PDA

Afficher la version complète : Travailler au Japon - Licence LEA, des chances ?



Zekuu
28/09/2010, 16h13
Bonjour à tous,

La question peut paraître banale, mais chaque cas nécessite des solutions personnalisées il me semble.

A force de lire à droite et à gauche qu'il faut au minimum un Master 1 pour pouvoir trouver du boulot au Japon, je me demande si finalement je ne suis pas dans la mouise avec ma petite licence LEA anglais/japonais. Car avec cette licence, mes seules compétences se révèlent être parler anglais et japonais à des niveaux corrects. J'ai en effet passé un an au Japon, après cette licence, à étudier le japonais à un niveau universitaire.

On dit souvent qu'il faut compléter son LEA avec des compétences autres. Malheureusement les miennes se situent dans un domaine en crise : le journalisme. Et quand je parle de journalisme, ce n'est pas le métier de grand reporter ou autre, mais plutôt celui du gars qui écrit des articles pour la presse spécialisée. J'ai déjà fait un stage de 3 mois en presse, qui s'est très bien passé, et une expérience de 4 ans à un niveau amateur.

Le mieux aurait été de me lancer dans une école de journalisme. Mais malheureusement les exigences financières et intellectuelles sont telles, que la préparation est longue. Et surtout peu judicieuse lorsque l'on aime travailler dans la presse spécialisée. Oui, l'école de journalisme c'est bon pour travailler des les journaux, la grande presse, la radio ou la télé.

Je suis rentré du Japon ce mois-ci et je me questionne sur la suite à donner à tout cela. J'aimerais bien repartir et éventuellement m'installer. Mais les chances me semblent faibles. J'envisage de faire un Working Holidays avec un petit boulot, mais ce n'est pas ce qui me permettra d'accéder à un visa travail. Bref ce serait au moins l'occasion de fixer mon japonais avec une seconde année passée dans le pays. Et pouvoir tenter un niveau N1 au retour.

Sinon j'avais pensé partir étudier une seconde langue asiatique en visa étudiant, et tenter ma chance dans un pays moins bouché que le Japon. Taiwan ou Chine. Après un an à étudier la langue sur place, peut-être pourrais-je trouver quelque chose dans ces pays où l'étranger n'est pas encore une ressource humaine en surabondance. Quoique...

Mais c'est toujours pareil : tenter sa chance où ?

En bref, avec une licence LEA, et après une année passée au Japon (ce qui fait 4 ans d'études du japonais, niveau N2), a t-on vraiment des chances de trouver un emploi au Japon ? Les secteurs de la communication ou du journalisme seraient-ils accessibles pour un étranger ? Ce sont des secteurs ou bien souvent l'on privilégie l'expérience aux diplômes. Et en ce sens peut-être aurai-je une chance. Milieux de la musique, des cultures populaires, sont ceux que j'apprécie.

Enfin, avec mon profil de caméléon, je suis assez polyvalent et je pourrais m'adapter dans de nombreuses situations. Contact, culture, écriture : voici mes compétences.

icebreak
30/09/2010, 03h21
Aucune chance dans cette voie. Sinon dans la manutention et les chantiers tu as ta chances.
Le milieux du design/prog web est aussi propisce au gens sans diplomes mais avec bcp d'expériences.
Par contre les niveaux master sont demandés car on ne peut pas avoir de Working Visa en dessous sauf exception mariage et prof de lange, traducteur, interprête.

Iriakun
30/09/2010, 06h14
Le journalisme la, c'est vraiment trop balaise ou alors ca sera chez metropolis lol
Maintenant d'autres domaines notamment le commerce international ou meme dans la communication genre Public Relations, je pense qu'il y a moyen. Exemple concret? moi LOL (vu que j'ai une licence LEA ^_- )

Kanji
01/10/2010, 12h24
Salut.

Je suis léaien comme toi et suis installé au Japon comme JET.

VIE et VIA tu y as pensé?

Si ton objectif est déjà de rester sur place pour te trouver un meilleur taf
avec ton profil prof de langue ça devrait passer sans problème.

Bon courage,

Jérémy

Ghosho
02/10/2010, 11h58
Et sinon as-tu envisagé la possibilité de passer un master au Japon ?
Bon... c'est sur qu'il faut un bon niveau de japonais ( au moins N1) et des sous , mais en ayant master d'une école japonaise sa doit aider pour trouver du boulot au Japon quand même .
C'est une possibilité .

Zekuu
02/10/2010, 15h24
Merci pour vos réponses.

Les relations publiques serait effectivement un domaine qui m'intéresserait, tout comme le journalisme d'entreprise pour des boîtes françaises expat'. Je vais me renseigner sur les RP. Seulement, je ne possède qu'une licence, ce qui peut freiner les recherches.

Pour le VIE j'ai souvent entendu parler d'une sélection master également. Mais il est vrai que le VIA est plus ouvert à tous les niveaux, sachant qu'ils recrutent officiellement à partir de 18 ans. Je n'avais jamais encore entendu parler de VIA, je vais me renseigner sur ça. Merci pour cette piste. Surtout que travailler pour l'administration française serait quelque chose que j'aimerais vraiment faire. Servir son pays à l'étranger me semble être une tâche assez intéressante, qui me correspondrait bien.

Quant au master au Japon, en fait je pourrais avoir la possibilité de le faire aux Etats-Unis. Seulement, les master que je vise sont des masters de recherche et j'estime qu'il me faudrait encore quelques années de maturité et de réflexion pour pouvoir les mener à bien. Pour ne rien cacher, j'étais parti au Japon dans ce cadre là, mais je n'ai pas pu faire ce qui était demandé car mon japonais était encore trop faible. J'avais donc décidé de me consacrer en priorité à l'étude de la langue afin d'atteindre un bon niveau.

J'aimerais ainsi passer quelques années dans le pays afin de devenir bilingue et d'avoir de meilleures connaissances sur les domaines qui m'intéressent pour, ensuite, partir en France ou aux EU passer un master.

Seeda
13/10/2010, 13h29
Salut tout le monde, désolé de m'immiscer comme ça, mais ça correspond à quoi les sigles VIE et VIA ? :)

morrisson
13/10/2010, 15h43
http://lmgtfy.com/?q=VIE%2C+VIA

De rien :)


( carateres tout ça tou ça .......................................;;)