PDA

Afficher la version complète : Fac de Japonais - Cursus principal + INALCO



takkuan
25/04/2007, 10h26
Bonjour,

Je souhaiterai m'inscrire à la rentrée prochaine à l'inalco pour apprendre le japonais. Le "probleme" c'est que je suis déjà un autre cursus (qui n'a rien a voir avec le japonais ou même les langues, quoique...). Et j'aimerai avoir votre avis : est-il possible de faire les 2 (je suis en dentaire) ?
Ca dépend surement du temps que je dois consacrer à mes "vraies" études, ma motivation pour apprendre le japonais etc... mais est ce qu'à l'inalco il y a des cours dont la présence est obligatoire, ce genre de choses...
En gros, est ce que c'est possible de concillier les 2 ? :D
Et sinon, juste en passant, est-il possible de travailler en tant qu'arracheur de dents (dentiste quoi!) là-bas en étant étranger?

Merci !
Bonne journée

Mehdi
25/04/2007, 13h17
Au début des années 1990 ,j'ai eu un choc en voyant les dentitions de certains Japonais à croire que les ortho-dentistes n'existaient pas..

Y 'a eu un grand effort de fait et ca va beaucoup mieux ..

Je pense que y'a du taf ne serait ce que pour la communauté étrangére ici ..Aprés faut voir les équivalences etcetc

Bon courage ..

burahime
25/04/2007, 13h36
Bien sur que c'est possible, d'ailleurs c'est meme fortement conseille pour ceux qui organisent savament leur suicide en ne consacrant leur oeuvre qu'a l'etude du japonais. Apres il faut une sacre dose de motivation, de l'autonomie, du courage et une certaine forme de methodologie.

A noter que des cours du soir sont proposes pour les eleves en double cursus... ca fait des journes qui se terminent apres 20 h, mais c'est jouable.

Ps: tu es en quel année? parce que j'adorerais que tu t'occupe de la machoire de ma copine et euhh....

skydiver
26/04/2007, 13h30
Tu peux travailler au Japon en tant que dentiste à condition de passer (ou repasser) les diplômes universitaires sur place...en japonais bien entendu.

LosinGrip
26/04/2007, 16h05
Bien sur que c'est possible, d'ailleurs c'est meme fortement conseille pour ceux qui organisent savament leur suicide en ne consacrant leur oeuvre qu'a l'etude du japonais.

N'importe quoi... :roll:
Dans le lot des suicides il y en a qui deviennent diplomates, traducteurs, interpretes, professeurs universitaires... Tu as raison quel suicide!
Le suicide c'est plutot que 90% des eleves ne branlent rien.

adika
26/04/2007, 19h35
Bien sur que c'est possible, d'ailleurs c'est meme fortement conseille pour ceux qui organisent savament leur suicide en ne consacrant leur oeuvre qu'a l'etude du japonais.

N'importe quoi... :roll:
Dans le lot des suicides il y en a qui deviennent diplomates, traducteurs, interpretes, professeurs universitaires... Tu as raison quel suicide!
Le suicide c'est plutot que 90% des eleves ne branlent rien.

Disons que c'est vraiment pas mettre la chance de son coté que de ne rien faire à coté ...
Il y a surement du boulot mais rien de vaut un Joker si ça marche pas :)

ad

takkuan
26/04/2007, 19h51
Bonsoir,

Merci d'avoir répondu, même si ma question portait surtout sur le fait de suivre en plus l'enseignement du japonais à l'inalco et non pas sur le fait de travailler au Japon. Ca, c'etait "juste en passant"..

LosinGrip
27/04/2007, 02h05
L'INALCO tu peux tout passer en examen final, et donc l'assiduite (durant le DULCO) n'est pas requise. C'est absolument compatible avec un autre cursus.

Moi-meme a l'epoque j'etais en triple cursus.

burahime
27/04/2007, 14h45
Bien sur que c'est possible, d'ailleurs c'est meme fortement conseille pour ceux qui organisent savament leur suicide en ne consacrant leur oeuvre qu'a l'etude du japonais.

N'importe quoi... :roll:
Dans le lot des suicides il y en a qui deviennent diplomates, traducteurs, interpretes, professeurs universitaires... Tu as raison quel suicide!

Desole... J'oubliais que tout les domaines que tu viens de citer sont en plein essor au Japon, pays ou l'on trouve des diplomates, interpretes et professeurs de francais a tout les coins de rue.

LosinGrip
28/04/2007, 00h09
Bien sur que c'est possible, d'ailleurs c'est meme fortement conseille pour ceux qui organisent savament leur suicide en ne consacrant leur oeuvre qu'a l'etude du japonais.

N'importe quoi... :roll:
Dans le lot des suicides il y en a qui deviennent diplomates, traducteurs, interpretes, professeurs universitaires... Tu as raison quel suicide!

Desole... J'oubliais que tout les domaines que tu viens de citer sont en plein essor au Japon, pays ou l'on trouve des diplomates, interpretes et professeurs de francais a tout les coins de rue.

Lorsque l'on choisit un cursus comme le japonais, il va de soit, lorsque l'on a un minimum de neuronnes que l'on sait tres bien qu'un cursus qui ne va pas jusqu'au doctorat ne mene a rien ou presque.

megaman
28/04/2007, 02h42
Lorsque l'on choisit un cursus comme le japonais, il va de soit, lorsque l'on a un minimum de neuronnes que l'on sait tres bien qu'un cursus qui ne va pas jusqu'au doctorat ne mene a rien ou presque.

Avant de critiquer les gens à tout va, renseigne toi un peu...je suis un cursus de japonais à Bordeaux et il va jusqu'au Docotorat !!
LMD tu connais ??? ca veux dire Licence Master Doctorat !! et ca existe pour le japonais !!

PS : j'espère lire un jour un post ou tu ne prend pas les gens pour des idiots


lorsque l'on a un minimum de neuronnes

N'importe quoi...

Meme si tu n'est pas d'accord avec ce que disent les gens essait d'être plus courtois envers ceux qui répondent gentiment à des questions qui sont posées...

Tanja
28/04/2007, 11h21
Attention l'INALCO est une Grande Ecole et non une Université, ils ne délivrent pas de Licence ou de Master et encore moins de doctorat, ils ont des diplômes équivalents (souvent meilleurs même que les LLCE japonais délivrer à Paris 7 par exemple). Effectivement pour continuer en Master 2 ou en doctorat ils peuvent demander une inscription avec une dispense.
Mais l'enseignement et l'aboutissement de l'INALCO et de Paris 7 sont très différents.

LosinGrip
28/04/2007, 11h22
Lorsque l'on choisit un cursus comme le japonais, il va de soit, lorsque l'on a un minimum de neuronnes que l'on sait tres bien qu'un cursus qui ne va pas jusqu'au doctorat ne mene a rien ou presque.

Avant de critiquer les gens à tout va, renseigne toi un peu...je suis un cursus de japonais à Bordeaux et il va jusqu'au Docotorat !!
LMD tu connais ??? ca veux dire Licence Master Doctorat !! et ca existe pour le japonais !!

PS : j'espère lire un jour un post ou tu ne prend pas les gens pour des idiots

Desole mais tu vas etre decu.
Car d'une concernant les neurones je ne parlais pas de burahime (il ne faut pas voir le mal partout).
Et de deux, je parlais du cursus de l'eleve, non des diplomes d'universites.

Tu vois, pas la peine de t'enerver, et pour peu tu pourrais enlever la derniere phrase que j'ai cite de toi.

Ingwe
29/04/2007, 18h54
Attention l'INALCO est une Grande Ecole et non une Université, ils ne délivrent pas de Licence ou de Master et encore moins de doctorat, ils ont des diplômes équivalents (souvent meilleurs même que les LLCE japonais délivrer à Paris 7 par exemple). Effectivement pour continuer en Master 2 ou en doctorat ils peuvent demander une inscription avec une dispense.
Mais l'enseignement et l'aboutissement de l'INALCO et de Paris 7 sont très différents.

C'est bizarre, je suis en licence à l'Inalco et l'an prochain si tout va bien je serais en master (cohabilité avec Paris 7).
On m'aurait menti? :P
Tanja ce n'est parce que l'on a pas le statut d'université que l'on ne peut délivrer un diplôme national.
Il en va de l'Ehess, Ephe et même l'Université Paris Dauphine...

LosinGrip
29/04/2007, 19h52
Attention l'INALCO est une Grande Ecole et non une Université, ils ne délivrent pas de Licence ou de Master...Mais l'enseignement et l'aboutissement de l'INALCO et de Paris 7 sont très différents.

Je confirme comme Ingwe, l'INALCO est au systeme LMD maintenant, et fonctionne par systeme de credits equivalent a n'importe quelle autre faculte.

Cependant on retrouve toujours au bout de deux ans le diplome universitaire de l'INALCO (le DULCO).

Sur deux points par contre je te rejoins, l'INALCO est une grande ecole et dispose d'une grande liberte concernant l'apprentissage et la facon de faire les examens (pas d'anonymat entre autre...), et c'est effectivement tres different de Paris VII, c'est plus exigeant et le but n'est pas le meme (traducteurs/interpretes/diplomates pour l'INALCO).

Tanja
30/04/2007, 11h49
http://www.inalco.fr/ina_gabarit_rubrique.php3?id_rubrique=1827

Effectivement c'est tout neuf. Ca arrangera bien nos services d'équivalence XD
Mais comme le disait LosingGrip y a pas trop d'intérêt pour quelqu'un qui a fait ses études à l'INALCO d'aller se prerdre dans un doctorat...

Myllena
16/07/2007, 09h39
Désolée de faire remonter ce sujet après quelques mois...

Je me pose également la question du "double cursus" (ou plutôt double activité) pour l'année universitaire à venir. J'aurais donc des questions un peu plus "pratiques" en relation avec le présent sujet.

D'après le site de l'INALCO, la première année de DULCO compte 14 heures d'enseignement par semaine.
> ces enseignements ont-ils tous lieux au même endroit, et si oui où? (et si non, où aussi? ^^)
> combien de personnes sont inscrites en première année de DULCO? y a t il un amphi unique, ou plusieurs amphis, ou plusieurs petits groupes de travaux dirigés... ?

Je me pose ces questions car je travaille du lundi ou vendredi à Gif sur Yvette. Mes horraires étant très permissifs, je peux tout à fait venir travailler le samedi et le dimanche pour rattraper les horraires que je manquerai en semaine pour assister aux cours de l'INALCO. Mais évidement un tel va et vien (en sachant que j'ai déjà 3h de transports par jour) risque de ne pas être simple à mettre en oeuvre.

D'où mes questions d'ordre pratique, afin de voir surtout s'il est possible de "condenser" les 14 heures de cours au minimum en demi journées, pour limiter au maximum un emploi du temps du genre "j'ai cours 1h le lundi à tel endroit, 2h mardi matin, 1h mardi après midi" etc...

Edit: je viens de lire dans un autre sujet que Paris 7 propose des formules adaptées aux salariés? Quelqu'un peut-il m'en dire plus?

burahime
16/07/2007, 11h08
14 heures? recompte.

Il n'est aucunement possible de condenser les cours ou de se faire un programme à la carte. Si tu es occupée pendant la journée viens en cours le soir et pis c'est tout. Enfin, les cours de japonais se déroulent à Dauphine, pas loin du bois.

Myllena
16/07/2007, 11h23
Sur le site en sélectionant DULCO de Japonais on tombe sur cette page (http://www.inalco.fr/ina_gabarit_rubrique.php3?ctx=cursus&id_rubrique=47&ina_rubrique_langue=1008&id_langue=41&ina_rubrique_departement=1201&id_departement=12&id_cursus=62&ina_rubrique_cursus=1466) (je ne sais pas si le lien va passer vu la longueur), qui indique 14h de cours, ou alors je n'ai pas compris la page ^^.

Pour ce qui est des cours du soir, ce n'est clairement pas ce que je recherche. J'en ai pris cette année (pas à l'INALCO mais dans une école privée plus petite) et le rythme est bien trop lent par rapport à ce que je recherche.

De plus sur le site de l'INALCO il est indiqué que les cours du soir ne sont ouverts que pour les langues Arabes et Chinoises? (http://www.inalco.fr/ina_gabarit_rubrique.php3?id_rubrique=78 )
Edit: ah non pardon, j'avais mal lu! En effet il y a donc possibilité de suivre 4h par semaine le soir. Mais comme je l'ai dis cela est bien trop peu pour ce que je recherchais :(

Bref je ne demande pas un programme "à la carte", je demande si les cours sont dispensés plusieurs fois par semaine à des groupes de même niveau, de façon à pouvoir assister aux cours à des horraires globalement regroupés, et pas éparpillés dans la semaine.

Sikly
16/07/2007, 16h53
D'après le site de l'INALCO, la première année de DULCO compte 14 heures d'enseignement par semaine.
> ces enseignements ont-ils tous lieux au même endroit, et si oui où? (et si non, où aussi? ^^)

en ce qui concerne le japonais, les cours ont effectivement lieu a Dauphine.


> combien de personnes sont inscrites en première année de DULCO? y a t il un amphi unique, ou plusieurs amphis, ou plusieurs petits groupes de travaux dirigés... ?

Il y a 600 personnes qui s'inscrivent en debut d'année. A la fin de l'année, ils ne sont plus que 300(pas par difficulte, mais surtout parce que les otakus et autres geeks sont nombreux...de même que certains ont un choc en quand on commence a leur parler des kanjis ^^)

Pour ce qui est des salles, je ne pourrais pas trop dire, rentrant egalement en premiere année en parallele a mon cursus principal.

Sinon, ne te meprends pas, je ne sais pas quelle ecole tu as fait, mais les cours du soir a l'INALCO sont de même niveau que ceux en journée, donc pas d'inquietude a ce niveau, tu es censée arriver au même niveau que les autres dans le cours.


Sinon, est-ce que tu t'es inscrite ? car il fallait deja retirer un dossier le mardi 10 juillet de grand matin pour etre tranquille... apres, tu peux encore, mais si je me souviens, il faut une lettre de motivation et un autre document dont je n'ai plus la souvenance, et la, il faut faire egalement tres vite pour leur renvoyer :| la date limite etant le 25 juillet.

Myllena
17/07/2007, 09h47
Merci pour tes réponses :o

Wahou 600 personnes, c'est beaucoup et en même temps bien moins que ce que j'aurais cru. Pour les 300 qui abandonnent, je comprends tout à fait ^^ Ce doit être à peu près similaire dans toutes les formations, universitaires du moins.

Je suis rassurée par le fait que tu dises que les cours du soir équivalent à ceux de la journée (ceci dit je suis dubitative que l'on puisse enseigner aussi bien en un temps plus restreint?). De toutes évidence les cours du soir que j'ai pris cette année (dans une autre école) étaient de piètre qualité par rapport à ce qui propose l'INALCO.

Pour répondre à ta question, je ne me suis pas encore inscrite. J'ai vu qu'il était possible de s'inscrire en deuxième inscription du 4 au 28 septembre, donc je prends encore le temps de réfléchir.

J'avais rayé d'emblée les cours du soir du fait de ma déception des cours que je suivais cette année, mais puisque tu dis que le niveau est le même qu'en journée, peut-être que ça reste la meilleure alternative pour moi :|

Encore merci pour les renseignements fournis, c'est exactement ce qu'il me fallait.

burahime
17/07/2007, 10h19
Pour répondre à ta question, je ne me suis pas encore inscrite. J'ai vu qu'il était possible de s'inscrire en deuxième inscription du 4 au 28 septembre, donc je prends encore le temps de réfléchir.

trop tard pour le japonais, victime du fameux numerus clausus. Je sait qu'ils gardent quand même quelques places en septembre, mais celles ci sont réservés aux étudiants en double curus et/ou aux salariés (ton cas quoi), mais dossier beton a fournir. Tu t'en prendra aux otakus, comme je l'ai fait l'année dernière.

Sikly
17/07/2007, 11h17
Je suis rassurée par le fait que tu dises que les cours du soir équivalent à ceux de la journée (ceci dit je suis dubitative que l'on puisse enseigner aussi bien en un temps plus restreint?).

Disons que tu vois les mêmes profs que les autres, si ce n'est que le soir, tu enchaines les cours pendant 3 heures et plus, jusq'au bout. Mais ca s'equilibre tout de même car les gens du soir sont des eleves en double cursus ou salariés, et n'ont pas vraiment le même comportement que certains eleves qui viennent de passer le bac (même si j'en fais parti ^^) donc l'ambiance de travail est aussi plus studieuse.

Sinon, c'est vrai que ca devient corsé si tu n'avais retirer un dossier au prealable, car les places sont dures a avoir lors de la deuxieme inscription :|

Si tu n'y arrives pas, peut etre pourrais-tu justifier un niveau de japonais suffisant pour te permettre d'integrer un groupe au second semestre ou en L2...
Sinon, l'inscription en L1 l'année prochaine parait forcée :|

Ingwe
17/07/2007, 12h43
Pour t'inscrire, il faut que tu envoie un dossier avec lettre de motivation, note du bac (même antérieur)....il y a environ 100 places à pourvoir de cette façon, mais n'attends pas le 4 septembre fait le maintenant, et dans ta lettre de motivation précise bien que tu seras en double cursus cela t'aidera un peu plus à ce que le directeur de département accepte ton dossier.

Myllena
18/07/2007, 11h22
Merci pour vos réponses =)
J'ai décidé de m'inscrire aux cours du soir, j'espère qu'ils seront à la hauteur de la qualité que vous décrivez :wink:
Je viens d'envoyer le formulaire de pré-inscription, plus qu'à attendre *_*