Afficher le flux RSS

JPhDepotte

  1. Les Yokais

    Cliquez sur l'image pour l'afficher en taille normale

Nom : Yokai.jpg
Affichages : 1135
Taille : 74.8 Ko
ID : 3142
    Qui peut répondre à la question "les Japonais sont-ils religieux" ?

    A mon avis, personne. Car, comme d'habitude au Soleil Levant, il règne sur ce sujet une délicieuse ambiguïté. Certes, on croise des temples à tous les coins de rues, des autels garnis d'offrandes mais, à y regarder de plus près, on constate un savant mélange, pour ne pas dire un joyeux bordel... Les symboles Shintô et Bouddhistes sont partout entremêlés, on se marie chrétien parce que la robe est belle puis on réclame des funérailles bouddhistes dans l'espoir de la réincarnation.

    En fait, la religion à l'occidentale, où chacun est "encarté" auprès du dieu untel, rite machin, paroisse bidule, tout cela n'existe pas au Japon. Et bizarrement, dans cette société pourtant très hiérarchisée, on n'a pas inventé la notion d'église pyramidale avec le Dieu en haut et toute la hiérarchie par-dessous. Au contraire, au Japon, la religion est partout, ...

    Mis à jour le 26/04/2013 à 08h54 par JM

    Catégorie
    Sans catégorie
  2. Sur le chemin des dieux

    Cliquez sur l'image pour l'afficher en taille normale

Nom : CouvertureDefinitive_LeCheminDesDieux.jpg
Affichages : 760
Taille : 171.6 Ko
ID : 3140
    A l'occasion de la sortie de mon prochain roman, le Chemin des dieux, aux éditions Denoël, je me propose de publier sur ce blog un petit billet régulier à propos du Japon tel que je l'ai aimé et tel que je l'aime chaque fois que je le retrouve.
    En 2005, je quittais la France et toutes mes amarres (j'étais directeur de production dans un studio de jeux vidéo) pour aller vivre à Tôkyô avec ma famille pendant quatre ans. Vierge de tout préjugé sur le Japon, insensible à l'imagerie traditionnelle des samurais et des geishas, je me laissais saisir par la modernité de Tôkyô, les lumières de Shinjuku, la foule de Tôkyô central, le charme désuet du mall géant de Sunshine city ; mais aussi, plus insidieusement, par les traces subtiles d'un Japon ancestral : la statue dorée de Kappa à Kappabashi, le temple de Kitsuné à Ginza ou les insectes partout, les cigales, les mantes, les lucioles au milieu même de la plus grande ville du monde.
    Sous le charme, ...

    Mis à jour le 26/04/2013 à 08h53 par JM

    Catégorie
    Sans catégorie
Page 3 sur 3 PremièrePremière 123