• Botanique

    • Odamaki
      Odamaki
      D'où vient la tenace réputation de déraison de cette fleur aux teintes subtiles, du rose au violet ? Les langage des fleurs du XIXe siècle suggèrent deux explications.
    • Mansaku
      Mansaku
      Le mot Hamamélis dérive du grec hama (avec) et melon (fruits) signalant que la plante peut porter en même temps des fleurs et des fruits. Mais les Grecs de l'Antiquité donnaient le nom d'Hamamelis au néflier.
    • Sakura
      Sakura
      La fleur de cerisier est la fleur des fleurs pour les habitants de l’archipel des Kamis. Elle est appréciée depuis plus de 10 siècles pour sa beauté éphémère. On la chante, elle inspire les poètes les peintres jusqu’a la mentalité même des japonais.
    • Ginkgo
      Ginkgo
      Réputé pour son feuillage doré à l'automne, le Ginkgo biloba « l’arbre aux quarante écus » est un véritable fossile vivant qui fut l’objet de l’admiration de nombreux peuples asiatiques, tant pour sa beauté que pour ses vertues thérapeutiques.
    • Momiji
      Momiji - Les érables japonais
      Les érables sont apparut il y a 60 millions d’années. Au Japon, des érables fossiles vieux de 6 millions d'années ont été trouvés dans la ville de Yuzawa dans la préfecture d'Akita. Au Japon, les mots momiji et kaede sont synonymes avec érables.
  • Jardins Flux RSS

    par le 18/07/2012 10h10  Nombre de lectures: 5332 
    Prévisualisation de l'article

    Indifféremment appelé ikebana (生け花, « donner vie aux fleurs ») ou kadô (華道, « Voie des Fleurs »), l'art de l'arrangement floral japonais consiste à composer des bouquets associant symbolique, asymétrie et recherche esthétique de l'utilisation de l'espace.

    Du bouquet d'offrande au passe-temps aristocratique

    Ces compositions, très différentes des bouquets occidentaux, trouvent leur origine en Chine. Importées au Japon vers le VIe siècle en même temps que le bouddhisme, l'ikebana a longtemps revêtu une signification religieuse. Ainsi, le premier nom de l'art floral était kyôka, autrement dit « fleurs d'offrande ».
    Au Xe siècle, l'arrangement floral a cessé d'être l'apanage des moines pour devenir un art du divertissement très prisé par l'aristocratie.
    ...
    par  Nombre de lectures: 15554 
    Prévisualisation de l'article

    Une impression très japonaise anima le début de mon voyage aux Etats Unis. Le jardin japonais du parc du Golden Gate est, en effet, un enchantement de nature emprunt d’histoire au cœur de l’une des plus belles ville des Etats Unis.

    Créé dans le village japonais pour l’Exposition Internationale de Californie de 1894 il est le plus ancien jardin public de style japonais du pays,. Connut entre autre aujourd’hui pour le thé qu’on y sert au bord de l’étang, qui a amené l’endroit à s’appeler Jardin de Thé du Parc du Golden Gate, il regroupe différents styles de jardins de l’empire du soleil levant. Notre équipe de Naginata goûta les délices de l’endroit en buvant un thé au bord de l’étang principal.
    ...
    par  Nombre de lectures: 21453 
    Prévisualisation de l'article

    La religion dans l’environnement japonais :

    Ce point est important car la religion, encore très influente, n’a cessé d’être source de créations tant artistiques, qu’architecturales et bien sûr dans la création des jardins.
    Il est assez ardu de dresser séparément le portrait des religions pratiquées dans l’archipel tant elles font l’objet d’une interpénétration quasi perpétuelle. On peut cependant distinguer deux tendances ou orientations qui auront une influence marquante sur les jardins, mais il faut bien garder à l’esprit qu’elles se chevauchent, c’est à dire que le Japonais priera autant dans un temple Shinto que dans un temple Bouddhiste.
    ...
    par  Nombre de lectures: 11920 
    Prévisualisation de l'article

    Un petit cadeau de printemps promis a l’une d’entre nous
    « Prenez donc le droit de vous montrer extravagant, de faire des caprices, de vous livrer à des folies», telle est la première recommandation de l'ancolie. Originale, elle vient d'une fleur qui, de tous temps et dans tous les grimoires, symbolise une humeur fantasque, à deux doigts de la folie, et teintée d'une certaine tristesse. Sans doute, la personne qui choisit de l'offrir tient-elle à attirer l'attention sur son désarroi et à faire évoluer une situation. À l'aide de la fantasque ancolie, elle avoue, désarmante: «vous me jetez dans une grand trouble» et lance un appel discret: «pourquoi pas un peu plus de fantaisie ?».
    ...

    Sakura 

    par  Nombre de lectures: 141957 
    Prévisualisation de l'article

    La fleur de cerisier est la fleur des fleurs pour les habitants de l’archipel des Kamis. Elle est appréciée depuis plus de 10 siècles pour sa beauté éphémère. On la chante, elle inspire les poètes les peintres jusqu’a la mentalité même des japonais.

    Un peu de botanique
    :

    Appartenant à la famille des Rosacées, les cerisiers sont répartis dans toutes les zones tempérées du globe. Leur floraison blanche ou rose en fait un des attraits le plus spectaculaire du printemps. Le nom latin du cerisier du Japon est Prunus Serrulata là bas il se nomme Sakura, mais il en existe plus de 400 variétés différentes allant de l’arbre pleureur a l’arbre au port colonaire. La fleur de cerisier (Sakura no hana) est la fleur la plus appréciée des Japonais. La variété de cerisier favorite des Japonais est Somei Yoshino dont les fleurs sont composées de cinq pétales; celle ci est en pleine floraison avant que ses feuilles ne poussent. L'yama-zakura (cerisier de montagne) est presque la race d'origine et ses feuilles rougeâtres poussent en même temps que ses fleurs.
    ...
    par  Nombre de lectures: 16580 
    Prévisualisation de l'article

    L’année commence tout en couleur, l’Hamamélis illumine les jardins de ses fleurs bravant l’hiver. Ce petit article vous invite à mieux le connaître, car lui aussi fait partie des richesses végétales japonaises.<br />

    Un peu de botanique :

    Le mot Hamamélis dérive du grec hama (avec) et melon (fruits) signalant que la plante peut porter en même temps des fleurs et des fruits. Mais les Grecs de l'Antiquité donnaient le nom d'Hamamelis au néflier.
    Le genre Hamamélis compte 5 espèces originaire du Japon de Chine et d’Amérique du nord. C’est un arbuste de croissance lente dont le principale intérêt est la floraison hivernale dès que la température s'élève au-dessus de 0 °C. Les quatre pétales sont très étroits et chiffonnés. Ils donnent l'impression d'une araignée, d'où l'appellation poétique d'" arbre aux araignées d'or. . Les fruits sont des petites capsules ligneuses (arrondies comme des noisettes) qui, une fois murs, éclatent en éjectant les graines avec une certaine violence.
    ...
    par  Nombre de lectures: 35743 
    Prévisualisation de l'article

    Ce manga a déjà bien usé vos claviers; c’est pourquoi je me permets à mon tour d’en parler, maintenant que je l’ai vu. Je le trouve magnifique et je tenais à vous faire part de la qualité graphique des scènes par cette petite analyse des plantes qui y sont représentées.

    Les plantes du manga :

    Dès le début lors de la première scène, Chihiro tient un bouquet serré dans les bras. Bien que d’après le croquis de base, Miyazaki semble avoir choisit des roses, il me semble qu’il leur a préféré le Lathyrus, une sorte de pois de senteur. Parce que ces fleurs semblent plus souples et fragiles que des roses et que Chihiro se plaint de les voir déjà se flétrir, et les pois de senteur se flétrissent vite sans eau.
    ...

    Icho 

    par  Nombre de lectures: 36402 
    Prévisualisation de l'article

    Réputé pour son feuillage doré à l'automne, le Ginkgo biloba« l’arbre aux quarante écus » est un véritable fossile vivant qui fut l’objet de l’admiration de nombreux peuples asiatiques, tant pour sa beauté que pour ses vertues thérapeutiques.

    Introduction

    Son nom de genre (Ginkgo) vient de deux mots chinois signifiant "abricot d'argent", allusion à la couleur de ses pseudos fruits. Le nom d'espèce, (biloba) "à deux lobes" vient du profond sillon qui divise ses feuilles. Mais les feuilles sont souvent découpées en plus de deux lobes ; aussi les Chinois et les Japonais les ont surnommées familièrement "pied de canard"... Certains disent que son nom populaire vient du prix que son premier acheteur l'aurait payé en fait ce nom évoque simplement les couleurs dorées des feuilles en automne. Qu'il est un survivant archaïque de l'ère des dinosaures, n'aurait absolument pas souffert lors de l'explosion nucléaire d'Hiroshima (ou de Nagasaki selon les sites, voire de Tchernobyl) et serait un des arbres les plus résistants qui soit à la pollution, ainsi qu'au feu puisqu'un temple de Tokyo aurait été protégé par ces arbres lors de l'incendie ayant suivi le tremblement de terre de 1923.
    ...

    Page 1 sur 3 123 DernièreDernière