PDA

Afficher la version complète : Divers Contrôle de police



Pages : [1] 2

ToyamaNoKinsan
05/02/2004, 21h49
Il a souvent été dit que la sûreté des rues du Japon, était le fruit d'un ilotage au maillage serré. Chacun jugera de l'exactitude de ce lieu commun, il n'en reste pas moins que l'ilotier (o-mawari san), juché sur son petit vélo blanc, est un élément important du paysage quotidien et de la tranquilité d'esprit de la population. Qu'il soit efficace ou pas, ceci est un autre problème.

En tant qu'étranger il est, paraît-il, courant de recevoir au moins à l'occasion de son installation dans un nouveau logement, la visite d'un policier venu prendre des renseignements sur le nouvel arrivant.
J'avoue pour ma part n'avoir jamais vécu une telle expérience, mais en discutant de ce sujet avec un collègue français, j'ai appris que lui, en revanche, avait été contrôlé non pas une fois, mais au moins trois... Comme quoi, il semble que ce soit à la tête du client que tout se décide...

De votre côté, avez-vous déjà été contrôlé, et dans l'affirmative, comment cela s'est-il passé ?

http://www.coara.or.jp/REPORT/Nikan_syunou/97122/omawari2.jpg

JM
05/02/2004, 23h29
En ce qui me concerne, j'ai eu cette visite plusieurs semaines après mon installation et cela ne concernait pas que moi, puisqu'ils passaient dans toutes les maisons du voisinage. Ils ont d'ailleurs été surpris de voir un gaijin ouvrir la porte.
Je les avais vu frapper à toutes les portes des appartements alentour déja la veille.

Quelques questions simples sur le pas de la porte, du genre combien de personnes habitent cet appartement et qu'est ce que je fais au Japon (pour moi en tous cas). Ce n'était pas un interrogatoire en règle, mais plutôt une visite de voisinage dont le but, je pense était de recenser plus précisement les habitants du quartier.

La fréquence de ces visites dépend peut-être du quartier de résidence. J'habitais dans un quartier étudiant (Waseda) ou il y a probablement plus de mouvements (emménagements et déménagements) qu'ailleurs.

dantheman
06/02/2004, 01h48
dans mon cas, pas de visite mais un formulaire assez simple a remplir et a leur renvoyer.

il semble que ce n'est pas reserve aux etrangers.

Laurean
06/02/2004, 04h43
Moi c'est pareil c'etait une sorte de recensement dans le but, si j'ai bien compris, de mieux organiser les secours si il y a besoin (tremblements de terre, incendie etc...).
Je trouve ca pas mal comme systeme meme si ca surprend de voir un policier a la porte avec un questionnaire ("qu'est-ce que j'ai fait M'sieur l'agent?").

maruchan
06/02/2004, 04h58
Même chose, j'y avais eu droit le première fois que j'ai habité en appartement. Ca lui avait fait tout drôle au policier de voir un type courbé en deux car l'entrée de mon appart était à la hauteur de la porte d'entrée soit 1m85 max...

Là, j'attends la venue de mon omawari-san....

skydiver
06/02/2004, 07h47
Je confirme que tout le monde a droit à ce genre de visite.

J'avais d'ailleurs posté un sujet en 2002 sur les koban et leur équivalent à la campagne quant à leur role social, anti-criminalité, etc...

JAKI-POTTER
06/02/2004, 08h32
moi j ai ete fouille dans la rue , mon sac a ete vide devant tout le monde pas 5 gentils policiers, piuis fouille au corps.
mais jamais eu de visite chez moi...

sopa
06/02/2004, 10h06
J'en ai assez d'etre l'exception qui confirme la regle, mais perso, jamais un controle, que ce soit chez moi (2 apparts differents pourtant) ou dans la rue, ou meme encore sur mon velo, le soir sans lumiere (on ne s'en rend pas tjrs compte !?). :D

erwan
06/02/2004, 12h03
Pareil sopa, pas un controle, rien.

JAKI, pour qu'ils vident ton sac et fassent une fouille au corps, ils avaient des raisons d'etre suspicieux ?

tochiji
06/02/2004, 16h25
Pareil que Sopa et Erwan, pas un controle que ce soit chez moi, dans la rue, sur mon velo, etc...

Malheur! On est tous des exceptions!

Gakusei
07/02/2004, 09h03
Dans le but d'améliorer encore la statistique, moi non plus je n'ai jamais eu de visite de la police chez moi. Pourtant à la campagne les étrangers font encore plus tache qu'en ville.

Par contre j'ai déjà été "stoppé" par la police (très poliment), parce que je remontais un sens interdit à l'insu de mon plein gré. Ils sont gentils et polis, mais il faut se tapper un sermon d'un quart d'heure...tout çà parce que les petites rues du centre de ma ville forment un vrai labyrinthe.

icebreak
08/02/2004, 03h57
Toujours jamais eu de visite d'un agent et pourtant changé d'appart.
A croire qu'a Nagoya c'est des faignasses.

AkiraShin
08/02/2004, 13h50
Hum, pour ma par un beau controle en regle des cartes d'identité et du passeport avec fouille au corps un soir a harajuku...

On etait trois, et les "ilotiers" etait assez courtois, les occidentaux aurait reputation de souvent posseder du canabis...

egyran
08/02/2004, 18h48
et moi, une fois, a Sanda (Hyogo-ken), un vieux policier m'a demande mon passeport! mais je devais avoir l'air louche avec tout mes bagages sur le rottoir, assis a attendre ma correspondante.
autre anecdote : a umeda (osaka), j'ai vendu des crepes et un policier a salue un etranger (surement un israelite) qui vendait des "bijoux" et a dit a moi de degager.
en tout cas, que ce soit avec les policiers et meme les yakuzas, on m'as toujours parler poliement et gentillement.

JAKI-POTTER
09/02/2004, 07h32
erwan>j ai l air louche naturellement :)

Gwilhou
09/02/2004, 07h39
Salut,

Avec moi va t-on fonder un club d'exceptions ? Je n'ai jamais ete controle, que ce soit dans la rue, dans le metro, la nuit, le jour, en pantoufles ou en petite culotte !

JAKI-POTTER
09/02/2004, 07h41
tout depend de ton allure.....moi je serai policier je ne te controlerai pas ....mais je me controlerai surement moi meme lol

Eden
09/02/2004, 08h04
Bonjour tous,

C'est bien ce que je me disais, ca n'arrive qu'a moi ces trucs la :

En Aout dernier je faisais tranquillement la fete avec des copains japonais (une dizaine) et deux amis francais dans un parc, et puis plein de braves gardiens de la paix ont surgi des buissons armes de grosses lampes torches maglite, holsters a la hanche .

Apres avoir laisse filer TOUS les japonais, ils nous ont juste coffres nous (les 3 etrangers forcement...) et puis nous ont bien gentiemment emmene au commissariat central (ils nous ont separes dans 3 voitures differentes), ou nous avons passe la nuit en interrogatoire . (chacun dans une petite salle avec un mirroir sans teint, comme dans navarro...)

j'ajoute qu'ils se sont bien foutus de nous, en particulier lorsqu'on essayait de parler en japonais (ca ils aimaient pas), puis nous ont bien certifie qu'on aurait de tres tres gros problemes, qu'on etait des salopards d'etrangers, et qu'il faudrait quitter bientot le pays....sur quoi, ils ont notifie ma compagnie.

(laquelle compagnie a porte plainte le lendemain a ma demande et exige des excuses aux forces de police....)

voila, je suis surpris que personne n'ait vecu de situation de ce genre...la police japonaise n'est pourtant pas connue pour son amour spontane de l' "etranger".
Pourvu que ca dure !!!

JAKI-POTTER
09/02/2004, 08h19
d apres ce que je vois tu es a kyoto.
a kyoto les fans des etrangers , y en a pas beaucoup.......mais en general si t es gentil avec eux ils te font pas chier.....vous faisiez quoi dans le park?

erwan
09/02/2004, 08h29
voila, je suis surpris que personne n'ait vecu de situation de ce genre...la police japonaise n'est pourtant pas connue pour son amour spontane de l' "etranger".

La seule fois ou j'ai eu affaire a la police (a part demander mon chemin) c'etait pour declarer un velo vole. Les policiers etait charmants, et tres consciencieux. Celui qui a pris m'a deposition m'a meme redige en japonais la declaration a la compagnie ou j'avais achete le velo (car il y avait assurance, j'ai pu recuperer 80% du prix du velo en bon d'achat pour en acheter un neuf).

Bref, il doit y avoir des connards dans la police japonaise comme dans la police francaise, mais il ne faut pas generaliser.

Eden
09/02/2004, 08h50
Eh bien, on fetait la reprise des cours de l'universite par nos chers amis japonais, qui il est vrai etaient si imbibes que quelques uns ont pique une tete dans la fontaine du parc...

Cela dit, c'est pas ces deux la qui ont passe la nuit au poste !
Enfin, je les comprends, si j'avais ete policier, et japonais, je me serais coffre direct
:wink: !

Fort heureusement, c'est pas tout le temps comme ca, et generalement, le policier affable ne fait que detourner la tete et passer son chemin lorsqu'il voit un vilain etranger ! :wink:

n'empeche, je conseille vivement la visite de nuit d'un commissariat japonais de province (quoique sous d'autres circonstances), ca rappellera a l'inculpe, pardon au visiteur, certaines series allemandes policieres bien connues des annees 1980.

JAKI-POTTER
09/02/2004, 09h03
je suis d accord il ne faut pas generaliser. je connais des flics trestres sympa :wink: et d autres trestres cons :wink: (a l aeroport par exemple...)
mais ton histoire est quand meme assez exeptionnelle , c est logique qu elle n arrive pas a tout le monde.....en plus a kyoto y a rien donc si ils voient des jeunes piquer une tete dans une fontaine , comprend ces pauvres policiers qui s ennuient.....

erwan
09/02/2004, 09h04
Eden, est-ce qu'ils t'ont au moins offert un katsudon ?

Eden
09/02/2004, 09h11
Pas meme le katsudon du pauvre ! Ah, la crise...

et puis je ne pense pas qu'ils soient tres cons, juste un peu vieux jeu comme ils le sont parfois a la campagne (ils avaient tous la cinquantaine bien tassee), il y avait un petit chef qui voulait surement asseoir son autorite aupres des autres. Bref, je leur ai pardonne (ca me fait d'ailleurs une belle jambe)

3 gaijins d'un coup, ca fait un super divertissement le soir quand on est de garde :wink:
(notez qu'ils ils ont bien pris soin de laisser filer les ressortissants japonais, avec tous les vices de forme auxquels on a eu droit, ils auraient alors eu de tres tres gros problemes : pas si betes)

math-g
09/02/2004, 12h04
Personellement, j'ai eu le droit au petit controle d'identite a velo. Nous etions deux gaikoku-kin, et manque de chance, le velo de mon pote ressemblait a un velo qui avait ete vole... or rien ne reseemble plus a un velo japonais qu'un autre velo japonais...
Bon, rien de bien special, l'ilotier etait plutot rassure de voir que l'on pouvait parler un peu en japonais, car lui ne se sentait pas de faire tout ca en anglais...
Finalement, juste un petit controle des cartes de sejour et un large sourire, et l'affaire etait finie...
Les policiers japonais sont cool, ils sont surtout moins mefiants au premiers abords que leurs collegues francais.

suppaiku
09/02/2004, 12h25
J'ai eu droit à mes 2 contrôles par soir en vélo pendant une semaine, à Tokyo. Une seule fois, le policier a été désagréable. C'est qu'un gaijin à vélo, hein... toutefois, une fois, après m'avoir contrôlé et emmené au koban, ils m'ont aidé à trouver un raccourcis (ça c'est du vécu!!!). D'autres fois, ils me souhaitaient un bon séjour. Au bout d'une semaine, ils devaient m'avoir repéré : ça s'est arrêté.
A Kyoto j'étais à pied : je les ai trouvé gentils, serviables.
Je vous raconterai mes escapades à vélo l'été prochain : en deux mois à Kyoto, il va bien m'arriver des bricoles...
Je serai en revanche beaucoup plus méchant sur ce que je pense des douaniers...

Gwilhou
11/02/2004, 03h13
ca rappellera a l'inculpe, pardon au visiteur, certaines series allemandes policieres bien connues des annees 1980.

Des series comme Inspecteur Gerrick, mon dieu, on s'endort d'ennui dans les commissariats ?!

the_rem
12/02/2004, 10h49
ca rappellera a l'inculpe, pardon au visiteur, certaines series allemandes policieres bien connues des annees 1980.

Des series comme Inspecteur Gerrick, mon dieu, on s'endort d'ennui dans les commissariats ?!

LA solution au problèmes d'insomnie 8)

Ne dépensez plus des fortunes en soins et médicaments : faite confiance à Derrick, votre partenaire sommeil ! :D

Naginata
13/02/2004, 23h32
en ce qui me concerne c'est seulement lorque je faisais du commerce de rue que j'ai eu affaire à la police... ils se sont contenté de me dire damé... et je me suis cassé... ceci dit en passant, les yakusas faisaient pareil, sauf qu'eux on pouvait essayé de les acheter.

Elisheva
07/03/2004, 19h08
Petite question à Egyran.
Tu nous as raconté sur ce forum tes mésaventure en tant que vendeur de crèpes. Tu dis qu'on t'a fait partir alors qu'un autre étranger a pu rester. C'est bizarre, mais soit, si cela t'es arrivé.
Mais pourquoi dis-tu "surement un israelite"? Sur un forum où l'on dénonce le racisme, ce genre de considérations fait un peu tache...