PDA

Afficher la version complète : Travailler au Japon - Un travail à domicile pour ma copine Japonaise?



sleidia
08/11/2013, 16h05
Salut,

Ma copine voudrait continuer à pouvoir continuer à gagner un peu d'argent malgré le handicap de son Cancer du foie car elle en a assez de compter uniquement sur moi et sa mère.
De plus, elle pense que ça l'aiderait à penser à autre chose.

Je sais qu'il y a ,qlheureusement un grand nombre d'arnaques qui visent ceux qui veulent travailler à domicile mais je suis persuadé qu'il doit y avoir aussi des opportunités sérieuses.

Je sais par exemple qu'il est possible de bosser pour des boites qui offrent des leçons de japonais sur Skype (une de mes ex faisait ça).

Si vous avez d'autres idées de jobs sérieux possibles au Japon, je vous en serait extrêmement reconnaissant.

A+

Iriakun
11/11/2013, 07h58
Malheureusement je ne connais personne bossant a domicile. :( Le seul ne demandant pas un effort particulier et qui payait n'etait pas top top legal. Il s'agissait de balancer toute la journee des evaluations fictives pour des restau etc. afin de gonfler artificiellement la reputation. La ca lui occupera la tete....desole j'ai rien d'autre, les autres auront surement mieux que moi.

chkube
13/11/2013, 05h40
Je connais un site "lancers.jp".
(je ne voudrais pas faire de pub, un moderateur pourra supprimer l'adresse du site)
C'est un site du genre "oDesk", ... mais en japonais.

Les tarifs des tâches font penser à un marché aux esclaves,
ça vise les mères au foyer et la main d'œuvre offshore, ... mais main d'œuvre de luxe, car parlant japonais.

Il y a différentes sortes de boulots,
- "project", des vrais projets de plusiseurs jours pour les freelances (logo, design, software, ...),
- "task", des petites tâches payées des cacahuètes [10 à 500 yens, ... mais plutôt 10]
(rédaction d'articles de blogs, faire des recherches Google, s'inscrire sur un site, ...)
- "contest", concours = après avoir envoyé le travail, seul le meilleur est payé (proposer un nom de site, des logos aussi, ...)
(il doit y avoir d'autres types de boulots)

C'est loin des tarifs de leçons de japonais sur Skype.
Et bien sur, ils prennent leur pourcentage (lorsqu'on transfert l'argent, je crois),
en échange, il y a quand même la garantie d'être payé.