PDA

Afficher la version complète : Ouvrir un karaoke box à Paris



dantheman
05/08/2010, 22h56
Bonjour à tous,

Je représente un groupe de trois associés qui ont pour ambition de monter un karaoké japonais à Paris. Par karaoké japonais, nous entendons un établissement à l'identique de ce qui se fait déjà au Japon.
L'idée est toute simple.
1. Le concept est défini et le karaoké fait partie de la culture japonaise.
2. Notre étude montre que le marché est loin d'être saturé.
3. Notre étude montre également qu'il y a un potentiel considérable aussi chez les non-japonais.

Ceux qui ont l'expérience du karaoké au Japon apprécieront mais au-delà de ça, nous sommes convaincus qu'il y a un créneau à prendre et que la clientèle existe en France.

Notre plan de financement est fait et il reste 2 éléments à finaliser:
1. Trouver le local adéquat
2. Compléter le financement

C'est surtout pour le financement que nous lançons un appel. Nous réunissons à nous trois 50 000 EUR mais c'est loin d'être suffisant. Nous comptons présenter le projet à partir de fin août à vous, les investisseurs potentiels (annonce à venir dans la rubrique rencontre). C'est pourquoi, je ne rentre pas dans les détails dans ce premier message. Toutefois, je me tiens à votre disposition ici pour répondre à toutes vos interrogations.

Enfin, ceux qui ne croient pas au projet d'un karaoké japonais sur Paris sont encore plus bienvenus pour participer à la discussion. Il est évidemment très important de recevoir des critiques pertinentes. Dans les deux cas, je répondrai mais en évitant de donner trop d'informations qui pourraient profiter à autrui...

Cordialement,

icebreak
06/08/2010, 02h09
Si ça réponds a un besoin des français pour aller chanter dans des petites cases en petite bande sur des chansons françaises et anglaise, pourquoi pas.
Si c'est pour dire autre chose, vous loupez votre cible.

Ah, et ça existe déja sur Paris.
Certains coin d'ailleurs sont réputés pour n'être connu et ouvert qu'aux seuls japonais et des filles les attendent à l'intérieur.

dantheman
06/08/2010, 23h29
Bonjour,

Merci de t'être donné la peine de donner ton avis. Tu as raison sur un point: il ne faut se tromper de cible.

Chanter entre amis devant une télévision qui diffuse de la musique et des sous-titres est un loisir qui s'est développé ces dernières années dans les chaumières en France. Des jeux télévisés en chanson sont aussi apparus ou réapparus. Le karaoke box pour Français a du potentiel, comme semble le penser Icebreak, mais la taille du marché est difficile à évaluer, et surtout la mise en place d'une offre est impossible par nous.
Notre coeur de cible est la clientèle japonaise de la région parisienne. Icebreak pense que nous sommes alors à côté de la plaque et il serait intéressant qu'Icebreak, tu développes un peu.

Tiens, à votre avis, combien y a-t'il de Japonais en région parisienne?

shakatanaka
07/08/2010, 00h44
Au minimum, un peu plus de 5000 personnes, je pense.

skydiver
07/08/2010, 05h05
Il existe déjà des karaoke pour les Japonais dans le quartier de l'Opéra, non? La niche n'est-elle pas déjà occupée? Le besoin existe-t-il vraiment?

Selon la Nihonjinkai, il faut compter environ 20000 Japonais en France dont près de 6000 en Ile De France.

Bon courage dans votre entreprise en tout cas.

shinhanga
07/08/2010, 06h18
Bonjour à tous,

Je représente un groupe de trois associés qui ont pour ambition de monter un karaoké japonais à Paris. Par karaoké japonais, nous entendons un établissement à l'identique de ce qui se fait déjà au Japon.
L'idée est toute simple.
1. Le concept est défini et le karaoké fait partie de la culture japonaise.
2. Notre étude montre que le marché est loin d'être saturé.
3. Notre étude montre également qu'il y a un potentiel considérable chez les non-japonais.

Ceux qui ont l'expérience du karaoké au Japon apprécieront mais au-delà de ça, nous sommes convaincu qu'il y a un créneau à prendre et que la clientèle existe en France.

Notre plan de financement est fait et il reste 2 éléments à finaliser:
1. Trouver le local adéquat
2. Compléter le financement

C'est surtout pour le financement que nous lançons un appel. Nous réunissons à nous trois 50 000 EUR mais c'est loin d'être suffisant. Nous comptons présenter le projet à partir de fin août à vous, les investisseurs potentiels (annonce à venir dans la rubrique rencontre). C'est pourquoi, je ne rentre pas dans les détails dans ce premier message. Toutefois, je me tiens à votre disposition ici pour répondre à toutes vos interrogations.

Enfin, ceux qui ne croient pas au projet d'un karaoké japonais sur Paris sont encore plus bienvenus pour participer à la discussion. Il est évidemment très important de recevoir des critiques pertinentes. Dans les deux cas, je répondrai mais en évitant de donner trop d'informations qui pourraient profiter à autrui...

Cordialement,

Dantheman le retour!!
je croyais que t'etais mort
SirGauvain aussi viens de faire son retour, vous vous etes passe le mot?

christian
07/08/2010, 11h02
Encore récemment, il y avait une publicité dans un free paper japonais (OVNI, FR japon, ou un autre, je ne sais plus) pour un karaoke box d'opéra (attenant à un resto je crois). Une amie à mon épouse y était allée.

Il y aurait en plus le fameux karaoke d'Icebreak, il en parle ici :
http://www.lejapon.org/forum/threads/7935-karaoke-pas-restaurant-%C3%A0-paris

Il me semble avoir vu aussi dans certains restaurants des systèmes de karaoke. La nihonjin kai, tenri ou autre ne disposent-elles pas non plus de leur système de karaoke personnel?

Je crois que cette niche économique est déjà occupée pour les clients potentiels.

Ensuite : un karaoke box pour japonais nécessiterait en France un minimum de service pour un coût de main d'oeuvre plus élevé (mais c'est instinctif).

dantheman
07/08/2010, 14h48
Bonjour,

Encore merci pour vos réponses.


Selon la Nihonjinkai, il faut compter environ 20000 Japonais en France dont près de 6000 en Ile De France.Skydiver, je crois que tu as mal entendu ce qu'on t'a dit. En même temps, je comprends tout à fait que c'est le cadet de tes soucis...Pour commencer, en 2 minutes de recherche sur internet, le site de l'ambassade du Japon en France annonce beaucoup plus d'inscrits (2008). Le ministère des affaires étrangères japonais recence autant d'inscrits en 2009, mais là il faut chercher plus longtemps sur le net.
Quant à la population japonaise en région parisienne, elle est bien supérieure à 5000 ou 6000 personnes.
Alors, qui dit mieux?

Il existe déjà des karaoke pour les Japonais dans le quartier de l'Opéra, non? La niche n'est-elle pas déjà occupée? Le besoin existe-t-il vraiment?Maître Skydiver, merci d'avoir posé les bonnes questions! En effet, et je reformule tes questions:
1. Quelle est la taille du marché?
2. Quelle est ma part de marché potentielle?

(Quel mégalo, il se cite!)
L'idée est toute simple.
1. Le concept est défini et le karaoké fait partie de la culture japonaise.
2. Notre étude montre que le marché est loin d'être saturé.
3. Notre étude montre également qu'il y a un potentiel considérable chez les non-japonais.Oui, le besoin existe. Oui, il existe des acteurs sur le marché. Non, la niche est loin d'être complètement occupée.


Encore récemment, il y avait une publicité dans un free paper japonais (OVNI, FR japon, ou un autre, je ne sais plus) pour un karaoke box d'opéra (attenant à un resto je crois). Une amie à mon épouse y était allée.Oui, tout à fait Christian, il s'agit d'un autre magazine gratuit et d'ailleurs, ma femme y travaille (au magazine, pas au karaoke!). Si tu pouvais nous faire part de l'expérience de cette amie de ton épouse, ce serait très intéressant pour nous tous puisque j'ai comme l'impression que tout le monde en parle mais que finalement personne ici n'y est allé.

J'ajoute que l'association des industriels du karaoke au Japon distingue bien le karaoke box, les restaurants karaoke, les bars (à hôtesses), etc. Il faudrait ici faire la même distinction si on ne veut pas se mélanger les pinceaux.

christian
07/08/2010, 15h19
Oui, tout à fait Christian, il s'agit d'un autre magazine gratuit et d'ailleurs, ma femme y travaille (au magazine, pas au karaoke!). Si tu pouvais nous faire part de l'expérience de cette amie de ton épouse, ce serait très intéressant pour nous tous puisque j'ai comme l'impression que tout le monde en parle mais que finalement personne ici n'y est allé.

J'ajoute que l'association des industriels du karaoke au Japon distingue bien le karaoke box, les restaurants karaoke, les bars (à hôtesses), etc. Il faudrait ici faire la même distinction si on ne veut pas se mélanger les pinceaux.


Le karaoke box répond sans doute à 2 fonctions : s'amuser entre ami(e)s (avec de l'alcool quand on est adulte) et décompresser genre settai après la boite. Je doute qu'une autre enseigne soit nécessaire à Paris, mais bon...Ce ne sont pas mes investissements

GATTACA
07/08/2010, 15h28
Vu que le marché parisien semble déjà assez occupé, pourquoi ne pas envisager ça dans une autre ville en province ?
Au hasard... Toulouse ? :D

MaCafeine
07/08/2010, 15h51
Une copie 100% conforme de ce qui se fait en matière de karaoke box au Japon, je trouve ça une très bonne idée !!!
Je ne vois pas le problème de vouloir faire ça à Paris : c'est un peu comme si on disait qu'il existe déjà un resto japonais à Paris donc un autre ne peut pas s'ouvrir !?... Au contraire Paris est le lieu idéal pour une clientèle ciblée japonaise !

skydiver
07/08/2010, 16h30
Non, j'ai bien entendu et compris ce qu'on m'a dit à la Nihonjinkai, le mois dernier. Cela état dit, leurs chiffres peuvent; bien entendu, être trop approximatifs, voire totalement faux. Je n'en sais rien et n'ai pas d'avis arrêté sur la question. Je n'ai fait qu'essayer de répondre à la question à l'aune des éléments en ma possession, sans effectuer une recherche sur le Net. Tant mieux pour vous si les Japonais, clients potentiels donc, sont plus nombreux.