PDA

Afficher la version complète : Vélo au Japon - Cyclistes dangereux au japon



Pages : [1] 2

JM
10/12/2007, 14h23
Au Japon, un nombre de plus en grand de cyclistes commet des infractions au code de la route en allant trop vite sur les trottoirs, en grillant les feux rouges ou en ne s'arrêtant pas aux passages à niveaux. Cela conduit parfois à des accidents graves, et même à la mort de piétons dans des collisions. Aujourdh'hui la police de Tokyo organisait une opération "coup de poing" vis-à-vis des contrevenants.
Elle s'est déployée dans 86 lieux de la capitale nippone. A certains passages à niveaux, elle a arrêté et verbalisé les cyclistes qui passaient alors que le signal d'alerte retentissait.
La police dévoile que les accidents causés par les cyclistes sont 5 fois supérieurs à ce qu'ils étaient il y a 10 ans.
Cette année 2290 accidents ont déjà été enregistrés, plus que l'année dernière pour la même période.
Les collisions entre piétons et cyclistes peuvent également être fatales. En juillet dernier, à Miyazaki, un piéton de 67 ans est décédé après avoir été heurté par un cycliste. A Shibuya aussi, le 20 novembre dernier, c'est une femme de 75 ans qui a été victime du même type d'accident.
La police va continuer à traquer les cyclistes imprudents pour essayer d'améliorer la situation.

2007/20071210velo.php

Mushin
10/12/2007, 16h25
Par ailleurs, j'ai toujours été "impressionnée" par ces cyclistes qui arrivent à circuler tout en téléphonant et tenant leur parapluie en même temps... et parfois avec un mouflet sur le porte bagage.

sugoi! 8O

simseb99
10/12/2007, 22h27
Par ailleurs, j'ai toujours été "impressionnée" par ces cyclistes qui arrivent à circuler tout en téléphonant et tenant leur parapluie en même temps... et parfois avec un mouflet sur le porte bagage.

sugoi! 8O

T'as oublié encore tout en roulant de nuit sans lumière aucune...

icebreak
11/12/2007, 01h14
Aujourdh'hui la police de Tokyo organisait une opération "coup de poing" vis-à-vis des contrevenants.

En même temps faut relativiser, tu as posté ça le 10 décembre.
Et comme peu de gens savent, au Japon, "Zero no Hi ha Anzen no Hi"
Anzen, souvent Kotsuhanzen.
Ce qui veut dire que les jours finissant par 0, c'est zéro tolérance, y a des flics partout, et que vaut mieux pas boire ces jours là.
Donc qu'il le fasse le 10, me dit que c'est pas si soudain que cela.

tchotto
11/12/2007, 01h29
Salut !

Mushin-san a dit ....
sugoi! .....

Sugoi janai yo ! Dame desuyo ! Abunai yo ! :twisted:

Les deux mains au guidon, svp ! :wink:

Mushin
11/12/2007, 07h54
Shitte imasu Tchotto... :|

ironique deshita yo.

manifesto
11/12/2007, 19h58
Il ferait mieux de mobiliser les flics contre les yakusas, la corruption ou le chikan.
Au Japon il ont le chich pour faire de grande causes de trucs insignifiants et ne pas traiter les vrais pb ...
Mais bon y a des velos un peu dangeureux.
A chaque fois que je vois un flic faire chier deux pauvres jeunes sur un bicyclette ca me desespere !
Mais bon le QI des filcs japonais (mawari-san) est pas plus élevé que celui des fransozen.
Peut-etre moins alcoolo pourtant.

kyothib
12/12/2007, 15h20
C'est bien connu au Japon le cycliste est roi. Non mais sérieusement les japonais ils font n'importe quoi en vélo ça m'étonne pas qu'il y ait des morts de temps en temps. Les Japonais sont connus pour respecter les règles mais le vélo ça à l'air d'être une exception culturelle. Après plus de trois mois de vélo intensive au Japon je n'ai toujours pas eu d'accident, je touche du bois.
Parmi les infractions commises par les cyclistes japonais on peut citer notamment
- rouler sens sur la route
- regarder plus son portable que la route
- déboucher d'une petite rue sur une grande route sans rien regarder
- griller les feux rouges (moi aussi parfois)

C'est comme si en vélo le code de la route n'existait pas.

Les piétons et les automobilistes y mettent aussi du leur parfois (attention aux sorties de garage et autre).

Par ailleurs si quelqu'un à une idée du pourquoi qu'il n'hésite pas à nous éclairer de ses lumières.

Les policiers peuvent être assez cool, ils n'emmènent pas les gens bourrés au poste mais les ramènent chez eux par exemple, ou encore ils peuvent être très utiles pour indiquer la route (leur mission principale semble-t-il). Par contre, passé minuit, on n'échappe pas au contrôle du vélo surtout si on a une tête de métèque.
Par ailleurs, pour un phare non allumé on peut parfois finir au commissariat (vécu personnel).
Après m'être vu demandé mon alien card on m'a demandé mon passeport (que je n'avais pas sur moi évidemment). Je pense pas que beaucoup d'étrangers aient leur passeport avec eux tout le temps. Ils m'ont alors emmené au commissariat pour vérifier si j'étais en règle, monopolisant au passage un nombre incroyable de policiers (difficilement envisageable en France). Ils m'ont ensuite laissé repartir.
A ce sujet, je voudrais savoir si juridiquement parlant on est tenu d'avoir son passeport tout le temps avec soi. Si quelqu'un pouvait me renseigner ça serait sympa.

JM
28/12/2007, 00h35
On pourra j'espère relativiser en pensant qu'en France des tas de cyclistes sont renversés par les voitures car il est interdit de rouler sur les trottoirs.
Au japon c'est l'inverse, on peut rouler sur les trottoirs à vélo, et ça m'étonnerait qu'il y ait plus d'accidents de vélos au Japon qu'en France.

Roger
28/12/2007, 09h41
Ceci dit, vu le nombre de vélo en circulation, cela ne serait vraiment pas du luxe de faire des pistes cyclables. Ne serait-ce que sur les portions très fréquentées. Après c'est sûrement plus facile à dire qu'à faire.

Quand au passeport il me semble qu'à la mairie, ils m'avaient dit qu'une fois que tu as ton alien card, tu n'as plus besoin de prendre ton passeport avec toi.

kyothib
28/12/2007, 10h15
D'autant plus que lorsque les policiers m'ont emmené au commissariat leur supérieur n'avait pas l'air de voir d'objection à ce que je n'ai pas mon passeport sur moi. Il a juste demandé aux policiers quel était le problème. Il a demandé si mon alien card était valable et quand ils lui ont répondu que oui il a dit quelque chose du genre "ii janai ka". Mais bon pour ne pas perdre la face il m'a dit d'avoir mon passeport avec moi la prochaine fois.

Concernant les pistes cyclable c'est sur que ça serait pas du luxe mais vu la largeur des routes ça me paraît difficilement réalisable. Il faudrait entièrement refaire les routes. Qui a dit qu'on faisait trop couler de béton au Japon ? :D
Par contre s'ils pouvaient enterrer leur réseaux électriques ça éviterait de faire le funambule sur certaines routes (c'est paraît-il en raison des tremblements de terres qu'ils ne les enterrent pas)

A ce sujet ils me semblaient avoir vu dans le programme politique d'un parti (peut-être le Minshutô) l'enterrement du réseau électrique.

Eventuellement sur les grandes routes ça serait pas de trop des pistes cyclables.

tchotto
29/12/2007, 02h52
:) salut à toutes et tous !

A propos des cables électriques se baladant en aérien, j'ai lu que les japonais avaient calculé il y a bien longtemps déjà ( 20~30 ans et + ? ) que les enfouillir dans le sol leur coûterait 7 fois plus cher que de les pendre !
D'autre part, je me demande à combien se chiffrerait le surcoût de la réparation de câbles enterrés et cassés lors de violents tremblements de terre !
Pour l'esthétique, ils repasseront ! :roll:

GATTACA
29/12/2007, 09h53
D'un autre côté, le "problème" des câbles électriques n'est pas le sujet.

Gemini
29/12/2007, 10h35
Par ailleurs, j'ai toujours été "impressionnée" par ces cyclistes qui arrivent à circuler tout en téléphonant et tenant leur parapluie en même temps... et parfois avec un mouflet sur le porte bagage.
sugoi! 8O
J'en ai déjà vu avec un mouflet à l'avant et un à l'arrière en même..... 8O. Hasard de l'actualité, l'agence nationale de la police japonaise (NPA) a rendu ce jeudi un rapport préconisant une plus grande répression a l'égard des cyclistes imrudents. Parmi les mesures préconisées: l'interdiction d'utiliser son portable lorsqu'on roule en vélo (messagerie et voix !), mais aussi tout casque d'écoute avec baladeur. Autre recommandation: l'interdiction de transporter plus d'un jeune enfant sur un vélo que ce soit sur siege arrière ou panier avant. Un seul enfant par vélo, il serait temps car ces mères sont parfois de véritables inconscientes sur la route.
Un article (en anglais) sur le sujet:
NPA seeks to ban cyclists from using cell phones (http://www.yomiuri.co.jp/dy/national/20071229TDY02304.htm)

micky2be
19/01/2008, 07h56
ce que j'ai surtout remarqué, c'est qu'ils ne savent pas tourner pour eviter un obstacle
d'ou l'utililté de la clochette qui signifie "pousse toi de devant je sais pas quoi faire!!"
et le fait qu'ils ne regardent pas ou ils vont, mais la c'est pareil a pieds ou en voiture

MonsieurTaro
04/08/2008, 09h57
Pas de post depuis longtemps sur ce sujet, mais il doit bien rester des gens que ça intéresse;)
Mon ressenti d'usager des rues de Tokyo comme cyclo ET piéton, c'est que, plutôt que se focaliser sur la répression des vélos, les autorités devraient s'attacher à créer un environnement plus favorable à ce moyen de transport qui, comme beaucoup de villes européennes l'ont compris (à Saitama aussi il paraît?) est une alternative viable à de nombreuses nuisances (pollution sonore et atmosphérique, congestion du trafic, syndrome metabo:rolleyes:...). Or, si rouler à vélo est un plaisir loin des embouteillages, dans un Tokyo sur-motorisé ça relève quelquefois du sacerdoce... Manquerait plus que ce geste citoyen (même si l'altruisme est rarement la première motivation des cyclos) soit découragé par un durcissement des autorités contre les vélos !

Ou alors, il faut que ça s'accompagne d'améliorations sensibles concernant :
-l'exposition au danger des vélos au milieu des bagnoles, camions, autocars, etc. qui les rendent extrêmement vulnérables (en cas de choc, à la pollution, aux gravillons, bris de glaces, flaques, pluie, trous dans la route...),
-les incivilités des autres véhicules qui ne laissent pas la place aux deux-roues de remonter les files ou suroccupent la voie de gauche (stationnement gênant abusif), ne prennent pas garde aux deux-roues lorsqu'ils changent de file ou ouvrent leur portière, etc. (faudra que je jette un oeil sur les forums consacrés aux taxis...),

-l'image des vélos : souvent détestés par les autres moyens de transports (y compris les piétons) qui leur reprochent de ne pas respecter les règles en général et de rouler imprudemment sur les trottoirs en particulier (certes à juste titre parfois, mais le respect ça ne fonctionne que si c'est réciproque...)

-le comportement d'une minorité de vélos qui sont à l'origine de cette mauvaise image : ceux qui roulent à contresens, sans lumières, avec un parapluie ou un keitai dans la main, n'utilisent pas leur sonnette pour prévenir les piétons...

Je serais curieux de savoir pourquoi à Tokyo ça ne bouge pas davantage dans ce sens...

zev
04/08/2008, 10h15
Il faudrait peut etre deja faire des pistes cyclables dignes de ce nom separees de la voie reservee aux voitures par un petit terre-plein (15cm de haut sur 15cm de large), et idem du trottoir. Ca eviterait que les voitures se garent sur la piste cyclable.
Ou faire des voies reservees aux bus et taxi et partagees avec les cyclistes.
Comme ca ca rend la circulation en voiture encore plus difficile et lente, et ca pousse les gens a prendre les transports en commun.
De toute facon, ca sert a rien de protester sur le forum, faudrait faire une petition...

Enfin bref, vous pouvez aussi faire comme moi, habiter a la campagne :)

Sparkle
04/08/2008, 10h43
-l'exposition au danger des vélos au milieu des bagnoles, camions, autocars, etc. qui les rendent extrêmement vulnérables (en cas de choc, à la pollution, aux gravillons, bris de glaces, flaques, pluie, trous dans la route...),
=>Meme chose qu'à Paris et le vélib


-les incivilités des autres véhicules qui ne laissent pas la place aux deux-roues de remonter les files ou suroccupent la voie de gauche (stationnement gênant abusif), ne prennent pas garde aux deux-roues lorsqu'ils changent de file ou ouvrent leur portière, etc. (faudra que je jette un oeil sur les forums consacrés aux taxis...),
=>Meme chose qu'à Paris et le vélib


-l'image des vélos : souvent détestés par les autres moyens de transports (y compris les piétons) qui leur reprochent de ne pas respecter les règles en général et de rouler imprudemment sur les trottoirs en particulier (certes à juste titre parfois, mais le respect ça ne fonctionne que si c'est réciproque...)=>Meme chose qu'à Paris et le vélib

Et à Paris, ce n'est les pistes cyclabes, ni la prévention policière qui change quoique ce soit...

zev
04/08/2008, 10h47
Petite question, a Paris les pistes cyclables sont elles separees par un trait de peinture ou par des terre-pleins ?

sopa
04/08/2008, 11h08
Ou faire des voies reservees aux bus et taxi et partagees avec les cyclistes.

Alors, ça ça existe, c'est aussi disponible pour les motos de moins de 50cc, mais seulement à certaines heures et personne ne respecte vraiment les marquages. Il faut dire que c'est indiqué directement sur la voie, que c'est uniquement sur certaines longueurs et que les flics ne disent pas grand chose.

julien24ja
04/08/2008, 13h49
Perso je suis cycliste sur Tokyo et le vélo à Tokyo ça change parfois la vie... Apres parfois je roule dangereusement mais j'ai toujours les deux mains sur le frein et surtout le klaxonne reste le meilleur ami... Le plus dangereux pour moi reste quand meme les feux piétons qui bien souvent sont proche du feux rouges pour les voitures... Et vu le nombre de voiture qui passent au rouge je me dis que parfois ça doit percuter un MAX... Mais bon je n'ai aucun chiffre sur ce phénomène mais j'imagine...

Mais il est vrai que j'ai croisé des fous du vélo qui slalom d'une maniere assez subtile... :D

bloodfire
04/08/2008, 14h40
J'ai un sacré souvenir du vélo à tokyo lors d'une grosse averse !
Malgré les parapluies ouverts des passants, il y avait énormément de cyclistes trempés ou portant un parapluie qui slalomaient dangereusement entre nous petits piétons... oO

impressionnant ! et super dangereux!

Est-il vrai qu'il est strictement interdit de rouler sur la route à vélo ? Trottoir uniquement ? (contraire en france)

Sparkle
04/08/2008, 16h25
Petite question, a Paris les pistes cyclables sont elles separees par un trait de peinture ou par des terre-pleins ?

Il y a de tout...
Soit d'une voie réservé Vélo/Bus/... souvent séparé par un petit rebord (10-15cm de haut je pense) en béton qui empeche les autre véhicules de rentrer sur la voie réservée.
L'ex-candidate au municipale Françoise de Panafieu voulait d'ailleur les supprimer je crois.

Des fois la voie est uniquement pour les 2 roues et en fait a moitié sur troitoir, à moitié sur les zones parking...

A Paris, se déplacer en vélos, elever parfois de la tentative de suicide...C'est vrai qu'a certain endroit, faut bien s'accrocher. Ce qui fait que certaines personnes font du vélo sur le trottoir !!! T_T

MonsieurTaro
05/08/2008, 16h39
=>Meme chose qu'à Paris et le vélib


Certes... je ne suis pas retourné à Paris depuis le Vélib : y voit-on autant de vélos sur les trottoirs (principale critique qu'on leur adresse ici) ?
En tous cas le Vélib ça me paraissait une tentative qui allait dans le bon sens, une parmi d'autres sans doute, manifestement pas la pierre philosophale non plus mais peut-être bien une partie de la solution.

Ce qui m'afflige à Tokyo, c'est de voir comme on est loin même d'essayer de la trouver, la solution. Dans certaines villes françaises (Strasbourg, Lyon) et, j'imagine, ailleurs dans le monde, le vélo allié au tramway a quand même permis aux "non-polluants" (piétons, vélos, rollers, skaters, etc.) de "reconquérir leur ville", comme disent les huiles locales qui cherchent à se faire (ré-)élire grâce à ça, mais si je commence à insinuer qu'à part les JO 2016 le programme de Mr. Gouverneur était vide je crois qu'on va dévier du sujet :)

Bref mon propos était bien de dire : "les vélos ont bien assez d'emmerdes à gérer, encouragez-les plutôt que de taper dessus, en plus c'est pour l'intérêt général".

GATTACA
05/08/2008, 17h22
Apres parfois je roule dangereusement mais j'ai toujours les deux mains sur le frein et surtout le klaxonne reste le meilleur ami...
Pareil que moi en voiture. Sauf que c'est le pied droite qui est sur la pédale de frein... :rolleyes:
Trêve de conneries. Le fait d'avoir les mains sur les freins et le klaxon comme meilleur ami ne dispense pas de rouler "correctement" et n'excuse pas de rouler dangereusement. Surtout du point de vue des gens pour qui tu roules dangereusement... Rouler dangereusement tout en en étant conscient et en se trouvant des excuses de sécurité est complètement immature.

uchimizu
06/08/2008, 15h54
Que ce soit en France ou au Japon, la cohabitation entre cyclistes, automobilistes et piétons n'est pas facile. Faire du vélo est très agréable dans les petites routes de banlieue japonaise où les voitures sont rares. Par contre, je me suis fait plusieurs fois des frayeurs, surtout à Kyoto, avec des vélos sur des trottoirs, qui roulent trop dangereusement à mon goût. En France, où les vélos sont exclus des trottoirs, la situation n'est pas forcément meilleure: depuis que les vélibs et autres ont été installés, de nombreux cyclistes respectent peu le code de la route: ils ne s'arrêtent pas au feu rouge, prennent des sens interdits... Alors c'est peut-être écologique, mais surtout très dangereux. Je suis plutôt prudent au volant, mais je ne conduis pas en permanence en envisageant qu'un inconscient à deux roues peut passer au feux ou venir à contre-sens.

Il me semble donc intelligent de:
- exiger des cyclistes qu'ils respectent le code de la route, en les verbalisant sévèrement en cas d'infraction;
- construire des espaces adaptés. Quand il y a des voies dédiées (par exemple le bord du canal du midi à Toulouse, ou les bords du Rhône à Lyon), faire du vélo est un vrai bonheur. Je pense personnellement que l'on pourrait 'sacrifier' trois ou quatre rues dans Paris pour les consacrer au vélo, ou encore séparer les trottoirs des larges avenues en deux, comme cela est fait par exemple à Hambourg.

julien24ja
06/08/2008, 16h00
BLABLABLABLABLA je n'accepte pas les critiques des autres étant donné que je n'ai jamais cartonné... Le jour où je cartonne admin ou pas tu pourras me juger... Et je tacherai de vous le dire... ou pas...

Bref en attendant en ce qui me concerne Tokyo n'est pas plus dangereux qu'une autre ville pour les vélos... C'est juste qu'il faut s'habituer... Le seul carton en vélo que j'ai vu c'était un sac qui a volé car le gars l'avait mal attaché apparement et il a percuté un autre gars...

Sur ce forum on passe plus le temps à prouver qu'on a la plus grosse que certaines personnes ne postent meme plus car c'est toujours le meme schéma... Bref revoyez votre copie ;)


Sinon je vous aime quand meme !!!

GATTACA
06/08/2008, 19h45
BLABLABLABLABLA je n'accepte pas les critiques des autres étant donné que je n'ai jamais cartonné... Le jour où je cartonne admin ou pas tu pourras me juger... Et je tacherai de vous le dire... ou pas...
C'est bien le problème des irresponsables (je parle en générale, ne te sens pas visé plus qu'un autre), le refus de la critique et convaincu que cela n'arrive qu'aux autres jusqu'au jour ou ça t'arriveras. Le plus triste dans l'histoire, c'est qu'il faudra que quelqu'un d'autre soit impliqué et victime pour que leur conscience se réveille...
Pour ce qui est de nous dire le jour ou tu cartonnes ou pas, pas besoin, personne ne te demande de rendre des comptes.
Et si tu ne veux pas être jugé, n'étale pas ta vie sur la place publique. A partir du moment où tu exposes ta vie, admin ou pas, on te jugera. En bien ou en mal, mais tu seras jugé.


Sur ce forum on passe plus le temps à prouver qu'on a la plus grosse que certaines personnes ne postent meme plus car c'est toujours le meme schéma
Je n'ai pas à prouver que j'ai la plus grosse. Même Rocco l'a reconnu :-D

zev
07/08/2008, 04h59
GATTACA:
Heureusement que ta signature commence par "... Mais je peux me tromper." :p

senshin
07/08/2008, 09h13
En vélo, comme dans beaucoup d'autre domaine... Ici, c'est chacun pour soi et dieu pour tous !
On fonce droit devant, téléphone en main, 1 gamin devant, 1 gamin derrière, de nuit, sans lumière, sur la route, et en sens interdit... Ya intérêt a prier les kami...

Blague a part, moi je roule comme un malade... J'entends par là, très vite ! J'ai acheter un très bon VTT, justement pour pouvoir me permettre de faire ce que je veux, sans prendre trop de risque.
J'ai mes luminaires, pas de porte bagage (donc pas de futarinori...) et de bons freins !
Et sans aller jusqu'à me jeter des fleurs... j'ai plutot une bonne maitrise de tout ce qui a 2 roues :D
Et je suis aussi capable de me jeter contre un mur pour éviter un piéton... (Quant on roule vite... faut assumer...)

A l'inverse, a Paris, je ne roule pas en vélo. Interdit de rouler sur les trottoirs... Et obligation de prendre des couloirs de bus...
Honnêtement, je comprends trés bien les chauffeurs de bus qui pousse au cul derrière, alors qu'on étouffe avec les gaz d'échappement de celui de devant... (Principalement quand les couloir de bus sont séparés de la route, et qu'il est impossible de doubler.)

Le jour où il y a aura des pistes cyclables correctes, je les emprunterais. Que ce soit en France ou au Japon. D'ici là, les flics ferraient mieux de s'occuper d'autre chose !

Qu'il y ai des accidents, je n'en doute pas. Mais il y a plus de chance d'avoir un mort, quant on a un gamin devant, et un derrière, en même temps qu'on téléphone... Que lorsque moi je roule a fond, sans respecter les règles certes, mais totalement concentré !

Pour ce qui est des anecdotes, on m'a arrêté 4 ou 5 fois... Oubli de lumière (en plein shinjuku a minuit... il faut jour... alors parfois j'oublie... :D ), sens interdit, traverser au rouge...
J'ai toujours répondu très poliment, en m'excusant pour ma faute, et en assurant au policier que j'était totalement concentré a ce que je faisais, et que je ne prendrais pas de risque inconscient. Et je n'ai jamais eu de problème. On m'a toujours laissé repartir avec toutes les politesses d'usages.
La dernière anecdote remonte a hier soir, ou je passe en trombe sur un passage pieton qui clignotait... J'ai eu droit a 2 coups de klaxonne d'une patrouille... Je me suis arrêté, j'ai fais un signe de tête, et on m'a fait signe de repartir.

Après une longue réflexion sur la circulation a Tokyo, si ya bien un type de transport a surveiller de très prés, ce sont ces maboules de taxi, qui roule a fond, grille les feux, et n'ont strictement rien a fout... ni des piétons, ni des vélos !

PS : Je suis impressionné par la déduction de Ice... Si c'est vrai... c'est vraiment des tordus ces Japonais... :D