PDA

Afficher la version complète : Informatique au Japon - Projet: POS module -Java-



Eroikki
28/07/2013, 12h17
Bonjour a tous,

J'ai besoin d'un Dev Java pour l'ajout d'un module a un opensource:
De preference a Tokyo ou au Japon.
Openbravo POS 2.30.2 or Unicenta POS register.
Language: Java. Database is MySQL. Host OS: Win/MacOS.

Desire customer tracking for loyalty program.
Customer identified by scanning loyalty card in Openbravo POS.
Customers accumulate points based on percentage of sales, configurable.
Points have a lifetime threshold, configurable.
Receipt shows customer name and current point total.
Modify receipt to B5 format and also the content.
Create a new payment method to use the accumulated point.
Backing up the data must happen with current backup of the database.

Optional: Complete the japanese version.

Je suis en plein rush, et il me faudrait un devis (meme approximatif)
D'ici mardi soir (30 Juillet 2013).
Le projet en lui meme n'a pas de deadline pour le moment.

Merci de me repondre par MP.

Cdt,

fengrim
02/08/2013, 17h25
Je suis en plein rush, et il me faudrait un devis (meme approximatif). D'ici mardi soir (30 Juillet 2013).

Ca sent le project Manager qui à dit "oui" sans avoir les ressources adéquates.

Le java (réputé comme le langage le plus compliqué existant): 9,007,346 de développeurs d'après ORACLE Soit 0.0016% de la population mondiale.
Combien sont au japon ? trop peu. Maintenant combien sont au japon, parle français et scrutent ce forum ?

La première qualité d'un DEV est la fainéantise. Ca bosse comme des acharnés les premiers mois pour automatiser son workflow. Une fois celui-ci fonctionnel, ses scripts bossent pour lui et notre protagoniste n'a plus grand chose à faire de ses journées...

Des fois, en période estivale, le DEV en à marre de se tourner les pouces. Et une soudaine envie de développement sauvage lui prend. Chaque ligne étant plus complexe que la précédente, ne laissant place qu'à la perfection.
Le DEV (le vrai) n'a pas de soucis de d'argent, il est grassement payé pour son savoir faire. doté d'une logique booléenne, il prône que le hasard ne favorise que les esprits y étant préparés. Souvent sans religion, il estime que les livres saints ont leurs place au rayon science fiction.


Je serais toi Eroikki, j'invoquerais le gros Gnurou. Son truc à celui là c'est le shell et le C/C++, . Je pense que si il était fluent en JAVA il aurait déjà porté tagaini sur android.

Mais après pas loin de 10 ans sur l'archipel, il doit avoir des contacts sur la capitale capable de faire ce que tu demandes.

Eroikki
03/08/2013, 20h28
Pleure pas biquette!

Je vois bien ta frustration de n’avoir vu mon post que hier.
Mais désolé la place est prise.

Merci a mes 10 ans d’exp sur Tokyo.
Tu peux invoquer ton gros Gnurou et lui faire un câlin pour te consoler ;)

Gnurou
04/08/2013, 03h33
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde.

KoYuBi
04/08/2013, 19h11
La première qualité d'un DEV est la fainéantise. Ca bosse comme des acharnés les premiers mois pour automatiser son workflow. Une fois celui-ci fonctionnel, ses scripts bossent pour lui et notre protagoniste n'a plus grand chose à faire de ses journées...

Des fois, en période estivale, le DEV en à marre de se tourner les pouces. Et une soudaine envie de développement sauvage lui prend. Il faut qu'il développe, vite... Chaque ligne étant plus complexe que la précédente, peaufinant son code comme son propre bébé, ne laissant place qu'à la perfection.
Le DEV (le vrai) n'a pas de soucis de d'argent, il est grassement payé pour son savoir faire. doté d'une logique booléenne, il prône que le hasard ne favorise que les esprits y étant préparés. Souvent sans religion, il estime que les livres saints ont leurs place au rayon science fiction.


Ca me donne envie d'enfanter quelque part (n'aie crainte Fengrim, ce n'est pas comme ça que je me déclare).