• Manifestations Flux RSS

    par le 27/04/2014 14h15  Nombre de lectures: 14489 
    Prévisualisation de l'article

    She, le solo dansé par Rihoko Sato et dirigé par Saburo Teshigawara, nous emmène dans une dimension complètement nouvelle de l’improvisation dans la danse, en lien avec la lumière et le son. L’expressivité physique et la sensibilité exceptionnelle de Rihoko Sato ont permis à sa danse de se développer dans une voie qui lui est propre tout en se nourrissant de la méthode enseignée par Teshigawara. Une occasion inédite de découvrir cette artiste qui est aujourd’hui le pilier de la compagnie de Teshigawara.
    ...
    par le 30/03/2014 14h26  Nombre de lectures: 14376 
    Prévisualisation de l'article

    Leonard Eto, ancien membre de la célèbre compagnie Kodo, est aujourd’hui un des joueurs de tambour taiko les plus innovants. Désigné Ambassadeur de la culture japonaise par l’Agence nationale japonaise de la Culture, il multiplie actuellement les collaborations avec des artistes européens.
    Il jouera « Blendrums » aux côtés de Budgie, ancien batteur de Siouxsie and the Banshees, et de Roxane Butterfly, figure de proue du tap dance (claquettes) contemporain avec laquelle il a récemment fait sensation au Festival de Carthage. Un trio débordant d’énergie qui met le rythme à l’honneur !
    Leonard Eto présentera également avec quatre danseurs du Ballet National de Marseille leur création « TAMAGO » chorégraphiée par Yasuyuki Endo. La beauté et la puissance des corps y sont sublimées par les rythmes traditionnels ou plus groovy des tambours.
    ...
    par le 16/09/2013 15h24  Nombre de lectures: 17375 
    Prévisualisation de l'article

    Okinawa est l’île principale de l’archipel des Ryûkyû, ex-royaume devenu département situé entre l’île de Taïwan, l’archipel nippon et la Chine. La danse y tient depuis des siècles une place majeure et ce n’est pas sans raison qu’au Japon, on l’appelle « l'île aux danses et aux chansons »…
    On peut classer les danses d’Okinawa en deux catégories : les danses classiques de Ryûkyû, divertissements courtois qui étaient à l’origine présentés à la cour du château de Shuri pour accueillir les ambassades impériales venues de Chine, et les danses traditionnelles folkloriques pratiquées à l'occasion de fêtes de village et autres festivals, et étroitement liées à la vie quotidienne de la population okinawaïenne.
    Ces arts traditionnels sont propres à Okinawa, mélange unique né de la rencontre entre des danses autochtones, des instruments de musique chinois et diverses influences venues d'Asie du sud-est, de Chine ou du Japon.
    ...
    par le 16/04/2013 08h43  Nombre de lectures: 9930 
    Prévisualisation de l'article

    La pièce: Deux jeunes hommes sont jugés dans un tribunal pour avoir lancé des cocktails Molotov en plein milieu d’un concert de charité. Soudain surgissent des dizaines de vieilles femmes armées de bombes, balais, parapluies, luths… Farouchement résolues à sauver leurs petits-enfants, elles tuent des gardes avant d’entamer l’occupation de la salle, sous les yeux effarés des otages. Elles commencent alors à faire le procès des hommes de loi, mais aussi des jeunes qu’elles étaient pourtant venues libérer. Les peines de mort sont prononcées les unes après les autres…
    ...
    par le 26/03/2013 00h52  Nombre de lectures: 5365 
    Prévisualisation de l'article

    Le journal d’une machine, pièce de Matsuo Suzuki – un des plus grands dramaturges et metteurs en scène japonais actuels– dresse le portrait d’une famille au bord de l’implosion. Cette pièce à l’humour grinçant, teinté de perversion, est le troublant reflet d’une société violente et névrosée. Matsuo Suzuki accepte pour la première fois une tournée à l’étranger. Représentation avec Anne Suzuki, actrice de cinéma très populaire.
    ...
    par le 19/02/2013 12h59  Nombre de lectures: 12138 
    Prévisualisation de l'article

    Dans le cadre de son programme "Retours du Japon", le théâtre de Gennevilliers vous propose deux pièces de metteurs en scène français, qui dans le cadre de sa plateforme d’échanges artistiques avec le Japon sont partis dans ce pays en 2011 et 2012 pour créer ces pièces qui reviennent aujourd’hui à Gennevilliers.
    Films de monstres japonais de Christophe Fiat et Anamorphosis de Philippe Quesne.
    ...
    par le 19/02/2013 09h30  Nombre de lectures: 4702 
    Prévisualisation de l'article

    Comme les années précédentes et ce depuis 2000, la MCJP organise le festival Jazz in Japan. Au programme de ces 3 soirées de jazz, vous pourrez découvrir trois groupes, le Eijiro Nakagawa Quartet, le Makoto Kuriya Trio et le groupe de Naruyoshi Kikuchi.
    Du dixieland aux musiques plus contemporaines, Eijiro Nakagawa déploie pour son concert à la MCJP toute l’étendue de sa virtuosité avec un quartet représentatif de la jeune génération du jazz nippon.
    Makoto Kuriya est un fabuleux pianiste capable d’intégrer au jazz tous les styles de musique. Pour son concert à la MCJP, il joue avec Michel Zenino et de Hidehiko Kan, ses complices d’un trio créé en 2010.
    Sous influence de la polyrythmie africaine, le saxophoniste et DJ Naruyoshi Kikuchi redonne au jazz sa force originelle. Rencontre du jazz, du hip hop et du rap !
    ...
    par le 18/01/2013 07h53  Nombre de lectures: 4811 
    Prévisualisation de l'article

    L'association Pigments et Arts du Monde vous présente une exposition de peinture nihonga et Origami, et un atelier d'etegami avec les oeuvres des artistes Priscilla Moore, Koyo Daire et Valérie Eguchi.
    Le Nihonga ou littéralement "Peinture japonaise" est un terme utilisé pour décrire des oeuvres peintes qui ont été réalisées en conformité avec les conventions artistiques traditionnelles japonaises. Les techniques Nihonga, à l'origine importées de la Chine vers le Japon avec le bouddhisme au milieu du septième siècle, ont été développées sous la forme pratiquée actuellement vers la fin du huitième siècle. Bien que sous l'influence de culture étrangère, le nihonga s’est développé comme une forme de peinture avec des styles et techniques essentiellement propres au Japon.
    ...
    par le 15/01/2013 02h00  Nombre de lectures: 4158 
    Prévisualisation de l'article

    Virtuose du koto, Mieko Miyazaki nous avait éblouis lors de son concert à la MCJP avec le groupe de polyphonies corses Voce Ventu. Elle nous revient cette fois-ci avec son trio : une nouvelle rencontre improbable entre koto, violon et accordéon. Délicatesse, fantaisie et poésie.
    Le parcours de Mieko Miyazaki est parsemé de nombreux projets atypiques, aux côtés de musiciens
    de tous horizons : le guitariste Nguyên Lê, la chanteuse vietnamienne Huong Thanh, le contrebassiste
    de jazz Michel Benita, le maître de l’erhu chinois Guo Gan…
    ...

    Page 1 sur 12 12311 ... DernièreDernière