PDA

Afficher la version complète : Création Entreprise au Japon - creation d'entreprise au Japon sans fond



fujijana
05/10/2010, 03h28
Bonjour,

J'ai parcouru quelques sujets existant sur la creation d'entreprise au Japon mais les sujets precedents traitent surtout des problemes de fonds, d'emprunts, ou de visa.

Mon projet, tres simple, est de me lancer en free-lance sur une de mes specialites. Pour plus d'impact, je souhaite officialiser le tout avec un nom d'entreprise, des cartes de visites et un site.
Je n'ai pas besoin de bureau et souhaite creer l'entreprise avec mon adresse perso.

A premiere vue, pas besoin de fonds et je pensais a la forme d'entreprise perso avec 1 yen d'apport, mais quels sont les vrais frais dans tout ca?
Je me doute qu'il doit y avoir des frais d'inscription de notaire etc....
Quelqu'un en sait un peu plus?

Je pense le faire en solo avec mon mari japonais en garant, et pour info j'ai un spouse visa.

Pascal
05/10/2010, 08h38
Bonjour!

Je ne peux donner que des informations qui datent un peu (2003 pour moi).
Le type de société que j'ai créé (yuugen) n'existe plus que par continuité (je suis toujours
en yuugen), mais je me suis tout de même renseigné pour le cas où il serait nécessaire
que je change. Les frais d'enregistrement dépendent du notaire choisi, mais en gros, c'est
aux alentours de 250 ~ 300 000 yens pour une kabu, et ceci n'a apparemment rien à voir
avec le capital et semble être une constante, du moins pour des capitaux à mon échelle.
Mais j'insiste bien: je n'ai pas regardé partout et il est possible que des astuces m'échappent,
d'autant plus que ce n'est pas une préoccupation prioritaire pour le moment.

Ensuite, il est nécessaire d'avoir un jeu de tampons (banque, sceau officiel, sceau carré). Le
tout m'a coûté 50 000 yens, mais comme les temps sont durs, il est possible (probablement)
de trouver pour moins cher maintenant.

Il faut aussi ouvrir un compte en banque pour l'entreprise (bon je pense que c'est évident,
mais on ne sait jamais).

Il est parfaitement possible de créer l'entreprise sur son adresse personnelle. Je l'ai fait quand
je n'avais pas de bureau. Maintenant, j'appelle mon adresse personnelle "honsha" et mon
bureau "kaihatsu-kenkyuusho".

Donc à vue de nez, 300 000 yens me semble être un ordre d'idée convenable.

Je ne pense pas qu'un garant soit nécessaire. Je n'en ai pas, mais il est vrai que je ne
suis pas en visa de conjoint. Pour un emprunt, il en faut souvent un, mais dans le cas
d'une création d'entreprise, à partir du moment où les frais d'enregistrement sont payés,
je ne vois pas bien pourquoi il y aurait besoin d'un grarant. Ceci dit les règlements
japonais sont parfois surprenants.

Pascal

toonytokyo
05/10/2010, 10h29
A premiere vue,une "Kojin jigyo" serait appropriee pour toi,
C'est une entreprise individuelle.
Sole proprietorship en anglais.

Il y'a un blog (en anglais) qui explique bien :)
J'espere que ca t'aidera.
http://www.dannychoo.com/post/en/815/Japan+Proprietorship.html

icebreak
06/10/2010, 03h54
Fais ça en Jieigyo.
Créer une compagnie c'est beaucoup d'emmerdes et en général 250.000 a 300.000 de frais d'avocat, notaire, de tampon et de publication aux journaux officiels.
De plus tu as les articles d'incorporations a créer (Teikan) et le compte en banque que tu n'es même pas sur d'obtenir. Créer une KK c'est toujours autant la merde qu'en 2003 quand Pascal et moi avons commencer les démmarches. La KK demande un administrateur et des parts à distribuer et bien sur un capital investis (légalement de 1 yen) qui corresponds a ce que tu peux mettre en banque. Pas énormément d'avantages et des lourdeurs administratives regardant le calcul de L'impôt.

bref une compagnie qui ne rapporte rien coute de l'argent.
Fais le en Freelance (jieigyo).

fujijana
06/10/2010, 04h41
Ok mais le jieigyo, ca consiste en quoi exactement, pas d'existence legale? Pas d'enregistrement?
La K.K j'ai compris, mais le jieigyo pour exister faut faire quoi?(Desolee pour les questions bebetes, pas encore eu le temps de faire un tour a JETRO)

icebreak
06/10/2010, 06h54
La faudra que je regarde parceque c'est pas un statut d'entreprise (logique) mais c'est un statut fiscal. Tu te déclares comme Freelance et tu payes les impôts en conséquences jusqu'a sans doute un certain seuil. Peut être se renseigner au bureau du travail plutôt qu'au Jetro pour ce genre de statut.
J'ai jamais trop fouillé, ce statut m'était interdit en tant que Sciences in humanities. Maintenant je peux du coup.
J'ai au moin un pote japonais sous ce statut. je sais plus si il y est encore, je crois qu'ils sont passé en Godai Kaisha avec des potes.


Tiens j'ai trouvé ce site:
Le réseau des professionnels indépendants et entrepreneurs franco-japonais (http://freefrajap.ning.com/)
Ça pourrait t'intéresser, c'est un réseau de freelance franco-nippon.

ch0_ag
14/10/2010, 06h02
Une GK (godo gaisha) peut etre une possibilite interessante. Il faut compter a peu pret 100,000 yen de frais d avocat et 20,000 pour les differents tampons. Tu peux faire les papiers par toi meme et economiser une grande partie des frais d avocat mais ca demande un certain niveau de japonais.

Les points positifs : 1 yen de capital, 2 ans d exonerarion de CT, Pas besoin de board of director et autres joyeusetes que demande une KK et il devient assez simple de passer de GK a KK (on est en plein processus en ce moment).

Les points negatifs : Comme d habitude, l apparence faisant legion dans certains business, une GK peut etre mal vue par certains clients... Tout depend de ton domaine.