PDA

Afficher la version complète : Identification identification d'un katana ?



aerostation89
19/05/2015, 08h54
4041 4042 4043 4044 4045404640474048 4049 4050
Bonjour,
Je vous prie de pardonner mon ignorance en la matiére et sollicite votre aide pour identifier et dater ( ? ) ce "Katana".
La poignée est en bois, recouverte de "fil" écru et confortée par des tours de fil de cuivre.
La tsuba est en fer forgé;
Le fourreau en bois laqué.
Longueur totale: 98cm
Longueur de la poignée:25 cm
Longueur de la lame:72,5 cm
Longueur du fourreau: 74 cm
Largeur de la lame (a la tsuba): 30 mm
Lame à pans
Epaisseur de la tsuba: 5 mm
Epaisseur du dos de la lame (a la tsuba) 7 mm
2 arétes sur le dos de la lame
Merçi d'avance et à bientôt.
aerostation89

takakage
19/05/2015, 18h37
Bonjour,

Semble être un sabre japonais authentique. Mais pour confirmation, merci de faire des bonnes photos de la lame en entier mais aussi de la soie (en démontant la poignée) histoire de voir si il y a une signature.

Merci de ne pas poncer/limer/meuler la lame...

aerostation89
20/05/2015, 14h23
Bonjour takakage,
et merçi de l'intérêt porté à ce katana.
Des photographies de cette lame (d'autres si c'est nécessaire) , mais en ce qui concerne la soie je ne sais ps comment démonter la poignée en étant sûr de pouvoir la remonter. Il s'agit (voir les photographies) de fil écru enroulé et de fil de laiton.

Comment dois-je faire ?
Trés cordialement
aerost
4057 4058 4059 4060 4061 4062 4063 4064 4065 4066 4067 4068

takakage
20/05/2015, 20h33
Bonsoir,

Ce bandage n'est pas d'origine, c'est du bricolage. Sur votre poignée , il doit ou devrait y avoir une clavette en principe en bambou, à moins que celle ci soit absente et la poignée enfoncée telle que ????? Difficile de voir autre chose qu'une lame rouillée......

aerostation89
20/05/2015, 20h59
Bonsoir,
Il est fort possible que ce "bandage" ne soit pas d'origine, mais comme précisé au début de ce sujet, je n'y connais rien. Il est certainement aussi possible que, comme vous le sugérez, une clavette en bambou soit absente, que la lame rouillée ait été forcée dans un bout de manche de balais ou que cet objet ne soit que le résultat du sauvetage de quelque chose qui aurait un peu d'âge.
En attendant que faut il faire pour faire avancer la question ? Une fois dépiauté de ce bandage, et peut être identifié, est-il possible de trouver des piéces pour faire une poignée présentable ? Y a-t-il un (des) magasins (artisans, armurier...) maitrisant ce savoir faire ?...
@ + et...
b
Bonne soirée

takakage
21/05/2015, 12h37
Bonjour,
Trouver des "pièces" pour restaurer un sabre est aisé, le faire restaurer possible. C'est juste une histoire de moyens , de patience et de compétences.
La question est de savoir si votre sabre mérite un tel investissement... Et à ce stade impossible de le dire.

aerostation89
21/05/2015, 15h25
Bonjour, ce n'est pas simple de prendre l

aerostation89
21/05/2015, 15h36
Bonjour,
ce n'est pas simple de prendre la décision démonter quelque chose surtout quand on y connait
rien.
Bon, ben voila, c'est fait.
Avec un gros pincement au coeur et une paire de ciseaux de couturiére les spires laiton et la ficelle ne sont plus là.
Le résultat est en photo...
Sont elles parlantes ?

4069 4070 4071 4072 4073 4074 4075

takakage
21/05/2015, 18h48
Bonsoir,
C'est bien un vrai katana japonais. Il a été suriage (raccourci) par la soie. Il est signé: Suruga (province de) kuni rai minamoto MORINAGA (le nom du forgeron) saku (fait par).
Forgeron du milieu du 17 ème.

aerostation89
21/05/2015, 21h50
Grand merçi takakage,
pour cette lecture de la soie.
"Raccourci par la soie", cela veut il dire que la poignée a été raccourcie ?
Une idée de ce que représentent les ciselures de la tsuba ? Je crois y voir un arbre mais il n'est certainement pas seul, y voit on autre chose ?
Bonne soirée.
aerostation

takakage
22/05/2015, 20h52
Bonsoir,
Le décor de la tsuba, des plantes et un arbre ???? Oui la "poignée" le nakago de ce sabre a été raccourci (suriage). C'était une pratique hélas courante au Japon de suriage les lames pour les adapter soit à la taille du proprio ou par respect des édits du shogun.