PDA

Afficher la version complète : Divers Apprendre la forge.



C2
03/02/2006, 16h43
Bonjour à tous,

Je suis fasciné par la culture japonaise et en particulier par les samurai et leurs katana.
Ne sachant vers qule métier me dirigé aprés mon bac littéraire, il m'est venu à l'esprit la question suivante:

Pourquoi ne pas vivre ma passion et apprendre les techniques de forge des katana?

Qu'en penser vous?
Savez vous ou je pourrai avoir des informations à ce sujet?
A qui m'adresser?

je vous remercie d'avance pour vos réponses. :D

bye

laurentninpo
03/02/2006, 17h49
Bonne chance!!!

Ce n'est pas pour te décourager, mais la technique de forge des katana (en partant du principe qu'elle se déroule selon les techniques traditionelles japonaises) est assez difficile et n'est pas à la porté du premier venu dans le métier.

Avant de s'attaquer à ce type de forge, il vaut mieux passer par des "bases" plus à ta portée, comme la forge de couteaux, en acier classique, puis, quant tu aura le coup de main tu pourra passer, si cela te dit, au feuilleté (comme les katana), au damas, et ensuite, tu pourra essayer les lames de plus en plus longues pour arriver aux sabres. (c'est en tout cas ce que je ferais si j'était dans ton cas).

Je te conseil d'aller faire un tour sur les sites de coutelleries et de lire, si tu comprend l'anglais, "The craft of the japanese sword" de leon kapp, édition kodansha, véritable découpage, étape par étape, de la fabrication d'un katana selon les méthodes traditionelles japonaises, ainsi que les deux livres "the master bladesmith" et "the complete bladesmith" de Jim Hrisoulas, édition paladin press. Il existe des livres en français mais je ne me rappel pas de leurs noms.

Sinon, prend contact avec Dominique Bargiel, forgeron, spécialiste français des armes japonaises.

hakuma
03/02/2006, 21h27
Bonsoir,

Ne trouvant pas trop de boulot dans ma branche, me suis dit que j'allais peut etre me reconvertir dans quelque chose de plus manuel.
j'ai commencer à me renseigner sur la forge des couteaux (mon objectif, plutot utopie, etant d'arriver à forger une lame plus longue au fil du temps).
Bref de ce que jai trouver, les coins en france les plus interessant pour la coutellerie, c'est Thiers et Laguioles.
Le probleme de la formation, c'est que toute celles que jai pu trouver, faut etre agée de moins de 25ans (des fois moins!) et qu'il faut aller sur place (et trouver où se loger etc...!), bref faut etre super motivé, et perseverant (ne serais ce que pour forger des couteaux, alors des sabres ;)!)

Bon courage à toi

keya
03/02/2006, 22h21
Bonjour,
C'est formidable de s'intéresser à l'artisanat!

J'ai un copain — avec qui je m'entends super bien — qui est forgeron. Après avoir fait son apprentissage en Allemagne et avoir été un disciple d'un forgeron allemand pendant quelques années (je pense plus de dix ans), il avait ouvert son atelier en Allemagne et s'est installé enfin dans le sud-est de France. Il est, comme vous, fasciné par la fabrication de katana et il a fait un stage auprès d'un forgeron japonais. Même s'il n'est pas devenu forgeron de katana, il m'a dit qu'il s'inpirait de la technique japonaise pour son travail.

Vous devez être vraiment patients et passionés du métier car une dure et longue discipline vous attend. Cependant, la vie de l'artisan — non seulement celui-ci mais tout métier de création —, c'est vraiment fascinant et extraordinaire, à tel point qu'on ne regretterai, ma foi, pas à vie.

Bonne chance

Novitche
04/02/2006, 01h33
Je pense que l'auteur est conscient de sa demande... Personne n'imagine pouvoir fabriquer un katana prestigieux en quelques mois.

En revanche, il est parfaitement possible de fabriquer un katana "1er essai" qui sera mal fait, un peu tordu et déséquilibré mais rempli d'expériences de choses à ne plus refaire, lesquelles ne seront pas refaite sur le katana "2eme essai"... etc...

ça m'intéresserait aussi d'essayer, mais je ne compte pas en faire mon métier...


un métier... c'est quoi en fait ? ;)

gillesC
04/02/2006, 09h02
-----

ANGAKOK
04/02/2006, 11h58
Bel enthousiasme, c'est bien,
Mais le chemin sera très long et au bout la fortune n'y sera pas c'est clair, Mais une vie pleine d'enrichissement personnel t'attend.
As tu pensé à contacter les compagnons du devoir? Ils sont de loin les mieux placés pour te conseiller utilement. Je te met le lien menant vers leur site.
www.compagnons-du-devoir.com/

asagiri
04/02/2006, 12h38
bonjour

voici un lien
http://www.murakumokai.jp/
si cela fonctionne on voit l`animation
http://www.tousyoukai-t-s-b.jp/

C2
04/02/2006, 19h32
salut a tous!

je voudrai tout d'abord vous remercier pour vos précieuses réponses.
Vous me conseiller d'étudier tout dabord les principes de forge plus élémentaires mé ou apprendre?
a qui m'adresser?

merci d'avance!

ANGAKOK
04/02/2006, 20h01
Contacte les compagnons du devoir, je sais qu'ils ne font pas de formation initiale en forge mais ils te diront à qui t'adresser. de plus un tour de France doit être quelque chose de fabuleux à faire.

ps, pas de chômeurs non plus chez les compagnons ils sont très recherchés.

keya
04/02/2006, 22h11
Je précise que le tour est d'un an. La règle : tu n'as pas de droit de recevoir aucun honoraire de la part de ceux à qui tu as rendu ton service, pendant ton apprentissage ; tu es nourri et logé simplement. Avant la gloire, tu passes la vie d'un moine zen…

hakuma
04/02/2006, 22h30
hello c'est re moi
Apres quelques recherches supplementaires, tu ferais bien de t'interesser à ces organisme ;)

www.afpa.fr/afpa/afpa_region.html
Le syndicat des artisans et façonniers en coutellerie au 03 25 31 97 95.

La Fédération française de la coutellerie au 04 73 53 91 78 ou www.coutellerie-thiers.com

La Fédération nationale de l'artisanat et des petites entreprises de la métallurgie au 04 78 77 06 00.

Institut de formation et de recherche pour les artisans des métaux 02 35 39 38 87.

La société d'encouragement aux métiers d'art au 01 55 78 85 85
ou www.metiersdart-artisanat.com/les_metiers_d_art/accueil.htm

La Chambre des métiers et de l'Artisanat au 0 825 36 36 36
ou www.apcm.com/annuaires/default.htm

Infos trouver sur ce bout de site ;)
http://www.artisanat.info/forum/creer/creer_quidam.php?NomForum=Forum2&IDForum=655

Perso je m'essaierais bien à la coutellerie et à la fonderie d'art....

bon courage

Novitche
05/02/2006, 06h05
En plus Tiers est une tres belle ville aux portes du Forez... Tu seras déjà un peu dans les montagnes :wink:

laurentninpo
06/02/2006, 00h19
Je te conseil d'aller au salon du couteaux de Thiers qui se tiens tout les ans. c'est LE salon en france (Avec celui de paris en Septembre). Cette année, il sera le week end du 13 et 14 mai. Tu y trouvera pleins de couteliers forgerons. N'hésite pas , si tu peut y aller, à discuter avec eux, ils sont souvent trés heureux de pouvoir échanger avec une personne qui en veut. Sans faire de pub, je te conseil de prendre contact avec l'association Metallica, dirigé, entre autre, par Christian Moretti. Il ont une formation assez compléte à monavis. En plus, il n'est pas avar de conseil.

Metallica81@wanadoo.fr

djit
16/02/2006, 23h13
Bonsoir,

3 adresses qui devraient t'aider dans tes recherches:

http://www.forgefr.com/ le forum des coutelliers forgerons gaulois, peu d'infos sur la forge japonaise, mais une vrai mine d'or, quand même.

http://nihonto.free.fr/index.php et http://www.somaryu.com/board/index.php Ces 2 forums spécialisés dans tout ce qui a trait au nihonto proposent des topics de qualité dédiés à la forge japonaise, de plus tu pourras prendre contact avec des forgerons tels que Izar san et Guy Van Uyss qui y postent régulièrement.

Cordialement

C2
22/02/2006, 17h34
tout d'abord, merci à tous pour vos réponses des plus interressantes.

Y aurait-il parmis vous des forgerons ou des gens évoluant dans ce milieu?
ya t-il du travail, peut on en vivre?

ANGAKOK
22/02/2006, 18h18
Pour ce qui est de la coutellerie, le marché commence à être saturé, je connais personnellement 2 forgerons, ils ont bien du mal.
Un autre dans le doubs qui fait de la ferronerie d'art s'en sort un peu mieux (il a des commandes des monuments historiques).
C'est comme beaucoup de métiers artisanaux c'est la réputation qui joue un rôle prépondérant.

Novitche
22/02/2006, 18h48
Seulement à coté... Je faisais le troubadour (non pas de photo merci ;) ) pendant des fetes médiévales un peu partout en France et on avait souvent des "métiers d'époque" dont la forge... Ils étaient payé pour faire de l'animation et se faisait un petit plus en vendant des couteaux (souvent dans un style celte). Je passais mes pauses à etre hypnotisé par les flammes et les lames rouges...

En revanche nos épées moyenageuse (oui je faisais aussi des combats) viennent d'ici :
http://www.armedia.fr/

tres bonne qualité et pas trop cher... et 2 kg l'épée ça fait les bras! et la tete quand on se releve trop vite ;)

C2
24/02/2006, 19h57
bonjours a tous

g trouvé des pages internet interressante dur les technique de forge de couteau.
je me suis donc modestement équipé:
-petite enclume de 5kg
-brique pour la construction d'une forge

je me lance demain
je vous tien o courant, promis.

bye :wink:

mangamicka
13/06/2006, 21h34
bjr je me suis inscrit aujourdui a ce forum que j'ai trouvé trés interessant je me renseignait sur comment forger une lame quand je suis tombé sur votre article je voulais savoir si depuis que vous avez posté cet article vous avez progressé en ferronerie. Je suis un jeune garçon de 14 ans voulant me former un couteau d'environ 20 cm un peu à la façon japonaise et puis pourquoi pas plus tard un véritable katana ou peut etre meme un wakisashi si je n'ai pas assez de savoir pour le katana. Je suis fan du japon depuis tout petit alors j'aimerai bien que vous me contactiez à cette adresse pour me donner quelques conseils si vous en avez eu . Merci beaucoup! aurevoir. :)

Okami
14/06/2006, 10h12
Salut à tous, :D

N'oublions pas que c'est en forgeant qu'on devient forgeron. :wink:

Certes, il peut être intéressant de suivre un cursus de forge auprès d'un professionnel, mais 99 % du résultat est dû à l'expérience. La théorie, on peut la trouver dans les livres ; la pratique, c'est savoir reconnaître un rouge cerise d'un autre rouge, etc. Et cela, rien ne peut le remplacer.

Dominique Bargiel est entièrement autodidacte, ce qui ne l'empêche pas de faire des démonstrations de forge où il échange avec ses collègues, et de faire des séjours au Japon pour se perfectionner auprès de tohshos.

Le plus important, c'est de monter sa forge, de s'équiper petit à petit, de faire de nombreux essais et de nombreux gâchis, de commencer par du simple pour aller vers le plus complexe. Le but restant, après 10 ou 15 ans de pratique, d'arriver à faire son propre tamahagane et à savoir forger du shihozume. 8)

A plus. :)

wolgart
03/02/2007, 00h57
HUM desolé de casser vos entousiasme mais je vous rappel que les katana wakisashi et je pense les autres armes japonaises ne se font pas du tout comme on forge une épée celte mais ce font dans les haut fourneaux et avec des pliages inombrables la technique na rigoureusement que tres peu a voir avec la forge classique .

autre detail la forge est un tres beau metier mais ne fais pas vivre son homme a moins de fair de la feronerie d'art ou d'etre armurier .

Okami
04/02/2007, 10h10
Hum... désolé wolgart de casser ton post, mais les sabres japonais ne se "font pas dans les hauts fourneaux" (fin de citation) ; l'acier tamahagane se fond dans un tatara, qui est un bas fourneau. Le sabre, lui, se "fait" à la forge, comme tout travail de l'acier.

C'est gentil de vouloir donner des conseils, mais il faudrait soi-même en savoir un peu plus. :wink:

A plus. :)

ForgedAme
05/03/2007, 11h51
Bonjour, ici le Québec au Japon
(ou une amie a déjà énoncé: "Fleur de lys sur papier de riz...")

Certains d'entre vous semblent être stimulés par la forge japonaise, je vous invite donc chez moi:

http://www.soulsmithing.com

Au plaisir,
Pierre