PDA

Afficher la version complète : Vol Japon - H1N1 - Voyage et traffic aérien



jp
22/07/2009, 15h23
Deux questions pour les spécialistes du voyage aérien - je sais qu'il y en a ici ;-)

1-Les compagnies aériennes entendent-elles dans les mois à venir prendre des dispositions particulières en raison la pandémie H1N1 (distribution de masques, règles particulières)

2- Y a t-il un risque pour que les conditions de vols soit affectées de manière importante (temps d'embarquement plus long, restrictions de circulation voire annulation de vols) ?

GATTACA
22/07/2009, 21h16
Quand l'hiver arrive, est ce que tu portes un masque pour ne pas attraper la grippe "normale" ?
Combien de mort de la grippe A dans le monde depuis le début de l'année ? Combien de mort en France l'année dernière ?

skydiver
22/07/2009, 21h33
Des dispositions particulières sont déjà en place depuis plusieurs mois. Les passagers ne les voient pas sauf cas suspect à bord.
Dans cette hypothèse, la personne éventuellement malade aura droit à un traitement particulier de la part de l'équipage, allant du port d'un masque spécifique (et changé) à une toilette exclusivement dévolue, entre autres points incontournables.
Contact Commandant De Bord/escale d'arrivée impératif dès le cas décelé, distribution éventuelle de masques aux passagers et à l'équipage (des lots sont embarqués pour cette éventualité), etc. J'arrête là car les autres détails sont plus techniques et encore moins visibles.

Aucun vol affecté de manière significative depuis le début de la pandémie. Mais des retards à prévoir lors du débarquement en cas de malade à bord.
Déjà des retards pour débarquer en Chine, même sans cas décelé.

ZOOM
22/07/2009, 23h13
je confirme deja en mai quand je suis rentré par la cathay pacific (escale hong kong) caméra thermique, une personne avec un thermométre au cas ou ! et ensuite, un peu plus long que d'habitude car à roissy : vous venez d'ou ? vous avez êtes au canada ? etc.... donc multiplier par le nombre de voyageurs pour pas franchement plus de personnel que sa pour gérer le delai, normal un délai plus long que d'habitude. mais pas excésif non plus !

skydiver
23/07/2009, 11h37
Après vérification (au niveau professionnel), le pays le plus regardant et exigeant reste donc la Chine, persuadée que toutes les maladies viennent de l'étranger...
Selon les vols et leur provenance, les autorités sanitaires chinoises montent éventuellement à bord et passent tous les occupants de l'appareil à la caméra thermique. Temps moyen de l'opération pour un gros porteur plein: 25'. Le débarquement est donc décalé d'autant.
Lors de mon arrivée à Pékin il y a quelques jours, le contrôle fut aléatoire et dura 5'.
Le Japon a pris des mesures bien évidemment mais la caméra est pour tout le monde, sans discrimination mais après le débarquement et avant les comptoirs d'immigration.

goon
24/07/2009, 12h19
sinon, pour mon retour en france avec JAL, on a demandé au passager japonais a coté de moi de changer de place.... il n'y avait pas beaucoup de passagers et du coup ils ont "écarté" au maximum les passagers...un peu etrange sur le coup, mais bon...

skydiver
24/07/2009, 21h09
Je ne crois pas que cette grippe en soit la cause. Les compagnies, à peu de choses près, ont les mêmes procédures (élaborées par l'OMS) à ce niveau et éloigner les passagers les uns des autres n'en fait pas partie; ça ne servirait pas à grand chose.

Il s'agirait plutôt d'un acte commercial (confort) ou d'un problème de centrage (masses) traité ainsi par le Commandant De Bord.

lebavarois
25/07/2009, 16h35
Pour ma part, j'espère que les mesures de lutte contre la grippe porcine n'entraineront pas l'annulation de mon prochain séjour à Tokyo du 1 au 12 novembre 2009.

Cela étant, dans l'immédiat, je vous serai reconnaissant de bien vouloir me décrire quels sont actuellement les contrôles médicaux pratiqués à l'arrivée à Narita.

Gemini
25/07/2009, 17h09
Pour ma part, j'espère que les mesures de lutte contre la grippe porcine n'entraineront pas l'annulation de mon prochain séjour à Tokyo du 1 au 12 novembre 2009.
Au train où vont les choses, je vois déjà les autorités locales organiser des bûchers pour brûler à même le trottoir les corps des très nombreuses victimes de la GRIPPE. 2012 aura lieu en 2009. Se sont plantés ces cons de Mayas...

J'ai l'impression qu'on a oublié le sens des mots, on flippe et on s'étonne de tout. Ca me rappelle ces cons d'automobilistes dans les JT qui s'étonnent de la chute de neige sur les routes en plein coeur de l'hiver. Médias de me*de....

lebavarois
25/07/2009, 17h17
Gemini : je fais que suivre les annonces du Ministère de la Santé selon lequel nous passerons prochainement en phase 6, avec notamment l'éventualité de fermeture des aéroports...

Je me permets parallèlement de renouveler ma questions : quelles sont actuellement les procédures de contrôle médical à Narita ?

skydiver
25/07/2009, 23h16
Fermer les aéroports? Hors de question actuellement, même en phase 6. Et même plus tard ça reste plus qu'hypotétique.

Les mesures à l'arrivée à Tôkyô sont simples.
D'abord donner aux services sanitaires la carte de traçabilité, renseignée par tes soins, remise à bord par l'équipage. Tous les occupants des vols internationaux doivent le faire.
Ensuite, passer, comme tout le monde, devant la caméra thermique. Si ça ne sonne pas, tu vas jusqu'aux comptoirs d'immigration.
Et...c'est tout! Voilà donc les seuls contrôles "médicaux".

lebavarois
26/07/2009, 10h58
Je vous remercie bien vivement pour votre réponse.

lebavarois
26/07/2009, 19h02
Question subsidiaire :

A supposer pour les besoins du raisonnement que j'ai de la fièvre à l'arrivée à Narita, mais pour une autre cause que la grippe porcine, vais-je me voir refuser l'accès au Japon ?

J'imagine que la présence de fièvre doit provoquer un examen médical par les autorités médicales de l'aéroport.

Or cet examen doit durer plusieurs jours pour savoir si le passager présente ou non la grippe A.

De fait, il est possible de passer plusieurs jours de vacances en quarantaine à Narita....

skydiver
26/07/2009, 22h23
Effectivement, l'examen médical poussé est obligatoire en cas de fièvre et symptômes grippaux associés.
La quarantaine reste possible au Japon mais il faut que le doute soit sérieux. Ce n'est pas la Chine et son obsession des maladies apportées par les étrangers.