PDA

Afficher la version complète : Travailler au Japon - Travailler au Japon



Pages : 1 [2] 3

Dohkoj
06/03/2004, 16h31
Je trouve pas ça très moral mais ça doit être mon côté vieux con. 8O

C'est pas tres gentil pour toi ca. :wink:
Ou pour les cons, faut voir. :twisted:

Non c'est vrai ca, un mec qui ne met aucun accent ne devrais pas esperer faire prof. :x

chban
06/03/2004, 23h54
Excuse, ce n'est pas pour t'offencer mais j'ai constate en France un engouement dut au service commercial (librairie, presse...) de plus en plus important et ce depuis 5 - 6 ans.

peut etre t'interesse tu a cet "engouement" que depuis 5-6 ans....

Oui..ce sont les jeux video, oui, ce sont les mangas et tout ces produits qui viennent du pays du soleil levant qui fait que certains jeunes sont attirés par le japon....tout comme le surf et le bodyboard attirent vers l'australie, le skateboard et le rolerblade vers les Etats Unis, le Golf vers l'angleterre (ok, ca concerne beaucoup moins de monde tout de suite :wink: )............

..........Et ce depuis longtemps!

En ce qui concerne le japon, aussi loin que je puisse me souvenir, ca date deja du milieu des années 80, avec l'arrivé des produits nintendo. Et il m'etonerait pas que les dessins animés attiraient deja vers le japon avant cela...d'autre membres plus agés pourront surment nous le dire.

Tout les jeunes gens ne sont pas attiré par le japon..mais il est evident qu'ici, on risque peu de vous demander des infos sur "comment trouver un taf à Toronto?"...

Le japon presente aussi comme particularité d'etre loin...aller plus loin, c'est ce rapprocher! Et quand on a envie d'evasion bien on veut aller loin..
Ce cas de figure concernant plus les jeunes adultes, a mon avis....

Bref, il y aura toujours des jeunes (et peut etre meme des moins jeunes) qui demanderont comment partir vivre "labas" et ca agassera toujours ceux qui savent ce que c'est que d'etre "labas" (surtout ceux qui y galerent...fais c'que j'dis, pas c'que j'fais.... :wink: )

..::chban::..

PS : pour ce qui est de l'ortographe..

«Mes dictées, dans lesquelles je prends le français tel qu'il s'écrit, permettent de faire comprendre les embrouillaminis de la langue française.»
(Bernard Pivot)

«Je donne lesson d'ortaugraffe part quoraispondance.
(André Isaac, dit Pierre DAC)

«L'orthographe c'est visiblement pas un métier reconnu.»
(Brèves de comptoir.)

«L'orthographe est de respect; c'est une sorte de politesse.»
(Emile Chartier, dit ALAIN)

«On les emmerde avec un grand "A"!»
(David de loft story)

Dohkoj
07/03/2004, 06h21
Chban, je sais tout ca, etant nee en plein dedans.
Mais je crois que depuis la disparition du club dorothee (1996 si je ne me trompe), c'est un peu tombe.
Maintenant, la grande difference, c'est qu'il n'y a pas que l'animation.
On trouve encore plus de Jeux Videos, mais aussi mangas et presse (pour ces 2 choses avant 98 y avait rien ou tres peu (1er manga Dragon Ball en 94 apres faut attendre 97 avec glenat et Tonkam)).
Pour finir, je pense que de nos jours c'est beaucoup plus commercial que dans les annees 70 et 80 (et oui les premiers animes et sentai en France sont des annees 70 avec Goldorack, Sankukai, l'empire des 5).

Piri
07/03/2004, 06h32
Bonjour,

Pour discuter manga merci d'aller voir chez mon collegue et ami Erwan
sur le forum MANGA avec un grand M.

Merci de votre comprehension ET cooperation

Ashigaru
09/03/2004, 17h22
Je n'ai que 20 ans, issu de la génération Club DO (Dorothée et les musclés, si vous me lisez, je vous salue bien! :D ). Il n'empêche que je soit pas spécialement fan et que ce n'est pas ça qui m'a poussé à venir sur ce site par exemple.
Pour ce qui est de mon avis, je ne pense pas qu'il faille se demander comment ces "jeunes gens" en sont venus à s'intéresser au Japon, mais ce qu'ils font de cet intérêt...
Je m'explique: on peut lire presque tous les quinze jours, comme vous l'avez remarqué, des postes du genre "j'adore le japon, quelqu'un sait-il comment je pourrais m'y rendre pour y finir la vie que je viens à peine d'entamer?"
Tant de naïveté m'énerve moi aussi.
Peu importe si c'est un énième épisode de Dragon Ball qui les aie poussés à s'intéresser au japon, ce qui est par contre navrant, c'est que ce "rêve" soit la seule chose dont il puissent parler: jamais je n'ai pu lire "j'en ai profité pour en approcher l'histoire et les coutumes, le mode de vie et les problèmes actuels..."
Si quelqu'un veut faire du Japon (ou d'un autre pays) sa passion, pourquoi ne pas le faire entièrement, au lieu de s'accrocher à un vague rêve de dépaysement? Avant de songer à partir, pourquoi ne pas penser à rester et à en apprendre toujours plus sur sa passion?
Souvent, un bon livre vaut mieux qu'une expérience ratée non?
(et puis lire, ça fait travailler son français en même temps!)

Bon, j'ai été assez confus sur ce coup-là, mais j'espère que vous voyez ce que je veux dire...

skydiver
09/03/2004, 19h03
Je ne te trouve pas confus et j'apprécie ton analyse très sage.

Il faut, je crois, rever du Japon et etre motivé pour y aller un jour mais aussi rester réaliste comme tu sembles l'etre.

Salutations.

alyussium
19/03/2004, 13h36
Salut, je ne vais pas, je pense, répondre au post d'origine, mais je voulais juste dire que j'étais d'accord avec Ashigaru ^_^. Je m'intéresse au Japon depuis de nombreuses années, mais c'est le net qui m'a aidé à m'orienter sur les oeuvres japonaises et livres sur le Japon. En effet, il n'y a pas beaucoup de moyens de s'informer ici (bon, je n'habite quand même pas sur une île déserte ^O^).

Comme le dis Ashigaru, je trouve que c'est bien, voir nécessaire, de lire des livres concernant la culture, l'histoire et la population japonaise, tout en restant en France. SI les livres sont bien conçus, cela nous permet d'avoir une certaine vision du Japon. (Bien sûr, les gens que l'on y rencontrera ne seront pas tous des clones de ce que disent les livres, heureusement ^_^)...

Génération club Dorothée? Oui, sûrement pour moi aussi, je dois l'avouer :o ... Mais les animes et autres mangas font parti de culture japonaise :oops:

@+

Harou
20/03/2004, 20h19
Bonjour,

Je fais une très breve présentation avant d'entrer complètement dans le sujet : Je m'appelle Sébastien (Harou, pour les intimes) et j'ai 22 ans. En ce moment je suis surveillant dans un lycée.

Mais ce qui me pousse à oser entrer dans ce topic c'est justement cette orientation professionnelle qui n'est pas celle que je voulais... ni celle que je veux !
Depuis toujours je souhaite plus que tout aller vivre au Japon (même si ce n'est qu'une année) afin d'en apprendre la langue, de m'imprégner de la culture... Je suis complètement amoureux de ce pays, et je pense que l'on peut consillier plaisir et travail. Mon rêve? Enseigner notre langue et notre culture aux japonais.
Je viens vers vous pour savoir s'il existe des établissements pour les francais qui ne parlent quasiement pas la langue au Japon.
J'ai arreté les études après le Bac, c'est-t-à-dire il y a bientot 4 ans.
Je me permet donc de venir vers vous pour que vous m'aidiez a réaliser mon rêve et donc a enfin avoir une vie qui correspond a celle que j'ai toujours voulu avoir.

Si vous me dites qu'il y a une école, je suis pret a partir des septembre ou plutot avril (rentrée japonaise) prochain ! Mais pouvez vous dans ce cas me dire aussi comment gagner de l'argent pour financer mes études, et vivre...?

J'espere ne pas trop vous en demander... Merci

Domo arigato gozaismu

Harou

the_rem
21/03/2004, 13h54
(...) Je viens vers vous pour savoir s'il existe des établissements pour les francais qui ne parlent quasiement pas la langue au Japon (...)

Cher Harou,

Je suis moi même un "néophyte" grand amateur du japon, tout comme toi. Je vai donc te répondre avec ce que j'ai appris au fil de mes lectures sur ces forums.

Merci donc aux membres expérimentés de préciser (voire corriger !) au besoin. :o

Il existe apparemment beaucoup d'écoles de langues étrangères (dont le Français) au Japon ; voici ce que je sais du sujet :

- Il y a pas mal d'intérêt pour la langue et la culture française au pays du soleil levant. Cependant, il semble que l'on enregistre depuis un certain temps une baisse significative de la demande chez nos amis nippons, ce qui rend la "concurrence" plus forte sur ce marché.

- Les japonais préfèreront un natif du pays (c'est surtout une question de "type" morphologique à mon avis, affaire de cliché certainement) pour leur apprendre la langue, même si la personne n'est pas particulièrement à l'aise dans sa fonction. Cependant, les grandes écoles demandent généralement un diplôme supérieur dans une branche directement concernée par l'enseignement du français ; les petits établissements semblant être moins "sélectifs" et demandant surtout un natif du pays doté d'un dipôme supérieur quelconque.

- Il semble bien que la rémunération tirée de ce genre de boulot ne suffise pas à s'assurer un niveau de vie acceptable sur place. Il faut donc envisager une activité secondaire, ou bien compter sur son bas de laine bien fourni :lol:

- Ne pas parler japonais n'est - je pense - pas trop grave dans ce contexte. Par contre, il te faudra un anglais impeccable dans ce cas de figure. Note bien que je ne suis pas certain de ma réponse...

- Enfin, tu pourras trouver des détails et d'autres infos en effectuant une recherche dans les topics des forums lejapon.org (n'oublie pas les topics en archive !!). Utilise également les liens vers d'autres sites : il existe d'autres forums francophones sur lesquels j'ai vu ce sujet abordé à de nombreuses reprises.

Voilà, j'espère avoir pu t'aider avec cette modeste contribution :wink:

Yatta
22/03/2004, 01h18
Ne pas parler japonais n'est - je pense - pas trop grave dans ce contexte. Par contre, il te faudra un anglais impeccable dans ce cas de figure. Note bien que je ne suis pas certain de ma réponse...

Hors des cours de langue francaise, si tu ne parles pas japonais, tu auras beaucoup de mal à trouver un petit-boulot... et si tu en trouves un, je ne suis pas certain que ca suffise à te financer complètement ton séjour au Japon.

En effet, une réserve d'argent suffisante sur un compte bancaire francais est fortement conseillée.


Mes conseils:

1/ calme-toi et reconsidère ton projet sur un plan plus pragmatique.

2/ reprend tes études (peut-être en rapport avec la langue japonaise (INALCO) ou bien un diplôme d'enseignement du Francais aux etrangers).

3/ quand 1/ et 2/ seront accomplis..

Pour finir, je ne peux que citer l'excellent conseil de Skydiver:

Il faut, je crois, rever du Japon et etre motivé pour y aller un jour mais aussi rester réaliste

Dohkoj
22/03/2004, 01h43
Le petit boulot, si tu en as un, te financera entierement a condition que tu travaille a plein temps voir plus.
Donc il te faut un job pour 40 heures par semaine, or de 2 choses,
1-le visa etudiant ne te permet qu'un mi-temps (il me semble)
2-avec l'assiduite que tu devra avoir en cours pour ne pas etre vire, il ne te restera pas assez de temps pour travailler 40h.

Bon courage tout de meme

Harou
24/03/2004, 12h14
Mes conseils:


2/ reprend tes études (peut-être en rapport avec la langue japonaise (INALCO) ou bien un diplôme d'enseignement du Francais aux etrangers).



Et bien merci !

en fait aujourd'hui je ne vanais pas spécialement pour voir vos réponses mais justement pour parler de l'Inalco...
J'ai peut etre enfin trouvé l'Ecole qui correspond le plus a ce que je veux faire. Et comme tu as l'air de t'y connaitre et que moi niveau Etudes et autres cigles d'ecole je ne suis pas tres doué, je voulais te poser 2 questions?

1-L'INALCO est gratuit? (sur le site officiel http://www.inalco.fr/ il n'est jamais question de trarifs...)
2-Une FLE c'est bien une spécialité pour apprendre une langue étrangere parfaitement et finir par enseigner aux praticiens de cette langue (les japonais dans mon cas) notre langue, a savoir le Francais, n'est-ce pas?

Merci beaucoup !
Harou (Seb)

akairo
24/03/2004, 16h07
Salut,
Heu l'INALCO n'est pas gratuit (et heureusement! Vue les nombres d'élèves en début d'année, surtout en début de première année, après ça ce calme!), ce serait vraiment impossible, déjà qu'en payant on se demande ce que certain font là... alors si c'était gratuit…
Mais ce n'est pas exorbitant, moi j'ai payé 200 ou 250€, je crois en première année de DULCO (mais je n'avais pas la ME à payer) puisque je suis employé dans une société...

Pour le FLE c'est à partir de la Licence... donc d'abord un DULCO! Et ce qu'il faut savoir, c'est qu’à l'INALCO (je ne sais pas pour les autres facs), tu dois avoir la moyenne dans toutes les matières, pour valider ton DULCO, et pouvoir passer en Licence (il existe des dérogations si il te manques 2 langues ou civils...). Il te faut au moins 3 ans, mais tu peux compter une année de plus... J'en connais qu'y ont mis 3 ou 4 ans pour passer juste leurs DULCO.
Mais l'INALCO est la fac de Japonais la plus réputé en France, donc, ceci explique cela...
Ceci dit, il y en a qui y arrive (et beaucoup) donc, bon courage.

apres ta Licence (FLE ou pas) en poche, tu pouras trouver (facilement) du travail en temps que prof (c'est ce qui est le plus demander), à NOVA, par exemple, mais la c'est juste un conceil de moi, car je vais me faire taper sur les doigts de t'avoir conceillé NOVA, enfin c'est un autres débat, je crois que de toute facon je suis déjà HS depuis le début alors...


a plus :D

Harou
24/03/2004, 16h52
DOMO ARIGATO GOZAIMASU !!!!

vraiment là je suis super content et bien bien renseigné... permetez moi de vous demander si ca vous derange qu'on s'echange les adresses mails pour plus d'infos s'il te plait.
Le temps devient de plus en plus court pour les inscriptions et j'ai même lu sur le site de l'INALCO dans le departement japonais que la date limite était passée...
J'aurais bien 1 milliard de questions a poser, donc si c'est possible, envoyez moi un mail a l'adresse haroustik@hotmail.com onegaiiiiiiiiiiiiiiii !

lol je sais je parait super excité là mais croyez moi... je me connais... si je n'agie pas maintenant, je vais baisser les bras... et je veux pas les baisser cette fois...!

tiens ben par exemple : niveau logement? est-ce que l'INALCO a une cité U?
niveau bourse?... comment ca se passe? (je vais arriver de la région Marseillaise une main devant une main derriere...)

Arigato !

Harou

morrisson
24/03/2004, 17h25
Harou , tu m'ettone la , si tu viens de la region marseillaise , pourquoi ne va tu pas a la Faculté de Langues d'Aix?
Je suis en LEA anglais japonais et apres la license y'a une option FLE, et meme une filière FLE.

Le niveaux est tres bon tant en japonais qu'en anglais ( qui te sera toujours utile. ) Enfin la a part la " prestige " ( et encore ) pourquoi part tu si loins de notre belle provence :D ?

Harou
24/03/2004, 17h30
lol (pour la provence)

Plus serieusement, j'ai entendu dire que le japonais à la Fac de lettres c'est l'equivalent de 3 heures par semaines pendant les deux ans de DEUG et ce, contenant langue ET culture... et puis je ne peux pas faire une LEA d'anglais pour la simple raison que même si mon anglais est plutot bon (15 a l'oral en spécialité Anglais au bac), je me laisse vite dépasser par cette langue...

Mais peut etre pourrais-tu me faire changer d'avis....???? (c'est pas que j'attends que ca mais en effet, spacialement ca m'est plus pratique d'aller a la fac d'aix, mais par rapport a mes attentes, l'espace, c'est pas trop un probleme!)

Merci pour ta (tes?) réponses
Harou

morrisson
24/03/2004, 18h08
tu as du fortement mal comprendre, ou celui qui t'a dit ça est un cretin ( desolé pour lui)


Actuellement j'ai 10 heures de japonais ( dont 3 de civilation ) .
Et l'année prochaine on monte a 13 heures je crois ou quelquechose du genre. Juste pour le japonais hein !

Pour l'anglais le niveau est plutôt bon mais avec 15 au BAc tu devrai largement t'en sortir. La pareil , 10 heures par semaine comprenant grammaire, civilisation , phonétique , comprhéntion , version /thême .

Tu as en plus des cours de D.A ( domaine d'application ) : Economie ( 2h30 semaine ) , Droit ( 2 h ) et Français ( 2 h ) .

C'est une filière tres interessante et le niveau est carrement bon. En tout cas j'ai des echos d'autre lea ( hors paris) et on est plutôt haut.

A toi de voir si tu prefere taxer a Paris ;p

Harou
24/03/2004, 18h14
merci encore pour cette nouvelle réponse !

et tu vois, là, c'est pareil... j'aurais encore 1000 questions a te poser...
si tu as msn, ajoute moi a tes contacts, onegai

en tous cas puisque j'y suis, je voudrais faire uen parenthese sur le forum : vous etes tous supers !
Merci infinement a tous ceux qui m'ont preté de leur patience et de leur temps...!

domo arigato morrisson-sempai !

Harou

chibidoramichan
12/12/2004, 10h54
salut
je viens de lire tout le log sur le pauvre petit gars qui veut vivre au japon lol excusez moi mais c'est vraiment jouissif tout ca lol
c vrai que nombreux sont ceux qui des leur plus jeune age veulent partir vivre la bas, mais comme la plupart des gens l'ont dit faut arreter de rever.
le jeune homme la shinji, qui pense qu'on peut s'improviser traducteur comme ca lol ca tient du reve.
je suis actuellement au japon avec mon ami depuis maintenant un mois, on sort de l'INALCO nous aussi, et meme malgre cela, trouver un travail convenable c pas la peine. IL faut savoir que meme en etant titulaire d'un visa vacances travail, fourni par l'ambassade du japon a paris, ce n'est pas si facile, on est taxe de 20% sur notre paye, et pour payer le loyer c'est vraiment pas genial...
La plupart des gens nous conseille evidemment les cours de francais. Il y a certains petits instituts prives qui embauchent facilement sans etre titulaire d'une licence, la plupart demandent juste des gens de nationalite francaise et surtout de langue maternelle... Mais c'est pareil, on est toujours taxe...
Le seul boulot sans taxe, c'est de distribuer des flyers dans la rue lol
serieusement, c'est pas une vie lol Le mieux peut etre serait les cours particuliers ou la evidemment on nous demande rien de fabuleux juste des cours de conversations typiquement francaises.
On fixe nous meme notre remuneration ainsi, et c'est la meilleure chose a faire. Et pour cela il faut beaucoup de contacts japonais, ca marche surtout au bouche a oreille...
Mais le petit gars qu'il oublie, sans un niveau minimum de japonais et sans un niveau vraiment correct d'anglais, il tiendra pas un mois si c'est pour travailler. Pour du tourisme je dis pas...
voila, desole pour les fautes je ne maitrise pas encore totalement le clavier qwerty lol.

natsumikan
12/12/2004, 15h28
Je vais partir au Japon pendant 1 an en avril 2006 et je voulais savoir:

j'aurai 17 ans et ce que cela sera dur de trouvé des pti boulot de quoi se faire un peut d'argent de poche la bas?ou bien faut s'armé de grenade et revolver pour trouvé un travail?
(...)
quand a moi je pourais etre traducteurs francais japonais puisque je partirais a mes 17 ans au japon pendant une anné et que pendant cette anné il me laissera largement le temps d'apprendre le japonais corectement

Un an d'études au Japon, même dans une école de langue où tu étudierais intensivement, ne suffira pas à avoir le niveau pour être traducteur.
D'autant qu'il faut avoir avant tout un très bon niveau dans sa langue maternelle, pour être traducteur.

Si tu nous disais dans quel cadre tu vas partir (échange ? études ? working holiday ?) nous pourrions répondre à ta question sur le travail.
Je pense quand même qu'il sera difficile de trouver même un petit boulot sans études supérieures, compétence en japonais, et en étant mineur.

tochiji
12/12/2004, 18h24
Un an d'études au Japon, même dans une école de langue où tu étudierais intensivement, ne suffira pas à avoir le niveau pour être traducteur.
D'autant qu'il faut avoir avant tout un très bon niveau dans sa langue maternelle, pour être traducteur. Je confirme -puisque je travaille "dans le milieu"- que ce qu'on demande a nos traducteurs (sens Japonais>Anglais, qu'ils soient free-lance ou salaries) c'est d'avoir un bon niveau de comprehension du Japonais (niveau 1 du JLPT au minimum) et une tres bonne maitrise de leur langue maternelle (c'est pour ca qu'on les paye).

Avec a peine une annee d'etudes au Japon et au vu du niveau de grammaire et d'orthographe des quelques posts que j'ai pu lire, il est evident qu'il te faut tout de suite abandonner cette idee.

Passe d'abord quelques annees a apprendre le Francais et le Japonais, accumule de l'experience (travaux de traductions) et on en reparlera.

kyo28
13/12/2004, 12h04
Je travaille dans le secteur (de la traduction) et il est vrai que c'est un creneau relativement difficile, deja pour les langues occidentales, alors je ne dis pas pour les langues orientales.

... en plus, la paie n'est pas toujours aussi extra qu'on pourrait le croire, surtout compte tenu de l'investissement en heure d'etudes qu'on doit faire pour aboutir a un niveau suffisant. Disons qu'il faut de la chance (et beaucoup meme!) pour tomber sur un bon emploi.

htsl
15/12/2004, 01h01
Le apon regorge de petits boulots, qu'in appelle baito dans le jargon, parfaitement adapte pour les teenagers. Personellement, j'ai passe un an au Japon quand j'avais 17 piges, et pratique pas mal de boulots.
Voila en gros ce que tu peux faire:
_distribuer des prospectus dans la rue. C'est tout con, tu trouves une entreprise qui t 'embauche, des que t as une heure de libre tu vas les voir, ils te filent 100 papiers a distribuer dans la rue. La methode la plus simple consiste a les bruler un peu plus loin et a a ffirmer que tu as totu distribuer 1/2 heure plus tard.
_Pendan tles vacances d'ete, tu trouveras certainement sans problemes un job dans une usine. Le salaire est souvent minable (650yens de l'heure) et c'est parfois assez difficile.
_La vaiselle dans un quelconque restaurant.
_les cours de francais a des amis, 2500 yens de l'heure.
Pour tous ces jobs aucun besoin d'etre bilingue.
desole pour l'absence d'accents.

skydiver
15/12/2004, 11h18
Travailler à l'usine nécessite souvent d'être bilingue; je me suis intéressé à la question il y a plusieurs années.

icebreak
18/12/2004, 04h08
D'accord avec Skydiver.
Bilingue Franco-japonais ou portugais-japonais.
Ou ptet Franco-portugais.
Enfin dans les usines Toyota hein ;)

Sinon j'ai fait un an intensif dans une école de langue au japon, et je ne m'improviserai pas traducteur loin de la.
Au boulot a part certains truc par coeur, négocier en Keigo ça reste toujours chaud.

LosinGrip
19/12/2004, 20h19
Trouver du boulot au Japon, comme on l'a dit précédemment ce n'est pas difficile, il suffit de ne pas être soi-même difficile, et accepter un peu tous les Baito. En passant par la case mac donald, kentucky et autres...

Pour ce qui est des travails plus complexes, il faut avoir pousser ses études au maximum. Personnellement j'envisage d'aller jusqu'au maximum de mes études de japonais à l'inalco, pour ensuite intégrer une université au Japon, afin de valider des études de français, ou d'anglais puisque ce sont mes deux langues, ou bien histoire.

C'est sûr ça monte le temps d'études à 10 ans minimum, mais je pense que ça en vaut la peine, et après ça, les opportunités de travail seront là, et je pourrai faire ce que j'aime (déjà m'instruire, et ensuite enseigner et écrire).

Je pense que pour les opportunités de travail sinon c'est profondément comme en France. Sans études, on attérit au mac do, avec on a des chances de décrocher de bonnes places. Mais pour pousser les études, il faut avoir le goût des études, de l'apprentissage, et être patient.

jdego
19/12/2004, 21h46
Non trouver du travail au japon quand on ne parle pas japonais, c'est mission impossible,

J'ai failli partir 1 an au japon pour faire office de representant fiscal car je travail dans le vin mais je n'y suis pas allé. Trop fastidieux et trop complexe. Le japon n'a pas voulu de moi :(

:cry:

C'est la vie.

Comme je le disais dans mon récit de voyage, y a des annonces pour être serveur ou autre boulot pas top mais à 900 y de l'heure, c'est pas terrible.

Zero
19/12/2004, 22h52
rouver du boulot au Japon, comme on l'a dit précédemment ce n'est pas difficile, il suffit de ne pas être soi-même difficile, et accepter un peu tous les Baito. En passant par la case mac donald, kentucky et autres...
Si tu n as pas deja un niveau assez solide en japonais, c est completement impossible. A l entretien si tu ne comprends pas ce que te dis ton interlocuteur, pour des boulots a la mcdo ou on est en contact direct avec le client, et bien c est mort.


y a des annonces pour être serveur ou autre boulot pas top mais à 900 y de l'heure, c'est pas terrible
Tout depend des obectifs de chacun. Pour un ptit francais avec un WH et qui veut rester au japon 1 an pour en apprendre plus sur ce qui se passe la bas, ca permet de survivre. Apres si c est pour un vrai projet professionnel c est sur c est pas top moumoute.

Concernant la taxe de 20% des WH, je n ai pas l impression qu elle soit scrupuleusement appliquee. En tout cas, je n ai pas ete victime de celle ci pendant l annee ou j etais la bas. Enfin autant dans quelques annees je recevrai une lettre du fisc japonais ^^;

Evidemment, il ne faut pas que les ptits gars passionnes du japon se fassent trop d illusions parce que la chute ferait vraiment mal en arrivant la bas, mais pour parler de mon histoire personnelle, et bien "grace" a l annee que j ai passe au Japon ma vie a completement changee. J etais parti a l arrache avec un niveau de japonais tres restreint et un plan pour le futur inexistant (l eternelle question de "qu est ce que tu va faire plus tard ?"), je suis revenu un an plus tard avec un niveau de japonais assez correct (pera pera qu ils disent mais bon je ne vais pas vous apprendre que pour les japonais n importe quel gaijin qui enchaine 3 mots est pera pera hein..), une relation serieuse et un calendrier fixe pour les 15 prochains mois. Une vie un peu plus "carree" quoi.

Mais bon, faut bien garder a l esprit la statistique suivante : les 3/4 des gens qui partent avec un WH reviennent quelques mois apres faute d avoir reussi a joindre les 2 bouts au japon. (Statistique a confirmer)

LosinGrip
20/12/2004, 01h40
[quote]rouver du boulot au Japon, comme on l'a dit précédemment ce n'est pas difficile, il suffit de ne pas être soi-même difficile, et accepter un peu tous les Baito. En passant par la case mac donald, kentucky et autres...
Si tu n as pas deja un niveau assez solide en japonais, c est completement impossible. A l entretien si tu ne comprends pas ce que te dis ton interlocuteur, pour des boulots a la mcdo ou on est en contact direct avec le client, et bien c est mort.

Franchement comprendre ce que te dis quelqu'un ne requiert pas un gros niveau de japonais... Surtout quant il s'agit d'un employeur du mac do. Tu fais une année en fac de japonais et c'est bon!
Rien à voir avec les travails qui demandent beaucoup de qualification et où il faut aligner les années d'études.

Zero
20/12/2004, 08h25
Franchement comprendre ce que te dis quelqu'un ne requiert pas un gros niveau de japonais...
Comprendre une langue est plus facile que de la parler. C est bien de comprendre mais si tu ne sait dire que oui/non/merci/bonjour/aurevoir bonne chance pour l entretien. (J en connais qui sont partis au Japon avec ce niveau la de japonais et d autres qui meme apres plusieurs mois/annees en sont toujours la)


Tu fais une année en fac de japonais et c'est bon!
On est d'accord. Donc ca suppose de preparer son voyage au minimum 1 an avant de l entreprendre et d aller a la fac. Moi je te parlais plus de ceux qui veulent tout lacher et partir avec le sac sur le dos.