PDA

Afficher la version complète : Stage au Japon - VIE au Japon



Pages : [1] 2

Popino
20/03/2005, 17h24
Bonjour,

Voilà j'aimerai trouver un VIE au Japon mais mon inconvenient majeur est que je parle pas un mot de japonais. Je sais que par ce biais ce n'est pas forcément rédhibitoire, d'ou mon interet pour la chose.
Je voulais donc savoir si vous connaissiez des sites recensant ce type d'offres pour le Japon, ou des entreprises/organismes "spécialisées" en ce domaine.

Merci !

tchotto
21/03/2005, 02h23
:?: :?:

Imi wa nandesu ka ?
:roll: :roll:

8O 8O ......Hakkiri hanashite yo!!!!!!!!!! :!:

Tu ne parles pas le japonais, mais le français pas beaucoup mieux ... à première vue !

" Tout ce qui se conçoit bien s'énonce clairement ,
Et , les mots pour le dire arrivent aisément ! " :idea:

Il faudra revoir ta copie , mon gars ! si tu désires que l'on t'aide ! :)

tochiji
21/03/2005, 02h55
J'ai trouve ca :D :

http://images-jp.amazon.com/images/P/4533013589.09.LZZZZZZZ.jpg

Plus serieusement (ca le fait non?), une petite recherche sur google.fr nous rappelle que VIE est l'abbreviation de "Volontariat International en Entreprise."

Il me semble que le sujet a ete aborde une ou deux fois sur ce forum, sans quoi j'aurais ete incapable de retrouver le sens de cette abbreviation sauvage.

Au cas ou

http://www.ubifrance.fr/vie/vie.asp


Le V.I.E permet aux entreprises françaises de confier à un jeune, homme ou femme, jusqu’à 28 ans, une mission professionnelle à l’étranger durant une période modulable de 6 à 24 mois.
Les missions confiées aux volontaires, commerciales ou techniques,
sont décidées par l’entreprise :
> études de marchés, prospection, renforcement d’équipes locales, accompagnement d’un contrat, d’un chantier, participation à la création d’une structure locale, animation d’un réseau de distribution, support technique d’un agent...
Elles s’adressent à des candidats motivés et formés au plan professionnel :
> ingénieurs, informaticiens, commerciaux, techniciens, personnel administratif,
contrôleurs de gestion, cuisiniers...
Avec le V.I.E, optimisez votre budget Ressources Humaines à l’international
La formule V.I.E est une bonne alternative à l’expatriation. En moyenne, le coût annuel d’un V.I.E en Europe s'élève à 20 000 € HT pour l’entreprise (indemnités et couverture sociale).
Chiffres-clés
> En 3 ans, plus de 5 000 jeunes ont réalisé une mission V.I.E
> 17 mois c’est la durée moyenne des missions V.I.E
> 10, les 10 premiers pays d’affectation des V.I.E sont dans l’ordre : les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Chine, l’Italie, la Belgique, le Japon, le Mexique, l’Espagne, et la République Tchèque.

icebreak
21/03/2005, 04h51
De moins en moins de VIE au japon, car il y a de plus en plus de contral Local qui se fait.

Antonin
21/03/2005, 10h08
et pourquoi les entreprises recrutent-elles de plus en plus en contrat local au lieu d'un VIE ? (ca leur coute moins cher, les candidats sont plus competents..??)

Antonin.

skydiver
21/03/2005, 10h32
Je crois qu'il ne faut pas être aussi péremptoire concernant les compétences; cela reste tout relatif.

phil75
21/03/2005, 10h50
Slt,

Les VIE sont géré par Ubifrance, il existe qu'un seul site pour présenter sa candidature, celui du CIVI.

Je connais personnellement la personne qui s'occupe de tous les VIE pour le Japon (je travaille avec elle).

Sans Japonais tu es éliminé.

Désolé.

ps: t'a une chance si tu sors de Polythechnique et que tu as fait ensuite un Master modélisation financière à HEC

angeline
21/03/2005, 11h15
N'y a t'il pas de métier ou le Japonais n'est pas obligatoire: a part HEC?
Si on a seuleument un Japonais débutant et désir d'apprendre sur place, voire prendre des cours du soir, est-on aussi éliminé d'office?
Je suis en train de regarder les VIE, peut-etre pour partir dans un labo (j'ai déjà un sujet, mais il me faut trouver une entreprise française intéressée), ou bien dans une entreprise dans le domaine: info/réseaux/télécoms, genre d'entreprise travaillant souvent en anglais...
Serai-je éliminée d'office car je commence à peine à apprendre le Japonais...?

Sojiro
21/03/2005, 11h28
Sans Japonais tu es éliminé.

Est ce que ce genre de phrase signifie qu'il y a un niveau de JPLT minimum requis pour espérer trouver un VIE au Japon ?

Il va falloir que j'accélère mon apprentissage du Japonais sinon (arg :( )

phil75
21/03/2005, 16h04
Re

Je connais surtout les filière commerce.

Pour les ingénieur l'anglais peut suffire parfois, il me semble que pour les informaticiens c'est pareils.

Pour les autres........ niveau 2 mini du JLPT ou 3/4 ans d'études du japonais mini

de toute façon le JLPT c'est un peu bidon, c'est du bachotage.

L'important c'est d'avoir un bon niveau de japonais ( surtout le japonais poli, des affaires et lecture Kanjis). je dis ça au cas ou vous aurez a faire un entretien en Japonais.

angeline
21/03/2005, 16h12
Merci Phil pour tous ces renseignements.
Sinon, je serai incapable d'aider les personnes cherchant des vie au Japon, en effet, j'ai l'impression que les annonces sur le site de civi sont quand meme tres rares... il doit falloir connaitre les bonnes personnes et les bonnes entreprises, a mon avis, pour esperer partir...

Quark
21/03/2005, 16h28
Le site du CIVI montre les offres que les entreprises... veulent bien proposer !
Il y a beaucoup de VIE qui se font sans passer par le site du CIVI. Les offres de VIE chez Renault par exemple. Il ne faut pas hésiter à contacter les entreprises pour savoir si elles en proposent (bien qu'en ce moment l'Asie c'est plutôt restreint à la Chine pour les VIE).

Cela dit, Phil a probablement raison pour la maîtrise du japonais pour tout ce qui est commerce/management. Pour les ingénieurs, en effet, l'anglais peut suffire si l'on reste dans un domaine technique. Le problème étant justement que la plupart des VIE au Japon (d'après ce que j'en ai vu) sont plutôt axés management ou commerce... quand il y en a :wink:

Bon courage pour ta recherche - moi j'ai abandonné l'idée pour l'instant : je chercherai un contrat local sur place...

Pascal
21/03/2005, 16h42
Bonjour!



Il ne faut pas hésiter à contacter les entreprises


Oui, mais faites attention à ce que vous envoyez et à qui.
En ce qui me concerne, je reçois une ou deux demandes par semaine
pour travailler chez moi depuis que je suis dans l'annuaire de la
chambre de commerce. Mais c'est absolument délirant. 90% n'ont
même pas dû lire ma page ouèbe. En 1 an juste que je suis sur
l'annuaire, j'ai eu 2 candidatures qui tiennent debout. Dont une qui
est sur le point de mûrir: le candidat va commencer par un stage
chez un de mes partenaires français.

Ne spammez pas. Ciblez. Si vous êtes vraiment intéressé par Renault,
alors écrivez votre CV spécifiquement pour Renault, mais ne le
photocopiez pas à 500 exemplaires pour 495 qui passeront à la
corbeille.

Pascal

Edit: 'tain les fautes...

Popino
22/03/2005, 01h58
Merci pour toutes ces précisions. J'avoue rester sceptique quant à connaitre la langue ou pas. Je prends pour ex une amie à moi qui fait actuellement un VIE en Rep. Tchèque. On l'a recruté alors qu'elle maitrisait pas un mot de tcheque, elle a par conséquent des cours de langue en plus de son taff et travaille en français/anglais dans sa boite (pour l'instant en tout cas). Et ce même si elle est entourée de tchéques qui parlent pas forcement une langue etrangere...
J'esperais donc trouver l'équivalent au Japon en quelque sorte ! :lol:

icebreak
22/03/2005, 02h37
Impossible.
Ou crée ta boite.
Ou marie toi.

Soit tu parles courament et ta une chance.
Soit tu crée ta boite et avec 4 millions de yen, ta une Yuugen Gaisha et un visa Business/Investor
Soit tu te marie, ta le visa de conjoint et tu deviens intéressant puisque même si tu parles pas japonais, tu vas rester et t'es corvéable à merci.

En dehors de ces 3 cas, je te suggère de te trouver un Dieu et de le prier tous les soirs le coude au bord du lit.

Pascal
22/03/2005, 05h17
Bonjour!

Pour les VIE, je ne sais pas, mais pour les candidatures spontanées,
ce n'est pas impossible: je l'ai fait dans 2 boîtes différentes
(très grandes boîtes). Dans la première, j'avais même des cours
de japonais pendant les heures de travail...

Pascal

capitan
22/03/2005, 05h47
Slt,

Les VIE sont géré par Ubifrance, il existe qu'un seul site pour présenter sa candidature, celui du CIVI.
Faux, ce site ne repertorie qu'une faible part des offres de VI, la majorite se trouvant sur les sites des entreprises, section RH. Beaucoup de boites proposent aussi des VI a des candidats ayant simplement envoye une candidature spontanee, et qui bien souvent ne connaissent pas encore ce statut.



Je connais personnellement la personne qui s'occupe de tous les VIE pour le Japon (je travaille avec elle).

Sans Japonais tu es éliminé.
Archi-faux, je n'ai que des bases de japonais et j'ai ete choisi, c'est aussi le cas pour un bon nombre d'autres VI, au Japon comme ailleurs. Et pas seulement pour des postes techniques.
Meme si je n'aime pas specialement l'anglais, il faut reconnaitre que c'est pratique.



ps: t'a une chance si tu sors de Polythechnique et que tu as fait ensuite un Master modélisation financière à HEC
N'importe quoi...
Bonne chance dans ta recherche et ne te laisse pas demoraliser!
Je conseille tout de meme de ne pas miser uniquement sur un VIE au Japon, non pas a cause de ton niveau de langue, mais etant donne le peu d'offres et la tres forte demande.

phil75
22/03/2005, 05h50
Il y a Carlos Ghosn qui est arrivé à avoir un poste intéressant sans parler japonais.

Bonne chance

icebreak
24/03/2005, 03h28
lol...
Tout ça pour dire que l'exception confirme la règle.

mochimochi
24/03/2005, 03h45
coucou popino,

Juste pour dire que je connais pas mal de gens qui ont fait ou font (l'un commence cet ete) des VIE au Japon, en passant juste par les processus de recrutement normaux des boites francaises.

C'est tout a fait possible, et ca depend principalement de votre niveau d'etude (diplome/ecole connue...).

Parler Japonais est un gros plus aux yeux des RH c'est certains, mais ce n'est pas eliminatoire si l'on ne le parle pas.

phil75
24/03/2005, 05h55
Je persiste en te disant que les VIE sont gérés par Ubifrance.

Apres c'est tout à fait vrais, les entreprises proposent des offres qui sont ensuite transmises à Ubifrance.

Pour le Japonais........comment vous dire....heu....

Pour ce qui est du commerce :
Effectivement j'ai oublié de préciser que tu peux avoir un VIE par pistons, et par conséquent parler japonais n'est que secondaire dans ce cas la.

Deuxio, je ne parle que des VIE et non des VIA. Les VIA étant des VIE pour les administrations, le japonais n'est pas obligatoire pour beaucoup.

Pour les ingénieurs:
Comme je l'ai DEJA dis l'anglais peut suffire.

Ensuite les gens qui obtiennent des VIE sans parler Japonais ( disons un gros minimum) restent rare. De toute facon tu sera éliminé si pour un meme profil tu es face à quelqu'un qui à étudié par exemple le japonais ou qui à vécu au Japon (echange universitaire) ou qui fait un ''parcours Japon''.

Moi je me met à la place du recruteur.... bref.

Ensuite certaines boites sont tres élitistes, et sans une grande école ou des pistons tu as peu de chance de rentrer dedans ( sans parler de VIE, meme un simple stage ou un emploi c'est chaud) Il faut les relancer des dizaines de fois etc....

Mais comme dirais l'autre " te décourage pas", envois moi un mail quand t'auras trouvé (Je suis très patient)

icebreak
25/03/2005, 02h27
Oui après tut Phil75 à raison.
On est pas la pour décourager mais pour décrire une vérité.
Sinon nous on veut que vous y arrivez. Et que vous alliez à Tokyo.
Parceque bon c'est moche Tokyo et c'est surpeuplé.
Alors ça me dérange aucunement...^^

Venez a Nagoya....


(Message subliminale)

mochimochi
25/03/2005, 03h03
moi je veux bien aller a nagoya hehem, c'est ou qu'on postule ? 8)

j'ai aussi cherche des bonnes boites installees sur une plage d'Okinawa mais je n'ai encore rien trouve :roll:

djgege
27/03/2005, 13h56
Petites rectifications:

Les VIA (Volontariat International en Administration) exigent bien entendu aussi un certains niveaux de japonais (voir un excellent niveau, en cas de collaboration avec des japonais).

Pour les VIE, un certain nombre d'annonces indiquent (si mes souvenirs sont exacts), que le japonais serait un plus. Néanmoins face à une concurrence de plus en plus accrue, ne pas parler japonais peu sembler être un frein, face à des concurrents qui le parlent (grâce à des échanges dans le cadre de leurs études ou autre).

Pour finir, quand je lis:

de toute façon le JLPT c'est un peu bidon, c'est du bachotage.

Ca me choque un petit peu, bien que j'avoue que le systeme de QCM donne une impression d'examen qu'on peu "bachoter" (tout comme le bac en france, bien que la forme soit différente). Mais vu les connaissances exigés et le faible taux de réussite, je pense que c'est un petit peu fort de café.
Il reste quand même la seule certification de connaissances générales en japonais et impressionne toujours les japonais (pour le niveau 2 et surtout pour le niveau 1).

Si j'avais quelque chose à ajouter (et qui n'a pas encore été cité) à ceux qui se préparent au Volontariat international (surtout pour le VIE), ce serait de passer le JETRO, qui me semble être la certification la plus adaptée pour cet objectif.

phil75
28/03/2005, 08h20
Entierement d'accord.

J'exagère un peu pour le JLPT , mais pas trop non plus :)

Le JETRO est un organisme.... .

Tu veux parler du Test de Business Japanese organisé par le JETRO.

C'est le Top à mon avis en terme de concours pour le niveau de japonais.

Mais c'est plus dur :?

icebreak
28/03/2005, 08h46
Il y a des livres qui permettent de le passer, C,est uniquement du Keigo mais ces livres sont accessibles a des débutants aussi. Enfin débutant c'est relatif.

phil75
28/03/2005, 10h42
Oui , il y a des livres pour le passer mais contrairement au JLPT, la notation est similaire au TOEIC, plus tu as de points mieux c'est.

Je passerais pas ce test tout de suite de toute facon car je ne peut lire que 600 kanjis environ et sachant effectivement que c'est du vocabulaire plus spécifique il faut me faut encore manger des kanjis, du keigo et du goi !

Perso, je pense (confirmation de plusieurs managers japonais) que quelqu'un qui maitrise le Keigo pourra trouver un bon boulot. Le keigo c'est la on l'on voit si quelqu'un parle vraiment bien japonais.La lecture d'au moins 1000 kanjis est indispensable également.

icebreak
29/03/2005, 04h53
FAUX, Je connais plusieurs personnes du cru et qui parle Keigo/ Japonais d'affaires et qui ne savent pas le lire.
Je m'inclue la dedans.
Communiquer oralement est très important. le reste est un plus fort appréciable je te l'accorde.

Lyderic
29/03/2005, 14h16
Moi qui pensait en lisant le post de Capitan que je n'avais plus ecrire ...

Je connais 3 personnes ( sur 6 francais a Tokyo) qui n'ont jamais fait de japonais mais qui ont ete envoyes en VIE au Japon, et peut-etre que leurs entreprises sont passees par Ubifrance, mais ca ne veut pas dire que l'annonce etait sur leur site ! L'entreprise doit surement pouvoir leur dire : "j'ai quelqu'un que j'aimerais envoyer en VIE au Japon. " et s'adresse donc a Ubifrance, parce que ca reste un truc de l'administration, avec des aides l'Etat : il faut des demarches, c'est tout.
Et ces gens se sont vus proposer leur VIE en interne, ne parlent pas Japonais, et dois les "poupouner" parce que ce sont des amis.

pour revenir a une autre question sur "contrat local" VS. "VIE", les deux ont le meme niveau d'etudes ... pour l'energumene (je retiens mon vocabulaire) qui a dit le contraire, qu'il regarde les conditions d'admission au visa de travail. Pour l'employe, on va avouer que de trouver un VIE et plus complexe que de trouver un emploi local. Pour l'entreprise, l'avantage est multiple : le VIE a une duree maximale, pas le contrat local. Le VIE a 5 semaines de conges payes, le local, 10jours. Le VIE est invirable, le contrat local, oui. Le VIE a une mission fixe, le local peut etre mute, promu etc... Le contrat de travail japonais est tres flexible, le VIE, beaucoup moins.

angeline
29/03/2005, 14h41
quelqu'un a une idée de comment faire pour essayer de trouver toutes les entreprises qui ont proposé des VI au Japon l'année dernière... ça pourrait aider dans les recherches de VI.
J'ai vu sur UBIFRANCE que si je me souviens bien: 30 entreprises avaient proposées des VI au Japona l'an dernier... mais c'est quasi impossible de se procurer le nom des entreprises... j'ai écrit à UBIFRANCE pour avoir les détails de cette étude mais ils m'ont redirigé sur le site de CIVI...

Pour pouvoir adresses des candidatures spontanées, encore faut-il connaître les "bonnes" entreprises... Je suis en train de chercher, mais c'est pas évident...