PDA

Afficher la version complète : Ecrivain Japonais - Les polars de Romain Slocombe



Catinus
23/11/2004, 22h32
Romain Slocombe est né à Paris en 1953. Il est romancier, peintre, illustrateur, Xérox-artiste. Il découvre le Japon en 1977.

Il a déjà publié plusieurs livres qui a pour toile de fond absolue le Japon. Dont une tétralogie entamée avec :
" Un été japonais "
" Brune de printemps "
" Averses d'automne "
dans " Série noire " chez Gallimard.

Egalement " Carnet du Japon " aux éditions PUF, 120 pages, 20 €

On peut qualifier ses romans de " polars - mauvais genre ".

Romain Slocombe aime le Japon. Il l'aime tellement qu'il l'écrit, le décrit, le dessine, le filme et l'épouse.
Slocombe a tout de même une relation ambigüe avec le Japon, des parts d'ombre.

Extrait d'interview :
" J'ai une empathie complète vis-à-vis de ce pays. Il y a des choses qu'on peut détester là-bas : le côté commercial, enfantin, fast-food, un pays très à droite, inféodé aux Américains,...
Je veux montrer les Japonais en tant qu'artiste-underground. Il y a là-bas une dualité qui existe depuis très longtemps, mêlant le côté extrêmement aristocratique, élitiste avec un côté populaire, festif. C'est ancré dans l'âme japonaise, il n'y a en fait aucune contradiction mais il faut connaître. (...) "

Je me permettrai de vous proposer une petite critique de " Un été japonais " que j'ai adoré ...

Umi
23/11/2004, 22h42
Des polars passionnants et des "page-turners" par excellence , désolée d'employer un anglicisme mais je ne connais pas d'expression française pour désigner un bouquin qu'on ne lâche pas jusqu'à l'aube et la dernière page :wink: !

jeanba3000
24/11/2004, 05h52
Umi, je crois que l'adjectif captivant le traduirait bien, non ? ;)

J'aprécie beaucoup Slocombe, que j'ai d'abord connu par la BD et l'illustration il y a au moins une quinzaine d'années, avec son style punk avec collages et photocopiages, toujours très moderne, puis par son univers fétichiste autour des japonaises et de ce que j'appellerai "l'art hospitalier", ou le bondage qui joue au docteur, avec plâtres, bandages, sparadraps, immobilisations avec cordes, poulies et autres contrepoids. Très ludique. J'ai découvert récemment ses romans que je trouve très sympathiques, captivants et pleins d'humour. J'ai eu la chance de le rencontrer à une séance de dédicaces dans une librairie à Paris, c'est un type très simple et passionnant à écouter parler du Japon.