PDA

Afficher la version complète : Traduction Jp -> Fr Traduction de tanka (japonais classique)



Elendily
28/10/2006, 08h45
Bonjour,

Je dois mémoriser ces 4 tanka, mais je n'en comprends pas le sens et je ne vois pas trop l'intérêt d'apprendre par coeur des syllabes qui ne signifient rien pour moi.

J'aimerais savoir si quelqu'un s'y connait un peu en japonais classique, et s'il voudrait bien me les traduire.
Je les ai mis en double, le deuxième est entièrement en hiragana.

_______________
わが背子を 
大和へ遣ると 
さ夜深けて
暁露に
わが立ち濡れし

わがせこを 
やまとへやると 
さよふけて
あかときつゆに 
わがたちぬれし

_______________

二人行けど 
行き過ぎ難き 
秋山を
いかにか君が 
独り越ゆらむ

ふたりゆけど 
ゆきすぎかたき 
あきやまを
いかにかきみが 
ひとりこゆらむ

_______________

春過ぎて
夏来たるらし
白たへの
衣ほしたり
天の香具山

はるすぎて
なつきたるらし
しろたえの
ころもほしたり
あまのかぐやま

_______________

やくもさす
出雲の児らが
黒髪は
吉野の川の
沖になづさふ

やくもさす
いずものこらが
くろかみは
よしののかわの
おきになずさふ


Voilà, merci beaucoup, et désolée si je n'ai pas posté dans le bon forum, j'hésitais avec littérature :/

asagiri
29/10/2006, 21h48
bonsoir

cela depasse largement mon niveau en japonais ,mais ce post me conduit a signaler cet ouvrage :
Manuel de japonais classique invitation au Bungo
Jacqueline PIGEOT
Asiathèque
24.50€
ISBN : 2915255148

Heiho
29/10/2006, 22h13
Tout comme Asagiri-San je passe :oops:

setsuko83
30/10/2006, 18h22
Je peux te proposer une traduction mais elle serait incomplète.

Si tu veux quand même y jeter un oeil, je te la passerai en mp !

En tout cas c'est très joli ! Pour comprendre les derniers "vers" il faut connaître les paysages japonais (et les lieux) au fil des saisons.

En gros, le premier parle d'un père (je suppose) dont le fils s'en va pour le Yamato très tôt le matin (il est mouillé par la rosée du matin).

2ème : il se demande comment il a pu franchir les montagnes tout seul alors que c'est déjà bien difficile à deux.

3ème : le printemps s'en va, l'été arrive et on y parle d'une montagne qui voudrait revêtir les habits de Shirota (paysage à prendre en compte je suppose).

4ème : la dernière et non le moins difficile, décrit un paysage (une rivière) de façon poétique et imaginaire .

Voilà c'est approximatif mais j'espère avoir pu éclairer un peu ta lanterne...sans m'être trop trompée (c'est loooooooooooiiiiin le bungo pour moi^^) !

keya
02/11/2006, 03h28
1.
le jour où mon petit frère
s'en alla au pays de Yamato
la nuit s'avança
(mais je restai là) jusqu'à ce que la rosée du matin
me mouillât tout debout

Ooku no Himeko (661〜701), Monyooshuu, tome 2


2.
même à deux
difficile à passer
la montagne d'automne
comment pourrais-tu
tout seul la franchir ?

Ooku no Himeko (661〜701), Monyooshuu, tome 2


3.
Après le printemps
l'été semble être là
tout blanc
le vêtement est séché
sur le cime de Kaguyama

Impératrice Jitoo (645-702), Monyooshuu, tome 1


4.
()*
les cheveux noirs
des filles d'Izumo
s'écoulèrent loin
dans la rivière de Yoshino

Kakinomoto no Hitomaro (645-702), Monyooshuu, tome 3
*une expression conventionnelle dépourvue de sens

5. devoir à traduire
秋立ちて
幾日もあらねば
この寝ぬる
朝明の風は
手本寒しも


あきたちて
いくかもあらねば
このねぬる
あさけのかぜは
たもとさむしも

安貴王(あきのおほきみ), Manyooshuu, tome 8


keya, qui ne comprend rien l'alexandrien

asagiri
02/11/2006, 22h10
bonsoir

ha c`est dans ces textes la ? ce sont des beaux textes j`en ai des extraits

Elendily
02/11/2006, 23h24
Merci à tous, c'est sympa de m'aider :)


*une expression conventionnelle dépourvue de sens
Mon prof nous avait expliqué pour ce vers que c'était un まくらことば (mot oreiller) qui dit en gros que des nuages s'amoncellent. En fait, ce poème est censé exprimer la supériorité de la nature par rapport à l'homme.

En tout cas, merci encore pour votre aide, ça m'aide beaucoup :)

keya
02/11/2006, 23h49
c'était un まくらことば (mot oreiller) qui dit en gros que des nuages s'amoncellent.
Conventionnellement, on n'attribue aucun sens au mot oreiller — c'est que j'ai appris au collège —, et ce que ton prof t'a donné est une traduction littérale. Méfie-toi :wink:

keya, couché sur un oreiller d'herbe

PS. J'attends toujours le devoir, je viens le ramasser bientôt