PDA

Afficher la version complète : Oeuvre littéraire Japonaise - Le monastère de l'aube - Corinne Atlan



watanabe
19/08/2006, 20h21
Bonsoir,

Quelqu'un a-t-il lu "le monastère de l'aube" de Corinne Atlan (ed: Albin Michel 2006) ?
Merci


Bonne soirée à toutes et tous

takanohanakoji
20/08/2006, 05h03
Bien que le livre ne soit sortie qu'il y a 3-4 mois en France, j'ai eu l'occasion de le lire. Si je me souviens que Corinne Atlan est avant tout traductrice de bouquins japonais. il me semble que c'est elle qui traduite les bouquins du tres venere Haruki Murakami. :lol: :lol: :lol:

watanabe
20/08/2006, 07h52
Bonjour,

Merci takanohanakoji, oui je savais que Corinne Atlan était traductrice et comme '"le monastère de l'aube" est un premier roman, j'aurais aimé un avis de lecture sur ce livre.
Si tu pouvais nous en parler ce serait sympa :)

Bonne journée à toutes et tous.

un lien entre autre sur Corinne Atlan:

http://www.villa-kujoyama.or.jp/CV-Atlan.html

20/08/2006, 13h41
Au lieu de lire : "elle a établi une anthologie de haiku pour la collection Poésie/Gallimard"

j'ai lu " elle a établi une anthologie de otaku pour la collection Poésie/Gallimard"

C'est sur c'est poétique un otaku...

takanohanakoji
20/08/2006, 14h02
Je crois qu'il faut arreter de faire une fixation avec les Otaku. :wink: :wink: :wink:

takanohanakoji
22/08/2006, 12h41
Le recit se passe sous l'ere Meiji, a une epoque -comme vous le savez tous- ou le Japon a subi de profonds bouleversments economiques mais aussi de ces traditions.

Nous suivons la quete spirituelle d'un jeune moine bouddhiste Mitsudo. Pour cela il se rend dans differents lieux a travers le pays et les montagnes.

Il se rend d'abord au monastere du mont Koyala a la "recherche de la pure conscience primordiale". Laisse insatisfait, il se fait ermite et quitte Kyoto ou reigne les premices d'une guerre civile.

Sa quete d'absolu et les persecutions que connaissent les bouddhistes le conduisent a fuir le Japon et aller sur les traces de Bouddha en se rendant sur les pentes de l'Himalaya. La-bas, il s'initie aux plaisirs absolus de la sexualite tantrique, grace a une danseuse.



Apres des annees a voyager au Nepal et en Inde, il retournera au japon. Les transformations qu'a subi son pays pendant son absence, ne lui provoqueront que des desillusions annonciatrices d'un Japon nationaliste.

J'ai bcp aime ce livre car Corinne Atlan a su imposer son style d'ecriture et ne cherche pas a faire la symbiose avec les auteurs (cultissime pour certains!) qu'elle a eu la chance de traduire.

Son ecriture est toute en souplesse et mele a la fois des faits historiques avec une quete interieure d'un japonais subissant les affres du changement dans son pays. A LIRE.

watanabe
23/08/2006, 13h27
Voilà c'est très bien, je le rajoute donc à ma liste de livres à acheter ,merci Takanohanakoji!

Bonne journée à toutes et tous.