PDA

Afficher la version complète : Histoire [39-45]Nature des relations japon-allemagne



Mooncaster
23/09/2004, 03h55
Salut, alors voila, c'est dans le titre; je m'interroge sur la nature des relations entre le japon d'hirohito (etait-ce bien le sien? question que je me pose aussi) et l'allemagne nazi, durant la deuxieme guerre mondiale donc.
on ne nous a rien enseigné la dessus a l'ecole, sinon une caricature grotesque de staline courant apres hirohito courant apres hitler dans un vieux bouquin d'histoire. :roll:
y a t'il même eu contact entre les deux gouvernements? accords commerciaux, alliance militaire?

vous devez me trouver bien inculte :D

je conclus la dessus, j'espere que c'est pas trop fouilli :)

skydiver
23/09/2004, 08h06
C'est surtout Tojo qui, avec sa clique militaro-industrielle, entretenait d'excellents rapports avec l'Allemagne - de Hitler et Krupps particulièrement.
Le plan était simple: l'Europe et l'Afrique à l'Allemagne; l'Asie au Japon. Certes, ceci est très (trop) simplifié mais la base historique est là.

Le Musée du Congrès à Washington D.C. (U.S.A.) possède des archives déclassifiées à ce sujet.

Saru
04/10/2004, 15h13
Bonjour,

L'alliance de l'Axe reunissant Allemagne, Japon et Italie, etait a l'origine une alliance contre le communisme; en 1940, il devint un traite d'alliance partageant le monde selon les lignes decrites par skydiver, et englobant les dimensions politiques, commerciales et militaires (http://www.ibiblio.org/pha/policy/pre-war/361125a.html#1)

Le traite etait base sur une reconnaissance de convergence des interets particuliers, qui etaient la condition mais aussi la limite de cette alliance. Ideologiquement, le Japon et l'Allemagne nazie etaient assez eloignes, et lorsque en 1942, Joseph Meisinger (le boucher de Varsovie), representant de la Gestapo, debarque a Shanghai devenu un havre pour les juifs europeens, pour demander aux japonais de mettre en place la solution finale, les japonais l'ignorent poliment et se contentent de confiner les juifs nouvellement arrives et non encore enregistres au ghetto de Hongkou, ce sera la seule directive "anti-juive" que les nazis obtiendront des japonais.

skydiver
04/10/2004, 18h51
Merci Saru pour cet épisode mal connu des relations entre ces deux puissances. Je sais qu'il existe queqlues photos de ces rencontres entre Allemands et Japonais au Musée du Congrès à Washington mais elles restent rares.

ignomold
04/10/2004, 18h58
En 1945, ces relations ont fortement baissé, diplomatiquement parlant. Juste avantla capitulation allemande, le Japon avait déjà proposé la paix à l'URSS, qui l'a refusé.

Hokum
21/10/2004, 06h08
Il y avait une alliance, mais elle était plus "théorique" qu'autre chose.
D'une part, les nazis méprisaient ouvertement les japonais (Mein Kampf a du être censuré au Japon...), de l'autre, les japonais n'avaient pas franchement beaucoup d'interet à ce qui se passait en Europe. Entre races supérieures...
Les allemands n'ont pas daigné informer les japonais de leur invasion de l'URSS, les Japonais leur ont rendu la pareil en décembre 1941.

Pendant la guerre, les échanges se sont bornés à des cargaisons de métaux rares (Tungstène) ou des plans industriels par sous-marin.



d'hirohito (etait-ce bien le sien? question que je me pose aussi)

Vu le nombre d'informations sur le fonctionnement et les responsabilités pendant la guerre que le palais impérial a donné pendant l'occupation, il parait douteux que l'empereur n'ait pas eu une part active dans le gouvernement. En tout cas, il parait sûr qu'il était mieux informé de la situation militaire japonaise que ne l'était Hitler de l'allemande.