la suite, de nombreux réalisateurs feront appel à ses talents, dont Takeshi Kitano.
    ...
    par  Nombre de lectures: 40358 
    Prévisualisation de l'article

    Date de naissance : 18 Mars 1950

    Lieu de Naissance : Préfecture d'Aichi, près de Seto.

    Biographie

    Après avoir fait ses débuts d'acteur à la télévision, il s'est imposé au cinéma dans les années 80 grâce aux films de Kei Kumai, un réalisateur indépendant connu pour ses films d'auteur. Il tourne avec lui six films dont Umi to dokuyaku (La mer et le poison - Ours d'Argent Berlin 1985) dans lequel il interprète le rôle d'un jeune médecin qui fait des expériences sur des prisonniers américains et Sen no Rikyu (La mort d'un maître de thé - Lion d'Argent Venise 1989) dans lequel il joue le rôle du disciple de Rikyu, le célèbre maître du thé. Dans le dernier film de Kumai, Umi wa miteita (The sea watches), Okuda joue le rôle d'un yakuza.
    Okuda a également beaucoup travaillé avec Rokuro Mochizuki, un réalisateur très prometteur des années 90, qui a fait de nombreux films atypiques sur les yakuzas - série The Wicked Reporter, 1997- et Minazuki, Sélection Officielle -Rotterdam 1998.
    ...
    par  Nombre de lectures: 40541 
    Prévisualisation de l'article

    Lieu de naissance : Tokyo

    Date de naissance
    : 12 Décembre 1903

    Date de décès : 12 Décembre 1963 à Tokyo d'un cancer

    Son enfance : Très tôt il va vivre à Matsuzaka, près de Nagoya, avec ses 2 frères (Shinichi et Shinzo) et sa mère ; alors que son père reste à Tokyo pour vendre des engrais. Entre 10 et 20 ans, il ne verra que trop peu son père. Ce qui à pour résultat, selon les dire d'un de ses ami, qu'il était un enfant gâté qui adorait sa mère.

    En 1916, il entre au collège Uji Yamada, où il se fait vite remarquer pour son indiscipline, ses combats et la boisson. Ce qui est une des mauvaises habitudes qu'il attrapa très tôt et conserva longtemps.

    Au lieu de se présenter à l'examen d'entrée à l'école supérieure de commerce de Kobe, il préfère aller au cinéma voir "Les prisonniers de Zenda". Plus tard, regrettant probablement cette décision, il paiera les études universitaires de son jeune frère Shinzo. Mais c'est depuis ce jour d'école buissonnière qu' Ozu développa son amour pour le 7ème art.
    ...